internews

ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil

internews

Magazine numero 12


Publiée le 01/03/2019 à 18h 38min 43s

Nous commençons ce magazine par le Rwanda, plus précisément au camp des réfugiés burundais de Mahama où le HCR et PAM ont ouvert des comptes à l’Equity Bank pour des réfugiés burundais. Désormais, les 5400 FRW que reçoivent les réfugiés burundais en supplément à la ration alimentaire seront payés par la banque. Selon Aline Nirere, notre correspondante au camp de Mahama, cette decision du HCR et de PAM a rejoui les réfugiés burundais. Je vous invite de l’écouter dans ce magazine qu’elle nous a préparé depuis Mahama
Des enfants réfugiés burundais qui rodaient autour de la MONUSCO Lusenda depuis 2015 pour mendier et fouiner les poubelles pour se nourrir, parlent déjà pakistanais et sont devenus des interprètes. Pour le moment, ce sont ces enfants qui facilitent la communication entre les réfugiés burundais et membres de la communauté d’accueil et le contingent pakistanais basé à Lusenda. Notre correspondante Odette Nibizi, nous fait découvrir ces enfants dans ce magazine qu’elle nous a préparé depuis le camp des refugiés burundais de Lusenda.
Le camp de réfugiés de Nakivale en Ouganda héberge une communauté d’albinos, plus précisément dans le village Kashonjwa B. Pourtant, Nakivale est une zone très chaude où le soleil est accablant toute l’année et met à mal la vie des albinos. Ces derniers développent de mécanismes qui leur permettent de s’adapter à ces contraintes climatiques. Notre correspondant Yves Irakoze, s’est penché sur cette question depuis le camp des refugiés de Nakivale.
Des réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie prennent, de 2018 à ces jours, la charge de la construction de leurs abris, sauf la charpente. En effet, en 2017, l’ ONG DRC s’occupait de toutes les charges liées à la construction de ces abris sauf la fabrication des briques qui est laissée à la responsabilité des réfugiés burundais. Mais depuis 2018, le système a changé avec l’avènement de l’ONG IRD. Cette dernière prend en charge la charpente seulement et le reste des charges reviennent aux réfugiés. Notre correspondante Bebline Kwizera, nous dit ici comment les réfugiés burundais vivent ces deux situations, depiuis le camp de Nduta.
C’est la fin de ce magazine « Tuyage » présenté par Internews avec l’appui financier de l’Union Européenne. Merci à vous tous de l’avoir suivi. Ophélie Karanshamaje vous dit au revoir et à la fois prochaine.

  • Les posts de nos partenaires
    Aucun resultat
Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?