internews

ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil

internews

Qui sommes-nous ?


Le projet
Internews est une Organisation Non Gouvernementale internationale sans but lucratif dont les sièges sont établis en Angleterre et aux USA. Sa mission est de renforcer les capacités des médias locaux à travers le monde afin de donner de l’information dont la population a besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre sa voix.
Internews intervient depuis 2010 en République Démocratique du Congo au travers de ses bureaux de Kinshasa et Bukavu, notamment en fournissant un appui technique à un total de 76 radios communautaires, en appuyant les organisations professionnelles, en favorisant l’inclusion des femmes dans le débat démocratique et en favorisant le nécessaire débat entre autorités locales, organisations de la société civile et institutions publiques dans les médias.
La République Démocratique du Congo, particulièrement la province du Sud Kivu, a accueilli des milliers des refugiés Burundais qui ont fui leur pays à la suite de la montée des tensions politiques que le Burundi a connu à partir mai 2015. Depuis lors, trois camps de transit ont été ouverts par la Commission Nationale pour les Réfugiés (CNR) et le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) à Sange, Kanvinvira et Mongemonge. Un camp a été ouvert à Lusenda, territoire de Fizi, pour accueillir tous les réfugiés burundais venant des différents camps de transit.
En novembre 2017, un deuxième camp a été ouvert à Mulongwe, en territoire de Fizi, pour désengorger le camp de Lusenda qui comptait déjà plus de 30 000 réfugiés burundais. Certains réfugiés burundais ont préféré s’intégrer dans les communautés d’accueil allant de Kamanyola à Fizi et d’autres se sont installés dans les hauts plateaux de Minembwe en territoire de Mwenga.
Au moment des premières arrivées, les tensions entre communautés d’accueil et réfugiés burundais ont été vives. Les sources de tensions sont multiples : insuffisance d’infrastructures scolaires et sanitaires, de places sur les marchés, d’accès aux terres arables, de vivres et de bois de chauffe Parfois, les réfugiés burundais accusent les acteurs humanitaires de ne pas donner une réponse satisfaisante à leurs attentes.
Face au climat de méfiance observée entre communautés d’accueil et réfugiés burundais, le constat est que le manque et/ou l’insuffisance d’une information fiable constitue un élément majeur dans la formation des tensions intercommunautaires.
Le projet ‘Jeunes Réfugiés Burundais pour l’Information, le Dialogue et la Coexistence Pacifique’ mis en œuvre par Internews sur financement de l’Union Européenne a pour objectif d’apaiser les tensions, d’offrir un cadre de concertation et de plaidoyer et favoriser la coexistence pacifique entre réfugiés burundais et communautés d’accueil.
Avec l’appui technique d’Internews, un bulletin d’information quotidien est produit en swahili et en kirundi notamment par 21 jeunes journalistes recrutés et formés sur le tas, parmi les réfugiés burundais (11 jeunes réfugiés Burundais affectés aux camps de Lusenda et Mulongwe) et des jeunes membres des communautés d’accueil (11 au total). Dotés des téléphones Android, ces jeunes correspondants participent activement aux productions des bulletins quotidiens, de magazines locaux et régionaux.

L’Association des Femmes des Médias du Sud Kivu (AFEM-SK) assure la production de magazines mensuels sur la thématique genre pour les réfugiés burundais et dans les communautés hôte après avoir formé journalistes et correspondants au journalisme sensible au genre. Des débats publics sont produits tous les trimestres sur des grandes questions discutées entre réfugiés burundais et leaders des communautés d’accueil. L’activité de groupes de concertation communautaires est également appuyée par le projet.
Un magazine mensuel sur la situation des réfugiés burundais et des communautés hôte en RDC, au Rwanda, en Ouganda et en Tanzanie est produit en collaboration avec trois radios communautaires des pays voisins.
Dix radios communautaires de l’est du Sud Kivu diffusent les bulletins quotidiens d’accueil, des magazines mensuels sur les problèmes liés au genre dans les deux communautés, un débat public trimestriel, et un magazine régional sur la situation des réfugiés burundais en RDC et dans les pays limitrophes : Radio Flash FM de Kamanyola, Radio Communautaire de Kamanyola, Radio Kiliba Ondes, Radio Rurale de Sange, Radio Messager du Peuple à Uvira, Radio Ngoma ya Amani à Lusenda et Baraka, Radio Tuungane à Minembwe, Radio Muungano à Fizi et Mama Radio à Bukavu. Au niveau régional, le choix d’Internews a été porté sur la Radio Kwizera en Tanzanie, Radio Izuba au Rwanda et Radio West en Ouganda. Ces radios régionales couvrent respectivement les camps des réfugiés burundais et communautés d’accueil de Nyarugusu, Nduta et Kanembwa en Tanzanie, Nakivale en Ouganda et Mahama au Rwanda. Chacune de ces radios a désigné un de ses journalistes pour participer activement aux activités de ce projet, et plus spécifiquement dans la production des magazines radios.
Ainsi, ce projet offre aux réfugiés burundais et communautés d’accueil, un cadre de communication à travers des radios communautaires opérationnelles dans des zones d’accueil, et lutte contre toute forme de désinformation, des rumeurs, des préjugés et perceptions négatives développées par les uns envers les autres. C’est aussi un cadre et un outil pour les acteurs humanitaires et les autorités locales qui leur facilite de fournir une information utile et vérifiée sur les problèmes communs aux réfugiés burundais et aux communautés d’accueil.

  • Les posts de nos partenaires
    Aucun resultat
Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?