internews

ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil

internews

Actualités

Sommaire :

– Lusenda : L’UNHCR, le haut commissariat des nations unies pour les réfugiés est en pleine enquête sur les intentions de retour volontaires au pays natal, le Burund pour les camps des réfugiés burundais se trouvant en RDC. Débutée jeudi 08 Août dernier, l’enquêté donne son avis sur son retour volontaire. Au moins 390 enquêtés passeront sous interview jusqu’à la date du 14 Août prochain dans le camp de Lusenda seulement. / REDACTION

– Lusenda : La sécurité, l’éducation, la santé, l’autonomisation, le retard ou l’absence de l’aide humanitaire, l’annonce des prochaines élections générales des comités du camp des réfugiés burundais de Lusenda et tant d’autres étaient les points saillants au centre d’une réunion de gestion et coordination humanitaire tenue jeudi 08 Août 2019 au camp de Lusenda. Facilitée par la CNR, les ONG partenaires du HCR ont pris part dans cette réunion. / Odette NIBIZI

– Lusenda : L’ignorance sur la connaissance du cycle menstruel, le manque des fournitures en kits hygiéniques suffisants, les installations sanitaires en mauvais état ou qui n’ont pas des matériels adéquats et tant d’autres font partis des défis majeurs, qui handicapent l’hygiène des femmes en âge de procréation pendant la période du cycle menstruel. L’organisation locale FAP, Femmes Artisanes de la Paix en a documenté dans le camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO

– Sange : Les croix rouges du territoire d’Uvira ont un nouveau président depuis vendredi 02 Août 2019. Sous l’anonymat de Thomas BIDAHA, il a été élu au cours d’une assemblée élective tenue à cette fin à Sange. Cela pour se conformer à l’ordonnance du gouvernement congolais plaçant Uvira dans les villes de la RDC. Le président provincial de la croix rouge au Sud Kivu a présidé cette assemblée. / Gilbert KWANGABA DJUGU

– Mboko : Longtemps recherché par les forces de sécurité du secteur de Tanganyika, Mr BAHATI, un bandit qualifié à mains armées a été finalement arrêté par la PNC depuis lundi 05 Août 2019. Cet homme qui était à la base de l’insécurité du secteur de Tanganyika depuis plusieurs mois a été appréhendé à Lulinda par la police nationale congolaise attachée au camp des réfugiés burundais de Lusenda. / Thomson UNDJI

– Baraka : Un troisième Dieu, BULANGE ALIMASI TATA WAHISILELWA Dieu Saint Esprit autoproclamé demande à toute la population de la planète terre de lui adorer et croire en lui. Ce Dieu noir est natif du territoire de Fizi dans la ville de Baraka en RDC. Le Dieu TATA WAHISILELWA, qui a une femme et des enfants a lancé cet appel le 02 Août dernier à Baraka devant les milliers de ses fidèles burundais, tanzaniens et congolais au cours des cérémonies du 36 anniversaire de la fondation du secte religieux dit troisième église Malkia wa Ubembe. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :

– Lusenda : L’ONG ADES va en guerre contre la maladie à virus hémorragique Ebola, MVHE. Cette organisation partenaire du HCR dans le volet sanitaire a lancé jeudi 1er Août 2019 une campagne de mobilisation communautaire contre ce virus dans les camps des réfugiés burundais se trouvant à l’Est de la RDC. Le personnel médical, les relais communautaires et les volontaires d’hygiène ont été outillés sur l’historique, le monde de transmission, les symptômes, la période d’incubation et le mode de prévention de la MVHE. / REDACTION

– Mboko : Le système de transfert d’argent international, West Union désormais opérationnel dans le territoire de Fizi. L’entreprise ETS FIZI-ONE qui facilite ce système a ouvert deux agences dans ce territoire dans la cité de Mboko et dans la ville de Baraka. A part de West Union, MoneyGram, Ria Money Transfer, Flash Cash et la vente et réservation des billets d’avion sont disponibles à cette entreprise. / Thomson UNDJI

– Nundu : Collation et remise des diplômes de théologie dimanche le 28 juillet 2019 aux 38 lauréats du VCP, village church planting. Les lauréats ont suivi participativement les cours de formation pastorale durant trois ans et demi sous le financement de l’ONG missionnaire américaine One Mission Society, OMS. Cinq réfugiés burundais du camp de Lusenda figurent parmi les 38 diplômés. / Marie Charles NININAHAZWE

– Lusenda : Les déplacés internes venus des moyens et hauts plateaux de Lulenge reçoivent de l’aide humanitaire. L’organisation humanitaire ACTED vient en aide à ces déplacés depuis mardi 30 juillet dernier. L’aide est composée des produits alimentaires, des articles ménagers et quelques ustensiles de cuisine. Cela, pour au moins 1000 personnes cantonnées dans les groupements de Balala nord, Basimukuma nord et Basimunyaka nord dans le secteur de Tanganyika. / Gratiant ALENGA

_ Kamanyola : 2 cas de morts et 16 malades suite au choléra à Kamanyola fait le bilan provisoire de 4 jours seulement. MUGISHO Landry, médecin directeur de l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola qui confirme ces statistiques l’a révélé jeudi 1er Août à la presse locale dans une conférence de presse. MUGISHO appelle la population de Kamanyola, territoire de Walungu à la stricte observance des règles d’hygiène pour se prévenir contre cette épidémie mortelle. / Joes WENDO

– Uvira : 962 détenus dans la prison centrale d’Uvira vivent dans une situation inhumaine. Le directeur de cette prison Mr Christian MUKELWA, fait savoir que ces détenus n’ont pas à manger et manquent des soins médicaux. Construite pour accueillir 150 âmes, le surnombre aggrave leurs conditions carcérales. 115,5 Fco sont donnés par jour par le gouvernement de la RDC comme ration alimentaire à chaque prisonnier y résident. 163 parmi eux, souffrent d’une malnutrition aiguë sévère dont 63 burundais réfugiés et rwandais. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
– Lusenda : La représentante du bureau de l’OCHA, office des nations unies pour la coordination des affaires humanitaires dans la province du Sud Kivu, Mme Marina THRONE HOLST visite le territoire de Fizi. Dans sa mission de trois jours dans ce territoire, Mme Marina a visité vendredi 26 juillet le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe pour l’évaluation des actions humanitaires et la documentation sur l’état des besoins humanitaires dans ces deux lieux où s’entassent près de 37 mille réfugiés burundais forcés de fuir les violences. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le PAM, programme alimentaire mondial innove un nouveau système de distribution de l’aide alimentaire aux réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC. Le premier essai a débuté mardi 23 juillet 2019 avec la distribution du cash à travers la banque TMB, Trust Maken Bank au camp de Lusenda. Une somme de 19500 Fco est donnée à chaque réfugié par mois comme ration alimentaire. Cela, dans le souci de rendre ces réfugiés plus autonomes. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le Camp des réfugiés burundais de Lusenda demande à la banque TMB de rehausser le nombre de son personnel pendant la distribution du cash dans ce camp. Prévu dans quatre jours auparavant, la paie de l’aide alimentaire à ces réfugiés par la banque TMB pourrait prendre au moins 10 jours. Ce camp voit derrière cette rentabilité de l’opération la manœuvre de leurs avaler la ration du mois d’AOUT prochain. / Pacifique MUNEZERO
– Mboko : Les cas de vol à mains armées sur la RN5, tronçon Uvira-Baraka continuent d’augmenter sur cet axe. Dans moins d’un mois quatre embuscades ont été tendues à ce tronçon par des coupeurs des routes à mains armées. Le cas récent est survenu lundi 22 juillet à ASOMBO KABUMBE où trois motocyclistes ont tombé dans une embuscade. Une importante somme d’argent et d’autres biens de valeur que les passagers détenaient ont été emportés par ces ravisseurs avant de se volatiliser dans la brousse. / Thomson UNDJI
– Lusenda : Le CIO, comité international olympique vient en appui matériel aux équipes de handball ainsi qu’aux groupes des danses traditionnelles de Lusenda. A travers l’ONG War Child Hollande, les deux camps ont bénéficié des valleuses, des chaussures, des kits médicaux pour les joueurs ; des pagnes, kit hygiénique, tam-tams, outils de sonorisation, sous-vêtements et tant d’autres pour les danseurs. Tout cela, dans le cadre du projet sport pour la protection. / Aimable KAVUNJAPOLI
– Lusenda : Le village de Lusenda souffre du problème de manque d’eau potable. Ce problème dure plus de deux semaines. Le comité de l’eau de ce village fait savoir que des personnes malintentionnées ont coupé les tuyaux acheminant l’eau dans ce village. Les réfugiés burundais voisins de cette communauté voient déjà un danger à risque avec la propagation rapide dans nos jours, du virus Ebola. Gratiant ALENGA.
– Lusenda : Les déplacés de guerre suite aux récents affrontements des deux derniers mois, entre les forces armées de la RDC, FARDC et les présumés rebelles membres du groupe CNPSC du général autoproclamé William AMURI YAKUTUMBA, peuvent espérer la réception de l’aide humanitaire au courant de cette semaine en cours. L’ONG humanitaire ACTED a révélé cette bonne nouvelle aux chefs des groupements de Balala Nord, Basimukuma Nord et Basimunyaka Nord dans une réunion à cette fin la semaine dernière. / REDACTION


Sommaire :
– Lusenda : Les réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC sont en joie. Ces réfugiés sont en train de recevoir la ration du mois de juillet en cours via la banque TMB, Trust Mecac Bank depuis lundi 22 juillet 2019. Cette banque congolaise leurs donne 19500Fco en équivalence de 12 USD par personne comme ration alimentaire mensuelle. L’opération va durer cinq jours au minimum dans le camp de Lusenda et au site de Mulongwe. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le HCR, haut commissariat des nations unies pour les réfugiés et ses organisations partenaires intervenants au camp de Lusenda et au site de Mulongwe face à une réunion de coordination humanitaire. Des points relatifs à la sécurité, la distribu0tion du cash par la banque TMB, l’autonomisation, la santé, l’éducation, abri et infrastructures et tant d’autres ont été débattus. / Pacifique MUNEZERO
– Bukavu : Le numéro un de la province du Sud Kivu, Theo NGWABIJE appelle sa population au calme et à la stricte observance des règles d’hygiène en famille, au service et dans toute la société. Cela, après le récent cas mortel suite au virus d’Ebola dans la ville de Goma. Albert Stern, chef de mission MSF Sud Kivu indique que son équipe suit attentivement l’évolution de l’épidémie au Nord Kivu et ajoute que MSF est prêt à soutenir la riposte contre ce virus. / Colette SALIMA
– Minembwe : Le gouvernement central vient en aide aux déplacés et sinistrés de la nouvelle commune de Minembwe et des hauts plateaux. Composés des vivres et non vivres l’assistance d’une valeur de cinquante mille dollars américains a été donnée par le ministère national de la solidarité à partir de mercredi 17 juillet 2019. Chaque ménage a reçu de la farine de maïs, des haricots, du sel de cuisine, du cycle, de l’huile végétale et des savons de lessives. / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Kamanyola : La population de Kamanyola en sit in devant le chef-lieu du groupement de Kamanyola. Une foule de personnes vivant de ce groupement ont assiégé mardi 16 juillet le bureau du chef du groupement pour dénoncer ce qu’elles estiment une tentative d’expropriation de leurs parcelles par une tierce personne. Le silence de l’autorité coutumière représentant le Mwami NGWESHE dans ce groupement leur inquiètent. / WENDO Joes
– Uvira : Les résidents de la nouvelle mairie d’Uvira louent les travaux de réhabilitation du pont Mulongwe. S’inscrivant dans le programme d’urgence de cent jours du président Felix TSHISEKEDI. Ces travaux sont en cours d’exécution par l’office national des routes de la RDC. Les maitres d’ouvrages respectent bien les normes donnant ainsi l’espoir aux habitants de cette ville de voir durable ce pont se trouvant au centre de cette ville. Le délai d’exécution est de 4 mois. / SIFA Angèle MUNYAKA
– Bukavu : Dr Luc MULIMBALIMBA, député national élu du territoire d’Uvira sous condamnation de 10 ans de servitude pénale depuis jeudi 18 juillet 2019, sous l’infraction d’incitation des militaires à commettre des actes contraires à la loi et à leur déontologie. Sept militaires FARDC, coaccusés dans le même dossier du meurtre de Mr MASHIMANGO MBIOMBIO, tué le 16 juin dernier par un garde de MULIMBALIMBA sous son commandement dans le groupement d’ITALA-LUVUNGI, ont été condamnés à des peines allant d’une année à perpétuité. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
-Lusenda : Les réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC, province du sud Kivu, territoire de Fizi peinent d’accéder aux soins médicaux. Depuis plusieurs mois, une rupture des médicaments s’observent dans les structures sanitaires qui accueillent ces réfugiés. A part du manque des médicaments, les réfugiés malades nécessitant des transferts ne les obtiennent plus convenablement, des cas de mort ne cessent de se manifester. Les malades chroniqueurs en soufrent doublement. Un éditorial à ce défi vous est préparé dans notre édition. / REDACTION
-Lusenda : Le HCR, haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés et la CNR, commission nationale pour les réfugiés facilitent le rapatriement des réfugiés burundais du camp de Lusenda. 32 familles composées de 88 personnes dont 49 enfants parmi eux ont été rapatriés mardi 09 juillet 2019 vers leur pays d’origine, le Burundi. Plusieurs raisons notamment l’insécurité persistante dans la zone d’accueil, la pauvreté qui s’accentue suite à la diminution de l’assistance humanitaire et d’autres motivent ce retour en dépit que les autres désistent en attente du règne du président Pierre NKURUNZIZA. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
-Lusenda : Le chargé du programme au HCR RDC Mr FILLIPO ROSSI est en mission à l’Est de la RDC. Dans sa mission, ce haut cadre du HCR accompagne le responsable du PAM en RDC en donnant des éclaircissements à la nouvelle approche de distribution de l’assistance alimentaire en donnant de l’argent liquide à travers la banque TMB. 12 dollars américains seront donnés cash en francs congolais à chaque tête comme ration mensuelle. / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : La sécurité, la suivie des recommandations des réunions antérieures, l’établissement du programme d’accueillir le chargé du programme au HCR RDC et l’éducation étaient les points importants à l’ordre du jour au centre de la réunion de coordination des actions humanitaires des organisations partenaires du HCR intervenant au camp des réfugiés burundais de Lusenda au site de Mulongwe. La réunion s’est tenue jeudi 04 juillet au camp de Lusenda. Le rapatriement volontaire de 130 réfugiés du camp de Lusenda a été confirmé pour mardi 09 juillet 2019. / Odette NIBIZI.
-Lusenda : La sécurité dans les moyens plateaux surplombants le camp des réfugiés burundais de Lusenda est bel et bien rétablie et est sous contrôle des FARDC il y a une semaine. Cela, Après deux semaines d’affrontements entre les forces armées de la RDC, FARDC et les présumés rebelles du mouvement CNPSC du général autoproclamé William AMURI YAKUTUMBA, la situation sécuritaire est calme dans les villages de RUTABULA, KABEMBWE, MUGONO, AHESE et ses alentours. Les déplacés regagnent petit à petit leurs ménages. / Jonathan ISSAYA ALONDA
-Sange : La cité de Sange se souvient de l’incendie de qui a couté la vie à plus de trois cents personnes. Cet incendie a été provoqué par le renversement d’un camion sterne qui transportait le carburant en provenance de la ville de Bukavu vers la nouvelle ville d’Uvira. En marge de la commémoration du neuvième anniversaire, l’URFEISA, l’union des rescapés et familles éprouvées de l’incendie de Sange plaide pour l’assistance et l’encadrement social des rescapés. / Djafari BYADUNIA
-Lusenda : L’ONG locale FAP, femmes artisanes de la paix lance une campagne d’éducation sur l’hygiène menstruelle au camp des réfugiés burundais de Lusenda. 40 jeunes femmes et filles en âge de procréation biens formées en matières, sont déployées dans ce camp pour faciliter l’éducation sur l’hygiène du cycle menstruel auprès de ses paires pendant quatre mois. C’est sous le financement accru de l’ONG britannique AMPLIFY CHANGE que ce projet est en cours d’exécution. / Marie Charles NININAHAZWE
-Baraka : L’antenne de la CNR, commission nationale pour les réfugiés de Baraka a un nouveau chef d’antenne Mme Huguette BULONZA à la tête de cette commission cède momentanément son fauteuil de cheffe d’antenne à Mr Joël MUPEPE, Chef d’antenne en exercice de la CNR Uvira. BULONZA a annoncé son départ samedi 6 juillet en plein accueil du chargé du programme au HRC RDC, pour une autre mission hors de la province du Sud Kivu. Le camp des réfugiés burundais de Lusenda a accueilli cette nouvelle avec joie et a souhaité bonne chance à Mme BULONZA. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
– Baraka : La protection des réfugiés n’est pas une affaire de la CNR, commission nationale pour les réfugiés seulement. Les autorités politico-militaires et la société civile emboitent la CNR dans sa noble mission de protéger les réfugiés. Ces deux groupes ont pris cet engagement mercredi 26 juin 2019 à l’issu d’une séance de vulgarisation de la loi numéro 021/2002 du 16 octobre 2002 portant statut des réfugiés en RDC. Cette séance a été animée par la CNR Baraka à Baraka. / Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : Plus 1500 cas de décès dus à l’épidémie de la rougeole dans cinq premiers mois de l’an 2019 sur l’ensemble du territoire de la RDC. Ces chiffres ont été avancés par le ministère national de la santé en date du 10 juin dernier à l’issu de la déclaration de la présence de cette épidémie en RDC. Cette épidémie qui attaque principalement les enfants est une maladie virale extrêmement contagieuse pour laquelle aucun traitement n’existe que la vaccination seulement. MSF, médecins sans frontières fait appel aux personnes vivant dans des droits fermés comme les écoles, les prisons et les camps des réfugiés au stricte respect des mesures de préventions pour éviter une épidémie avec risque de mortalité élevée. / Marie Charles NININAHAZWE
– Baraka : La MONUSCO, mission d’organisation des nations unies pour la stabilisation du Congo ne restera pas éternellement en RD Congo. Son mandat pourrait prendre fin d’ici là. La RDC est appelée à prendre en mains elle-même sa gouvernance sécuritaire et assurer la protection de ses citoyens. A baraka, un atelier de formation sur la gestion des problèmes liés à la protection des civiles au niveau local à travers CLSP, conseil local de sécurité de proximité et sur la gouvernance sécuritaire a été facilité par le bureau de l’affaire civil de la MONUSCO Uvira du 25 au 27 juin en faveur des autorités politico-militaires locales et les acteurs de la société civile locale. / Amani DAUDI
– Mulongwe : Le site des réfugiés burundais de Mulongwe est sans eau potable. Cette situation dure plus de deux semaines dans ce site. L’ONG ADES, agence de développement économique et social en charge de la santé, l’eau hygiène et assainissement se dans ce site se réserve de tout commentaires face à ce. Les réfugiés burundais installés dans ce site s’impatientent et craignent d’être attaqués par des maladies dues au manque d’hygiène. Cinq bornes fontaines se trouvant dans ce site sont tous sans goutte d’eau, cette population se serve des eaux de la rivière MUTAMBALA non colorée. / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Le HCR, haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés face à l’enregistrement biométrique des nouveaux nés au camp des réfugiés burundais de Lusenda. Au moins trois cents cinquante nouveaux nés ont été enregistrés en date du 25 au 27 juin 2019. Tous nés dans ce camp, ils ont vu le soleil entre les mois d’Avril, Mai et Juin 2019. / Aimable KAVUNJAPOLI


Sommaire :
– Lusenda : Le monde entier célèbre la date du 20 juin depuis l’an 2001, comme journée mondiale des réfugiés. Dans la province du Sud Kivu en RDC, plus de 43 mille réfugiés burundais sont enregistrés dans la base des données du HCR à ces jours. L’insécurité, l’insuffisance des soins médicaux appropriés d’écoles et la réduction de l’assistance humanitaire sont parmi les grandes difficultés auxquelles ces réfugiés font face. / Marie Charles NININAHAZWE
– Mboko : L’insécurité grandissante dans le secteur de Tanganyika. Dans moins de deux semaines, au moins quatre cas de vol à mains armées ont été signalés dans cette partie du territoire de Fizi, axe Mboko-Lusenda. A cote de cela, s’ajoute des tracasseries sur ce tronçon par certains membres du service de sécurité affectés dans ce secteur. Le cas récent est survenu vendredi 21 juin où un réfugié burundais a été tabassé par les militaires. / William Thomson UNDJI
– Mulongwe : La date du 16 juin marque la journée mondiale de l’enfant africain. Cette date fait la mémoire du massacre de plus 700 enfants tués par le régime de l’apartheid à Soweto en Afrique du Sud en 1976. Au site des réfugiés burundais de Mulongwe et au camp de ces mêmes refugies de Lusenda, cette journée a été célébrée sous la thématique « Tous pour le respect des droits des enfants ». le RECOPE, réseau communautaire pour la protection de l’enfant affirme que des avancés significatifs enregistrés dans ce domaine. / REDACTION
– Baraka : Presque la moitié de la ville de Baraka plongée dans le noir il y a près d’un mois. Le groupe électrogène du PEB, projet d’électrification de la ville de Baraka qui l’alimentait a connu une panne. Les conséquences multiples de ce manque du courant se manifestent déjà. Le PEB rassure à la population de cette ville qu’une solution à ce problème sera trouvée d’ici quelques jours sans autre précision. / Amani DAUDI


Sommaire :
– Lusenda : L’insécurité persiste dans les moyens plateaux surplombant le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Depuis mardi 11 juin, des présumés rebelles autoproclamé membres du mouvement CNPSC du général William AMURI YAKUTUMBA se combattent avec les forces armées de la RDC, FARDC. Les crépitements d’armes légères et lourdes qui s’entendent dans ces moyens plateaux créent une panique aux réfugiés burundais du camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Changement du système de distribution des vivres aux réfugiés burundais se trouvant à l’Est de la RDC. Le PAM, programme alimentaire mondial change le système des cartes électroniques SCOPES à de l’argent liquide. 12 dollars américains seront désormais donnés cash à chaque réfugié par mois par la banque TMB comme ration alimentaire à partir du mois de juillet prochain. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Rapatriement volontaire de 130 réfugiés burundais du camp de Lusenda. Une réunion tripartite à cette fin s’est tenue mardi 11 juin dans la nouvelle ville d’Uvira entre les représentants des gouvernements de la RDC, du Burundi et les responsables du pour statuer sur le dossier de 130 réfugiés burundais du camp de Lusenda, candidats au retour volontaire vers leur pays, le Burundi . La date du 9 juin a été retenue pour ce rapatriement. / Odette NIBIZI
– Mulongwe : Un nouveau mouvement des réfugiés burundais s’observe ces derniers jours en RDC. En effet, près de 1000 nouveaux réfugiés en provenance des centres de transites de Kavimvira, Sange et Mongemonge ont été relocalisés vers le site des réfugiés burundais de Mulongwe par le HCR et la CNR depuis la mardi 11 juin. Plusieurs raisons seraient à la base de leur fuite. / Edouard NZAMBIMANA
– Mboko : 12 ème cas de mort occasionnée par des hippopotames dans une période de moins de six mois sur l’axe Ngovi -Lusenda. Le cas récent est survenu la nuit du 7 au 8 juin dans les eaux du lac Tanganyika à MBOKO. Cet animal aquatique aurait saccagé la pirogue de deux pêcheurs qui cherchaient du tilapia, causant la mort d’un de deux pêcheurs. Le service de l’agripêche du secteur de Tanganyika demande aux pêcheurs d’apprendre à nager pour se défendre en cas d’attaque. / Thomson UNDJI
– Sange : L’organisation humanitaire Care International assiste près de 150 ménages des vulnérables du quartier Kibogoye dans la Cité de Sange. 40 kg de la farine de maïs, 30 kg des haricots,5 litres de l’huile végétale, un arrosoir, deux houes, des semences d’amarante et tant d’autres ont été distribués jeudi 13 juin par cette ONG Américaine. / Gilbert KWANGABA DJUGU


Sommaire :
– Lusenda : La sécurité, la santé, l’éducation, la justice, le social et l’autonomisation des réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC en territoire de FIZI, étaient les points saillants au centre d’une réunion de coordination des actions humanitaires dans le camp de Lusenda. / Odette NIBIZI
– Lusenda : Le Français, la culture générale et les sciences notamment la mathématique étaient les cours principaux pour le test national de fin d’études primaires TENAFEP en RDC. A Lusenda, deux centres de passations KAHUNGA et ISUNGU ont accueilli 573 écoliers dont au moins 400 écoliers sont des réfugiés burundais du camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO
– Mulongwe : L’axe routier MALINDE-KATANGA sur la RN5 presque impraticable. A l’origine, les gros véhicules à poids lourds en direction de KALEMI et MISISI ont endommagé le pont de la rivière MUTAMBALA reliant les villages Malinde et Katanga. /MIHALI CORDONTCH Averti
– Lusenda : Plus de deux mois sans savons de lessives, les réfugiés burundais du camp de Lusenda sont en joie. L’agence des nations unies pour les réfugiés HCR à travers l’ONG humanitaire AIDES a facilité la distribution des savons depuis jeudi 7 juin 2019. Trois savons par tête pour trois mois est le protocole. / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Apprendre la technique théoriquement un défis majeur aux jeunes réfugiés burundais en cours de formation professionnelle par l’ONG humanitaire ADRA dans le camp de Lusenda. Programmée pour trois mois, la formation est dans son deuxième mois sans pratique en mécanique automobile, soudure et menuiserie. / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Au moins trois cents jeunes réfugiés burundais du camp de Lusenda sont candidats à la bourse DAFI 2019. Débutées depuis lundi 3 juin, les inscriptions des candidats à cette bourse, le comité directeur du camp de Lusenda en charge de l’identification des candidats dit avoir enregistré près de trois cents jeunes. / Marie Charles NININAHAZWE


Dans ce numéro 4 SW,

A LUSENDA : le HCR, la CNR et L’ACTION AID en pourparlers, ce lundi 27 Mai, a fin d’octroyer des bourses d’études universitaires aux diplômés et futures diplômé réfugiés burundais du camp de LUSENDA et le SITE DE MULONGWE  pour l’année académique 2019-2020.

A LUSENDA : un mois déjà que s’observe la pénurie d’eaux potable dans le site de réfugiés Burundais de LULINDA. L’écoulement de l’eau est incertaine  sur toute les Bornes fontaines ; les tuyauteries d’adduction troués.

A LUSENDA : Fin ce mercredi 29/Mai /2019, de distribution des vivres aux réfugiés burundais dans le camp de LUSENDA et du site de MULONGWE. Une distribution de routine  offerte par le PAM et qui est  faite en foire. Pendant la distribution, les produits agricoles ont été distribués.

A BARAKA : inauguration d’un puits manuel  d’eau a KATANGA , dans la ville de BARAKA. Une œuvre de l’association islamique de nommée BEENA pour la culture et le développement, sous financement de L’association DUBAI CHARTY.

A BARAKA : Accusé de viol sur un mineur, le chef du village 20 et responsable de  play center, un ministère d’évangélisation dans le camp de réfugiés burundais de  LUSENDA, monsieur KANUMA Gédéon, a été finalement acquitté a l’issue des audiences foraines organisée a BARAKA par le tribunal de grande instance d’uvira.

A KAMANYOLA : dans le cadre du projet « dialogue transfrontalier pour la paix durable » les organisations RIO,NEVER AGAIN,CENAP, ont réuni les jeunes de ces trois pays à BUGARAMA  au RWANDA  et de RUGOMBO au BURUNDI et ceux de KAMANYOLA pour la RDC pour échange avec les autorités frontalière pendant laquelle ils ont plaidé  suite aux certaines mesures qui bloquent la circulations des populations frontalières.

A LUSENDA : Fin du championnat de football féminin au camp de réfugiés burundais de LUSENDA. La sélection féminine de l’équipe BOSTON a remporté la coupe ce jeudi 30 Mai 2019. Organisé par L’ONG WAR CHILD HOLLAND sous financement du comité international  olympique CIO.

Bonne condition d’écoute,


Dans ce numéro,

A Lusenda, le HCR, la CNR et leurs partenaires humanitaires ont tenue leur réunion hebdomadaire de coordination des actions dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et du site de Mulongwe le jeudi 23 mai 2019. Plusieurs points relatifs à la sécurité, à la santé, à l’éducation et à l’autonomisation des femmes étaient à l’ordre du jour.

A Lusenda toujours, une cinquantaine de familles fuyant les hostilités intercommunautaires dans les hauts-plateaux de Minembwe ont été enregistrées au cours de cette semaine. Sans assistance humanitaire, ces personnes vivent dans des conditions très difficiles depuis leur arrivée.

A Uvira, 35 personnes souffrant de la fente labio-palatisée_dite Bec de Lièvre, ont été accueillies à l’Hôpital Général de Référence d’Uvira. Ces personnes bénéficient d’une opération faciale gratuite depuis le 20 mai 2019 par 8 médecins spécialistes en maxillo-facial de l’orgainisation italienne SORINO PROJETO DEL MONDO.

A Mboko, au moins 27 attestations de décès et 30 actes de mariage des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe trainent au Bureau de l’officier de l’Etat civile de Mboko. Le manque des moyens financiers pour le retrait de ces documents est indiqué par les réfugiés, pendant que les officiels parlent d’une négligence.

A Sange, une hausse de prix des patates douces est observée depuis deux semaines dans la cité. Les villageois justifient cette hausse par la présence des demandeurs d’asiles burundais depuis le début du mois de mai. Ces derniers ont pour aliment de base, la patate douce et les banane plantins.

A Baraka, 6 réfugiés burundais du camp de Lusenda comparaissent devant la justice pour viol sur mineurs, coups & blessures volontaires, et vol à main armée. C’est dans une chambre foraine organisée par la MONUSCO, section Droits de l’Homme.

Bonne écoute,


Les femmes policières des nations unies et celles de l’unité d’administration pénitentiaire de la MONUSCO UVIRA, regroupées  au sein de l’association des femmes de la MONUSCO ont apporté leur assistance  aux enfants  vulnérables détenus dans la prison centrale MULUNGE D’UVIRA, ce vendredi 24 Mai 2019. L’assistance  était composée d’un lot des matériels, outils et produits pour la prise en charge des malades de la gale dans cette prison. Ces derniers ont traité de manière symbolique dix-sept enfants détenus du quartier des mineurs avant de désinfecter leur cellules carcérale avec du chlore. Dabs cette prison 70%  des détenus souffrent la maladie de la gale

HASSAN SHABANI et ELIE LAMBERT

 

 


Une délégation de huit médecins spécialistes d’origine italienne séjourne à l’hôpital général de référence d’Uvira depuis le début de cette semaine. La délégation consulte et opère les malades qui ont la fente labio-palatile dit « bec de lièvre ». Selon le médecin chirurgien Alexis MOPEPE KUMBA de l’hôpital général D’Uvira, s’agit d’une mission humanitaire de venir en aide aux malades qui n’ont pas de moyen d’accéder au traitement de cette maladie hyper sensible.24 patients sont déjà enregistré dont 11 sont déjà retenus pour subir l’opération. Cette délégation conduite par Docteur Andrea  Francisco, spécialiste en stomatologie reste à cet hôpital jusqu’à la fin du mois de Mai en cours.

HASSAN SHABANI ET ELIE LAMBERT

 


L’autonomisation des réfugiés Burundais et membres  de la communauté hôtes  du territoire de Fizi en république démocratique du Congo est au cœur  de L’ONG ADRA. Après diverses activités dans l’optique, cette organisation  humanitaire partenaire avec le HCR se lance dans l’élevage des poules pondeuses. Neuf poulaillers sont en cours de construction dans le camp de Lusenda et le site de Mulongwe, pour faciliter cette activité. Neuf associations mixte dont six de Lusenda et Trois de Mulongwe sont identifier dans ce projet du quel chaque association bénéficiera 50 poules pondeuses.

HASSAN SHABANI et MARIE-CHARLES


Plus de  20 familles déjà enregistrés dans la commune de KATANGA dans la ville de BARAKA, Depuis la semaine dernière. Ces derniers ayant fuis  les combats hostiles tribales dans les hauts plateaux de FIZI au Sud-Kivu en république démocratique du Congo, ces familles proviennent dans les villages de Kalingi et Mi’enge, ils vivent dans des conditions déplorable et sans assurance d’aide humanitaires, déplorent-ils.


 

Dans ce numéro,

 

BUKAVU : Environs  300 éléments identifiés  comme des forces démocratiques pour la libération du  Rwanda, FDLR qui se font passer pour des combattants du mouvement de force nationale pour la libération du Burundi  FNL sont visible vers le village de NTONDO, groupement de BURHINYI  dans le territoire de MWENGA et a BURHALE dans le groupement de WALUNGU, depuis le début de la semaine passée.

MULONGWE : Au moins 80jeunnes du camp de LUSENDA et du site de MULONGWE ont débuté depuis cette semaine une formation accélérée en mécanique générale et soudure. Organisée par L’ONG ADRA  dans  le souci de lutter contre le chômage  dans la jeunesse  refugiée Burundaise et congolaise de la communauté d’accueil, la formation des trois moi.

MULONGWE : 565 retournés de placés interne de KAFULO ont reçu une assistance en kit culinaires et les Matériels ménagers dimanche 12 Mai 2019 de la part de L’ONG locale AVSI en consortium avec L’IRC d’une équivalence de 80 dollars américains, chaque ménage achetait dans une foire de Non vivre selon son choix ce qu’il a besoin.

UVIRA : le 12 Mai de chaque année le monde célèbre la journée internationale des infirmiers, sous le thème « la profession infirmière, une voie faite pour diriger : la santé pour tous » les infirmiers  et les infirmières de la ville D’uvira et Fizi ont célébré cette journée malgré les conditions salariales non satisfaisante. L’occasion, L’UNIC : union des infirmiers  et infirmière du CONGO  a appelle ses membres à s’inscrire au tableau des infirmiers de la RDC.

KATOGOTA : La population de Katogota  dans le groupement D’itara/Luvungi dans le territoire D’uvira ont commémoré mardi le 15 mai, 19 ans du massacre de plus de 380 personnes innocemment tuées en date du 14 Mai 2000 par les présumés éléments du RCD en vengeance de son officier tué dans cette partie du pays.

FIZI : la  route nationale numéro 5 est impraticable depuis Mardi 15 Mai sur l’axe Baraka –Fizi dans la partie se trouvant entre le village  Malinde et Fizi. L’état délabrement avancée de cette route suite aux  pluies qui ont plu dans cette contrée est la cause majeure de cette impraticabilité.

En fin,

LUSENDA : L’organisation hollandaise war child a ouvert solennellement le championnat de football féminin au camp de Lusenda, Lundi 13 mai 2019. Le premier Match de ce tournoi qui a opposé au stade Sibatwa les équipes  Etoiles du matin et Umoja s’est soldé a un score de 4 buts à zéro en faveur de l’Etoile du matin .

Bonne écoute.


Deux jours de perturbation routière sur la Route Nationale N°5, non loin du site des réfugiés de . Aucun véhicule des commerçants, ni des n’a pu traversé cette zone, suite aux pluies du 14 et 15 mai qui ont endommagé la route.

Les parties les plus touchées, se sont situées entre Fizi-Centre et le village de Lukongo, et entre Mukindja et Malinde-Ecibe.

 

 

 


Environs 300 éléments identifiés comme des forces démocratique pour la libération du Rwanda « FDLR » qui se font passer à des combattants FNL du Burundi, sont visibles dans le village de NTONDO dans le groupement de BURHINYI  territoire de MWENGA, et à BURHALE et LUBONA en territoires de Walungu et Mwenga. Contacté à ce propos, l’autorité locale requise de l’anonymat, renseigne que ces mouvements sont causés par une  offensive menée par les militaires congolais, FARDC contre des forces negatives.

COLETTE SALIMA et HASSAN SHABANI


Dans ce numéro,

UVIRA :   Fin de la formation des journalistes de radios partenaires et les correspondants Refugies Burundais en fin de Durabiliser le projet « jeunes Burundais pour le dialogue et la cohabitation pacifique » ce 06/05/2019 avec L’ONG INTERNEWS /RDC, Sous l’appui financier de L’union européenne.

LUSENDA : Dans le championnat du football masculin au camp de Lusenda organisée par L’ONG WAR CHILD, le club sportif Tout jeune citadin  remporte victoire dans la finale contre  le    club sportif Fulupo.

MULONGWE : Les refugies du site de Mulongwe réclament un service de qualité a la société de communication VODACOM. Ces derniers réclament la réactivation de leur carte Sim, fin de créer des comtes  MPESA. Trois mois déjà les cartes Sim sont hors service.

SANGE : En RDC, le 07 MAI de chaque année comme dans le monde entier,  C’est la célébration de la journée internationale du Croix-Rouge et du croissant- rouge dans la cité de Sange, cinq réfugiés urbain intègrent le structure de secouristes.

Bonne écoute.

 


NB. Cette Edition du 02.05.2019, est une production réalisée à près de 70 % par les Journalistes réfugiés burundais et membres de la communauté haute sous un accompagnement réduit d’Internews avant son retrait. 
C’est dans le cadre d’un travail pratique de pérenisation du projet  »Jeunes réfugiés burundais pour la Paix » qu’Internews réalise avec l’Union Européenne.
Dans cette Edition, 
A Lusenda, les élèves réfugiés burundais et congolais candidats à l’examen d’État Édition 2018-2019 passent les épreuves de dissertation depuis le 02 Mai 2019. Les élèves réfugiés burundais du camp de Lusenda disent prêts à affronter ces  epreuves.
A Uvira, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDCongo MONUSCO a doté un kit d’énergie solaire au commissariat de la Police Nationale Congolaise PNC de la ville d’Uvira. Cela pour améliorer les conditions de travail de la PNC dans cette ville.
A Baraka, une Médiation sur le divergence qui régnait entre les membres du bureau de la coordination de la  société civile noyau du secteur de Mutambala et ceux du territoire de Fizi à été menée Mercredi le 01 Mai 2019. Au cours de cette réunion, un accord sur l’organisation des élections des nouveaux animateurs de ces structures dans un bref délai et la signature d’une charte devant les régir a été convenu.
A Lusenda encore, l’irrégularité de fixation des prix de transport par Moto s’observe sur l’axe routier RN.5. De la ville d’Uvira à la ville de Baraka, ces deux dernières semaines, la situation s’est empirée suite aux mouvements d’élèves qui regagnent leurs zones pour la passation des Examens d’Etat.
A Lusenda toujours, les deux équipes qui joueront le finale du championnat de Football masculin organisé par l’ONG Warchild Hollande dans le camp de Lusenda dont déjà connues . S’agissent des équipes  »Tout Jeunes Citadins » du camp des réfugiés burundais du camp de Lusenda et FULUFUMBE LUPOPO de la Communauté.
Bonne écoute,

Dans ce Bulletin, 

A Luvungi, l’insécurité fait parler d’elle. Un camion transportant les produits de la Société Brassicole ‘’Bralima’’ est tombé entre les mains des hommes armés dans la localité de Luvungi, plaine de la Ruzizi, le mardi 30 avril, dans la soirée. Trois personnes, dont une femme qui se trouvaient à bord ont été amenées par ces hommes en arme pour une destination inconnue, pendant que le véhicule a été abandonné seul sur la route nationale N°5.

En RDC, le 1er Mai de chaque année, comme dans le Monde, c’est la célébration de la  »Journée Internationale du Travail’’. En RDC, la Journée a été célébrée sous le thème ‘’ Travailler pour bâtir un avenir meilleur’’. Dans la ville de Baraka, le Chef de Service ‘’Emploi et prévoyance sociale’’ Christian ZIRIMWABAGABO a rappelé tous les travailleurs du territoire de Fizi, et particulièrement tous les travailleurs burundais, dont les plaintes pour mauvais traitement sont souvent rapportées, que ses offices sont ouverts à tout moment pour chaque travailleur qui se sent lésé par son employeur.

A Lusenda, l’ONG partenaire en Education du HCR, ActionAid a débuté sa deuxième phase de distribution des chaussures aux écoliers et élèves réfugiés burundais et membres de la communauté des Instituts Sibatwa, Lukolola, et Réflexion. Seul, le critère du degré de vulnérabilité guide cette distribution rapporte l’ONG.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Uvira, l’ONG Internews RDC avec le financement de l’Union Européenne organise une dernière formation à l’intention de ses journalistes correspondants du projet ‘’Réfugiés burundais pour la Paix et Coexistence pacifique avec les communautés d’accueil ’’ sur l’utilisation des médias sociaux et le montage numérique pour assurer la durabilité du projet, une fois que l’organisation se sera retirée de la zone d’intervention dans le territoire de Fizi. Les attentes de ses correspondants sont nombreuses, mais déjà, une nouvelle structure pouvant conduire le projet pour la pérennisation a été mise sur pied au premier jour de formation qui durera 7 jours.

En RDC, le 30 avril est la journée nationale dédiée à l’enseignement en République Démocratique du Congo. Quoique les conditions de vie des enseignants en RDC ne se soient pas encore améliorées, l’inspecteur territorial de l’enseignement primaire et secondaire d’Uvira invite les enseignants congolais et burundais garder le respect de déontologie de la profession de l’enseignant à tout temps.

A Lusenda, en marge de la Journée Internationale du travail, une association des tisseurs des filets de pêche à la plage de Lusenda demande à leurs employeurs l’amélioration de leur condition de travail. En effet, les membres de cette association se disent abusivement exploités en produisant en moyenne 3 filets par jour moins de 3 dollars américains /Thomson UNDJI.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Lusenda, la 3ème phase du championnat de football masculin a pris fin ce week-end. La demi-finale de ce championnat organisé par l’organisation War Child Hollande débute ce mardi 30 avril par un match entre ‘’Les Tous Jeunes de Lusenda » et le FC Sungusungu au stade Alembe.

A Lusenda toujours, les membres de la communauté d’accueil et les réfugiés burundais ont livré leur 3ème match amical de Basketball. Encore une fois, l’équipe gagnante n’a pas dépassé le score de 30 points face à l’équipe adverse de la communauté hôte. Samuel NTAKIRUTIMANA, capitaine de l’équipe de Basketball des réfugiés burundais justifie cette faible performance par l’état des infrastructures.

A Mulongwe, une centaine des maisons ont été endommagées par une tempête qui a précédé à une forte pluie le jeudi de la semaine passée à Katanga. Dans la foulée, 3 écoles et une Eglise Protestante de la CEPAC ont été démolies, et 3 personnes sont admises dans un Centre hospitalier de la place, dans un état critique.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Kamanyola, l’insécurité bat toujours son plein. En moins d’une semaine, 3 cas de pillage des biens des civils par des groupes armés ont été rapportés sans condamnation directe des autorités politiques de la Province du Sud-Kivu.

Dans la journée du 22 avril 2019 à MUSHEGEREZA, dans les moyens plateaux de Lemera, un camion qui transportait les planches est tombé dans l’embuscade des hommes armés supposés appartenir aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA, selon les témoins sur place. 8 personnes, y compris le chauffeur, ont été amenées dans la brousse à RUGEJE dans le maquis de chef rebelle.

Dans la soirée du 24 avril 2019 à Nyamutiri, toujours dans les moyens plateaux de Lemera, un véhicule qui venait du marché de Rubanga , est tombé dans l’embuscade des hommes armés toujours apparentés aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA. Les passagers qui étaient abord de ce véhicule ont été copieusement tabassés avant de les dépouiller de tous leurs biens.

Dans la journée du 25 avril 2019, à Rwege dans la localité de Katogota, plmaine de Ruzizi, cette fois, plusieurs personnes qui faisaient des activités champêtres dans leurs champs ont été fortement tabassées par des hommes armés apparentés à la bande armée du sujet rwandais Jean-Pierre connu sous le nom de Rasta, avant que ces derniers ne prennent tous leurs biens de valeurs dont les téléphones portables. Ces hommes ont amené avec eux dans leur maquis, une personne parmi les victimes. 

A Kamanyola toujours, un cas de justice populaire a été rapporté. Madame Mukuzo Mutange, âgée de 51 ans, qui a toujours été soupçonnée d’ensorceler les membres de sa communauté a été torturée par des jeunes de Kagaragara à Lubarika dans le groupement d’Itara. Ses maisons ont aussi été brûlées. Quatre autres femmes, accusées elles aussi de sorcellerie venaient d’échapper au lynchage de mêmes jeunes, il y a une semaine. Madame Mukuzo, elle, n’a pas survécu à la torture, elle a rendu l’âme, et les jeunes, recherchés par la Police, sont en fuite.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Fizi, près de 413 400 kilogrammes de bois sont distribués chaque mois aux 34 453 réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe dans la localité de Malinde. C’est pourquoi, pour lutter contre la déforestation, et la coupe abusive d’arbres, l’organisation humanitaire ADRA-RDC organise un atelier de sensibilisation sur l’agroforestier dans le site de Mulongwe, et dans le camp de Lusenda pour que les réfugiés burundais et les communautés d’accueil comprennent le bienfondé de la protection de l’environnement autour des camps des réfugiés.

A Mulongwe toujours, le Maire de la ville de Baraka a installé ce lundi 22 avril 2019, trois préposés de l’Etat civil dans la commune de Katanga. Ces 3 préposés de l’Etat civil ont été nommés par le maire de la Ville Baraka pour faciliter les réfugiés burundais et les communautés hôtes à enregistrer facilement leurs nouveau-nés, et de recevoir rapidement les actes de mariage, et autres documents administratifs de l’Etat dans un temps record.

A Kamanyola, une semaine après que deux creuseurs artisanaux aient trouvé la mort dans un carré minier du village Kinyanya, groupement Itara à Luvungi, le chef de ce village vient d’interdire toute exploitation artisanale des minerais dans son entité. Ce village était déjà réputé pour son exploitation artisanale des cassitérites et de l’or flamite. C’est à quelques kilomètres de là, à Katogota, où habitent des nombreux réfugiés burundais de 1993 qui n’ont pas encore regagné le Burundi.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin,

A Lusenda, le Programme Alimentaire Mondial_PAM, a débuté la distribution des vivres du mois d’avril dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe. Pour ce mois, le PAM a demandé à tous les réfugiés burundais de se présenter devant les stands de distribution avec une petite liste complétée et détaillant à l’avance les noms et la quantité des produits dont ils veulent se procurer pour éviter toute spéculation lors des transactions des produits.

A Mulongwe, l’organisation humanitaire Action Aid a procédé ce mardi 23 avril, à la distribution des chaussures aux enfants réfugiés burundais de moins de 3 ans qui fréquentent la crèche de Mulongwe. Au total, 80 enfants réfugiés burundais de moins de 3 ans ont bénéficié de ce don, chacun en fonction de son numéro de chausse.

A Kiliba, la Radio Rurale ONDES FM a soufflé ce 23 avril 2019 sur ses 10 bougies d’anniversaire dans la plaine de la Ruzizi. Au cours de ces dix années d’existence, cette Radio Rurale créée sous l’initiative des jeunes du milieu a noué des nombreux partenariats avec des organisations internationales, telles que Internews RDC pour lutter contre les viols et violences faites femmes à la femme, promouvoir la cohabitation pacifique et le développement socio-économique dans la plaine de la Ruzizi.

A Baraka, 4 hectares des champs des maïs, des maniocs, et des palmiers à huile de l’association locale ‘’kupata sio kuweka=gagner, c’est semer’’ ont été inondés par les eaux de pluie de la rivière Mutambala au début de ce mois d’avril. La récolte au cours de cette saison culturale s’annonce hypothétique, au moment où 60 enfants des familles vulnérables de la zone bénéficient des productions de ces champs depuis près de 5 ans.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Baraka, 6 plaintes pour maltraitance des travailleurs réfugiés burundais dans la communauté d’accueil de Baraka ont été enregistrés au service de l’Etat en charge de l’emploi et de prévoyance sociale dans la ville depuis le mois de janvier 2019. Les travailleurs victimes de maltraitance sont en majorité employés dans des bistrots, des restaurants, des champs et des magasins comme main d’œuvre.

A Lusenda, la deuxième phase du championnat de football masculin organisé par l’ONG War Child Hollande en partenariat avec le HCR, sous le financement du Comité International Olympic s’est clôturée ce lundi 22 avril dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda.  La fin de cette deuxième phase ouvre automatiquement le début de la 3ème phase ce mardi 23 avril 2019, qui débouchera sur la demi-finale de la compétition.

A Lusenda toujours, le HCR et son partenaire War Child Hollande ont organisé une première rencontre sportive de Basketball entre les réfugiés burundais et les membres de la communauté d’accueil dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Cette rencontre, qui est une première depuis l’installation du camp des réfugiés burundais dans le village de Lusenda s’est soldée par un score de 28 points à 14 en faveur de l’équipe des réfugiés burundais face à l’équipe venue de la localité de Nundu.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Uvira, 6 réfugiés burundais urbains sont entre les mains de la Police Nationale Congolaise depuis ce week-end. Ils sont accusés d’avoir malicieusement extorqué de l’argent à une femme de la communauté d’accueil qui voulait leur porter secours devant une banque commerciale de la ville. Scindés en deux groupes de 3 hommes et 3 femmes, ils ont fait croire à la dame qu’ils ne maîtrisent pas les procédures de retrait d’argent en dollars des banques congolaises.

A Uvira toujours, la Commission Nationale des Réfugiés en RDC, CNR et son partenaire HCR procèdent depuis ce lundi 22 avril 2019, à un nouvel enregistrement biométrique des demandeurs d’asiles burundais du camp de transit de Kavinvira. Il s’agit d’une opération de deux jours qui consiste à régulariser les cas litigieux de demandeurs d’asiles burundais désactivés de la base des données depuis le mois d’octobre 2018.

A Lusenda, le championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda se poursuit. La première phase s’étant terminée le jeudi dernier avec des résultats positifs de l’équipe ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda. La deuxième phase a commencé le vendredi de la même semaine avec le match opposant la même équipe de  ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda à l’équipe  »Bande Rouge » de Lusenda au stade Sibatwa.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Lusenda, le HCR et ses partenaires CNR, PAM, AIRD, le Comité directeur du camp, etc ont organisé leur réunion hebdomadaire de chaque jeudi dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Ce Jeudi 18 avril, ils ont échangé autour de la distribution des vivres de chaque mois, de la sécurité à l’intérieur comme à l’extérieur du camp, de la vente des boissons à forte dose d’alcool dans le camp, et de la réhabilitation des routes secondaires du camp, et de la réhabilitation des abris des réfugiés burundais en cours dans le camp.

A Uvira, le Ministère provincial de la Santé a lancé, comme sur l’ensemble de la Province du Sud-Kivu, la campagne de vaccination contre le virus de la poliomyélite au bénéfice des enfants de moins de 5 ans. Au total, 67 009 enfants âgés de moins de 5 ans sont attendus pour recevoir ce vaccin oral contre cette maladie hydrique qui se transmet surtout au contact de la matière fécale d’une personne atteinte par ces virus. Cette maladie infectieuse aiguë et contagieuse est causée par le poliovirus sauvage et est à l’origine d’une paralysie irréversible chez les enfants de moins de 5 ans quand ils ne sont pas vaccinés. Ouvrez donc vos portes aux agents de la Santé pour vacciner vos enfants !!!

A Lusenda encore, la première phase du championnat de football masculin organisé par l’ONG War Child Hollande dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda vient de toucher à sa fin. Au total, 8 équipes ont été au programme, dont 4 équipes mixtes des réfugiés burundais et des congolais ; 2 équipes composées à 100 % par des congolais et 2 autres équipes composées à 100 % par des réfugiés burundais. La première phase est un franc succès pour l’équipe ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda qui prend la tête du classement.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Baraka, la Croix-Rouge RDC, en partenariat avec l’organisation humanitaire NCA_ Norwegian Church Aid, se sont lancées depuis 6 mois dans la désinfection des maisons dans lesquelles au moins, un cas de malade de cholera a été identifié. Au total, 32 844 ménages ont été atteints par cette campagne de désinfection. Leur stratégie a été de désinfecter tous les objets de la maison du malade de choléra (assiettes, lits, draps, habits, etc), et de faire la même chose sur les 20 autres ménages qui entourent cette maison.

A Baraka toujours, le corps de Madame Nasungula Tabisha a été retrouvé en décomposition avancée près d’un puit situé à une centaine de mètres de sa résidence. En effet, Madame Nusungula, accusée regulièrement par son entourage de sorcellerie, avait été portée disparue depuis le dimanche 14 avril à 20h, après une forte dispute avec des hommes en arme, non autrement identifiés. Son corps a été retrouvé en décomposition avancée ce mercredi, à 14 h.

A Lusenda, les 100 vigiles ‘’Sungusungu’’ qui s’occupent de la sécurité interne du camp des réfugiés burundais de Lusenda ont été remis à niveau par le HCR et son partenaire CNR. Leur formation a tourné autour des rôles que doivent jouer les acteurs qui interviennent dans la sécurité d’un camp des réfugiés. Les 5 grands points relatifs aux conflits armés, à la criminalité à l’intérieur et à l’extérieur du camp, le terrorisme, les troubles à l’ordre public et les catastrophes naturelles ont été abordés dans le fond par ces deux organisations.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin,  

A Uvira, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés et son partenaire CNR_ Commission Nationale aux Réfugiés en RDC équipent le bureau du Mairie de la ville. C’est le premier don en fournitures de bureau composées des rames de papiers, des stylos, des cahiers de registre, etc que reçoit la Mairie de la ville d’Uvira pour son fonctionnement depuis son installation.

A Baraka, la première conférence annuelle des Directeurs et enseignants des sourds muets a été lancée. L’objectif de cette conférence annuelle, financée par la Mission Chrétienne pour les Sourds est de renforcer les capacités techniques des enseignants et directeurs d’écoles qui encadrent les sourds muets pour mieux faire leur travail.

A Lusenda, le Gouvernement de la RDC, à travers l’organisation humanitaire GAVI dote la Zone de Santé de Nundu des kits solaires et des frigos pour la conservation du vaccin contre la poliomyélite. La vaccination commence ce vendredi, et déjà le Centre de Santé de Lusenda qui a enregistré depuis 2016, trois cas de poliomyélite sur 5 dans la Zone a été le premier bénéficiaire de ces kits.

A Lusenda toujours, le Championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de se poursuit. Ce championnat a été lancé depuis le 15 avril, dans le cadre du projet ‘’Sport pour la Protection de la Jeunesse’’ de l’ONG War Child Hollande. La deuxième journée a été marquée par la victoire de l’équipe Vital’O de Lulinda face New Generation-Bamako de Katungulu par un score de 2 buts à zéro.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, la Commission Nationale pour les Réfugiés_CNR et le Haut-Commissariat aux Réfugiés_HCR procèdent depuis le lundi de cette semaine à l’enregistrement biométrique des enfants nés dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda depuis le début de cette année 2019. Ces deux organisations estiment pouvoir enregistrer au moins 500 nouveaux nés du camp de Lusenda, à partir du mois de Janvier 2019 à ce mois d’avril 2019. L’objectif de cette activité est de permettre à ces enfants réfugiés burundais de bénéficier de tous les avantages liés à leur statut.

A Kamanyola, à un mois de la commémoration du 19ème anniversaire du massacre de Katogota qui avait couté la vie à 350 personnes, le chef du village de Katogota avec le soutien de la paroisse catholique de Luvungi vient de lancer les travaux de construction de mémorial des victimes. Parmi les victimes, des réfugiés burundais de 1993 et les citoyens congolais tués en masse par les rebelles du RCD le 14 mai 2000. Les travaux dureront 3 semaines, et le mémorial sera inauguré le 14 mai 2019.

A Baraka, deux éléments de la Police Nationale Congolaise ont été retrouvés morts-étranglés dans un carré minier dans la nuit du samedi à dimanche 14 avril 2019 à Misisi. Les responsables et le mobile de ce crime restent inconnus, mais la Police dit avoir ouvert des enquêtes pour en dénicher les coupables de ce crime.

A Lusenda encore, l’organisation humanitaire War Child Hollande a ouvert solennellement le championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, Edition 2019. Le Tout premier match a opposé l’équipe de ‘’Tout Jeune de Lusenda’’ à l’équipe ‘’Boston de Lulinda’’ en présence des agents de la CNR, du HCR, des chefs coutumiers, du président de la fédération de football dans le territoire de Fizi, un public hétérogène composés par des réfugiés burundais et des congolais.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Uvira, 3 500 jeunes catholiques venus du Rwanda, du Burundi et de la RDC se sont rencontrés le dimanche 14 avril pour ‘’le dimanche des rameaux’’ au Centre pastoral Diocésain de Kavinvira dans la ville d’Uvira. C’est sous le thème ‘’ Voici la servante du seigneur, qu’il m’advienne selon ta parole’’ que ces jeunes ont célébré la journée diocésaine des jeunes.

A Lusenda, un mort a été enregistré à l’Eglise Church of God suite aux eaux de pluie le samedi dernier. Il s’agit d’une fillette de 11 mois qui a vu le mur de cette Eglise écroulée sur elle, pendant que sa mère à côté était dans la répétition pour préparer le culte du dimanche. Sitôt le forfait commis, le porteur de l’Eglise aurait pris la poudre d’escampette pour une destination inconnue jusque-là.

A Baraka, la piste d’atterrissage d’avion de la ville de Baraka est coupée en deux depuis près d’une semaine suite aux eaux de pluie. A l’heure actuelle, aucun avion ne peut décoller ou atterrir à cet aérodrome suite à l’absence des canaux d’évacuation des eaux de pluie. Le petit porteur de MSF Hollande qui y effectue des navettes régulières avec des malades et des médicaments souffre gravement de cette situation.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Mulongwe, l’organisation humanitaire ADRA Danemark procède depuis le jeudi de cette semaine à la distribution des arbres fruitiers aux réfugiés burundais du site. Cette distribution des orangers, manguiers, mandariniers, avocatiers, et citronniers est assurée par cette organisation humanitaire pour permettre à chaque ménage du site de Mulongwe d’avoir chacun deux espèces de son choix.

A Mulongwe toujours, l’Administrateur du site, Monsieur Alain KABALA et le HCR ont suspendu le fonctionnement de deux associations dits des ‘’intellectuels’’. Cette suspension à durée indéterminée intervient suite aux désaccords qui règnent entre les responsables de ces deux structures, allant jusqu’à troubler l’ordre public. En effet, depuis l’élection du premier président du comité directeur des réfugiés du site, une frange des réfugiés lui avait demandé de démissionner de son poste de président du Club des intellectuels. Celui-ci, ayant refusé, une nouvelle association des intellectuels fut créée, mais peine à fonctionner à côté de l’ancien, qui ne veut pas entendre sa présence.

A Baraka, une cinquantaine de maisons d’habitations viennent d’être abandonnées par leurs habitants depuis une semaine. Ces ménages abandonnent leurs maisons suite à la fragilité de leurs maisons, causée par les eaux de pluie qui font déborder les principales rivières de la ville.

A Lusenda, depuis plusieurs semaines, l’association burundo-congolaise des rastas à Lusenda se mobilise pour des activités de protection de l’environnement dans leur camp. Il y a une semaine, les membres de cette association ont organisé des activités d’hygiène autour des bureaux des humanitaires. Ces activités se poursuivent.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, l’ONG ADRA Danemark accèpte de travailler avec 43 associations locales pour la fabrication des briquettes biomasses et écologiques. Ces associations, sont celles qui produisent les 87 tonnes de briquettes qui sont utilisées chaque mois par les réfugiés burundais du camp de Lusenda.

A Mulongwe, une maison d’habitation du site des réfugiés burundais de Mulongwe a été complément décimée par le feu à la suite d’une querelle de non-remboursement de dette entre deux femmes réfugiées burundaises du site. La victime est logée momentanément par la CNR, pendant que la présumée auteur coupable est entre les mains de la Police.

A Uvira, la pluie diluvienne qui vient de tomber sur la ville a laissé derrière elle, des nombreux dégâts matériels. Les poteaux électriques et les arbres ont été emportés, et près de 20 maisons d’habitations ont été complétement endommagées par les eaux.

Bonne écoute,


Dans ce numéro,

A Lusenda, l’Organisation ADES, en charge de la Santé vient de démarrer l’opération de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide à tous les ménages qui habitent le camp. Cette distribution intervient 3 ans après la dernière distribution générale qui avait eu lieu en 2016.

A Lusenda toujours, un tournoi de football masculin sur la cohésion sociale et la tolérance mutuelle démarre bientôt. Ce tournoi du Comité Olympique du Camp de Lusenda qui s’inscrit dans la logique de cohabitation pacifique entre les deux communautés est parrainé par l’ONG War Child Hollande du 15 avril au 7 mai 2019.

Et toujours à Lusenda, la maison du chef de groupement Balala Nord où se situe le camp des réfugiés burundais de Lusenda a été vandalisée par des bandits. En cette nuit du 09 au 10 avril, cinq autres maisons ont été visitées par les mêmes voleurs qui ont emportés des panneaux solaires et une importante somme d’argent de la maison d’une femme commerçante du milieu.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

RDC : 2 millions 500 mille dollars américains seront envoyés en RDC pour soutenir urgemment à travers le HCR, les réfugiés burundais, les réfugiés centrafricains et les déplacés internes en République Démocratique du Congo. Cet argent a été envoyé par la République du Japon aux réfugiés burundais et centrafricains qui ont été frappés depuis la fin de l’année 2018 par des catastrophes naturelles dans leur pays d’accueil la RDC, dans les secteurs de l’habitat, de l’Education et de la Santé.

A Mboko, 8 jeunes couples des réfugiés burundais du camp de Lusenda viennent de s’unir devant l’officier préposé à l’Etat civile. Cette union, est la première union officielle des réfugiés burundais devant un officier proposé à l’Etat civile congolais depuis 2015 ; les mariages civils des congolais dans la zone étant eux-mêmes très rares.  

A Uvira: 60 jeunes ont été formés en informatique, et coupe & couture par l’organisation locale Frateli POPOLI avec le soutien de la Caritas Ecosse. De ces deux orgnaisations, ces jeunes ont reçu des ordinateurs et des machines à coudre pour se lancer dans la vie professionnelle. Ces dons sont arrivés à l’occasion du 11ème anniversaire de cette organisation au service des jeunes démunis.

A Uvira toujours : 4 personnes ont été tuées, 10 autres blessées, et une importante somme d’argent emportée. Voilà le bilan d’une attaque armée survenue dans la nuit du dimanche à lundi au quartier Kabindula, Commune de Kalundu. Parmi les 4 personnes tuées, la victime et ses 3 bureaux qui ont été brulés vifs par la population en colère qui les a surpris avec des biens volés dans des maisons de tolérance.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, l’association locale ‘’Femmes Artisanes de Paix’’ FAP, lance une enquête de 4 jours dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda sur le niveau des connaissances sur les règles d’hygiène en période menstruelle des femmes en âge de procréer dans le camp. Les résultats de cette enquête feront l’objet d’un plaidoyer qui s’inscrit dans la seconde partie de ce projet financé par l’organisation anglaise Amplify Change.

A Mulongwe, le gouvernement congolais et son partenaire la Banque mondiale financent la culture de 10 hectares de champ de manioc, dont 5 à Malinde et 5 Kakomba pour lutter contre la faim. Ce projet a pour objectif de multiplier et de vulgariser la nouvelle variété de bouture de manioc en provenance du Rwanda et de l’Angola et qui résistante aux maladies de plantes.

A Lusenda encore, un Match amical de volleyball a été organisé ce samedi, au cours duquel la sélection sportive des réfugiés burundais l’a remportée face à la sélection sportive des congolais. 78 points contre 70 points à la fin de cette rencontre.

A Uvira enfin, 150 ménages des déplacés de guerre de Bijombo ont été assistés en vivres ce samedi par l’organisation locale Milima. Une assistance composée par la farine de maïs, le haricot, l’huile et du sel.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés_ HCR, les leaders des réfugiés burundais du camp de Lusenda et ses partenaires humanitaires tels que AIDES, AIRD, ADES, ainsi que la Commission Nationale pour les Réfugiés_ CNR ont organisé leur réunion hebdomadaire de chaque jeudi dans le camp de Lusenda. Ils ont échangé entre autres sur les questions sécuritaires, de la santé, des infrastructures, de l’environnement et du social des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda et le site de Mulongwe.

 A Mulongwe, une délégation de 3 experts de l’organisation mondiale Groundtruth Solutions a rendu visite aux réfugiés burundais du site de Mulongwe depuis le début de cette semaine. Groundtruth Solutions est une organisation mondiale spécialisée dans la recherche des solutions qui améliorent les produits et les services que les humanitaires donnent aux réfugiés. Pour le cas du site de Mulongwe, les services CBI ou monnaie électronique (M-PESA) et CBT ou carte de ration électronique (Scope) sont en examen avec l’appui du HCR, du PAM et d’autres partenaires dans ces services.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

L’organisation humanitaire AIRD, a fini la construction de la salle d’étude et de présentation au public des danses traditionnelles burundaises et des communautés d’accueil du territoire de Fizi dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Construite pour la joie des mélomanes des danses traditionnelles, cette salle sera inaugurée ensemble avec les terrains de Basketball et de Volleyball dans le cadre du projet ‘’Sport pour la protection de la jeunesse’’ financé par le Comité International Olympique, et exécuté par l’ONG War Child Hollande.

A Lusenda encore, de passage au marché principal CEPGL, se trouvant dans le secteur Tanganyika, avec tous ses collaborateurs, le chef de secteur Tanganyika, Monsieur John MLONDANI a informé ses administrés qu’une somme de 3000 francs congolais (soit 2 dollars américains) sera désormais ponctionnée sur chaque habitant agé de plus de 18 ans sous forme d’impôt annuel. Selon lui, cette somme permettra à son entité de développer des nouveaux projets de grande envergure comme le marché principal CEPGL.  Il a, par la même occasion, précisé que cet impôt ne concerne pas les 30 000 réfugiés burundais qui sont dans sa zone, les religieux, les agents de la fonction publique et les personnes de 3ème âge.

A Sange, l’école primaire MUSENYI et l’Institut KYAMATE ont été victimes d’un cas de vol dans la nuit du mercredi à ce jeudi 04 avril. Situées dans un même enclos de la 8ème CEPAC, ces deux écoles conventionnées protestantes ont été pillées par des bandits qui ont pris 125 000 francs congolais déposés par des élèves qui se préparent pour les examens de fin d’Etude supérieur, 100 cartes d’élèves, des livres, 50 tiges de savons de lessives pour les enseignants, etc.

Bonne écoute,


Dans ce numéro,

L’ONG AIRD, l’Organisation humanitaire en charge des infrastructures dans le camp et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC vient de lancer un projet de réhabilitation de 715 maisons d’habitations des réfugiés burundais du camp de Lusenda. Parmi ces maisons, certaines seront réhabilitées, d’autres seront construites carrément par 5 associations locales des maçons et menuisiers congolais et réfugiés burundais.

A Lusenda, 18 matelas, et 60 pagnes ont été donnés au cours du mois de mars dédié à la femme dans le monde aux personnes à besoins spécifiques du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Les 18 matelas ont été donnés ce 1er avril aux vieillards du camp de Lusenda et du site de Mulongwe ; pendant que 60 pagnes ont été donnés aux femmes réfugiées burundaises soufrant des maladies graves, à l’occasion du 8 mars. Telle a été l’action directe de l’organisation humanitaire AIDES, ‘’Actions & Interventions pour le Développement et l’Encadrement Social’’ au cours du mois de mars 2019 en faveur des personnes aux besoins spécifiques.

A Lusenda toujours, une réunion restreinte entre le Staff du projet ‘’Sport pour la protection de la Jeunesse dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe’’ avec les membres du Comité Olympic s’est tenue ce mardi 02 mars dans le camp de Lusenda pour évaluer les premiers matches amicaux organisés dans le cadre du lancement de ce projet entre les réfugiés burundais et les membres de la communauté d’accueil. Un deuxième objectif de cette réunion était de fixer les conditions d’éligibilité des équipes au championnat qui commence bientôt et tracer le calendrier.


Dans ce numéro, 

L’ONG locale FAP,  »Uvira Femmes Artisanes pour la Paix » a lancé un projet de plaidoyer, d’éducation, et de sensibilisation des femmes à l’hygiène corporelle dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Ce projet d’une année financé par l’ONG anglaise Amplify Change concerne directement les femmes et les filles en âge de procréation en période menstruelle dans le camp.

A Mulongwe, l’association islamique BEENA pour la Culture et le Développement en partenariat avec Dubaï Charity Association viennent de lancer un projet d’installation de 12 robinets publics dont 4 à Sebele, 4 à Katanga et 4 à Baraka Centre. Ce projet opérationnel dans deux mois selon certains experts vise à contribuer dans la lutte contre l’épidémie de choléra récurante dans la zone.

A Mulongwe toujours, avec le soutien l’ONG ADRA, deux associations des réfugiés burundais ont été formées pour la fabrication des briquettes à la main. Cette nouvelle technique vient contrer la fabrication des briquettes à la machine qui était plus couteuse. Actuellement, avec cette nouvelle méthode, chaque membre de l’une de deux associations qui comptent 40 personnes au total est à mesure de produire 1000 briquettes par jour à base des déchets collectionnés dans le village.

A Uvira, 50 jeunes de différentes confessions religieuses des quartiers Songo et Tanganyika sous l’accompagnement de l’Eglise Ctaholique  »Doyenné Saint-Paul d’Uvira » ont rendu visite à 800 détenus de la Prison Centrale ‘’Mulunge=Chaleur ‘’ le 31 mars 2019 dans la matinée. 10 sacs de farine de maïs, 6 sacs de haricots, 3 sacs de riz, 3 cartons de savons, du sucre, du sel et des habits ont été donnés par les fidèles des paroisses de Kalundu, Mulongwe, Kakombe, Kavimvira, Nyamianda et la Cathédrale.


Dans ce numéro,

A Mulongwe, le Ministère de la Santé publique de la RDC procède depuis la semaine passée à une campagne de vaccination des enfants réfugiés burundais âgés entre 5 ans et 14 ans.  Le week-end, jour du lancement de la campagne qui durera près d’une semaine, 189 enfants réfugiés burundais des blocs 1, 2, et 3 avaient déjà répondu favorablement à cet appel à vaccination à base de praziquantel et d’albendazole contre des maladies abdominales qui attaquent souvent les enfants à cet âge.

A Kamanyola, 13 buvettes ont fermées pour fabrication et vente d’une boisson fortement alcoolisée dans le groupement d’Itara, en territoire d’Uvira. ‘’Wanzuki’’, cette boisson fabriquée en majeur partie sur place par les femmes réfugiées burundaises est un mélange du miel, du sucre, du sorgho, de l’eau, de la levure, etc dans une bouteille de 1 litre et demi pour 1000 francs congolais (soit 0.6 $US). Les dégâts de cette boisson se rapportent de plus en plus dans la zone.

A Lusenda, à l’occasion de la clôture du mois de mars, mois dédié à la femme dans le monde ; une sélection sportive des femmes réfugiées burundaises a accueilli une sélection sportive des femmes congolaises pour un match amical de football. La sélection burundaise l’a emporté sur la sélection congolaise sur un score de 2 buts à zéro.


Dans ce numéro, 

A Mulongwe : Le Comité International de la Croix-Rouge, CICR vient d’installer un Bureau de la Croix-Rouge dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. L’idée de la Croix-Rouge est de se rapprocher davantage des réfugiés burundais du site de Mulongwe pour des interventions rapides en cas d’urgence étant donné que le Centre de Santé le plus proche se trouve à Katalukulu. Katalukulu est à 3 Kilomètres du site des réfugiés. Déjà, 38 réfugiés burundais se sont portés volontaires à la formation du secourisme et des premières urgences.

A Mulongwe : Le Centre de Santé de Katalukulu est en manque d’approvisionnement de certains médicaments génériques depuis le début de cette année 2019. Les médicaments en manque sont entre autres les antirétroviraux, et les antipaludéens selon les malades qui fréquent ce Centre de Santé.

A Uvira : 4 bandits armés ont investi la maison d’un commerçant de la ville d’Uvira dans la nuit dans la petite matinée du mercredi 27 mars aux environs de 1 heure du matin. Munis de deux fusils d’assaut, ils ont défoncé la porte avec une grosse pierre appelée communément ‘’Catherine’’. Une fois dans la maison, ils ont intimidé, blessé le commerçant Zubery KASONGO avant de lui extorquer 300 000 francs congolais et 250 dollars américains.


Dans ce numéro, 

A Lusenda, l’ONG War Child Hollande organise un atelier de formation à l’attention de 16 coaches de 16 équipes de Football, 3 membres du Comité Olympique, et 12 de ses agents impliqués dans le projet ‘’Sport pour la Protection de la Jeunesse’’. Les sportifs du camp de Lusenda et ceux de la communauté hôte louent cette formation qui se pointent avant le début du championnat.

A Lusenda toujours, le PAM a commencé la distribution des vivres de ce mois de mars 2019 dans le camp et le site des réfugiés burundais à Mulongwe. Cette distribution intervient avec près de 10 jours de retard justifiés par des procédures administratives relatives à la qualité et à la quantité de la ration que ses fournisseurs sont appelés à distribuée.

A Mulongwe, deux mois viennent de s’écouler sans que les producteurs des champignons riches en protéine, vitamine et fer ne produisent. La reprise des productions au cours de cette semaine est précédée par une séance de mise à niveau de 3 jours que l’organisation humanitaire War Child Hollande organise à l’attention des jeunes producteurs de ce aliment de base pour ceux qui ne mangent pas la viande.


Dans ce numéro, 

A Katanga, une localité située à quelques kilomètres du site des réfugiés burundais de Mulongwe, au moins 46 ménages ont passé la nuit à la belle étoile dans la nuit de ce lundi 25 mars, en territoire de Fizi. Ceci fait suite au débordement de la rivière Luke qui a créé une crue et inonder près de 100 maisons.

A Lusenda, l’organisation humanitaire ADES a sensibilisé les femmes dont les enfants souffrent d’une malnutrition sévère. Cette sensibilisation qui s’est voulue plus pratique que théorique a montré aux femmes comment bien préparer des aliments habituels qui sont dans la zone tout en gardant leurs constituants nutritifs. Les amarantes, les poissons mukeke, les aubergines, les poireaux, etc étaient au menu.

A Uvira, l’Organisation des Nations-Unies pour la Protection de l’Enfance, UNICEF à travers son partenaire AJDC vient d’installer 11 panneaux solaires au Centre de Santé Saint-Paul d’Uvira.  Ces panneaux solaires ont été installés pour pallier au manque d’énergie électrique à la maternité de ce Centre de Santé, et ainsi sauver des vies des nombreux enfants qui y naissent chaque jour. Au moins 6 femmes enceintes réfugiées burundaises y sont assistées par semaine, nous dit le Dr Billy LUNGUNJA.

A Lusenda encore, en marge de la Célébration de la Journée mondiale de l’eau, célébrée chaque 22 mars de l’année depuis 1993 ; l’organisation humanitaire Norwegian Church Aid, NCA a tenu des séances de sensibilisation sur l’importance d’une eau douce dans la ville de Baraka. Baraka, la ville du territoire de Fizi où vivent les réfugiés burundais du camp de Lusenda, dans laquelle plusieurs fois les cas des maladies hydriques ont été rapportés.


Dans ce numéro, 

A Lusenda, l’équipe Nationale de Football du Burundi, INTAMBA MU RUGAMBA vient de se qualifier pour la première fois dans son histoire à la Coupe d’Afrique des Nations ‘’CAN 2019 en Egypte’’.  Le 1er but burundais a été marqué par Cédric AMISSI à la 75ème minute, puis un 2ème but du défenseur burundais Omar NTAKAGERO à la 80ème minute contre son propre camp. Par ce match nul d’un but dans les deux camps, le Gabon a été éliminé.  Les réactions positives des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe n’ont pas tardées.

A Uvira, 288 demandeurs d’asile burundais des sites de Transit de Sange et de Kavinvira ont reçu du 12 au 14 mars derniers, leurs cartes pour réfugiés et leurs billets de composition familiale de la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC. Enfin, ils sont dans le camp de Transit, et n’attendent que leur acheminement vers le camp des réfugiés burundais de Lusenda ou dans le site de Mulongwe.

De retour à Lusenda, une formation de coupe-couture et de fabrication des savons de toilette au profit de 23 filles-mères du camp de Lusenda vient de dépasser de 3 mois, les 9 mois annoncés au départ ayant été épuisés. Les jeunes apprenantes, soucieuses de se lancer directement dans la vie activent s’impatientent pendant que l’organisation Ebenezer Ministry en charge de leur formation dit continuer à chercher les kits nécessaires pour les lancer dans les libérer.

Toujours à Lusenda, plus de 3 500 plantules de manguiers, papayers, avocatiers, orangers, mandariniers, des associations locales ‘’Kinga Mazingira’’ et ‘’Fad’’ attendent des acheteurs dans les pépinières du village de Lusenda. Joseph SABIMANA, réfugié burundais et président de cette coopérative environnementale informe qu’une plantule de l’un de ces fruits est vendue à 0.6 $ pour les ONG et à 0.3 $ pour les membres de la communauté locale.


Dans ce numéro, 

A Lusenda, le HCR et ses partenaires humanitaires, ainsi que les représentants des réfugiés burundais ont tenu leur réunion habituelle de chaque jeudi sur l’évaluation et la projection des actions humanitaires dans le camp de Lusenda et le site de Mulongwe. Les questions relatives à la distribution des bottines, des briquettes ont été discutées au même titre que la question relative à l’absence du Bureau représentatif de l’ONG ADRA Danemark dans le camp et le retard récurant de la distribution des vivres aux réfugiés burundais.

A Fizi, La Société Civile  a déclenché 3 journées villes-mortes sur l’ensemble de son territoire du jeudi 21 mars au samedi 23 mars 2019 pour réclamer aux autorités politico-administratives du Sud-Kivu plus de sécurité de la population et la bonne gouvernance dans leur territoire. La réussite de la première journée pendant laquelle les écoles, les marchés, les boutiques, les transports en commun n’ont fonctionnés ont poussé le Colonel Bahati MULOMBA des FARDC à déposer un Communiqué officiel aux médias interdisant la poursuite de cette action sous peine des sanctions administratives.

A Bukavu, 23 réfugiés rwandais parmi lesquels 15 en provenance de poste de rassemblement de Nyabibwe au Sud-Kivu et 8 en provenance du poste de rassemblement de Rutshuru au Nord-Kivu ont été conduits volontairement ce jeudi 21 mars 2019 par la CNR et ses partenaires à la frontière de leur pays d’origine, le Rwanda. Une fois sur place, ces réfugiés sont pris en charge par d’autres humanitaires et le Gouvernement rwandais pour leur réinsertion socio-économique.

Enfin, du Cinéma à Lusenda !!! Un deuxième sur la protection de l’enfance est en tournage dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Ce film fiction est réalisé par un jeune réalisateur réfugié burundais avec des acteurs congolais et réfugiés burundais du camp.


A Kamanyola, 78 élèves des écoles secondaires et de l’Institut Technique Médicale, parmi lesquels 62 congolais et 18 réfugiés burundais viennent d’agrandir le Club des donneurs de sang bénévole de la cité. Leur engagement se traduit par leur volonté de réduire les cas des décès dûs au manque de sang pour la perfusion à l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola. Depuis octobre 2018, 7 cas de décès pour anémie ont été rapportés.

A Lusenda, dans le camp des réfugiés burundais, un manque criant des moustiquaires imprégnées d’insecticides se fait sentir. La dernière distribution générale des moustiquaires datent de 2016. Et pourtant, une moustiquaire est censée être utilisée pour une durée de 6 mois. Ainsi, seules quelques personnes à besoins spécifiques en profitent telles que les femmes enceintes.

A Lusenda toujours, la sélection sportive de Volleyball du camp vient d’essuyer un échec cuisant lors d’une rencontre sportive amicale face à la sélection sportive des casques bleus pakistanais de la Monusco. 3-7 à 1, voilà le score final de match organisé dans le cadre du projet Sport pour la protection de la Jeunesse.


Dans ce numéro, 

A Mulongwe, le HCR et ses partenaires ont pris part à la cérémonie d’inauguration d’un nouveau Centre de Santé aux mains de la communauté d’accueil et des réfugiés burundais du site de Mulongwe. Ce nouveau Centre de Santé de Katalukulu, dont les travaux n’ont duré que 4 mois et 3 jours, a été construit grâce au financement de la Banque Mondial et du fonds social de la RDC. Des salles d’accouchement, de pédiatrie, d’opération, de consultation, etc ont été construites non loin de l’ancien Centre de Santé construit par le HCR à l’ouverture de ce site. Le chef de secteur Mutambala, des réfugiés burundais, des humanitaires et des nombreuses autorités politiques et administratives ont rehaussé de leur présence en cette cérémonie.

A Baraka, l’organisation humanitaire ADRA vient de reprendre la distribution des briquettes aux réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Cela faisait plusieurs mois que les ménages des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe attendaient cette distribution, étant donné que l’utilisation des bois de chauffe coûte plus chère, n’est pas écologique, et crée des nombreux conflits avec les membres de la communauté d’accueil qui crient à la déforestation. Chaque. Chaque personne adulte ou enfant reçoit 5 Kg des briquettes pour la cuisson des aliments. Leurs sentiments de joie n’ont pas tardés.

A Lusenda, le PAM vient d’assister pour la deuxième en ce mois de mars, les 43 ménages des réfugiés burundais du camp de Lusenda dont les cartes de ration alimentaire SCOPE étaient inactives. Cette assistance composée par la farine de maïs, les haricots, l’huile végétale et le sel, leur servira pendant 10 jours en complément de 20 premiers jours du début du mois de mars 2019.


Dans ce numéro, 

Le Groupement Balala Nord, dans le territoire de Fizi qui héberge les réfugiés burundais de 2015, a désormais un nouveau chef. Il s’appelle Machimano JUMA Wilondja. Ce nouveau chef, n’est autre que le fils du Chef Sibatwa JUMA Lubunga qui a été copté pour 5 ans par les autres députés provinciaux, comme Député Provincial du Sud-Kivu. Le portrait du Chef Machimano JUMA qui fait l’intérim.

A Kamanyola, la Police Nationale Congolaise a mis la main sur un homme d’une cinquantaine d’année pour escroquerie organisée. Cet homme, du nom de Badesire Guillaume se faisait passer pour un agent de la division provinciale de l’Education avec un faux ordre de mission pour extorquer de l’argent aux chefs d’Etablissements secondaires et primaires de Kamanyola.  Le Chef de poste et d’encadrement administratif de Kamanyola s’exprime dans cette Edition.

A Lusenda, un léger retard dans la distribution des vivres du mois de mars 2019 s’observe déjà dans le camp des réfugiés burundais et au site de Mulongwe. Les réfugiés burundais s’impatientent,pendant que les humanitaires, eux, rassurent que la distribution débutera au début de la semaine qui commence.

Toujours à Lusenda, la forte pluie, accompagnée d’un vent violent qui est tombée sur ce village le dimanche 17 mars, de 14h à 18h, a laissé beaucoup de dégâts derrière elle. Plus de 27 maisons ont été endommagées et plus de 10 hectares ont été inondés par les eaux des rivières en crue. Les habitants du village demandent une assistance humanitaire.


Dans ce numéro, 

Le HCR a facilité la construction d’une poubelle publique de 6 mètres longueur, 4 mètres de largueur, et 6 mètres de profondeur à côté du marché de Katanga afin de lutter contre les maladies des mains salles telles que le choléra. Une semaine de creusage a été nécessaire pour désemplir cette poubelle publique. Vous suivrez les réactions des personnes qui fréquentent ce marché.

A Kamanyola, un nouveau quartier vient de voir le jour dans la localité de Katogota, groupement Itara, plaine de la Rusizi. Il s’agit du quartier Kasenga. Ce quartier est occupé en majorité par les réfugiés burundais qui n’ont pas voulu vivre dans les camps ou sites amanégés pour eux, et des déplacés de guerre internes du groupement de Bijombo, dans les hauts-plateaux de Minembwe. Les raisons qui les ont poussées à rester dans la cité sont multiples; vous les suivrez dans cette Edition.

De retour à Malinde, la production de la farine de semoule dans la commune de Katanga vient de reprendre. Cela faisait une année et un peu plus que le moulin qui produisait la farine de semoule était en panne faute des pièces de rechange. L’association locale des Femmes ‘’Mama Amkeni’’, qui coordonne ce projet remercie vivement l’organisation humanitaire ADRA pour son implication dans la réparation de ce moulin.


Dans ce numéro, 

Le Directeur Pays de l’ONG Internews RDC, Monsieur Karim BENARD DENDE a rendu visite à son partenaire Association des Femmes de Médias du Sud-Kivu initiatrice de la Radio thématique  »Mama Radio » ce vendredi 15 mars à Bukavu. Des nombreux points en rapport avec leur partenariat ont été abordés. A la question relative à des mesures transitoires qui ont été pensées pour que les problèmes des réfugiés burundais soient toujours connus par le grand public une fois que le projet burundais d’Internews RDC prendra fin dans la zone, Karim est très rassurent quant à l’avenir.

A Mulongwe, le Service étatique de Culture et Arts à Malinde vient de mettre la clé sur les 4 salons de coiffure hommes et dames qui fonctionnaient au site des réfugiés burundais. Les propriétaires de ces salons sont sommés par ce service de payer 150 dollars américains pour continuer à fonctionner. Ils n’ont pas payé, leurs salons de coiffure ont été scellés.

Dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda, l’actualité est marquée par la fin de la visite d’une journée du Coordonnateur de projet Sport pour la protection des jeunes, Monsieur Arnold GALIBWA. Il a apprécié l’état d’avancement des projets qui sont financés par le Comité International Olympique dans les camps et sites des réfugiés burundais en RDC. Monsieur Olivier IRANZI, chargé des compétitions au camp des réfugiés burundais à Lusenda, revient dans cette Edtion sur les grands points échangés lors de leur entretien.


Dans ce numéro, 

Un groupe des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe demande au PAM de délocaliser ses réunions ‘’Post Distribution’’ de la ville de Baraka vers le camp de Lusenda ou le site de Mulongwe. Ils disent également que la représentation de deux réfugiés burundais à cette réunion n’est pas suffisamment représentative.

Toujours à Lusenda, 1806 élèves réfugiés burundais et enfants congolais de 6 écoles secondaires du canton scolaire de Lusenda ont reçu les uniformes scolaires de l’organisation Action Aid. Une première distribution aux écoles secondaires depuis le départ de l’organisation Ebenezer Ministry qui concerne les Instituts Sibatwa, Lulinda, Lusenda, Rutanga, Lukorola et Réflexion.

A Baraka, c’est l’ndignation et la consternation des femmes cultivatrices de Mwandiga ; leurs champs sont régulièrement visités en leur absence par des réfugiés congolais en provenance de la Tanzanie. Les maniocs sont déracinés et les feuilles sont coupées pour être vendues frauduleusement au marché.

Enfin, c’est la visite du Coordinateur national du projet sport pour la protection des jeunes du HCR dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda est à la une chez les sportifs. Monsieur Arnold GALIBWA est arrivé au camp de Lusenda pour évaluer l’état d’avancement des disciplines olympiques qui sont développées dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda et au site des réfugiés burundais à Mulongwe.


Dans ce numéro, 

Près de 200 ménages des réfugiés burundais urbains ont bénéficié pendant 10 jours d’un traitement gratuit du paludisme, de la fièvre typhoïde, de la gastrite et d’autres pathologies courantes dans la ville chaude d’Uvira. Ce traitement a été assuré par l’organisation Aide Médicale Congo qui s’est déjà faite remarquer dans la zone par ces genres traitements au profit des personnes démunies.

A Lusenda, le Programme Alimentaire Mondial, PAM a lancé une enquête de 10 jours sur l’appréciation de ses services auprès des réfugiés burundais et communautés d’accueil. Les enquêteurs font le porte à porte pour compléter la fiche sur laquelle figure les questions relatives à la qualité, à la quantité et à la gestion de la ration alimentaire.

Pendant ce temps, en marge de la Journée Internationale de Femme, l’organisation humanitaire ADES animait une formation sur la sexualité responsable dans les couples !!! Les femmes femmes mariées et certaines filles en âge de procréation y ont pris part. Leurs avis sur ce thème.


Dans ce numéro, 

Le Ministère de la santé publique de la RDC s’en va en guerre contre la bilharziose dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et ses environs. C’est quoi la bilharziose intestinale ? C’est une maladie se manifeste par des douleurs abdominales, une dysenterie avec des selles contenant du sang et du mucus.

A Baraka, la nouvelle Société Civile congolaise vient d’enregistrer 50 nouvelles familles des déplacés internes dans la ville de Baraka. Ces déplacés, sont ceux qui ont fui les récents affrontements entre les mai-mai Fuliro et le groupe d’auto-défense de la communauté banyamulenge Ngomino.

Dans le même chapitre,

30 femmes, toutes déplacées internes de Bijombo dans les hauts plateaux ont reçu à Uvira 3 ballons de friperie, 5 gros sachets de sel, 5 cartons de savon et d’autres biens de ménage le vendredi 8 mars 2019. Ceci est le don du service Genre, Famille et Enfants de la ville d’Uvira avec l’appui financier de la CNR, Caritas-Uvira et les Femmes Journalistes d’Uvira dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme.

Enfin, à Baraka la naissance de deux bébés siamois à l’hôpital général de Baraka défraie la chronique la zone de santé. C’est une première dans le milieu. Les deux bébés nés collés sont toutes des filles, nées le 6 mars 2019 d’une mère de 23 ans.


Dans ce numéro, 

Le Programme Alimentaire Mondial, PAM veut réduire les jours de distribution de la ration alimentaire d’une semaine à 3 jours dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe. Le PAM motive cette diminution des jours pour éviter les fraudes pendant la distribution et par le souci d’économiser de l’argent qu’il paie aux journaliers facilitateurs en période de distribution.

Toujours à Lusenda, l’association locale AFPDE, partenaire de l’organisation humanitaire allemande Action MEDEOR, prolonge de 3 mois ses interventions dans les camps et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC. Les bénéficiaires directs des interventions de l’association AFPDE dans la Santé ont demandé au Directeur Général de Action MEDEOR de prolonger leurs interventions à plus d’une année et demi encore.

Dans la même localité, la journée du vendredi 08 mars 2019 a marqué la fin de la programmation des matches amicaux du projet ‘’ Sport pour les Jeunes’’ de l’organisation humanitaire War Child Hollande. Ces matches ont opposé depuis le début de cette année, les réfugiés burundais du camp de Lusenda et les membres de la communauté d’accueil pour qu’après ressortent deux équipes_ l’une féminine et l’autre masculine_ capables de se mesurer aux autres équipes de football d’en dehors du village de Lusenda.


Dans ce numéro, 

Le HCR et ses partenaires ont tenu comme chaque jeudi, une réunion de coordination des actions humanitaires dans le camp de Lusenda et le site de Mulongwe. Plusieurs points ont été inscrits à l’ordre du jour, dont les absences injustifiées du nouveau comité directeur dans lesdites réunions de coordination.

Actualité oblige !!! Le monde entier célèbre la journée internationale de la femme, ce 08 mars 2019. Cette date de mobilisation pour l’égalité hommes-femmes a été officialisée par l’ONU en 1977. En RDC, comme dans la nouvelle ville d’Uvira, les femmes et filles se sont mobilisées pour célébrer avec faste cette 42ème année. A Uvira, la marche est partie de la place dite ‘’Monument’’ jusqu’au bureau de la Mairie.

Et pour finir, cette nouvelle !!! La problématique d’une énergie électrique permanente dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda n’a toujours pas trouvée de solution depuis l’installation du camp en mai 2015. Dés téléphones, des ordinateurs, et des nombreux autres appareils électroniques peinent à fonctionner.


Dans ce numéro, 

Une nouvelle tarification des actes de l’Etat civil est vigueur dans la nouvelle ville d’Uvira. Près de 25 actes de l’Etat civil dans la ville d’Uvira perdent au moins 50 % de leurs valeurs habituelles pour permettre à tout citoyen d’Uvira de s’en procurer, dit le Maire.

Dans le Fizi Centre, l’Organisation Mondiale de la Santé, OMS et l’organisation humanitaire ADRA Danemark ont assisté en farine de soja une centaine des femmes enceintes, et les femmes allaitant les enfants de moins de 6 mois. Chaque femme a reçu au moins 3 kilogrammes de farine de soja.

Dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe, deux centres d’études de langues viennent d’ouvrir leurs portes.  C’est une initiative de deux associations locales des réfugiés burundais qui veulent capaciter gratuitement les membres de leur communauté en langues française et anglaise.


Dans ce numéro,

Le Programme Alimentaire Mondial accentue son programme de Lutte contre la malnutrition chez la femme enceinte, la femme allaitante, et les enfants âgés de 6 à 59 mois de naissance dans le village de Malinde. Les femmes encientes et allaitantes ont reçu 4 Kilogrammes de soja chacune, pendant les enfants ayant une malnutrition ont reçu entre 15 et 35 petits sachets de beure d’arachides.

Dans ce même numéro, le Bureau de la MONUSCO en charge des affaires civiles et le Réseau Communautaire de Lutte contre les violences sexuelles a organisé une journée d’échange entre les réfugiés burundais et les membres de la communauté d’accueil sur la problématique des violences sexuelles par certains personnels des Nations-Unies dans le territoire de Fizi. Les élèves de 5 écoles secondaires où étudient les réfugiés burundais ont pris part à cette journée.

Enfin, les réfugiés burundais du site de Mulongwe viennent d’accuser deux mois de retard de réception des bois de cahuffe. Attende enregistrés dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. La distribution devrait avoir lieu au début du mois de Janvier 2019.


Dans ce numéro,

Le 8 mars; Journée Internationale de la femme sera célébrée dans le site des réfugiés burundais à Mulongwe et non dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Les femmes du camp de Lusenda ont été sensibilisées pour rejoindre leurs efforts aux femmes du site de Mulongwe pour la réussite de cette journée. Certains sont d’accord, d’autres sont en désaccord.

1676 élèves réfugiés burundais du camp de Lusenda ont reçu des nouveaux uniformes de l’organisation humanitaire Action Aid du 26 février au 1 mars dernier. Un autre lot d’uniformes a été donné aux élèves très vulnérables de la communauté hôte. Les élèves bénéficiaires de ce don remrcient la bonne volonté des humanitaires, et demandent que ces derniers commencent à procéder à la distribution de ces genres des kits au début de l’année scolaire.

Voilà 7 jours que l’eau ne coule pas des robinets du village de Lusenda envirronnant le camp des réfugiés burundais. Ce manque d’eau est du à une panne technique au niveau de la tuyauterie à 9 Kilomètres du camp. Pour pallier à ce manque d’eau potable dans la communauté, l’organisation américaine Mercy Corps procède à la chloration de l’eau qui est puisée dans la rivière Lusenda jusqu’au 15 mars prochain.


Dans ce numéro,

A l’occasion de la Journée Internationale du 8 mars dédiée à la femme, les femmes réfugiées burundaises du camp de Lusenda se mobilisent à travers les danses, les poèmes, les bébats, etc dans le site de Mulongwe. Madame Anuarite IRHO, Secrétaire du comité des femmes du camp de Lusenda qui donne le programme des manifestations a insisté sur le fait que toutes les femmes réfugiées burundaises en territoire de Fizi devront se recontrer dans le site de Mulongwe pour cette communion.

Une perturbation routière a été observée tôt ce lundi matin de lundi dans la ville d’Uvira. Ce désagréement était due à une forte pluie qui s’est abattue sur cette ville dans la nuit du dimanche à la matinée de ce lundi. La boue au niveau du collège ILILA n’a pas permis le passage aux véhicules et aux passants jusque dans l’après midi.

L’Organisation humanitaire, LaBenevolencija Grands-Lacs a organisé le jeudi de la semaine passée une table-ronde dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda entre les membres de la communauté hôte et les réfugiés burundais. Le débat a tourné autour du vivre ensemble entre les deux communautés.

Le tournoi de la cohésion sociale entre les réfugiés burundais du camp de Lusenda et les membres de la communauté hôte est déjà à sa troisième semaine. Les matches du week-end passés ont été largement en faveur des réfugiés burundais.


Sommaire :
– Lusenda : Christophe BONSMANN, Directeur Général de l’organisation hollandaise Action MEDEOR a visité pour la première fois, ce jeudi 28 février 2019 le camp des réfugiés burundais de Lusenda. L’objectif de cette visite étant d’évaluer la qualité du travail de son partenaire local AFPDE et de rencontrer sur place les bénéficiaires des aides qu’ils envoient au camp/ Alexandre BIZIMANA
– Mulongwe : Installation d’une Antenne de communication de la Société de Télécommunication Vodacom RDC dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. L’Antenne est de 15 mètres, et a été installée depuis le mois de Juillet 2018 pour balayer tout le village de Mulongwe pour servir les échanges de monnaie électronique / Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Manque d’eau potable dans le village habitant le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Depuis quatre jours, les membres de la communauté hôte s’approvisionnent en eau du Lac Tanganyika / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : L’organisation humanitaire Save the Children UK vient de créer 4 comités locaux pour défendre les droits de l’enfant dans les villages Katalukulu, Mulongwe, Malinde et Katanga. Chaque comité local est composé de 20 hommes et femmes d’âge adulte / Amani DAUDI
– Lusenda : 160 réfugiés burundais à besoins spécifiques du camp de Lusenda ont été outillés sur la manière dont ils peuvent à se prendre en charge en dehors des aides humanitaires. Il s’agit des handicapés, des personnes de troisième âge, et des malades chroniques qui se rencontreront désormais à chaque fin du mois pour évaluer les actions / Alexandre BIZIMANA
– Uvira : Les 3 nouveaux maires et leurs adjoints nouvellement nommés par le chef de l’Etat sont en formation sur la décentralisation dans la ville d’Uvira. Ce sont des maires de la ville d’Uvira, de la ville de Kamituga, et de la ville de Baraka / Sifa MUNYAKA


Sommaire :

  • Mulongwe : Distribution des kits hygiéniques aux femmes et filles réfugiées burundaises du site de Mulongwe. Des petits seaux, des savons de toilette, des sous-vêtements, et des linges hygiéniques ont été distribués par l’organisation AFPDE / Edouard NZAMBIMANA
  • Baraka : Le CICR vient en aide en vivres et non-vivres à plus de 30 milles personnes délacés internes de la presqu’ile d’Ubwari et du littoral Sud du Lac Tanganyika. 40 villages ont été ciblés pour bénéficier de la farine de maïs, de haricot, et de l’huile de cuisine / Pavel KIZA
  • Lusenda : Distribution des savons de lessive et des seaux par l’organisation humanitaire AIDES dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. 3 savons pour 3 mois par tête changent en 5 savons pour les mêmes 3 mois par tête / Aimable KAVUNJAPORI

Sommaire :
– Mulongwe : 989 écoliers réfugiés burundais ont reçu des uniformes de l’organisation humanitaire Action Aid. Cette distribution a été faite ce lundi 25 février à l’école primaire Kasaba 2 à Mulongwe / Mihali CORDONTCH
– Lusenda : Célébration du 162ème anniversaire de Baden Pawell, fondateur du mouvement scout dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Une première célébration dans le camp des réfugiés / Alexandre BIZIMMANA
– Lusenda : Indamba mu rugamba, Club des jeunes filles réfugiées burundaises de Lusenda l’emporte sur les jeunes filles de la communauté hôte de Lusenda. 2 buts à 1 en faveur de cette équipe burundaise contre les filles congolaises / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Mulongwe : 201 enfants réfugiés burundais ont été enregistrés par le Programme Alimentaire Mondial dans le site de Mulongwe pour bénéficier régulièrement de la ration alimentaire. Ce sont des enfants qui sont nés en 2018 et viennent d’atteindre 6 mois de vie / Amani DAUDI
– Uvira : La cité d’Uvira devient la ville d’Uvira. Le premier maire de cette ville, Monsieur Kiza MUHATO et son adjoint Monsieur Kiki KAPENDA KIFARA ont été officiellement installés ce samedi 25 février 2019 par le ministre provincial de l’EPSP représentant le gouverneur de Province du Sud-Kivu/ Sifa MUNYAKA
– Lusenda : Ouverture ce lundi 25 février du tournoi de Cohésion sociale organisé par l’organisation humanitaire War Child Hollande. Le premier match oppose deux clubs des filles réfugiées burundaises et celles de la communauté d’accueil / Thomson UNDJI


Sommaire :

–         Mulongwe : Manque d’eau des bornes fontaines installées par l’organisation AFPDE au Bloc 14 du site des réfugiés burundais à Mulongwe. Depuis une semaine, les habitants des Blocs 12, 13, et 14 sont contraints de se ravitailler en eau potable dans le Bloc 5 d’à côté / Edouard NZAMBIMANA

–         Mulongwe : Construction d’un poste de Police au site des réfugiés burundais à Mulongwe. Construit en planche, il est prévu que les travaux se terminent dans 6 semaines / Mihali CORDONTCH

–         Uvira : Forte baisse de production des poissons du Lac Tanganyika en 2018. Au moins 30 % de moins que les 3 années précédentes, selon l’Inspection de l’agriculture et pêche du territoire d’Uvira ; pour cause la capture d’alevins par des pêcheurs / Elie LAMBERT


Sommaire :

–         Lusenda : Distribution des Kits scolaires et des uniformes aux élèves réfugiés burundais et congolais du canton scolaire de Lusenda par l’organisation ActionAid et le HCR. Cette phase de distribution concerne les élèves qui n’ont pas été servis au mois de Novembre et décembre 2018 / Sauda AKIMANA

–         Baraka : Le Conseil des vieux sages du secteur Mutambala, dans le territoire de Fizi déplore l’insécurité grandissante dans ce secteur. Le Conseil indique avoir enregistré 10 cas d’assassinats ciblés depuis le début de cette année 2019 dans la zone, et invite les autorités politiques à mener des enquêtes pour mettre hors d’état de nuire ces assassins / Moutard MATESO

–         Mulongwe : 6 ménages du site des réfugiés burundais de Mulongwe viennent de recevoir leurs téléphones portables et des cartes SIM de la Société de Communication Vodacom RDC. Cette donation s’inscrit dans le cadre d’encourager les réfugiés burundais à épargner à travers le système électronique M-PESA / Amani DAUDI

–         Uvira : Une baisse sensible des cas de choléra s’observe depuis le début de cette année 2019 dans le territoire d’Uvira. C’est le constat de la zone de Santé d’Uvira qui dit n’avoir pas enregistré plus de 5 patients depuis le début de cette année comparativement à la fin de l’année 2018 ; le succès serait donné à la campagne de sensibilisation qui a été menée par les humanitaires et autres acteurs de la Santé / Sifa MUNYAKA


Sommaire :
– Uvira : Consultation et traitement gratuits contre la malaria pour les 815 détenus de la Prison Centrale de Mulunge à Uvira. Telle est la mission de l’Organisation ‘’Aide Médicale Congo’’ avec le soutien financier de l’organisation Médi Help Suisse depuis le mois de novembre 2018 / Pavel KIZA
– Lusenda : Fin des travaux de réhabilitation du stade ‘’Tout Jeune de Lusenda’’. Réhabilité par l’organisation AIRD avec le soutien du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés, ce stade mesure 105 mètres sur 65 pour accueillir les jeunes réfugiés burundais, les jeunes congolais, les humanitaires et casques bleus de la Monusco afin de se disputer des rencontres sportives de cohésion sociale / Thomson UNDJI
– Lusenda : Les préparatifs des matches amicaux entre les différentes équipes constituées à l’intérieur et à l’extérieur du camp des réfugiés burundais vont bon train. Déjà, un calendrier des rencontres sportives des équipes est disponible / Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Baraka : 16 éléments mai-mai du commandant Alain BASILWANGO se sont désolidarisés du chef de guerre Kibukila MTETEZI pour rejoindre directement les FARDC ce week-end dans la localité de AKE, groupement Babungwe Nord, secteur Tanganyika. Résultat d’une rencontre entre les FARDC, la Nouvelle Société Civile, et une délégation des mai-mai depuis deux semaines / André FAUCON
– Lusenda : Retour au respect de la date de distribution des vivres et non vivres aux réfugiés burundais dans le camp de Lusenda. En ce mois de février 2019, la date du 15 pour la distribution de la ration alimentaire a encore était respectée comme avant janvier 2018 / Aimable KAVUNJAPORI
– Mulongwe : Les mouvements des va et vient des réfugiés burundais du camp de Lusenda perturbent les programmes d’intervention des humanitaires. Sans autorisation préalable de la CNR certaines familles des réfugiés burundais quittent le camp pour la cité et laissent leurs habitations vides / Amani DAUDI
– Lusenda : Le malentendu entre le comité directeur du camp de Lusenda et l’organisation humanitaire War Child Hollande autour du projet Sport dans le camp de Lusenda a trouvé une issue favorable à tous. Le comité directeur demandait sa pleine implication dans ce projet, l’organisation War Child Hollande la leur concède / Sauda AKIMANA


Sommaire :
– Uvira : Fin de la grève des agences de voyage entre la ville de Bukavu et la cité d’Uvira. Ces transporteurs avaient déclenché une grève de 3 jours après l’attaque du jeudi 14 février contre deux bus de l’agence de voyage Okapi ; faisant ainsi 2 morts, nombreux blessés et plusieurs biens de valeurs emportés / Elie LAMBERT
– Sange : Au moins X agences de voyage qui font la jonction entre la ville de Bukavu et la Cité d’Uvira ont repris leurs activités ce lundi 18 février. Cette reprise qui émerveille les femmes vendeuses des fruits et légumes sur la Route Nationale N°5 intervient après 3 jours de mouvement de grève que ces Agences ont déclenché pour dénoncer l’insécurité qui se vit dans la plaine de la Ruzizi depuis des décennies / Gilbert KWANGABA
– Lusenda : Année scolaire 2018-2019 en RDC. Au moins 500 élèves des familles réfugiées burundaises ont passé les examens du premier semestre dans le canton scolaire de Lusenda. Le système éducatif congolais quoique différent de celui du Burundi, les élèves réfugiés burundais s’adaptent quand même depuis 4 ans / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Le 14 février, jour dédié aux amoureux dans le monde, s’est aussi célébré dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Les couples se faits et les autres se sont défaits / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : Vol des matériels de pêche dans les eaux du Lac Tanganyika. Quatre machines hors bords, deux filets et autres accessoires de pêche ont été emportés par des bandits armés dans la nuit du 12 au 13 février dernier. C’est le deuxième cas de vol des matériels de pêche organisé par des bandits armés depuis le début de cette année / Jonathan ISSAYA
– Mulongwe : Construction d’un premier bâtiment d’enregistrement et de résolution des litiges parcellaires et champêtres dans le groupement Balala-Sud. La DDC Coopération suisse et la Caritas qui ont financé ce projet, avaient déjà remis 13 bureaux pour la même cause dans le secteur Mutambala / Mihali CORDONTCH
– Lusenda : Distribution de la bouillie enrichie en protéines aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes des bébés de moins de 6 mois dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. ADES, en charge de cette opération attend ainsi lutter contre la malnutrition de cette catégorie des femmes / Yvette MUNEZERO
– Lusenda : Jadis enfants apparentés à ceux de la rue, passant le clair de leur temps à ramasser les restes des objets jetés par les casques bleus de la Monusco dont les boites à conserve dans les poubelles ; aujourd’hui ils exercent les métiers d’interprète du Pakistanais au Kirundi ou au Swahili. C’est un groupe de 10 jeunes réfugiés burundais de moins de 13 ans du camp de Lusenda et qui gagnent ainsi leur vie/Odette NIBIZI


Sommaire :
– Lusenda : La problématique sur les violations des droits humains dans les camps des réfugiés et les communautés environnantes a été au cœur d’une journée de réflexion entre la Dynamique Locale de Paix et la Commission Nationale pour les Réfugiés au camp de Lusenda. La corruption, les arrestations arbitraires, les viols, les violences sexuelles, les violences verbales, etc ont été épinglés / Emmanuel BIMENYIMANA
– Uvira : 12 clubs d’écoute ont été constitués dans 12 écoles primaires et secondaires de la cité d’Uvira pour donner l’alerte en cas d’un constat d’une violation des droits de la femme dans le cadre de la résolution 1325 des Nations Unies. 5 alertes sur les violations graves des droits de la femme ont déjà été lancées et déférées devant la justice depuis 2018 grâce au travail de ces Clubs d’écoute / Elie LAMBERT
– Lusenda : En charge du Sport dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et du site de Mulongwe, l’Organisation humanitaire War Child Hollande crée et équipe 8 équipes de sport constituées des réfugiés burundais et des membres de la communauté hôte pour 4 disciplines, dont le Football, le Volleyball, le Basketball, et les danses traditionnelles congolaises et burundaises / Emmanuel NTIRAMPEBA
– Lusenda : Réunion de coordination des actions humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et du site de Mulongwe. Ce jeudi 14 février, l’accent a été mis sur la projection des actions que les humanitaires comptent mener au profit des réfugiés burundais et des communautés hôtes au cours de cette année 2019 / Odette NIBIZI


Sommaire :
– Sange : Depuis le début de cette année 2019, au moins 58 demandeurs d’asile burundais ont été enregistrés au Centre de Transit du HCR dans la cité de Sange. Ils viennent tous de Bubanza, Gasenyi, Ndava et Nyamitanga / Gilbert KWANGABA
– Mulongwe : 40 jeunes, dont 25 réfugiés burundais et 15 jeunes congolais s’organisent à côté du site de Mulongwe pour concasser des grosses pierres à vendre aux ONG et aux particuliers pour la construction de leurs maisons. Une activité très lucrative dans la zone, au vu des maisons déjà construites/ Mihali CORDONTCH
– Baraka : Braquage des marchandises des femmes commerçantes à Milinga, dans le secteur Ngandja, groupement Balala Sud par des bandits armés. L’incident s’est déroulé à 14 heures, ce mardi 12 février 2019/ Bijoux MACHOZI


Sommaire :
– Mulongwe : Josué NZARIMANA, un enfant réfugié burundais de 2 ans est porté disparu depuis le samedi 09 février 2019. Ses parents, des réfugiés burundais du camp de Mulongwe lancent un avis de recherche pour le retrouver et informent que leur fils s’était perdu au niveau du parking des bus de Baraka Centre / André FAUCON
– Lusenda : 4 ans sans distribution générale des bâches dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Dans les distributions partielles qui se font régulièrement selon l’état de délabrement des bâches ; les moins servis sont les ménages à une seule personne / Pacifique MUNEZERO & Emmanuel NTIRAMPEBA
– Lemera : Libération du Révérend Pasteur WISA MUKOKO de l’Eglise protestante 8ème CEPAC Katala dans le territoire d’Uvira. Ce pasteur avait été arrêté avec ses deux filles dans la nuit du vendredi au samedi 09 février par les militaires des FARDC pour raison d’enquête suite aux accusations faisant état des visites régulières et d’une collaboration étroite qu’il entretien avec les groupes armés dans la plaine de la Ruzizi / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : Attendue depuis près de 6 mois, enfin la distribution des kits hygiéniques aux filles et aux femmes du camp de Lusenda et du site de Mulongwe est encore effective. Les filles et femmes en âge de procréation reçoivent des linges, des savons, des petits seaux, etc pour leur hygiène menstruelle / Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : Le 1er mars 2019 marquera la fin de la prise en charge médicale gratuite des réfugiés burundais au Centre de Santé de Santé de Lusenda et au Centre de Santé de Kaboke 1. Désormais, l’organisation ADES en charge de la Santé dans les camps des réfugiés burundais en RDC demande aux patients burundais du camp de Lusenda de se diriger à leur poste de Santé leur prise en charge médicale / Pacifique MUNEZERO
– Uvira : Etre refugié burundais, vivre dans une famille d’accueil, et faire le taxi-moto dans la plaine de la Rusizi est loin d’être facile quand on rencontre certains agents congolais commis à la sécurité routière. Certains jeunes réfugiés burundais, dénoncent un traitement différent de celui que ces services de sécurité réservent aux jeunes congolais qui font le taxi-moto avec eux / Sifa MUNYAKA
– Sange : L’eau coule à la borne fontaine du Point de Rassemblement des demandeurs d’asile burundais de Sange. Une délégation de l’organisation Internews a fait ce constat sur place ce week-end / La Rédaction


Sommaire :
– Lusenda : En 2019, le HCR et ses partenaires auront besoin de 296 millions de dollars américains pour venir en aide aux réfugiés burundais de 2015 éparpillés dans la sous-région des grands-lacs. Faute de réunir cette somme, près de 30 000 âmes des réfugiés burundais hommes, femmes, et enfants du camp de Lusenda, à lui-seul, périront / Colette SALIMA
– Mulongwe : L’organisation humanitaire ADES lutte contre la malnutrition des enfants de moins 5 ans à Malinde et dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. Mardi, près de 90 enfants réfugiés burundais et membres de la communauté d’accueil ont reçu des aliments additionnels pour améliorer leur santé physique / Edouard NZAMBIMANA
– Mulongwe : L’organisation humanitaire AIRD vient au secours des réfugiés burundais du site de Mulongwe sans abris depuis le mois de septembre 2018. Au total 32 ménages des réfugiés burundais ont reçu ce jeudi 7 février, les matériels nécessaires tels que les clous, les bâches, le fer à ligaturer, etc pour la construction de leurs abris de 3 à 5 mètres de long / André FAUCON
– Kamanyola : Un corps sans vie, en décomposition avancée, vient d’être découvert ce jeudi 7 février dans le domaine agricole de Kinyinya, en groupement d’Itara à Luvungi. Il s’agit du corps d’un jeune motard de 17 ans disparu depuis lundi de la semaine passée pendant qu’il conduisait ses clients entre Kamanyola-Uvira / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Première réunion de coordination des affaires humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, exercice 2019. A l’ordre du jour, la présentation des actions à mener pour les réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe au cours de cette année 2019 /Odette NIBIZI
– Lusenda : Distribution des vivres à 100 familles des réfugiés burundais réactivées au mois de décembre 2018 et à 164 nouveau-nés dans le camp de Lusenda. 12 Kg de maïs et, 3 Kg de haricots, 1 litre d’huile et 3 cuillère de sel de cuisine sont au programme / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Six mois déjà passés sans distribution des kits hygiéniques aux femmes et filles réfugiées burundaises dans le camp et site de Mulongwe. Elles se plaignent de cette situation et ne savent à quel saint se vouer depuis / Jonathan ISAAYA
– Lusenda : Une première crèche pour les enfants réfugiés burundais de moins de 3 ans vient de voir le jour à Katungulu dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Déjà, 138 enfants ont été enregistrés par leurs parents pour des activités créatives et récréatives / Emmanuel NTIRAMPEBA


Sommaire :
– Mulongwe : L’organisation humanitaire Action Aid est allée à la rescousse des élèves réfugiés burundais et les élèves de la communauté d’accueil de l’Institut Kasaba II et de l’Institut ASEE. Plus de 581 élèves de ces Etablissements ont reçu, chacun un kit scolaire composé des mallettes, des cahiers, des stylos, etc / Mihali CORDONTCH
– Mulongwe : Deuxième tour d’élections des dirigeants des réfugiés burundais dans le site de Mulongwe. Ce deuxième tour concerne les blocs 14, 15, 16, 17, 18, et 19 qui n’étaient pas encore habités lors des premières élections, d’il y a 6 mois /Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Le mwami du groupement Balala Nord, le chef SIBATWA Juma est attendu par sa population pour les 5 prochaines années à l’hémicycle de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, comme député provincial. Son groupement, dans le territoire de Fizi héberge près de 40 000 personnes dont 30 000 réfugiés burundais de 2015 / Hassan SHABANI


Sommaire :
– Sange : Manque d’eau potable au camp de Transit des demandeurs d’asiles burundais dans la cité de Sange. Devant la seule borne fontaine du camp de transit de Sange, 69 demandeurs d’asile attendent impatiemment, sans succès depuis un mois et demi que l’eau coule de leurs robinets / Djaffari BYADUNIA
– Lusenda : Les jeunes scouts du camp de Lusenda, avec le soutien matériel de l’organisation humanitaire AIDES s’activent depuis ce mardi 5 février dans la reconstruction du Bureau du comité directeur des réfugiés de ce camp. Ce Bureau, avec beaucoup d’autres installations du camp avaient été détruits par une forte pluie accompagnée d’un vent violent au début du mois de décembre 2018 / Alexandre BIZIMANA
– Mboko : Premier report du début du championnat local de football, organisé par CEFFI, en cette année 2019. Inscrit dans le cadre de la cohésion sociale, ce championnat attend l’affiliation de nombreuses équipes de football, dont celles des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe qui n’ont rien payé jusque-là / Thomson UNDJI
– Lusenda : Début, ce mercredi 06 février des examens du premier semestre, session ordinaire dans les écoles secondaires de la RDC. Au moins 956 élèves réfugiés burundais du canton scolaire de Lusenda sont attendus pour passer ces épreuves à l’Institut Sibatwa, Rutanga, Lulinda, Lukolela, Réflexion, et Lusenda / Gratiant ALENGA


Sommaire :
– Lusenda : Un terrain de Basketball et un terrain de Volleyball enfin opérationnels dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans la communauté hôte. Les poteaux, les anneaux et autres accessoires de ces aires de jeu ont finalement été fixés, et les équipes de joueurs de volleyball et de basketball se constituent progressivement / Alexandre BIZIMANA
– Mulongwe : Le seul moulin à moudre la farine de Maïs dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe est en panne. Depuis près d’une année, déjà, les réfugiés et les membres de la communauté ne consomment plus la farine de semoule / Mihali CORDONTCH
– Baraka : 20 cas de diarrhée sévère et 4 cas cholera enregistrés depuis le début de cette année dans le quartier Mwandinga 3 à Baraka. A la base, la consommation d’une eau impropre suite à une panne d’un forage mécanique de 90 mètres de profondeur / Moutard MATESO
– Uvira : La journée ville morte, convoquée par la Nouvelle Société Civile Congolaise a largement été suivie par les habitants de la cité d’Uvira. Cet appel, fait suite au meurtre de 3 militaires FARDC tués par balles par des hommes armés non autrement identifiés / Sifa MUNYAKA


Sommaire :
– Lusenda : Réduction sensible des prix des denrées alimentaires dans la foire aux vivres du mois de Janvier 2019. Ainsi en a décidé le Programme Alimentaire Mondial, PAM, dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans le site de Mulongwe pour pallier aux faibles revenus des réfugiés / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Le groupe des jeunes rastas du camp de Lusenda se lancent pour défis de réhabiliter les caniveaux des routes secondaires de leur camp chaque samedi, jour des travaux communautaires en RDC. Ceci, après le départ de l’agence congolaise des grands travaux qui y a réhabilité les routes au mois de décembre 2018/ Jonathan ISSAYA
– Mulongwe : Apportez 3 bois de chauffe si vous voulez suivre une projection d’un film dans une des salles de cinéma au site des réfugiés burundais de Mulongwe. Une pratique décriée par la population hôte suite à la déforestation que cela occasionne autour du site / Edouard NZAMBIMANA
– Minembwe : Le Général Ebwela MUTETEZI, dissident du groupe rebelle du Général William YAKOTUMBA jette l’éponge. Avec ses 70 hommes armés devant la Presse locale dans les hauts-plateaux de Minembwe, a annoncé le mercredi 30 janvier 2019 sa volonté de quitter le maquis pour se rallier aux forces armées loyalistes de la RDC / Ghislain BAFUNYEMBAKA


Sommaire :
– Sange : Les élèves et enseignants de Kishagala-Mulenge ont repris le chemin de l’école depuis lundi de cette semaine. Cette reprise survient deux semaines après l’arrêt suite aux affrontements dans plusieurs localités du groupement de Kigoma entre une coalition des rebelles burundais FNL et des militaires des forces armées burundaises / Djafari BYADUNIA
– Uvira : 3 militaires FARDC ont été pris entre les feux des bandits armés au petit marché du Quartier Kakombe dans la cité d’Uvira. Morts sur place, leurs compagnons d’armes du Bureau 2 ont procédé à l’arrestation des chefs d’avenues de ce quartier ; l’un de chefs a perdu la vie ce jeudi, et son corps porte les marques des tortures / Angel Sifa MUNYAKA
– Mulongwe : Distribution des kits scolaires aux élèves réfugiés burundais des écoles primaires et secondaires de Malinde. Ces enfants réfugiés burundais des Ecoles KASABA I & II, KASEKE et KASEREKA recoivent de l’organisation Action Aid, les uniformes, les cahiers, les cartables, etc / Edouard NZAMBIMANA
– Baraka : 20 maisons d’habitation détruites par une forte pluie accompagnée d’un vent violent dans la nuit du mardi au mercredi de cette semaine à Baraka. Ces 20 maisons s’ajoutent à 30 autres dévastées dans la même ville au début de ce mois de Janvier par une autre pluie torrentielle / Moutard MATESO
– Sange : Deux véhicules de l’organisation humanitaire NRC sont tombés le mercredi 30 janvier dans une embuscade leur tendue par des hommes en armes à feu à Nalukungulu, groupement Runingu. Les victimes de ce guet-apens ont eu la vie sauve, mais tous les biens de valeur dans les véhicules ont été emportés par ces ravisseurs / Gilbert KWANGABA


Sommaire :
– Mboko : 21 filets dormant brousses ont été volés par des hommes armés dans les eaux de Munene. Un premier cas de vol enregistré dans ces eaux depuis le début de cette année 2019 / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Création de 3 associations de savonnerie dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. L’organisation humanitaire ADRA, qui soutient ce projet, attend l’autonomisation socio-économique de 18 personnes qui composent chacune de ces 3 associations / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Visite d’une délégation de War Child Hollande dans le camp de Lusenda et au site de Mulongwe. Conduite par le chef des Programmes de cette organisation Monsieur Peter Boss, la délégation attend évaluer l’impact des actions de War Child sur terrain/ Emmanuel BIMENYIMANA
– Mulongwe : Les 9 pompes d’eau remises à la communauté et aux réfugiés burundais au cours de l’année 2018 par l’organisation humanitaire ADRA sont toutes opérationnelles. Les bénéficiaires directs de ce projet attendent des autres humanitaires, des tels projets qui durent dans le temps / Edouard NZAMBIMANA
– Sange : Les élèves et enseignants de Kishagala-Mulenge ont repris le chemin de l’école depuis lundi de cette semaine. Cette reprise survient deux semaines après l’arrêt suite aux affrontements dans plusieurs localités du groupement de Kigoma entre une coalition des rebelles burundais FNL et avec des militaires des forces armées burundaises / Djafari BYADUNIA


Sommaire :
– Lusenda : Les réfugiés burundais du camp de Lusenda et ceux du site de Mulongwe commencent à recevoir leur ration alimentaire du mois de Janvier 2019. Le PAM, en charge de cette opération, aura pris près de deux semaines de retard pour la distribution / Aimable KAVUNJAPORI
– Mulongwe : A travers le système de paiement mobile_ Cash Based Intervention_, le HCR rembourse les frais de construction des abris des réfugiés burundais construits au mois d’avril dernier /Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : 39 cas d’épidémie de choléra ont été diagnostiqués dans le territoire de Fizi, Groupements Balala Sud et Basimukuma Sud. L’organisation NCA et le Comité International de la Croix-Rouge distribuent des produits de purification d’eau à la population locale / Mihali CORDOTCH
– Kamanyola : 43 malades en situation de vulnérabilité de l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola bénéficient d’une assistance caritative de l’Eglise 5ème CELPA Sinaï. Ils ont reçu du Riz, le haricot, le savon et du sucre / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Report de la distribution des vivres du mois de Janvier 2019 dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans le site de Mulongwe. Le programme Alimentaire Mondial justifie ce report par l’arrivée des nouveaux commerçants dans la foire / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Début de l’opération de distribution des briquettes biomasse dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. AIDES, en charge de cette opération le fait à travers les associations locales / Alexandre BIZIMAMA
– Kamanyola : Manque d’eau depuis le jeudi 24 janvier dernier dans la cité de Kamanyola. La population locale, obligée d’aller puiser de l’eau dans le Lac Tanganyika craint la propagation des maladies des mains salles / Wendo JOES
– Baraka : Un mouvement de population de Katenga dans Ubwari vers Kitete. Au moins 50 ménages viennent de quitter leurs habitations par peur des représailles des forces de l’ordre après l mort d’un militaire le 23 janvier/ Ibrahim BYAOMBE


Sommaire :
– Mulongwe : Une deuxième crèche pour les enfants réfugiés burundais du site de Mulongwe vient de voir le jour. Elle a été construite par l’organisation humanitaire Action Aid, et attend recevoir au minimum 50 enfants réfugiés burundais de moins de 5 ans par jour / Edouard NZAMBIMANA
– Minembwe : En territoire d’Uvira, 100 jeunes filles, toutes orphelines de tensions intercommunautaires de Bijombo, bénéficient d’une prise en charge totale de leurs frais scolaires pour cette année scolaire 2018-2019. Cette œuvre de bienfaisance est de la sœur religieuse Grace FARAJA, originaire de Minembwe, mais vivant aux Etats-Unis d’Amérique / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : 101 ménages des réfugiés burundais du camp de Lusenda dont les cartes de ration alimentaire étaient désactivées au mois de décembre 2018, viennent de bénéficier d’une mesure de clémence par le HCR et son partenaire PAM. Absents lors de l’opération d’activation SCOPE au mois de décembre, ces ménages seront pris en compte pour ce mois de janvier 2019/ Yvette MUNEZERO
– Baraka : Alumba Mmunga Enock, âgé de 57 ans, marié, père de 6 enfants est porté disparu depuis 23 décembre 2018. Sa grande famille Bashebanda qui lance un avis de recherche indique que le leur fils avait quitté sa résidence de Baraka, en indiquant qu’il se rendait dans ses champs de Katanga ; depuis, ils ont perdu sa trace /André FAUCON


Sommaire :
– Uvira : Lancement de l’équipe mobile de sensibilisation sur la protection de l’enfant dans les hauts-plateaux d’Itomlbwe, en territoire d’Uvira. Cette équipe, composée de 17 sensibilisateurs communautaires attendent travailler régulièrement aux cotés de la Société Civile et l’organisation humanitaire Save the Children UK pour faire le monitoring sur les violations des droits de l’enfant / Sifa MUNYAKA
– Lusenda : L’organisation Save the Children UK dote le CFS (Children Friendly Space) du camp de Lusenda, des matériels didactiques supplémentaires pour les activités créatives et récréatives des enfants de ce Centre. Il s’agit entre autres d’un baffle amplifié, d’un écran plat de 55 pouces, d’un grand mégaphone, d’un mixeur, d’un filter water, de 5 vouvouzelas, etc / Pacifique MUNEZERO
– Mulongwe : Le comité directeur du site des réfugiés burundais de Mulongwe trace des routes secondaires dans leur site. Au total, 8 routes secondaires seront opérationnelles dans les 2 mois prochains pour faciliter la circulation des personnes et leurs biens dans ce site / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Deux ordinateurs Laptops supplémentaires pour les 475 élèves de l’institut La Réflexion pour cette année scolaire 2018-2019. La Direction de cette école qui compte 444 élèves réfugiés sur 31 élèves congolais attend y parvenir grâce aux cotisations des parents d’élèves qui se sont engagés à donner 1 dollar américain, chacun, pour ce projet / Emmanuel BIMENYIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Retard dans la distribution des vivres et non-vivres du mois de Janvier 2019 dans le camp des réfugiés burundais. L’incidence directe négative de ce retard, se fait sentir dans les écoles primaires et secondaires où les absences des élèves sont près de 2 tiers/ Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : ‘’Les bapigadebe’’, un groupe de 14 jeunes réfugiés burundais conscients de leur situation de vulnérabilité crée une activité génératrice des revenus à côté dans le camp de Lusenda. Leur activité, c’est le lavage des véhicules des humanitaires et le lavage des taxis-motos des autres réfugiés burundais du camp / Jonathan ISSAYA
– Mulongwe : Inauguration d’un abattoir public moderne dans le village de Katanga, groupement Balala Sud. Fruit d’une association locale ‘’Dynamique des Jeunes Intellectuels pour le Développement de Fizi’’_DJIDF / Mihali CORDONTCH
– Kamanyola : Mort presque subite dans un match amical entre les jeunes séminaristes de la propédeutique Saint Pierre Kiringye et les jeunes garçons de ce même village du groupement Katekama. La victime, Désiré NDUWAYO Tigana, est un jeune refugié burundais, âgé de 31 ans qui s’est cogné contre un joueur de l’équipe adverse avant de perdre l’âme dans les minutes qui ont suivi / Wendo JOES


Sommaire :
– Mulongwe : 17 cas d’épidémie de choléra signalés dans les villages Konya, Sikutumwa, Bikumbu, et Kitete au groupement Balala Sud, vallée de Kenya. L’ONG Norwagian Chaurch Aid Actalliance et le comité international s’activent et distribuent les produits pharmaceutiques de traitement d’eau potable pour contrer l’épidémie dans la zone / Mihali CORDOTCH
– Uvira : Les eaux des pluies de la rivière Nyarumanga, dans la cité d’Uvira menacent l’existence des Cimetières de Birere. Les ossements humains déterrés et éparpillés en plein air par ces eaux n’ont pas laissés indifférents le conseil territoire de la jeunesse d’Uvira qui craint la propagation des maladies hydriques / Elie LAMBERT
– Baraka : La cité de Baraka souffre depuis 4 jours d’un manque d’eau potable dans ses robinets. Le comité d’eau potable de Baraka indique une panne dans les tuyauteries de la Regideso. En attendant les réparations, les habitants de Baraka utilisent pour tous leurs besoins l’eau du Lac Tanganyika, non sans conséquence sur leur santé/ Moutard MATESO
– Baraka : Une jeune femme âgée de 25 ans a mis au monde quatre (4) enfants jumeaux à l’hôpital général de Baraka. Madame Neema Mateso et ses 3 filles et un garçon nés ce dimanche 20 janvier se portent à merveille, mais son mari âgé de 28 ans sans travail demande l’aide du Gouvernement et de toute personne de bonne foi. Avec ces 4 nouveaux nés, leur manage compte 8 enfants à présent / Amani DAUDI


– Mulongwe : Le HCR et l’organisation Action Aid modifient le système de paie de la prime aux enseignants des écoles où étudient les enfants réfugiés burundais de Mulongwe. Désormais le système ‘’Cash Based Intervention’’ cède la place au système de paie direct des frais scolaires aux écoles partenaires du HCR/Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Le HCR a besoin de 8,2 milliards de dollars pour assister 6,5 millions des réfugiés dans le monde. L’ONU indique dans son rapport du mois de Janvier 2019 que les réfugiés burundais sont les moins assistés dans le monde /Odette NIBIZI
– Mulongwe : Construction du Bureau de l’Etat civile à Mulongwe. Le HCR et son partenaire AIRD conduisent ces travaux pour faciliter les réfugiés burundais et la communauté locale à faire enregistrer leurs nouveaux nés de 0 à 3 mois gratuitement /Mihali CORDONTCH
– Lusenda : Un corps sans vie d’une petite fille de 3 ans a été retrouvé à Lulinda le samedi 19 janvier 2019. Elle se serait noyer dans le Lac Tanganyika pendant qu’elle raccompagnait sa mère au Lac pour la lessive / Gratiant ALENGA


Sommaire :
– Uvira : Une coalition des groupes rebelles burundais installés dans le territoire d’Uvira est en débandade depuis le jeudi 17 janvier 2019. Composée des groupes rebelles FOREBU, RED TABARA et FNL, elle aurait été attaquée par les militaires FARDC dans la nuit du mercredi dans les hauts-plateaux de Kabere, à 20 Kilomètres de la cité de Sange / Colette SALIMA
– Mulongwe : Alerte. Les champs des maïs, des haricots, des choux, et des arachides de Malinde sont dévastés sont dévastés par une famille des chenilles jusque-là méconnue par des agronomes de la place. Les réfugié burundais et les communautés d’accueil entrevoient déjà une famine sans précédente lors de la récolte prochaine / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : ‘’Non au recrutement des enfants dans les groupes armés’’. C’est le titre d’un film en réalisation des enfants réfugiés burundais du camp de Lusenda pour sensibiliser les parents sur besoin de la protection des enfants, les humanitaires et les porteurs d’armes / Yvette MUNEZERO
– Kamanyola : Un Mouvement de retour de la population de Katogota, dans le groupement d’Itara s’observe. 9 mois après la désertion de leurs terres suite aux attaques répétées des rebelles rwandais FDLR, 37 familles viennent de regagner leurs villages à Kamonyi, Rutebe, et Nyakabingu ; en cachette à Kamanyola et Lubarika / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Fermeture sans condition de cinq (5) ‘’Centres des jeunes et espaces amis d’enfants’’ dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. L’organisation humanitaire War Child, en charge de la gestion de ces Centres justifie cette fermeture à cause du manque de budget pour continuer à financer ses activités / Emmanuel NTIRAMPEBA
– Bukavu : Les camps de rassemblement des réfugiés rwandais de Nyabibwe et Cibanda, en territoire de Kalehe se sont vidés de ses occupants avant le 23 décembre 2018. Date prévue initialement pour les élections présidentielles en RDC / Colette SALIMA
– Lusenda : L’Agence Congolaise des Grands-Travaux et la Société de Construction Routière d’Afrique AFRICANA relancent les travaux de réhabilitation des routes secondaires du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Suspendue pour les fêtes de fin d’année 2018, la réhabilitation concerne les routes qui séparent les 50 villages du camp / Emmanuel BIMENYIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Le transport des réfugiés burundais convalescents de l’hôpital Général de Nundu vers le camp de Lusenda à travers l’Ambulance de l’Hôpital est suspendu. Ainsi, en a décidé l’organisation ADES qui du reste, reste disponible pour transporter les malades graves du camp de Lusenda vers l’Hôpital Général de Nundu / Alexandre BIZIMANA
– Uvira : 33 lampadaires sont hors service sur la Route Nationale N°5. Et cela depuis le dimanche 13 janvier car les batteries, les panneaux solaires et les régulateurs qui fournissent l’électricité à ces lampadaires ont été emportés par des inconnus / Elie LAMBERT
– Bukavu : Retard dans l’approvisionnement des vivres et non-vivres par les humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans le site de Mulongwe. La CNR, Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC tentent d’expliquer ce retard / Colette SALIMA
– Lusenda : Le Centre de Santé de Lusenda reçoit un lot des médicaments génériques de son partenaire AFPDE. Cette organisation locale de Femmes pour la Promotion et le Développement Endogène indique près de 150 malades, parmi lesquels 90 à 100 réfugiés burundais, sont consultés chaque jour à ce Centre de Santé qui vient de passer 2 semaines sans stock en médicaments / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : Un corps inanimé d’un refugié burundais retrouvé le lundi 14 janvier dans le Lac Tanganyika. Les premiers résultats de l’enquête policière indiquent que la victime aurait été étranglée avant d’être jetée dabs le Lac /Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Le Centre de Santé de Lusenda souffre d’un manque criant des médicaments génériques depuis deux semaines. Le stock se serait épuisé pendant la période des festivités de fin d’année et des nombreux humanitaires n’ont pas encore repris leur fonction / Odette NIBIZI
– Lusenda : L’eau coule à nouveau des bornes fontaines des communautés d’accueil de Lusenda, au sous village Ndebwe. Depuis le mois de décembre 2018, que ce sous village n’est plus desservi en eau potable faute d’un tuyau endommagé lors de la réhabilitation du stade Sibatwa / Gratiant ALENGA
– Mboko : 325 agriculteurs réfugiés burundais et citoyens congolais bénéficient d’une formation de lutte contre les maladies qui attaquent les maïs et le haricot dans le territoire de Fizi. Après IAMBA à Makobola, et à Baraka, Oasis de la Culture a pensé aux agriculteurs du Centre Administratif de Mboko / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : Le HCR dote l’organisation ADES d’un groupe électrogène de 7 KVA pour palier au problème de manque d’électricité dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Cette donation intervient après deux mois sans électricité au poste de santé de Lusenda / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Les réfugiés burundais du camp de Lusenda craignent le retard dans la distribution des vivre du mois de Janvier 2019. La distribution était prévue pour ce 15 janvier, mais aucun signe n’augure des bons présages pour cette matérialisation /Emmanuel NTIRAMPEBA
– Uvura : Une pluie diluvienne s’est abattue sur la cité d’Uvira dans la nuit du dimanche à ce lundi 14 Javier 2019. Les dégâts que cette pluie a causés sont énormes sur les habitations de la population d’Uvira /Elie LAMBERT
– Lusenda : Le nouveau comité directeur des réfugiés burundais de Lusenda n’a pas bureau de coordination des affaires humanitaires. Les intempéries du mois de novembre 2018 ont tout détruit, et les humanitaires n’ont rien reconstruit / Yvette MUNEZERO


Sommaire :
– Lusenda : Détérioration avancée des routes secondaires du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Reliant 50 villages à l’intérieur du camp, ces routes ont été détruites par des fortes pluies accompagnées des vents violents vers la fin de l’année 2018 / Emmanuel NTIRAMPEBA
– Lusenda : Les esprits s’apaisent dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda ; les mauvais souvenirs des violences pré et post-électorales au Burundi restant vivants dans leurs esprits. En RDC, la tranquillité a eu raison sur la violence après la publication partielle des résultats des élections du 30 décembre 2018/ Emmanuel NTIRAMPEBA
– Lusenda : Le mois de Janvier, un mois de grandes décisions pour un quidam et de forte désolation pour les petits commerçants de Lusenda. A Lusenda, faute d’argent, les petits marchés environnant le camp des réfugiés burundais se vident progressivement de ses commerçants et de ses clients depuis la fin des festivités de fin d’année 2018/ Aimable KAVUNJAPORI


Sommaire :
– Lusenda : La décision du Gouvernement de la RDC de couper le signal internet sur l’ensemble de son territoire à l’aube des élections présidentielles et législatives du 30 décembre 2018, paralyse des nombreuses activités sociales et économiques de la population. Cette paralysie s’observe avec des conséquences beaucoup plus fâcheuses pour près de 30 000 réfugiés burundais qui vivent à l’Est de la RDC qui se sentent coupés du reste du monde et des humanitaires qui leur viennent en aide / Marie-Charles NININAHAZWE, Aimable KAVUNJAPORI & Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Trois ans après leur arrivée dans le territoire de Fizi, 10 590 réfugiés burundais viennent de recevoir un deuxième ‘’Kit cuisine’’ du HCR à travers son partenaire AIDES. Ce Kit est composé des casseroles, des gobelets, des cuillères, des fourchettes, etc comme le premier kit de 2015 / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : La fin des festivités du mois de décembre a sonné, le début du mois de Janvier s’annonce très rude pour les réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Certains produits alimentaires de premières nécessités se font de plus en plus rares, alors leurs prix grimpent chaque jour / Pacifique MUNEZERO
– Baraka : En partenariat avec le PAM_ Programme Alimentaire Mondial_, l’organisation locale Oasis de la culture intervient dans le territoire de Fizi pour la 4ème fois, pour soulager la souffrance en vivres de 243 familles des déplacés de guerre de Bijombo. Cette guerre a opposé au mois d’Aout dernier les FARDC au groupe armé Gomino / Gratiant ALENGA


Sommaire :
– Lusenda : Blackout sur internet en RDC, les réfugiés burundais du camp de Lusenda se retrouvent coupés du reste du monde. Un manque à gagner pour les revendeurs des mégas et une souffrance insupportable pour les jeunes et les femmes qui se retrouvent privés des réseaux sociaux, leur source d’information et de divertissement / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : ‘’Des champs communautaires pour les réfugiés burundais et les membres des communautés d’accueil de Lusenda’’ ; c’est l’un des objectifs que l’association locale_ SVH_ Solidarité des Volontaires pour l’Humanité concrétise en cette saison culturale sur terrain. Après la distribution des champs survenue au mois de décembre 2018, l’heure est déjà à la distribution des boutures de manioc amélioré à 180 cultivateurs burundais et congolais / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Un corps sans vie d’un homme de 57 ans, réfugié burundais, a été retrouvé ce dimanche sur la plage de Lusenda. Refugié urbain, et sans famille, il aurait consommé à excès sans manger pendant toute la journée du samedi une boisson locale fortement alcoolisée, appelée ‘’Kanyanga’’ / Aimable KAVUNJAPORI


Sommaire :
– Bujumbura : Pour cette année 2019, le Président burundais Pierre NKURUNZIZA a réitéré ses vœux de bonheur et de prospérité à toute la Nation burundaise. Dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, les avis sont partagés quant aux vœux du Président NKURUNZIZA d’assister au retour progressif des réfugiés burundais dans leur pays / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Le Ministère National de la Santé publique, à travers son programme sur la Nutrition PRONALT mène une enquête sur les habitudes alimentaires dans le camp et le site des réfugiés burundais du territoire de Fizi. Dans les 20 jours prévus pour cette enquête, 1 118 personnes du camp de Lusenda et du site de Mulongwe seront interrogées / Marie-Charles NININAHAZWE









Sommaire :
– Baraka : 250 hectares des champs inondés par les eaux de pluie dans la vallée de la Kenya, secteur Mutambala, territoire de Fizi. Plus rien n’est récupérable, regrette Innocent BAHATI, représentant des agriculteurs locaux / Amani DAUDI
– Baraka : Dans la nuit du lundi au mardi dernier, une pluie torrentielle s’est abattue sur la cité de Baraka. Deux jours plus tard, l’heure est toujours au décompte des dégâts matériels et humains / André FAUCON
– Lusenda : Proclamation des résultats du premier trimestre du cycle d’alphabétisation des adultes dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Sur 780 inscrits, 766 ont passé avec succès ce premier trimestre à la grande satisfaction des enseignants / Emmanuel NTIRAMPEBA


Sommaire :
– Lusenda : L’Agence Congolaise des Grands Travaux et la Société de Construction Routière AFRICANA lancent les travaux de réhabilitation des routes secondaires du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Ces Agences promettent au HCR et à AIRD en charge du camp, 5 jours pour finaliser les travaux, avant le début des festivités de fin d’année 2018 / Emmanuel BIMENYIMANA
– Baraka : L’organisation locale CODEVAH avec le financement du Fond Humanitaire pour la RDC lance les travaux de réhabilitation de la route de desserte agricole reliant le territoire de Fizi et le territoire de Mwenga. Elle est longue de près de 100 Kilomètres, mais les travaux se font jusqu’à présent à la houe, à la bêche, et aux brouettes pour 4 mois / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : 7 500 arbres fruitiers seront plantés dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe avant la fin de cette année 2018. Voilà le pari du Comité d’Entraide Familiale de Fizi. Chaque ménage du site reçoit deux arbres fruitiers entre le Citronnier, l’Oranger, le Manguier, le Mandarinier, ou l’Avocatier / Amani DAUDI


Sommaire :
– Baraka : La fin de l’année 2018 dans la douleur à l’Institut KALUNJA situé à 5 Kilomètres de la cité de Baraka. Une pluie torrentielle qui s’y est abattue le vendredi 14 décembre a emporté la toiture flambant neuf de cette école / Thomson UNDJI
– Lusenda : Hausse des prix de transport en commun sur l’axe Baraka-Lusenda-Uvira. Cette hausse est consécutive au mouvement exponentiel de départ des passagers de cette zone vers la cité d’Uvira, sans mouvement de retour / Aimable KAVUNJAPORI


Sommaire :
– Lusenda : 3 semaines sans énergie électrique dans les bureaux des organisations humanitaires du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Le travail des humanitaires tourne au ralenti, et le Centre de Santé Lusenda en souffre sévèrement, la nuit / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Construction d’un nouveau marché communautaire dans le village de Lusenda. A deux kilomètres du camp des réfugiés burundais, ce marché de Chonwe, dans le groupement de Basimikuma aura pour spécificité, la vente en gros des produits agricoles des réfugiés burundais et de la communauté locale, tels que les fruits et légumes à bon prix / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Nouvelle distribution des briquettes à biomasse dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. La qualité et la quantité de ces briquettes ne rencontrent toujours pas l’unanimité dans le camp des réfugiés / Emmanuel NTIRAMPEBA


Sommaire :
– Lusenda : La promotion de la cohabitation pacifique entre les réfugiés burundais et les communautés d’accueil au cœur de deux journées d’échange entre 30 réfugiés burundais et 20 membres de la communauté d’accueil de Lusenda. La CNR et l’organisation locale des Femmes Artisanes de Paix, FAP facilitent ces échanges / Odette NIBIZI
– Baraka : 7 cas de décès sur 25 accidents mortels des taxis-motos depuis le mois de septembre à la mi-décembre 2018 dans la cité de Baraka. Comme des nombreux motards ne maitrisent pas le code de la route, l’Institut National de Préparation Professionnelle, INPP organise une formation gratuite des motards en cette période des fêtes pour réduire les cas des accidents de route / Thomson UNDJI
– Mulongwe : Un bananier par ménage dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. Au moins 6 000 bananiers seront distribués. C’est la nouvelle mission qui se donne l’organisation humanitaire ADRA pour pallier à la diminution croissante des bananes suite à sa forte consommation par les réfugiés burundais dans la zone / Amani DAUDI
– Kamanyola : 5 maisons pillées dans la nuit dernière par des hommes armés dans la localité de Sange. Aucune perte en vies humaines enregistrée, mais plusieurs biens de valeur ont été emportés, et les infortunés ont été tabassés par leurs bureaux/ Djafari BYADUNIA


Sommaire :
– Baraka : Sur instruction du Ministère Provincial de Transport et voies de communication, le chef de secteur de Mutambala dans le territoire de Fizi démantèle deux barrières illégales entre Kalinga Nord et Kachungwe Sud. La Société Civile, secteur de Mutambala, fête la victoire de son combat et encourage les démantèlements des autres barrières / Moutard MATESO
– Lusenda : Visite d’une délégation de l’organisation humanitaire ADRA Danemark dans les champs communautaires des réfugiés burundais et de la communauté d’accueil du village de Lusenda. La disponibilisation des tracteurs dans ces champs et la distribution des semences qui s’adaptent à chaque sol, ont été les unes des réponses de cette organisation pour les cultivateurs / Emmanuel BIMENYIMANA
– Mulongwe : Hausse des prix des produits de première nécessité autour du site des réfugiés burundais de Mulongwe. La régularité des pluies au mois décembre, l’impraticabilité des routes de desserte agricole et le manque de dépôts alimentaires en seraient les causes / Mihali CORDONTCH


Sommaire :
– Baraka : MSF-Hollande, victime d’une énième attaque par des hommes armés dans le territoire de Fizi. Le dernier en date est celui de ce lundi 10 décembre aux environs de 17 heures, à 15 kilomètres de la cité de Baraka/ Gratiant ALENGA
– Mboko : 16 cartes d’électeurs congolais retrouvées frauduleusement entre les mains de 16 femmes réfugiées burundaises urbaines. Entre les mains du préposé de l’Etat civile à Mboko lors de l’enregistrement de leurs enfants, ces femmes réfugiées disent vivre en RDC depuis 1970 / Thomson UNDJI
– Lusenda : Distribution générale de la ration alimentaire du mois décembre 2018 dans le camp de Lusenda et le site de Mulongwe. Le PAM anticipe, et commence la distribution le 10 décembre au lieu du 15 comme il en a l’habitude / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Enregistrement biométrique des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda par la CNR. L’opération du lundi 10 décembre a concerné les retardataires et les réfugiés dont les cartes ont été désactivées involontairement du système / Yvette MUNEZERO


Sommaire :
– Lusenda : L’organisation locale SVH, Solidarité des Volontaires pour l’Humanité reçoit un lopin de terre d’une superficie de 100 mètres carrés du chef du village Katungulu. L’objectif est de distribué ces terres aux réfugiés burundais et aux membres de la communauté pour y cultiver l’amour et les produits agricoles / Gratiant ALENGA
– Lusenda : Clôture de 16 jours d’activisme contre les viols et violences sexuelles faites à la femme dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Commencée le 27 novembre, cette campagne visait à sensibiliser les réfugiés burundais et les membres des communautés d’accueil sur la problématique des violences sexuelles localement et dans le monde/ Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : L’organisation ADES peine à distribuer les dallettes, les chevrons, et les bâches à 750 ménages des réfugiés burundais sélectionnés pour la construction de leurs latrines dans le camp des Lusenda. Ces ménages réclament la somme de 25 dollars américains promis pour la main d’œuvre avant de récupérer ces matériels/ Alexandre BIZIMANA
– Uvira : Le Centre de Recherche sur l’Anticorruption, CERC a organisé une marche de colère contre la corruption dans la cité d’Uvira ce dimanche 09 décembre 2018. A l’occasion de cette journée mondiale, les élèves de plusieurs écoles secondaires de la cité se sont joints à cette marche de sensibilisation / Pavel KIZA


Sommaire :
– Lusenda : Mesure de sécurité en période électorale dans les camps des réfugiés burundais. La CNR annonce la suspension de l’autorisation des sorties du camp de Lusenda et des sites des réfugiés burundais avant, pendant, et après les élections jusqu’à l’annonce d’une nouvelle disposition. Pour la renforcer la protection des réfugiés burundais, l’Administrateur du camp de Lusenda, Monsieur Didier NUMBI Wa NUMBI annonce également la reprise du couvre-feu systématique à l’intérieur et à l’extérieur du camp après 20 heures / Emmanuel BIMENYIMANA
– Mulongwe : Enregistrement biométrique des enfants réfugiés burundais de moins de 3 mois dans le site de Mulongwe. Au total, 126 enfants réfugiés burundais nés après l’enregistrement du mois d’août 2018 ont été identifiés par le HCR et la CNR pour passer directement sous la protection et la sécurité du gouvernement congolais et ses partenaires humanitaires et étatiques / André FAUCON & Mihali CORDONTCH
– Lusenda : Le HCR, la CNR et leur partenaire humanitaire ActionAid ont lancé une campagne de 7 jours pour l’identification des enfants réfugiés burundais à l’âge de scolarisation dans le camp de Lusenda. La base de données disponible de 2015 du HCR indique que près de 8 000 enfants réfugiés burundais de 6 à 12 ans vivent dans le camp de Lusenda, mais seulement un peu moins de 6 000 sont à l’école / Yvette MUNEZERO
– Uvira : Le HCR, à travers l’organisation locale POPOLI Frateli assiste en non-vivres près de 1 172 ménages des déplacés internes des villages Katala et Kitundu dans le territoire d’Uvira. Ces déplacés qui avaient fui les affrontements entre les militaires FARDC et le groupe rebelle MAKANAKI en Septembre 2018 ont reçu les bâches pour la construction de leurs abris, les nattes, les couvertures et les moustiquaires pour se protéger contre les moustiques dans cette zone chaude / Pavel KIZA


Sommaire :
– Luvungi/ Kamanyola : 47 cas de paludisme grave dont 8 décès parmi les déplacés internes de Bijombo, Lemera et Nyamitiri vivant dans les localités de Luvungi et Bwegera/ Plaine de la Ruzizi, c’est le bilan que présente le centre de santé d’Itara de Luvungi depuis octobre dernier/ Wendo Lushinji
– Lusenda : Formation de 100 policiers congolais commis à la sécurité du camp des réfugiés burundais à Lusenda. Cette formation est organisée par le HCR et porte sur les droits et devoirs des réfugiés. Aimable Kavunjapori
– Lusenda : L’ONG SVH distribue des champs communautaires à 15 familles de la communauté d’accueil de Lusenda. Cette opération intervient après la distribution de 80 champs aux réfugiés burundais et 65 familles de la communauté d’accueil depuis le début de la saison culturale en cours/ Jonathan Isaya.
– Sange : Le camp de transit des refugiés à Sange commence à recevoir de nouveaux refugiés après la relocalisation de 100 burundais qui y habitaient en octobre dernier. 16 nouveaux venus y ont été accueilli ces derniers jours. Les habitants de Sange qui sont habitués à une main d’œuvre à moindre cout s’en réjouissent/ Gilbert Kwangaba


Sommaire :
– Lusenda : 5 décembre de chaque année, la RDC célèbre la journée nationale de l’arbre comme dans le reste du monde. Aux alentours des camps et des sites des réfugiés burundais dans les territoires d’Uvira et de Fizi, la problématique sur la coupe de bois de chauffe est toujours objet des conflits communautaires / Elie LAMBERT
– Mboko : Plus de 5 ans sans signal, la Radio Communautaire de Mboko émet à nouveau depuis ce mercredi 05 décembre 2018, dans la matinée. Un programme varié, intégrant les actualités électorales, et la vie au quotidien des réfugiés burundais et les communautés d’accueil dans le territoire de Fizi / Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : Après les écoles primaires où étudient les enfants réfugiés burundais dans le territoire de Fizi, l’organisation humanitaire ActionAid se tourne à présent vers les écoles secondaires pour renforcer les kits scolaires des élèves réfugiés / Emmanuel NTIRAMPEBA
– Uvira : En deux semaines, 20 cas des enfants malades de l’oreillon ont été diagnostiqués dans le quartier Kakombe et au complexe scolaire ‘’La Gloire’’ dans la cité d’Uvira. Chez les jeunes garçons et filles, cette maladie a une incidence négative sur les organes sexuels selon le médecin superviseur de la zone de Santé d’Uivra / Sifa MUNYAKA


Sommaire :
– Lusenda : L’organisation humanitaire ADRA Danemark lance dans la vie pratique quatre cent (400) réfugiés burundais qu’elle a formés pendant près de six (6) mois dans le camp de Lusenda en école des métiers. Ils ont appris la coupe et couture, la coiffure pour hommes et dames, la pâtisserie, etc. Ils reçoivent, chacun selon son domaine de formation, les matières premières pour se lancer / Alexandre BIZIMANA
– Mulongwe : Par jour, au moins 1000 briques à dobe sont fabriquées par les réfugiés burundais dans le site de Mulongwe sous l’impulsion de l’organisation humanitaire AIRD. Cet exercice qui intègre aussi la participation de la femme réfugiée pour puiser de l’eau est réalisé en vue d’une fabrication à grande échelle des maisons qui résistent aux intempéries dans la zone / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : La situation sécuritaire dans le camp de Lusenda est devenue normale ce mardi 04 décembre. La veille, les milliers des réfugiés burundais que comptent ce camp ont été traumatisés par les bruits des armes lourdes pendant les affrontements entre les FARDC et les rebelles YAKOTUMBA à 12 Kilomètres du camp / Pacifique MUNEZERO
– Mboko : La situation sécuritaire dans la localité de Mboko où se sont déroulés les combats entre les militaires FARDC et les rebelles fidèles au Général est toujours tendue. 24 heures après ces combats, les écoles, les magasins, et boutiques sur place n’ont pas encore ouvert leurs portes / Thomson UNDJI


Sommaire:
– Lusenda: Plus de 30 mille réfugiés burundais du camp de Lusenda se sont réveillés tôt le matin du lundi 03 décembre dans la peur d’être attaquée par les rebelles fidèles au Général William YAKOTOMBA qui s’affrontent contre les militaires FARDC à 12 Kilomètres du camp / Odette NIBIZI
– Lusenda: La Journée Internationale des personnes handicapées physiques s’est aussi célébrée dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Près de 400 réfugiés burundais handicapés physiques ont organisé dans le camp des activités culturelles / Ghislaine MANIRAKIZA
– Mulongwe: 426 ménages des déplacés internes du Maniema ont reçu une assistance financière de l’organisation humanitaire NRC, Norwegian Refugee Council dans le territoire de Fizi. Chaque ménage reçoit 75 dollars américains pour placer la paille sur leurs maisons d’habitation / Mihali CORDONTCH


Sommaire:
– Lusenda: 10 toilettes publiques sont en construction dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda par l’organisation humanitaire AIRD. Ces constructions interviennent après la sensibilisation faite par ADES pour la construction des toilettes individuelles à 700 ménages dans le camp / Sauda AKIMANA
– Lusenda: 1er décembre, la Journée mondiale de lutte contre le VIH-SIDA. Près de 150 personnes déclarée porteuses du VIH dans le camp des réfugiés de Lusenda se disent abandonnées par les humanitaires / Odette NIBIZI
– Mulongwe: Construction d’une nouvelle crèche pour les enfants réfugiés burundais en âge de préscolarisation dans le site de Mulongwe par l’organisation humanitaire ActionAid. En cours de construction, elle est installée dans le bloc 13, à la huitième commune pour désengorger la crèche du Bloc 6 / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda: Le Centre de Santé de Mukolwe souffre d’un manque de maternité. Les femmes enceintes sont obligées de parcours des kilomètres pour rejoindre les maternités les plus proches / Jonathan ISSAYA


Sommaire:
Lusenda: Un contrat de partenariat est signé entre les organisations Internews RDC et Radio Peace FM du Burundi dans le but d’accroitre le rayon d’action de son projet ‘’Jeunes Réfugiés burundais pour l’Information, la Paix et la Coexistence pacifique’’ en Tanzanie, en Ouganda, et au Rwanda / Marie-Charles NININAHAZWE
Mulongwe: 400 plantules d’arbres de la variété de Moringa distribuées à 400 familles des réfugiés burundais de Mulongwe. Moringa est une plante tropicale dont les vertus sont reconnues dans le traitement de plusieurs maladies comme le diabète, les maux d’estomac, etc / Edouard NZAMBIMANA
Lusenda: 30 nouveaux nés chaque semaine et près de 25 nouvelles grossesses tous les 7 jours. Tels sont les chiffres contenus dans un rapport sur la santé-reproduction de l’organisation en charge de la Santé dans le camp et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC, ADES / Pascal NDAYISHIMIYE


Sommaire :
– Bukavu : 16 jours d’activisme contre les viols et violences sexuelles faites à la femme dans la Province du Sud-Kivu. Le Gouverneur du Sud-Kivu, Claude NYAMUGABO / Colette SALIMA
– Mulongwe : L’organisation humanitaire NCA, Norwagian Church Aid Actalliance rassemblé 300 personnes au Stade NOMBI de Fizi ce mardi 27 novembre 2018 pour les sensibiliser contre l’épidémie de Choléra dans la zone. Selon la Croix-Rouge, 131 cas de choléra ont été enregistrés dans le groupement Balala Sud, localité de Katanga depuis le mois d’octobre dernier/ Mihali CORDONTCH
– Baraka : L’organisation humanitaire ADRA Danemark lutte contre la malnutrition chez les enfants, femmes enceintes et femmes allaitantes à l’hôpital général de Fizi. Au total, 2 460 personnes ont reçu, chacune, le beurre d’arachide et la farine de soja ce mardi 27 novembre 2018 / André FAUCON
– Uvira : 58 familles des réfugiés burundais vivant dans la cité d’Uvira ont été oubliées dans l’opération d’enregistrement biométrique du mois d’octobre 2018 par les Organisations CNR et HCR. Sans nouvelle carte d’identité, ces réfugiés urbains sont majoritairement dans les quartiers Kiromoni, Mulongwe, Kagando et Kavinvira / Pavel KIZA


Sommaire :
– Mulongwe : 16 jours d’activisme contre les SGBV dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. Un long défilé parsemé par le tambour, le théâtre, et les danses traditionnelles ont été organisés dans le site sous le thème ‘’Oranger votre monde, écouter moi’’ / Marie-Charles NININAHAZWE
– Mulongwe : Plus de 10 hectares des champs des membres de la communauté d’accueil et des réfugiés burundais dans le groupement de Balala Sud ont été inondés par des fortes pluies qui s’y sont abattues ces 4 derniers jours. La rivière Mutambala a ainsi quitté son lit / Mihali CORDONTCH
– Sange : 5 personnes emportées par les eaux de pluie dans la localité de Kalungwe, au sud d’Uvira dans la chefferie des Bavira. Kabengwa et Rusozi, deux rivières de la zone ont débordé leurs lits pour inonder les maisons environnantes / Gilbert KWANGABA
– Uvira : Plus de 200 détenus de la Prison Centrale d’Uvira reçoivent une assistance médicale depuis trois de l’organisation Aide Médicale Congo. L’organisation a rangé 10 médecins et 8 infirmiers pour ces soins gratuits en faveur des détenus / Elie LAMBERT


Sommaire :
– Baraka : 40 toilettes publiques de trois portes chacune construites par l’organisation TearFund en réponse aux cas de maladies d’origine hydrique ces 3 derniers mois dans les sites des déplacés internes de Butale & Nyange. Ces déplacés en provenance de la Province voisine du Maniema avaient fui les affrontements entre les FARDC et les mai-mai / Moutard MATESO
– Uvira : Les 30 poubelles publiques installées par la ‘’Génération Lumière’’ sur les artères principales de la cité d’Uvira souffrent d’un manque criant du personnel pour évacuer les immondices. Pleines comme un œuf, elles dégagent des odeurs nauséabondes insupportables dans les rues / Elie LAMBERT
– Baraka : Lancement des travaux de construction du stade national OMNISPORTS, à 4 Kilomètres au Sud de Baraka-Centre. L’Entreprise Africana a été sélectionnée pour la construction de ce stade de 90 mètres de largeur, 100 mètres de longueur, pour 4 000 à 6 000 personnes / Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : Trois tiges de savons par tête et pour 3 mois ; c’est la mission que s’est donnée ADES, l’organisation en charge de la santé des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda. Cette distribution intervient 4 mois après la dernière distribution / Sauda AKIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Le HCR et la CNR ajournent pour des raisons de commodité le rapatriement volontaire des 48 familles des réfugiés burundais candidats au retour dans leurs provinces respectives au Burundi. C’est la deuxième fois que ce rapatriement est reporté depuis le mois d’octobre 2018/ Pacifique MUNEZERO
– Mulongwe : Les humanitaires, la Police, les chefs des groupements et les chefs des villages se sont décidés depuis la semaine passée à sensibiliser les réfugiés burundais qui vivent en dehors des camps et des sites à regagner leurs habitations des camps. Ces réfugiés sont dans les villages environnant du camp tels que Malinde, Katanga, Mkambi / Amani DAUDI
– Baraka : L’organisation humanitaire World Vision assiste les déplacés internes en provenance des Provinces du Maniema et du Tanganyika. Près de 10 familles des déplacés internes ont reçu des dons en vivres alimentaires de ces humanitaires / André FAUCON
– Mboko : 75 mariages enregistrés au cours de cette année 2018 au Bureau de l’Etat Civile de Mboko; parmi lesquels 7 mariages sont des réfugiés burundais du camp de Lusenda/ Thomson UNDJI


Sommaire :
– Baraka : Attaque à main armée d’une base de l’organisation humanitaire ‘’Médecins Sans Frontière’’ MSF-Hollande à Lulimba dans la nuit du 20 au 21 novembre 2018. Ces bandits à mains armées ont pris tous les biens de valeur, en laissant la vie sauve à 5 expatriés qui se trouvaient dans la maison / Moutard MATESO
– Mboko : Accroissement vertigineux en 2017 et 2018, des nouveaux cas des malades de la Tuberculose dans la zone de santé de Nundu. De 95 cas à 150 cas. L’accroissement et la proximité de la population en serait la cause / Pardo MWETAMINWA
– Lusenda : 12 dollars américains de ration alimentaire par taille dans les camps et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC. Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, revient ainsi à la normale pour cette question avec les réfugiés burundais / Yvette MUNEZERO
– Uvira : Fabrication de la pâte des spaghettis à domicile. Delius BIGIRIMANA, ancien boulanger dans restaurant italien de Bujumbura, actuellement refugié burundais dans la ville d’Uvira nous livre son secret de cuisine / Pavel KIZA


Sommaire :
– Mulongwe : 350 familles des réfugiés burundais du site de Mulongwe ont reçu de l’organisation humanitaire ADRA Danemark, des outils aratoires tels que la houe, les semences de maïs et les champs pour cette nouvelle saison culturale. Une deuxième distribution des semences sera bientôt composée de manioc, haricot et patate douce/ Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Save the Children UK et le Réseau Communautaire pour la Protection de l’Enfant, RECOPE, célèbrent la Journée Internationale de droits de l’enfant dans le camp de Lusenda. Une nette amélioration du respect des droits de l’enfant est notée par rapport à l’année 2017/ Ghislaine MANIRAKIZA
– Lusenda : Construction d’une crèche pour enfants réfugiés burundais de 2 à 5 ans au site Katungulu 1, village 30. Environ 70 enfants y seront attendus chaque jour par les animateurs de l’organisation ActionAid/ Jonathan ISSAYA
– Mulongwe : Le PAM partage un beur d’arachide (appelé kindakinda) à 354 enfants réfugiés burundais et membres de la communauté d’accueil de moins de 6 ans du secteur Mutambala. Chaque enfant 30 Kg pour un mois de ce beure comme complément alimentaire / Amani DAUDI


Sommaire :
– Lusenda : En charge de l’éducation, l’organisation humanitaire ActionAid complète les kits scolaires aux élèves réfugiés de l’Ecole Primaire Katungulu. Le Kit est constitué des cahiers, stylos, croyons, des mallettes, etc pour près de 2000 enfants réfugiés / Ghislaine MANIRAKIZA
– Lusenda : 750 toilettes et douches pour 750 ménages des réfugiés burundais du camp de Lusenda avec le soutien de l’organisation humanitaire ADES. Ces manages recevront en plus 25 $USD de motivation pour la promotion de la santé, de l’hygiène / Sauda AKIMANA
– Mulongwe : ADES, organisation en charge de la santé dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe installe 5 pompes manuelles additionnelles pour l’adduction d’eau dans la zone. Ces 5 pompes seront au bénéfice des réfugiés burundais et des membres de la communauté d’accueil / Amani DAUDI
– Bukavu : Rapatriement volontaire des réfugiés rwandais en provenance de Kalehe, Nyangezi et Mwenga dans la Province du Sud-Kivu. 4 ménages composés de 14 personnes ont traversé la frontière lundi grâce à la facilitation du HCR et de la CNR / Ghislaine MANIRAKIZA


Sommaire :
– Baraka : Un convoi de Médecins Sans Frontière Hollande est tombé entre les mains des voleurs à mains armés au village Abela, Secteur Mutambala au niveau de rivière Muchimuchi ce week-end. La Société Civile de Mutambala dénonce cet acte contre un convoi humanitaire, et fait état de deux cartons des médicaments, de l’argent et plusieurs biens de valeur emportés / André FAUCON
– Lusenda : Près de 900 maisons endommagées, les toitures envolées, et deux personnes blessées par les vents violents en provenance du Lac Tanganyika vers le camp des réfugiés burundais de Lusenda. C’est le bilan du vent qui a soufflé ce week-end dans le village Lusenda / Pascal NDAYISHIMIE & Pacifique MUNEZERO
– Mboko : L’Association locale pour le Développement CNPD vient d’ouvrir un Centre d’apprentissage en informatique à Mkobo. 550 personnes y sont inscrites, parmi lesquelles, des militaires, des agents de l’Etat, des Etudiants, et 50 Réfugiés burundais. La formation est gratuite pour tous les apprenants / Thomson UNDJI
– Mulongwe : L’organisation humanitaire AIRD lance un projet de construction d’un marché intercommunautaire en matériaux durables à 300 mètres du site des réfugiés burundais de Mulongwe. AIRD réduit ainsi les distances de 5 Km et 9 Km des marchés les plus proches du camp / Aimable KAVUNJAPORI


Sommaire :
– Lusenda : Réunion de coordination des actions humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Le HCR, ses partenaires humanitaires et les réfugiés burundais ont échangé des points ayant trait à la sécurité, à la santé, à l’octroi de cartes d’identité, au retard de distribution des kits hygiéniques pour les femmes, la problématique de distribution de la ration alimentaire, etc/ Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : L’organisation humanitaire Ebenezer Ministry a ouvert 10 bourses d’études universitaires d’une valeur de 1 000 USD par année académique, et par étudiant pour les réfugiés burundais au Sud-Kivu. Les noms de 10 premiers et lauréates à la sélection ont été affichée à Baraka, Lusenda, et Uvira / Pacifique MUNEZERO
Lusenda : Enfin les cartes d’identité octroyées par la CNR aux réfugiés burundais en RDC sont reconnues par presque toutes Banques opérationnelles en RDC. Les réfugiés burundais en RDC peuvent ainsi effectuer en toute confiance, avec ce document toutes les opérations bancaires possibles, selon la CNR dans la réunion de coordination humanitaire du jeudi 15 novembre 2018 / Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Report de l’ouverture de la foire pour la distribution des rations alimentaires du mois de novembre 2018 au camp et au site des réfugiés burundais dans le territoire de Fizi. Les humanitaires évoquent les questions logistiques pour justifier le report de cette activité / Emmanuel BIMENYIMANA
– Mulongwe : 200 réfugiés burundais qui viennent récemment des centres de transit de Mongemonge, Kavinvira et Sange viennent de bénéficier de 200 téléphones portables avec accessoires de marque SMART+ dans le site de Mulongwe. C’est un don de la Société de Télécommunication Vodacom RDC en partenariat avec le HCR pour les opérations de transfert d’argent électronique via M-PESA/ Alexandre BIZIMANA
– Kamanyola : Reprise du flux des trafics au poste frontalier de la localité de Rubenga reliée à la commune de Rugombo du Burundi via les pirogues. Cette reprise est consécutive à la normalisation du prix d’un Laissez-passer pour passager qui revient à 1000 francs congolais au lieu de 3 400 récemment demandés par la Direction Générale de Migration / Wendo JOES
– Lusenda : Deux Journées villes-mortes dans la cité de Baraka et ses environs. La Société Civile de Mutambala évalue le succès de cette activité à 90 % ; pendant que les réfugiés burundais font état d’un manque à gagner énorme pour eux, car les humanitaires n’ont pas pu se déplacer / Pascal NDYISHIMIYE


Sommaire :
– Uvira : Opération remplacement total des tuyaux usés et en mauvais état de la Régie de distribution d’eau, REGIDESO, par des nouveaux tuyaux dans la cité d’Uvira. L’opération s’étend sur 50 Km de Kalundu à Kiliba pour améliorer la qualité et la quantité d’adduction d’eau potable dans la zone / Pavel KIZA
– Baraka : La Société Civile, noyau de Mutambala, a décrété deux journées villes-mortes du mardi 13 au jeudi 14 novembre dans la zone pour exiger les autorités politico-administratives de respecter la mesure interdisant l’érection des barrières illégales sur les routes. La première journée est jugée positive par la Société Civile ; les écoles, les marchés, et les boutiques sont restés fermés pendant toute la journée / Ibrahim BYAOMBE
– Mboko : Le 14 novembre de chaque année, depuis 1991, le Monde célèbre la Journée internationale du diabète. Un symbole pour une mobilisation collective contre cette maladie. La Rédaction d’Internews dans son Journal ONGEA s’interroge sur l’état des lieux de cette maladie et des mesures entreprises par les uns et les autres pour lutter contre elle dans la Zone de Santé de Nundu / Pardo MWETAMINWA


Sommaire :
– Lusenda : 10 bourses d’études d’une valeur de mille (1 000 USD) dollars américains chacune, pour 10 étudiants réfugiés burundais chaque année académique pendant 3 ans. C’est l’offre de l’Université Ebenezer de Minembwe en partenariat avec la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC, CNR / Marie-Charles NININAHAZWE
– Mboko : 157 familles des déplacés internes de Bijombo ont reçu un don en vivres de l’organisation humanitaire Caritas RDC, en partenariat avec le PAM en RDC. Chaque famille composée en moyenne de 10 personnes a reçu 4 sacs de farines de maïs de 50 Kg chacun, 2 sacs de petits poids, 14 litres d’huiles végétales, et du sel / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : 17 cas de l’épidémie de choléra déjà déclarés au Centre de Santé d’Etat de Katanga depuis une semaine. Parmi les victimes, 6 réfugiés burundais vivant à Katanga ; mais aucun cas mortel n’a été enregistré / Mihali CORDONTCH
– Baraka : Le Bureau de Coordination de la Société Civile de Mutambala, en territoire de Fizi invite la population du milieu à observer deux journées villes-mortes pour faire pression sur les autorités politico-administratives de démanteler les barrières érigées entre Kalinga Nord et la cité de baraka. Mardi 13 et Mercredi 14 novembre ont été choisies / Ibrahim BYAOMBE


Sommaire :
– Lusenda : Accusés d’espionnage du camp des réfugiés burundais de Lusenda, 3 citoyens burundais sont arrêts au poste de police de ce camp pour interrogatoire. Le Commissaire en charge de la sécurité du camp de Lusenda indique que ces citoyens burundais ont été retrouvés avec des documents administratifs compromettants /Yvette MUNEZERO
– Sange : 144 demandeurs d’asiles burundais relocalisés du camp de transit de Sange au camp de Transit de Kavinvira à Uvira. Avec cette dernière relocalisation, le camp de transit de Sange n’héberge plus aucun demandeur d’asile burundais / Gilbert KWANGABA
– Lusenda : Report de visite de la délégation de l’Union Européenne ECHO dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Attendue du 12 au 13 novembre en cours, cette délégation qui irait s’enquérir sur terrain de la situation humanitaire des réfugiés burundais a reporté sa visite au début du mois de décembre prochain / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : 500 réfugiés burundais regroupés en quatre (4) groupes ont reçu des coupons des différents kits de démarrage des activités d’autonomisation. Ce sont des activités de coupe et couture, de pâtisserie, de savonnerie, et salons de coiffure / Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Bukavu : Clôture de l’atelier d’échanges entre rédacteurs en chef et chefs des programmes des Radios, Télévisions et Journaux sur la conception de la grille de monitoring des médias du Sud-Kivu. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du lancement du Centre de Monitoring des Médias du Sud-Kivu piloté conjointement par l’Union Nationale de la Presse Congolaise et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel Congolais / Colette SALIMA
– Katungulu : Près de 9 000 âmes sans eau potable depuis quatre (4) mois dans la localité de Katungulu 1 à quelques kilomètres du camp des réfugiés burundais de Lusenda. La détérioration des tuyaux qui mènent l’eau dans cette localité serait la cause de ce manque d’eau dans les bornes fontaines / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Première récolte du projet de transplantation et de plantage des champignons dans les hangars du site des réfugiés burundais de Mulongwe. Ces champignons qui poussent sur les arbres et les bois morts sont cueillis tous les 20 jours pendant toute l’année / Mihali CORDONTCH
– Kamanyola : L’organisation humanitaire Search for Common Ground, spécialisée dans la transformation des conflits et la construction de la Paix organise un tournoi de football dans la Plaine de la Ruzizi. Huit (8) équipes seront en compétition jusqu’au 30 novembre 2018, jour de finale / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Incursion d’un groupe des hommes armés dans le camp de Lusenda au village 37, site de Lulinda dans la nuit du mardi 06 novembre à 21 heures. Ces bandits armés ont emporté plusieurs biens de valeur d’une famille réfugiée burundaise après l’avoir ligotée et torturée comme en témoignage Madame Béatrice KIGEME, l’épouse de la victime/ Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Installation des comités SGBV dans les écoles primaires et secondaires du canton scolaire de Lusenda. Au moins 4 écoles dont 2 primaires et 2 secondaires ont été sélectionnées autour du camp de Lusenda par l’organisation Action Aid en partenariat avec le HCR /Gratiant ALENGA
– Lusenda : Comment les réfugiés burundais peuvent-ils se prendre en charge au cas où le HCR suspendait son assistance humanitaire ? Cette question a fait l’objet des discussions dans la réunion que le HCR a animée le mardi 06 novembre dans le camp de Lusenda / Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : L’organisation humanitaire en charge des infrastructures et abris dans les camps et sites des réfugiés burundais en RDC, AIRD a lancé depuis mardi, la construction d’un Centre Culturel pour les réfugiés burundais et les communautés d’accueil. Des danses traditionnelles, des théâtres, des poèmes, etc y seront représentés / Odette NIBIZI


Sommaire :
– Lusenda : Campagne d’enregistrement des enfants réfugiés burundais nés depuis 2015 dans le camp de Lusenda, mais sans extraits d’acte de naissance. A travers cette démarche, la CNR cherche à donner la chance à tous les enfants réfugiés burundais à s’enregistrer au Bureau de l’Etat Civile de Mboko / Odette NIBIZI
– Mboko : L’Hôpital Général de Référence de Nundu bénéficie d’un don en équipements solaires de Missionnaires de l’Eglise protestante des Etats-Unis d’Amérique. Ces équipements produisent 6 800 KVA pour alimenter les différents appareils de l’Hôpital tels que l’échographie, le congélateur d’oxygène, etc / Pardo MWETAMINWA
– Uvira : L’Association ‘’Action Sociale pour la Protection et la Défense des Animaux’’, ASPADA répertorie 266 bovins emportés par les groupes armés actifs dans la Plaine de la Ruzizi, Moyens et Hauts-Plateaux d’Uvira. L’Association s’inquiète des risques grandissant au cours des mois festifs jusqu’en décembre / Elie LAMBERT
– Lusenda : Deuxième tranche de distribution des briquettes biomasses dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda par les organisations ADRA et AIDES. 10 Kg pour un ménage de 1 à 4 personnes, 15 Kg pour un ménage de 5 à 9, et 20 Kg au-delà de 9 personnes / Pascal NDAYISHIMIYE


Sommaire :
– Lusenda : La délégation de l’Union Européenne ECHO en visite dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Cette délégation arrive du 12 au 13 novembre pour évaluer su terrain la situation humanitaire des réfugiés burundais et envisager des réponses à y apporter dans le temps / Marie-Charles NININAHAZWE & Yvette MUNEZERO
– Lusenda : Début de la distribution trimestrielle des Kits hygiéniques aux femmes réfugiées burundaises du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Chaque femme en âge de procréation recevra trois paquets des serviettes intimes (cotex), 4 sous-vêtements, et des savons de toilette / Odette NIBIZI
– Mulongwe : Plus de 500 élèves réfugiés burundais ont manifesté leur colère dans les rues de Malinde pour réclamer leur admission dans les salles de classe de l’Ecole Primaire KASABA II. Ces élèves sont chassés des salles des classes depuis le début de cette année scolaire faute de paiement des frais scolaires de l’année passée / Mihali CORDONTCH
– Minembwe : Accusé de viol sur mineur d’une fillette de 8 ans dans les hauts-plateaux de Minembwe, le commandant ville ‘’Escadron Mobile’’ de Madegu Centre a été retrouvé mort. L’accusé s’est tiré une balle dans la tête dans la localité de Kalambi / Ghislain BAFUNYEMBAKA


Sommaire :
– Mulongwe : Le HCR et le Ministère congolais de l’intérieur à travers la Commission Nationale pour les Réfugiés a enregistré 348 réfugiés rwandais de 1994 et de 1998 dans les groupements Balala Sud et Basimukuma Sud. Ces 348 réfugiés rwandais s’ajoutent aux 613 autres qui ont été enregistrés dans la zone en 2013 et 2014 / Mihali CORDONTCH
– Baraka : Le Réseau des Organisations Locales de protection des civiles dans les territoires d’Uvira et Fizi trace un tableau noir de la situation sécuritaire de la population d’Uvira et de Fizi au cours du mois d’octobre dernier. Dans son rapport, le réseau indexe les groupes armés nationaux et étrangers, certains éléments des FARDC et de la PNC comme des principaux violeurs des droits humains et auteurs de l’insécurité / Moutard MATESO
– Lusenda : L’organisation humanitaire AIRD se lance dans la construction de deux premiers terrains de jeux en dur dans la localité de Lusenda. Un terrain de Basketball et un terrain de Volley-ball de 25 mètres sur 15, chacun, seront inaugurés dans les deux mois à venir / Sauda AKIMANA


Sommaire :
– Mulongwe : L’organisation humanitaire ‘’Médecins Sans Frontières’’, MSF Hollande décrète la fin du programme de gratuité de soins de santé primaires à tous à Baraka, Katanga et Sebele. Habitués à la gratuité, nombreux adultes se tournent déjà vers les tradi-praticiens pour minimiser les couts de frais de santé / Mihali CORDONTCH
– Mulongwe : Distribution des bois de chauffe aux réfugiés burundais dans le site de Mulongwe. Les Organisations ADRA et AIDES en charge de cette distribution donnent 15 Kilogrammes à chaque réfugié pour couvrir tout le mois de Novembre 2018 / Edouard NZAMBIMANA
– Mboko : Interdiction formelle de navigation aux unités de pêche artisanale sans autorisation officielle de navigation et de pêche sur le Lac Tanganyika. Cette décision de l’agripêche du secteur Tanganyika intervient au lendemain de l’attaque pendant la nuit d’une unité de pêche par un hippopotame ; causant la mort d’un enfant pêcheur de 16 ans / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : AFPDE, l’Association des Femmes pour la Promotion et le Développement Endogène a lancé un deuxième tour de dépistage et de traitement des troubles de vision dans le camp de Lusenda. Au mois de septembre dernier, 163 personnes mal voyants réfugiés burundais et membres de la communauté d’accueil ont été assistés par des médicaments et des verres correctifs / Marie-Charles NININAHAZWE
– Bukavu : La Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC et le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés se disent très préoccupés par la situation humanitaire des réfugiés rwandais au Centre de Transit de Nyabibwe au Sud-Kivu. De ces faits, elles invitent plus des bienfaiteurs à tourner leurs regards vers ces réfugiés qui manquent de tout pour soulager tant soit peu leur souffrance / Colette SALIMA
– Minembwe : Viol sur mineur de 8 ans à Madegu Centre ; Le commandant ville ‘’Escadron Mobile’’ en fuite depuis le vendredi dernier est dans les viseurs de la Justice. Originaire de Minembwe, le Ministre Provincial du Plan Muller RUHIMBIKA indique que le Gouvernement Provincial déjà saisi de ce cas s’active pour apporter assistance physique et morale à la fillette en présentant devant les barreaux son bourreau / Ghislain BAFUNYEMBAKA


Sommaire :
– Lusenda : Retard dans la distribution générale des savons de lessive et de toilette dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. La dernière opération remonte au mois de Juillet 2018 ; et les maladies de la peau n’attendent pas sur les corps des enfants réfugiés burundais / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Trois (3) champs communautaires de un (1) hectare chacun pour 150 personnes dont 90 réfugiés burundais et 60 membres de la communauté locale à Lulinda, Lusenda, et Katungulu. L’organisation locale SVH, Solidarité des Volontaires pour l’Humanité, à l’initiative de ce projet attend ainsi faciliter une cohésion sociale entre les réfugiés burundais et les communautés d’accueil / Sauda AKIMANA
– Mboko : Un corps sans vie a été retrouvé ce matin du mercredi 31 octobre 2018 sur la rive du Lac Tanganyika. Il s’agit du corps d’un jeune pêcheur de 16 ans qui a été tué par un hippopotame à Mukwenzi lors d’une excursion de la pêche aux fretins / Thomson UNDJI
– Mulongwe : 96 femmes réfugiées burundaises du site de Mulongwe ont donné naissance au cours de ce mois d’octobre au Centre de Santé de Katalukulu. Pour ce faire, l’organisation ADES leur a gratifié chacune d’un Kit bébé composé d’un couvre bébé, d’une poudre, d’un bassin, et de 3 pièces de pagne pour femme / Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Nouvelle disposition sécuritaire dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda ; désormais aucune sortie ou entrée n’est permise au-delà de 20h00’. Cette décision a été prise après qu’un groupe de douze (12) hommes armés non autrement identifié ait traversé le camp de Lusenda pour une destination inconnue dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 octobre dernier /Marie-Charles NININAHAZWE
– Kamanyola : Tracasseries et arrestations arbitraires des réfugiés burundais dans le groupement de Kamanyola. La Société Civile montre au créneau et dénonce ces abus contre les réfugiés burundais et la population locale / Hassan SHABANI
– Kamanyola : Le Barza intercommunautaire du Sud-Kivu joue à la médiation entre les leaders communautaires locaux et le Gouvernement provincial dans un dossier administratif contre l’ancien chef d’encadrement administratif de Kamanyola. Les espoirs d’une cohabitation sont à croire /Wendo JOES
– Mulongwe : Les organisations humanitaires AIRD et ADRA se lancent dans l’élargissement du site de Mulongwe. Au moins un (1) hectare est ajouté pour la construction de quatre (4) nouveaux blocs /Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Uvira : Diagnostic des maladies d’yeux et distribution des lunettes médicales à 252 personnes dans la cité d’Uvira par l’association locale ‘’Saidya Jirani Yako’’ à travers la Fondation PANZI grâce au financement de l’organisation internationale ‘’Help Your Next’’ Danemark. Les bénéficiaires ont salué cette initiative le samedi 27 octobre dernier / Elie LAMBERT
– Lusenda : Pour ou contre la distribution de la ration alimentaire dans le camp des réfugiés burundais à travers le système M-Pesa ? Le débat a été lancé le samedi dernier par l’organisation internationale PAM dans le camp des réfugiés burundais Lusenda afin de palier à certaines irrégularités remarquées dans la distribution de la ration alimentaire à travers son système habituel des coupons électroniques / Marie-Charles NININAHAZWE
– Mulongwe : A partir de Genève, le HCR a envoyé le samedi dernier une équipe d’experts en évaluation pour étudier les succès et les échecs du système de distribution électronique via M-PESA de la ration alimentaire dans le site de Mulongwe. Huit (8) failles du système ont été relavées par les réfugiés burundais de ce site / Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Mboko : 325 lopins des terres arables de 25 mètres sur 20 chacun, à 250 ménages de déplacés de guerre de la presqu’île d’Ubwari et des hauts-plateaux d’Itombwe pour cette nouvelle saison culturale. C’est la mission de deux semaines que s’est assignée l’organisation humanitaire Oasis de la Culture avec le soutien de la Banque agricole canadienne/ Thomson UNDJI
– Minembwe : OCHA, le Bureau de Coordination des Affaires humanitaires annonce que près de 26 000 déplacés des conflits interethniques de Bijombo sont déjà retournés chez eux. Cela ressort d’un rapport rendu public par cette organisation qui indique aussi que ces personnes retournées sont dépourvues de tout / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : Les réfugiés burundais du camp de Lusenda demandent que leur site hébergeant plus de 30.000 personnes soit délocalisé pour des raisons sécuritaires. Cette demande a été formulée pour la première fois lors de la visite de Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés en avril 2018 dans ce camp/ Serge BISIMWA


Sommaire :
– Mulongwe : Garde à vue de 21 personnes dont 13 réfugiés burundais soupçonnées d’appartenir à un groupe rebelle à Kitupu dans la vallée de Kenya, groupement Balala Sud, en territoire de Fizi. Ces personnes clament leur innocence et se présentent plutôt comme des simples pêcheurs et agriculteurs devant les FARDC qui les entendent depuis Mercredi 24 octobre / Mihali CORDONTCH
– Baraka : Sinistre dans les localités de Misisi et de Nyange en territoire de Fizi. Plus de 318 maisons écroulées, 4 personnes blessées et 2 écoles primaires et un hôpital secoués par des vents violents qui ont emporté leurs toitures le lundi 22, et 23 octobre derniers ; les sinistrés sont sans assistance humanitaire / André FAUCON
– Lusenda : Début d’un programme gratuit d’alphabétisation des adultes dans le camp des réfugiés de Lusenda. Pour cette première promotion, 137 candidats dont 123 femmes apprendront durant 3 mois la lecture des textes et le comptage de chiffres grâce à l’asbl ASALAD / Odette NIBIZI
– Minembwe : De 15 mètres à 45 mètres de pylône, et de 150 Watts à 1000 Watts d’émetteur, la Radio Tuungane de Minembwe innove et se présente comme la géante des Radios communautaires dans les hauts et moyens plateaux d’Itombwe grâce au financement de la Coopération Suisse / Ghislain BAFUNYEMBAKA


Sommaire :
– Lusenda : Refus d’enregistrement des nouveaux nés réfugiés burundais à l’Etat Civil congolais. Deux agents de l’Etat-civil commis à cette tache au Centre de Santé de Lusenda réclament à leur hiérarchie leurs primes de 6 mois pour poursuivre cette tache / Pascal NDAYISHIMIYE
– Mulongwe : Ils ont dépassé l’âge normal de scolarisation dans une école primaire normale ; l’Unicef finance un projet de construction de 3 Ecoles primaires pour 503 candidats à l’école ayant dépassé l’âge normal de scolarisation primaire dans le secteur Mutumbala / Mihali CORDONTCH
– Bukavu : Fermeture définitive du camp de Transit des combattants rwandais FDLR dans le Territoire de Walungu, au Sud-Kivu. Les avis des humanitaires, des combattants rwandais encore en cavale et des autorités politiques de la sous-région divergent sur la question / Colette SALIMA


Sommaire :
– Kamanyola : Incursion, combats et arrestation de 6 présumés rebelles burundais FNL à Katogota dans la Plaine de la Ruzizi. Les réfugiés burundais dans la zone demande le renforcement de leur protection et invite les services de sécurité congolais de ne pas les confondre aux rebelles / Hassan SHABANI
– Lusenda : Au moins 700 ménages des réfugiés burundais nécessitent le remplacement des bâches de leurs abris à Katungulu II, dans le camp de Lusenda. Ainsi, AIRD, l’organisation en charge des infrastructures et abris dans le camp et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC a lancé depuis la semaine passée l’opération d’identification de ces maisons en détresse / Pacifique MUNEZERO
– Baraka : Insécurité et piratage sur le Lac Tanganyika. En une semaine seulement, 11 filets de pêche artisanale ont été pillés par des hommes en armes au bord du Lac Tanganyika dans la presqu’île d’Ubwari ; occasionnant ainsi le désintéressement de cette activité de pêche par certains pêcheurs / Amani DAUDI
– Baraka : Chronique du Python de Royal de Baraka. En captivité depuis près de 6 ans chez un particulier, le célèbre Python Royal qui a défrayé la chronique dans la cité de Baraka au début du mois d’octobre est enfin arrivé ce mardi 23 octobre dans la ville de Goma au Nord-Kivu. Le célèbre Python Royal de 8 mètres était accompagné par une forte délégation dont le Ministre provincial de l’environnement du Sud-Kivu / Thomson


Sommaire :
– Baraka : 105 hommes, armes à la main, fidèles au chef rebelle William AMULI YAKOTUMBA se seraient rendus devant les FARDC le samedi 20.10.2018 à Lulimba. Cela ressort d’une réunion de sensibilisation tenue le même samedi à Lulimba pour décourager les jeunes à intégrer les groupes armés dans le territoire de Fizi / André FAUCON
– Lusenda : 130 madriers et 140 chevrons ; c’est le don de la Paroisse Saint Apôtre de Mboko aux chrétiens catholiques réfugiés burundais de Lusenda pour la construction de la charpente de leur chapelle détruite par les vents violents au début de cette année 2018 / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Manque des kits scolaires aux élèves réfugiés burundais des écoles secondaires dans le canton scolaire de Lusenda. Les humanitaires intervenant dans le camp de Lusenda canalisent toutes leurs énergies aux élèves des écoles primaires / Gratiant ALENGA
– Lusenda : Les directeurs des écoles primaires du canton scolaire du village de Lusenda demandent la majoration des frais scolaires des enfants réfugiés burundais de 5 500 francs congolais à 8 000 francs congolais par élève et par mois / Sauda AKIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Réunion de coordination des affaires humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et au site de Mulongwe. Le HCR et la CNR se donnent avec joie, comme chaque 1er et 3ème jeudi du mois aux jeux ‘’questions et réponses’’ des humanitaires, réfugiés burundais, et membres de la communauté d’accueil / Alexandre BIZIMANA
– Baraka : CNPD, une organisation locale à la rescousse de 3000 déplacés de guerre de Kilembwe. Ces déplacés de guerre avaient fui les affrontements armés de septembre 2017 entre les mai-mai Yakotumba et les militaires de FARDC / Ibrahim BYAOMBE
– Kamanyola : L’Association des Femmes de Média du Sud-Kivu, AFEM et la Radio Maendeleo de Bukavu évaluent leur projet de sensibilisation pour l’intégration des femmes aux postes de prise de décision à tous les niveaux dans la plaine de la Ruzizi. Le volet de sensibilisation à l’enregistrement des mariages à l’état civil en cette année 2018 a été un franc succès par rapport aux années d’avant-projet / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Hausse vertigineuse des prix de location des terres arables en cette période culturale dans le village de Lusenda. En une année, un champ que les réfugiés burundais louaient à 10 000 francs congolais est passé sans explication à 20 000 francs / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Distribution des vivres du mois d’octobre dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans le site de Mulongwe. Pour les réfugiés, ce mois d’octobre est le dernier mois qui sera frappé par la mesure du PAM de réduire de 1 $US la ration alimentaire des réfugiés pour corriger l’erreur des cartes SCOPE du mois de Juillet 2018 / Alexandre BIZIMANA
– Uvira : Fin ce jeudi 18 octobre des travaux de compactage du stade de l’Unité d’Uvira pour recevoir les premières rencontres sportives de la Ligue Nationale de Football_ Vodacom division II, à partir de ce dimanche 21 octobre. Pour cette première journée l’AS MAIKA d’Uvira recevra l’AS MAPENZI de KINDU /Elie LAMBERT


Sommaire :
– Bukavu : Dernier hommage à Madame Solange LUSIKU, Journaliste et éditrice du Journal Le Souverain. Toute la Presse de la RDC, y compris l’organisation Internews Network lui rend hommage dans le groupement de Mushinga au Sud-Kivu/ Jack KAHORHA
– Lusenda : Le comité de pilotage de pêche du village de Lusenda a procédé à la première distribution des équipements de pêche artisanale aux pêcheurs réfugiés burundais et aux pêcheurs congolais. Avec le soutien de l’organisation ADRA Danemark, ces pêcheurs reçoivent des filets, des hameçons, des rames, etc / Aimable KAVUNJAPORI
– Mulongwe : Sa démolition par les eaux de pluie en février 2018 a plongé tout un village dans une grande famine ; plus de 200 hectares des champs inondés en une journée dans la vallée de la Kenya. Début le lundi 15 octobre de la reconstruction du pont LUKE dans le groupement Balala Sud par l’organisation CNPD avec le financement de la Banque Mondiale/ Mihali CORDONTCH
– Lusenda : 17 octobre, célébration de Journée mondiale de l’alimentation. Dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe, la journée a coïncidé avec la distribution de la ration alimentaire du mois d’octobre 2018 par le PAM / Pascal NDAYISHIMIYE


Sommaire :
– Minembwe : Un retour progressif des déplacés de guerres interethniques de Bijombo s’observe depuis jeudi de la semaine passée à Minembwe. Au moins 40 ménages de déplacés internes du groupement de Bijombo ont déjà regagné en toute tranquillité leurs habitations / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : 17 chambres de prière et des Eglises de réveil qui peinent à fonctionner dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda sont menacés de fermeture par le comité directeur du camp. Un ultimatum d’une semaine leur a été donné pour présenter leur permis de fonctionnement dans le camp / Emmanuel BIMENYIMANA
– Kamanyola : La DPMER taxe 0.5 USD sur le billet de voyage Bujumbura-Bukavu pour chaque passager depuis le jeudi 11 octobre dans la matinée. Surpris et mécontents par cette nouvelle taxe, les passagers ne tarissent pas d’injures contre les agents migratoires aux postes frontaliers de Kamanyola et de la Rusizi, jusqu’à se rapprocher du pire / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : 15 octobre, le monde entier célèbre la Journée Internationale de Lavage des mains à l’eau et au savon ou de la cendre comme moyen de prévenir les maladies des mains sales. Cette journée a été aussi célébrée dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda / Yvette MUNEZERO
– Mulongwe : Célébration de la Journée mondiale de Lavage des mains dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. Le HCR et ses partenaires en Santé ont sensibilisé les réfugiés burundais sur l’utilisation de l’eau, du savon ou de la cendre pour se laver les mains pendant « les 5 moments clés » / Gratiant ALENGA
– Lusenda : Campagne de construction des toilettes et des douches dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Le HCR et ADES veulent ainsi lutter contre certaines maladies de mains sales et le choléra / Pascal NDAYISHIMIYE
– Fizi : L’organisation humanitaire Médecins Sans Frontière, « MSF », lance une alerte sur la persistance des cas de choléra dans le territoire de Fizi. MSF indique que près de 47 cas par semaine sont enregistrés au Centre de Traitement de Cholera à Baraka, et près de 10 cas par semaine à Kazimia / Colette SALIMA


Sommaire :
– Lusenda : Les Boites à plaintes dans les camps des réfugiés burundais à l’Est de la RDC. Une innovation du HCR pour enregistrer et répondre dans le temps aux réclamations ou plaintes des réfugiés burundais en RDC; déjà 5 boites à plaintes ont été installées dans 5 coins stratégiques du camp de Lusenda et au site de Mulongwe / Gratiant ALENGA
– Uvira : L’arrivée du chef d’Etat-Major Général de l’armée congolaise dans le territoire d’Uvira ; Le Lieutenant Général MBALA en charge des opérations militaires de l’armée congolaise est accompagné de dix (10) Généraux des FARDC. Sa mission, est de tracer des nouvelles stratégies pour éradiquer des groupes armés opérationnels dans cette partie du pays / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Lancement de la campagne de la culture des champignons comestibles dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. L’organisation humanitaire hollandaise War Child accompagne des agriculteurs dans cette nouvelle culture dans le camp / Yvette MUNEZERO


Sommaire :
– Baraka : Un gros serpent, long de plus de 8 mètres de la famille du Python Royal a été découvert dans une famille dans le quartier AEBAZ 1 dans la cité de Baraka. Inoffensif, se nourrissant des porcs et des poules, le propriétaire le gardait en cachette depuis près de 6 ans; l’Institut National pour la Conservation de la Nature voudrait placer ce reptile au Centre de recherche en sciences naturelles de Lwiro / Thomson UNDJI & Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Opération séduction et encouragement des enfants réfugiés burundais de 3 à 5 ans qui fréquentent la crèche dans le camp de Lusenda. Action Aid, l’organisation humanitaire en charge de l’éducation dans les camps et sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC a offert ce jeudi 11 octobre, des chaussures de plusieurs marques à ces enfants / Odette NIBIZI


Sommaire :
– Mulongwe : UNICEF, l’Organisation des Nations Unies pour l’Education et l’Enfance renouvelle son contrat de partenariat avec Consortium pour cette nouvelle année scolaire 2018-2019. Les écoliers handicapés physiques, orphelins et déplacés de guerre seront pris en charge dans 30 écoles primaires autour du site de Mulongwe / Mihali CORDONTCH
– Lusenda : Tous les élèves réfugiés burundais de 6ème années primaires de 5 écoles autour du camp de Lusenda ont bénéficié d’une assistance en matériels scolaires de l’organisation War Child Hollande. En partenariat avec le HCR, War Child Hollande a remis aux finalistes un cartable contenant 13 cahiers brouillons, une boite de crayons à couleur, une latte et une gomme / Yvette MUNEZERO
– Baraka : 20 personnes, creuseurs artisanaux ont été ensevelies depuis vendredi de la semaine dernière dans un carré minier à Misisi. A une semaine, les espoirs pour retrouver les survivants sont nuls ; et les autres creuseurs qualfient déjà le lieu d’une fosse commune /Ibrahim BYAOMBE


Sommaire :
– Lusenda : Après un mois sans goutte d’eau dans la communauté d’accueil des réfugiés burundais de Lusenda, enfin l’eau coule des bornes fontaines depuis ce mardi 09 octobre. Le comité d’eau s’en félicite et les membres de la communauté se réjouissent / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : 5 mois sans distribution des Kits hygiéniques aux femmes refugiées burundaises du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Leur joie pour recevoir ces kits ce mardi aura été de courtée durée ; la distribution étant reportée pour une date ultérieure. Le manque de stock suffisant pour toutes les femmes à l’âge de menstruation serait à la base de ce retard dans la distribution / Odette NIBIZI
– Mboko : Le PAM, à travers la Caritas Congo a assisté près 902 déplacés de guerre, retournés et membres de la communauté d’accueil de Mboko à la fin de la semaine passée. Ces déplacés de guerre qui ont fui les affrontements interethniques de Bijombo en territoire d’Uvira les mois derniers ont reçu de la farine de maïs, des petits poids, de l’huile végétale, et du sel. Les déplacés et retournés s’en réjouissent / Thomson UNDJI


Sommaire :
– Lusenda : Prix Nobel de la Paix 2018, les réfugiés burundais du camp de Lusenda demandent au Dr Denis MUKWEGE de ne pas les oublier. Ils félicitent et encouragent le Dr MUKWEGE pour sa lutte contre les viols utilisés comme arme de guerre dans les conflits armés / Marie-Charles NININAHAZWE
– Uvira : Fin de l’opération d’identification des réfugiés burundais vivant en dehors des camps des réfugiés dans le territoire d’Uvira. En charge de l’opération, la Commission Nationale pour les Réfugiés informe que 210 ménages ont été identifiés et enregistrés biométriquement / Elie LAMBERT
– Kamanyola : Le chef de poste d’encadrement administratif de Kamanyola, Monsieur MATENDO KANOKO salue l’enregistrement biométrique des réfugiés dans son groupement. Il invite ainsi ses administrés à ne pas héberger dans leurs maisons des personnes n’ayant pas des documents administratifs leur permettant d’être en RDC / Wendo JOES
– Mulongwe : L’Agence Adventiste d’Aide et de Développement Humanitaire, ADRA, cultive dix (10) hectares pour 250 personnes réfugiés burundais et membres de la communauté d’accueil. Ensemble, ils y planteront les maniocs, les haricots, les arachides, le maïs, etc / Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Bukavu : 11 mille déplacés internes ayant fui les tensions intercommunautaires du groupement de Bijombo dans le territoire de Fizi ont reçu pour 15 jours, une assistance en vivres du Programme Alimentaire Mondial, PAM. Des interventions humanitaires supplémentaires se font toujours entendre depuis le déplacement de cette population en avril 2018 / Colette SALIMA
– Lusenda : Probable modification du calendrier de rapatriement volontaire de 140 familles burundaises du camp de Lusenda vers le Burundi. Le HCR annonce que nombreuses organisations humanitaires qui devraient accueillir ces réfugiés burundais dans leur pays d’origine afin de les installer sont en suspension / Marie-Charles NININAHAZWE
– Baraka : ‘’Tout jeune’’ l’équipe de football du site des réfugiés burundais de Mulongwe a reçu de l’organisation humanitaire War Child, un jet de vareuse tout neuf et des bottines de football. A à peine une année d’existence, cette équipe aligne des victoires dans la communauté d’accueil à Malinde / André FAUCON


Sommaire :
– Mulongwe : Questions-réponses sur la santé, l’éducation, la protection et l’hygiène des réfugiés burundais dans le site de Mulongwe. Les représentants du HCR et de la CNR répondent / Edouard NZAMBIMANA
– Mulongwe : L’association locale féminine AFPDE élargit son programme d’adduction d’eau du site de Mulongwe vers la communauté d’accueil. Sept (7) nouvelles bornes fontaines pleine d’eau s’ajoutent sur les quatre (4) installées depuis l’aménagement du site / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Depuis un mois, pas une seule goutte d’eau ne coule des robinets des bornes fontaines installées dans les villages Katungulu, Lusenda et Lulinda. Sur 25 bornes fontaines aménagées par l’organisation humanitaire TearFund avant son départ, seules 5 bornes fontaines sont opérationnelles en intermittence / Jonathan ISSAYA


Sommaire :
– Lusenda : Journée internationale des personnes de troisième âge célébrée dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Le HCR, à travers War Child en cette date du 1er octobre a remis à cette catégorie des personnes comme cadeaux du jour des matelas, de la farine de manioc et des fretins pour fêter / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : L’organisation humanitaire Save the Children a encouragé les familles des réfugiés burundais et des autochtones qui se sont portées volontaires et disposées à accueillir les enfants non accompagnés issus des groupes armés dans le territoire de Fizi. Ces familles ont reçu des matelas, des couvertures, des nattes, des savons, des casseroles et autres ustensiles de cuisine / Pacifique NININAHAZWE
– Minembwe : Les vivres et les non-vivres pour les 5 000 déplacés de guerre de Bijombo dans les hauts-plateaux de Minembwe. Les confessions religieuses de Minembwe se sont mobilisé le samedi 29 septembre pour aider directement 40 ménages/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : L’organisation humanitaire ADRA Danemark organise à partir de ce mercredi, une formation de deux jours sur l’entreprenariat et le management des projets à l’attention des responsables du comité directeur du camp de Lusenda, les fabricants des briquettes biomasses, les cultivateurs, les pêcheurs, et quelques membres de la communauté d’accueil / Emmanuel BIMENYIMANA


Sommaire :
– Lusenda : Un retard de 2 mois est déjà enregistré dans la distribution des kits hygiéniques aux femmes réfugiés burundaises du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Une La dernière distribution de ces kits hygiéniques ayant été faite au mois d’avril 2018 / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Début de l’opération d’identification et d’enregistrement biométrique des réfugiés burundais vivant en dehors des camps dans le territoire de Fizi. Au moins 7 313 réfugiés burundais sont attendus pour cette opération / Marie-Charles NININAHAZWE
– Minembwe : Les vivres et les non-vivres pour les 5 000 déplacés de guerre de Bijombo dans les hauts-plateaux de Minembwe. Les confessions religieuses de Minembwe se sont mobilisé le samedi 29 septembre pour aider directement 40 ménages/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Baraka : Célébration de la Journée internationale pour l’avortement sûr, légal, accessible et sécurisé. Dans le territoire de Fizi, les associations féminines locales ont organisé une marche pacifique dans la cité de Baraka et ont laissé place aux débats sur la question en RDC / Amani DAUDI


Sommaire :
– Bukavu : Le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires, OCHA Sud-Kivu et Maniema annonce la suspension des activités humanitaires dans le territoire de Fizi. Cette décision fait suite à la situation sécuritaire volatile dans la zone depuis mi-septembre / Colette SALIMA
– Uvira : Campagne d’installation des poubelles publiques dans la cité d’Uvira. Une initiative de l’association locale GL qui vient d’installer 30 poubelles de Nyamianda jusqu’à place Monument / Elie LAMBERT
– Baraka : Nouvelle équipe pédagogique à la tête du bureau de la Province éducationnelle du Sud-Kivu II. Depuis le 27 septembre 2018, après remise et reprise, le nouveau Proved s’appelle désormais BIKOSI BANDELENGWE ; et remplace à ce poste le Proved MASUMBUKO qui lui va en Ituri, Province Orientale / Amani DAUDI


Sommaire :
– Baraka : Les déplacés de guerre de Kitete sont toujours sans assistance humanitaire. Estimés à plus de 290 ménages, nombreux d’entre eux ont fui des affrontements entre les FARDC et les mai-mai depuis le mois de Janvier 2018, renseigne le chef du groupement Balala Sud, le Mwami NGENA MILINGITA / Amani DAUDI
– Lusenda : 80 enseignants des cantons scolaires de Lusenda, Lweba, et Bibokoboko suivent une formation de 4 jours sur la nouvelle méthode de l’enseignement des sciences dans les classes de 7ème et 8ème années de base. Une nouveauté dans l’enseignement primaire et secondaire en RDC en cette année scolaire 2018-2019 / Sauda AKINEZA
– Uvira : Hausse des prix de transport dans la cité d’Uvira. Une course normale sur un taxi-moto quitte de 300 francs congolais à 500 francs congolais suite à l’opération de bouclage organisée par la Société Nationale d’Assurance / Pavel KIZA
– Kamanyola : Le nouveau système de consommation de l’énergie électrique pré payée par les abonnés de la Société Nationale d’Electricité à Kamanyola rencontre un franc succès dans la population. Les consommateurs se disent toujours très satisfaits, 4 mois après l’installation de ce nouveau système / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : 213 élèves, réfugiés burundais de l’Institut KASEKE ont déserté les cours depuis une semaine. Ces élèves craignent pour leur sécurité après qu’une de leurs, Mademoiselle UWIMANA ait été retrouvée tuée sur le chemin de l’école par des hommes armés des machettes non autrement identifiés / Gratiant ALENGA
– Baraka : Depuis SEBELE jusqu’à BARAKA, l’UNICEF a répertorié 30 écoles primaires qui vont bénéficier de sa donation en pupitres pour cette année scolaire 2018-2019. Les élèves réfugiés burundais et quelques élèves de la communauté aux besoins spécifiques sont aussi pris en charge/ Amani DAUDI
– Uvira : Début de l’opération d’identification et de classification de tous les réfugiés urbains vivant dans la cité d’Uvira. La Commission Nationale de la RDC pour les Réfugiés, CRN en charge de cette opération prévient que les réfugiés de toute nationalité qui ne se feront pas identifiés seront automatiquement retirés grâce au Système BIMS, de la base de données du HCR comme Réfugiés en RDC/ Pavel KIZA


Sommaire :
– Lusenda : Enregistrement des enfants réfugiés burundais nés dans le camp de Lusenda depuis le mois de février 2018. Selon le HCR qui se charge personnellement de cette opération, près de 100 enfants naissent chaque mois dans ce camp/ Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : En charge de la gestion quotidienne du camp, l’organisation humanitaire AIDES reprend son opération de distribution des savons de lessive au bénéfice des réfugiés burundais qui l’on ratée au mois d’août dernier. Cette opération sera couplée avec celle de la distribution des seaux à partir de ce jeudi 27 septembre 2018 / Pascal NDAYISHIMIYE
– Lusenda : En charge des infrastructures et des abris des camps et des sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC, l’Organisation humanitaire AIRD a débuté la distribution des bâches à 463 ménages du camp de Lusenda. Répertoriés minutieusement, ce sont là les ménages dont les bâches qui couvrent leurs habitations étaient déjà en très mauvais état /Odette NIBIZI
– Sange : Partis pour le marché de Rubanga dans la matinée du mardi 25 septembre, 13 civiles sont pillés par les coupeurs de route à Musholo dans la plaine de la Ruzizi. Les victimes déclarent avoir été ravi près de 500 000 francs congolais et 8 téléphones portables / Djafari BYADUNIA


Sommaire :
– Lusenda : Coupure d’eau potable à Lulinda dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Des malfrats, non-autrement identifiés ont coupé à coups des machettes dans la nuit du dimanche 23 septembre, le tuyau qui amène l’eau dans ce site; face à cela, l’organisation ADES a promis le rétablissement de cette eau dans les 48 heures / Yvette MUNEZERO & Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Les réfugiés burundais qui exercent leurs activités en dehors du camp de Lusenda se disent satisfaits du climat des affaires avec les communautés hôtes depuis leur arrivée dans la zone. Ils remercient à travers leurs représentants, la CNR pour avoir facilité leur intégration et encourage le chef de quartier MANDIRA, Monsieur DJUMA AKIZA pour son accueil chaleureux dans la communauté / Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Lusenda : NDIKUMANA Floribert et MUNEZERO Claire, deux enfants d’une même famille sont portées disparus depuis le jeudi 20 septembre 2018. Ils ont respectivement 4 et 2 ans d’âge / Pacifique MUNEZERO
– Baraka : Les rebelles Mai-Mai YAKOTUMBA ont quitté le chef-lieu du secteur Lulenge, en territoire de Fizi. Sans combat, ils ont quitté la zone qu’ils occupainet depuis plus d’une semaine en direction du maquis de Hewa Bora, dans le même territoire / Gratiant ALENGA
– Minembwe : Les 50 vaches emportées le week-end dernier par des présumés Mai-Mai ont été retournées. Le Chef de poste d’encadrement Administratif de Tulambo félicite toute sa population impliquée dans la recherche de ces vaches / Ghislain BAFUNYEMBAKA


Sommaire :
– Lusenda : La problématique de paiement des frais scolaires des enfants réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe sur la table des négociations entre les humanitaires et les professionnels de l’éducation à Fizi. Comme pour l’année scolaire 2017-2018, le HCR se dit prêt à payer 3 200 francs congolais par mois et par écolier réfugié jusqu’au mois de décembre 2018/ Sauda AKIMANA
– Mulongwe : Le Programme Alimentaire Mondial, PAM innove dans la distribution des vivres aux réfugiés burundais installés dans le site de Mulongwe. Désormais, les réfugiés reçoivent directement les vivres en nature sans passer par les Jetons M-PESA / Mihali CORDONTCH
– Mulongwe : Première visite de la représentante régionale du HCR à l’Est, au Centre et à l’Ouest de l’Afrique dans le site de Mulongwe. Comme dans le camp de Lusenda, le mercredi 19 septembre, Madame Catherine WIESNER est allée écouter le jeudi 20 septembre les doléances des réfugiés burundais et les humanitaires qui y interviennent / Edouard NZAMBIMANA
– Mulongwe : Fin ce vendredi 21 septembre de la distribution de la ration alimentaire à travers les cartes Scopes aux réfugiés burundais nouvellement installés dans le site de Mulongwe en provenance des Centre de transit de Sange, Kavinvira et Mongemonge. Finalement, le PAM a remplacé leurs coupons papiers par les coupons biométriques/ Alexandre BIZIMANA


Sommaire :
– Lusenda : L’autonomisation des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe, au cœur des préoccupations des humanitaires dans le territoire de Fizi. Le HCR et l’Organisation ADRA mettent en place des mécanismes pour enclencher ce processus à travers des projets conjoints entre réfugiés burundais et les communautés d’accueil / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Rapatriement volontaire des réfugiés burundais installés dans le camp de Lusenda et sur le site de Mulongwe. Madame Catherine WIESNER, Coordonnatrice régionale du HCR Ouest-Centre-et Est Afrique rappelle qu’il s’agit d’un droit reconnu à tout réfugié dans le strict respect du droit International humanitaire / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Hausse vertigineuse de 100 % du prix de transport en commun sur la route Uvira-camp des réfugiés burundais de Lusenda jusqu’à Baraka, en moins d’un mois. Les transporteurs de cet axe routier évoquent les raisons sécuritaires / Aimable KAVUNJAPORI


Sommaire :

– Lusenda: Visite de Madame Catherine Wiesner, représentante régionale du HCR pour l’Afrique de l’Est, du Centre et de l’Ouest, au camp des réfugiés burundais de Lusenda ce mercredi matin. / Odette Nibizi
– Sange : Un minibus de l’Agence de transport de la compagnie Arc-en-Ciel est tombé dans une embuscade à Rutemba, entre Kawizi et Kanvinvira ce mercredi aux environs de 6heures du matin. /Djafari Byadunia
– Bukavu : Un atelier régional des jeunes de la CIRGL est organisé à Bukavu et porte sur les six outils de la CIRGL et la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles. Ce forum regroupe près de 50 jeunes en provenance de 12 pays membres de la CIRGL et va durer trois jours. / Collette Salima
– Minembwe : Maitre Claude Nyamugabo, Gouverneur du Sud Kivu, s’est rendu à Minembwe hier mardi où il s’est adressé à la population locale. La question sécuritaire est l’un des points abordés pendant cette visite/ Ghislain Bafunyempaka
– Sange : Reduction de la main d’œuvre locale à Sange après la relocalisation de 512 refugiés burundais du site de transit des refugiés burundais de la place vers le camp des réfugiés de Mulongwe/ Gilbert Kwangaba


Sommaire :
– Fizi: / Des jeunes ressortissants de Kilembwe vivant à Baraka, déplorent l’occupation de leur localité par des Maimai Yakutumba depuis le samedi dernier. L’attaque de Kilembwe a occasionné la fuite d’une bonne partie de la population dans la forêt tandis qu’une autre a trouvé refuge dans la paroisse de l’Eglise Catholique de la place. Des jeunes de Kilembwe plaide pour le rétablissement de la paix pour que la population vaque à ses occupations/ Moutard Mateso Wa Mulendela
– Bukavu : Le major Louis Claude CHIMWANGA, porte-parole de la 33e région militaire confirme la chute de la localité de Kilembwe entre les mais des Maimai Yakutumba. Il indique que l’armée a fait un repli stratégique pour éviter d’enregistrer plusieurs victimes innocentes afin de mieux préparer un assaut sur Kilembwe et mettre les assaillants hors d’état de nuire/ Collette Salima
– Lusenda: Distribution des matériels de pêche par l’ONG ADRA aux membres de la communauté d’accueil et refugiés burundais à Lusenda ce lundi 17 septembre 2018. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation communautaire et promeut la cohabitation pacifique entre les deux groupes. / Jonathan Isaya
– Lusenda : Demarrage de l’apprendissage des métriers aux jeunes réfugiés burundais vulnérables.Cette activité est financièrement appuyée par l’ONG Warchild et porte sur la vannerie, la mosyculture et l’apiculture. / Pascal Ndayishimiye


Sommaire :
– Fizi: Une altercation entre des creuseurs artisanaux et des policiers occasionne la mort d’une personne dans un carré minier de Misisi, en territoire de Fizi . La victime, un creuseur artisanal qui a reçu une balle est mort et enterré le weekend dernier. Pour sa part, le policier, présumé meurtrier a disparu dans la nature/ Bijoux Machozi
– Mulongwe : Installation de 70 poteaux dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe pour servir d’éclairage public. Ces poteaux seront alimentés en énergie par des panneaux solaires / Ibrahim Byaombe
– Sange : Deux personnes sont mortes du choléra dans la zone de santé de Ruzizi le weekend dernier. Cette zone de santé fait face à une recrudescence des cas de choléra ces derniers jours. La semaine dernière, une autre personne en est morte. Selon les sources médicales sur place, depuis le mois d’août dernier, la zone de santé de Ruzizi a enregistré 130 cas de choléra/ Gilbert Kwangaba
– Uvira : La pollution du Lac Tanganyika inquiète les habitant de la ville d’Uvira. Des sachets, de serviettes, des bouteilles en plastiques et autres déchets ménagers inondent les bords de ce lac. Le manque des poubelles publiques et domestiques pousseraient les habitants de cette ville à transformer le lac Tanganyika en dépotoir public/ Elie Kalembire.


Sommaire :
– Bukavu : Clôture du forum interprovincial sur la persistance des groupes armés dans les provinces du Nord et du Sud kivu tenu du 12 au 13 septembre 2018 à l’Hôtel Panorama de Bukavu. L’objectif de cette activité est d’obtenir un accompagnement politique pour la légitimation des acteurs et le processus de désarmement, la démobilisation et la réinsertion/ Collette Salima
– Lusenda: Forte production agricole dans les hauts plateaux de Mulenge. Les prix des denrées alimentaires ont sensiblement baissé dans le marché intercommunautaire de Lusenda. Les réfugiés burundais s’en réjouissent parce qu’ils parviennent à varier leur régime alimentaire. / Aimable Kavunjapori
– Bukavu : Le HCR en collaboration avec la CNR a commencé l’opération de vérification et de délivrance des cartes biométriques aux réfugiés urbains vivant dans la ville de Bukavu depuis le début de cette semaine. Elle se tient à Ndendere et se termine ce samedi 15 septembre 2018/ Ghislaine Manirakiza
– Sange : Enlèvement du pasteur de la 34eme CADAF le mercredi dernier par des hommes armés à Rulimbi, près de 10km à l’ouest de la cité de Sange. Sa destination reste inconnue jusque-là/ Djafari Byadunia


Sommaire :
– Lusenda : Démarrage de la campagne de riposte contre la poliomyélite dans les camps des refugiés burundais de Lusenda et Mulongwe ce jeudi 13 septembre 2018. Rien que dans le camp de Lusenda, la campagne cible 6085 enfants de 0 à 5 ans/ Marie Charles Ninihazwe
– Minembwe : Le commandant des FARDC, 34071 Bataillon de Minembwe, le Major Ndanu Yangangwa Jean- Pierre déclare que ses troupes sont déployées dans à Kajembwe et Mabuga dans le groupement de Bijombo pour sécuriser cette zone et permettre ainsi la population locale de participer aux élections de décembre 2018. / Ghislain Bafunyempaka
– Kamanyola : 30 Leaders religieux et membres des groupes de dialogue permanent venus du Rwanda, du Burundi et Kamanyola en RDC, s’engagent à bannir la haine et toute manipulation identitaire, et promouvoir la réconciliation et la cohésion sociale/ Wendo Lushinji
– Lusenda : Des personnes vivant avec handicap physique dans le camp des réfugiés de Lusenda, s’adonnent aux métiers pour survivre. Le revenu qu’elles en tirent leur permet de suppléer la ration alimentaire qu’elles reçoivent du Programme Alimentaire Mondiale, PAM/ Emmanuel Bimenyimana


Sommaire :
– Lusenda : Il n’y aura pas d’effet rétroactif de l’assistance humanitaire aux réfugiés burundais du site de Lusenda
Des réfugiés burundais vivant dans les deux sites réclament du HCR et ses partenaires, une assistance humanitaire dont ils n’ont pas bénéficié de janvier à aout 2018, avec effet rétroactif. La semaine dernière le HCR a fait une déclaration pour mettre un terme à ces réclamations/ Pacifique Munezero
– Sange : Relocalisation de 512 refugiés burundais du camp de transit de Sange au site de refugiés de Mulongwe. Leurs convois ont quitté la cité de Sange ce mercredi matin/ Gilbert Kwangaba
– Uvira : Restitution des hors-bords et une vingtaine des vaches aux propriétaires à Uvira
Le commandant du secteur opérationnel Sokola 2, restitue trois hors-bords et une vingtaine des vaches aux propriétaires d’Uvira. Les hors-bords étaient ravis par les hommes de William Yakutumba et récupérés par les FARDC en mai 2018 tandis que les vaches ont été pillées par des miliciens actifs dans les moyens plateaux en août 2018 / Elie Kalimbire
– Lusenda : Distribution des briquettes biomasses à tous les refugiés burundais du camp de Lusenda
Cette opération de distribution conduite par l’ONG AIDES, a commencé depuis lundi 10 septembre 2018 et va durer 2 semaines/ Akimana Sauda


Sommaire :
– Lusenda : Trafic des services humanitaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda
Le HCR met en garde tous les corruptibles et ceux qui vendent des services humanitaires aux réfugiés burundais. Cette agence des Nations Unies demande aux victimes de ces pratiques de les dénoncer / Odette Nibizi
– Uvira- Lusenda: Depuis la semaine dernière, la population riveraine du Tanganyika constate que l’eau de ce lac est devenue verte. Le scientiste indique qu’il s’agit d’un phénomène normal mais prévient que cette eau présente des conséquences aux utilisateurs. / Kiza Pavel
– Mulongwe : La culture des tomates contribue au relèvement économique des réfugiés burundais vivant dans le camp de Mulongwe, aux terriers et aux petites commerçantes de Fizi/ Bijou Machozi
– Lusenda : Assistance à 157 enfants Extra-Vulnérables de Lusenda Lusenda. Tous ces enfants ont reçu chacun des souliers et des habits, une assistance leur octroyée par l’ONG Save de Children. Notre confrère Emmanuel Bimenyimana nous donne plus de détails sur cette assistance


Sommaire :
– Mulongwe : Le HCR a organisé pendant une semaine la relocalisation de 853 réfugiés burundais se trouvant dans le site de transit de Kavinvira en territoire d’Uvira, vers le site de Mulongwe en territoire de Fizi. Cette relocalisation s’est faite du mardi à vendredi de la semaine passée / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : 509 élèves réfugiés burundais refusés d’accès dans les salles de classe depuis le début de l’année scolaire 2018-2019. Les directions des écoles qui chassent ces élèves indiquent que ces derniers ont fini l’année scolaire 2017-2018 avec des dérogations qui n’ont pas été honorées par leurs parents / Mihali CORDONTCH
– Lusenda : ADRA Danemark lance des travaux de fabrication des cuisines à foyers améliorés dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Dans un mois, 4 080 foyers améliorés sont attendus pour 4 080 ménages du camp. C’est sa réponse pour encourager l’utilisation des briquettes et la lutter contre le déboisement autour du camp de Lusenda / Yvette MUNEZERO


Sommaire :
– Mulongwe : La Commission Nationale pour les Réfugiés partenaire du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a procédé ce vendredi 07 septembre 2018, à l’investiture du premier comité directeur du site de Mulongwe. Madame Huguette BULONZA, devant laquelle les cérémonies se sont déroulées a invité ce comité à plus de collaboration avec les humanitaires pour une assistance adéquate aux réfugiés burundais dans le territoire de Fizi / Edouard NZAMBIMANA
– Baraka : Rentrée scolaire 2018-2019. Au moins 130 enfants déplacés internes du territoire de Baraka ont reçu des fournitures scolaires de l’organisation Oasis de la Culture. Il s’agit des enfants dont les parents ont fui les récents affrontements entre les FARDC et les rebelles de William YAKOTUMBA dans la presqu’île d’Ubwari / Ibrahim BYAOMBE
– Kamanyola : Le CICR, Comité International de la Croix-Rouge, a formé le comité d’eau et les gestionnaires d’eau potable de Kamanyola sur la protection d’eau, la lutte contre les maladies hydriques, l’hygiène aux bornes fontaines, et l’assainissement. La formation a concerné 100 personnes du 28 août au 7 septembre 2018 / Hassan SHABANI


Sommaire :
– Bukavu : Résurgence des cas de choléra dans le territoire de Fizi et dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Diane MANINGA, Coordonnatrice de l’ONG Médecins Sans Frontières, dans le programme de lutte contre le choléra au Sud-Kivu, indique que près 70 % de la population n’est pas à l’abri de cette épidémie suite à la promiscuité et au manque d’eau potable / Colette SALIMA
– Mulongwe : 4 robinets sur 8 sont en panne dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe depuis le mois de mars 2018. Chaque jour, les files d’attente et les cas des conflits violents entre les femmes et les enfants sont enregistrés autour de ces points d’eau/ Bijoux MACHOZI
– Baraka : 10 jours de formation sur la protection et la promotion des droits humains en territoire de Fizi. Un travail du Centre International de Formation en Droits Humains au profit de 53 défenseurs des droits humains depuis le 27 août à Misisi (130 Km de Baraka) / Amani DAUDI


Sommaire :
– Mulongwe : Le PAM distribue la ration sèche à 505 réfugiés burundais vivant dans les hangars du site de Mulongwe. Il s’agit des réfugiés qui viennent fraichement du Centre de transit de Mongemonge et qui n’ont pas encore reçu des humanitaires, les matériels pour la construction de leurs propres maisons / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Cérémonie d’investiture du nouveau comité directeur du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Les responsables de la Commission Nationale pour les Réfugiés promettent de raccompagner ce nouveau comité directeur et félicite le travail abattu par le comité sortant / Yvette MUNEZERO et Marie-Charles NININAHAZWE
– Kamanyola : Matendo KANOKO, chef de poste d’encadrement administratif de Kamanyola installe un Conseil local pour la Paix et la Sécurité de Kamanyola à Kamanyola Centre. Ce Conseil de Sécurité est composé du chef de Groupement lui-même, du Commandant de la Police, de deux membres de la Société Civile, de deux suppléants et d’un secrétaire du Conseil / Hassan SHABANI
– Kamanyola : A Rushima, entre les localités de Bwegera et Luberizi, sur Route Nationale N°5, plaine de la Ruzizi, une camionnette est tombée dans une embuscade d’hommes armés le matin du mardi 05 septembre. Quatre personnes ont été kidnappées, parmi lesquelles Monsieur Mbale BULAMBO, un homme d’affaires très connu dans la plaine de la Ruzizi / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : Docteur Marcel LUMBALA, Coordinateur médical du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés à l’Est de la RDC en visite de travail dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Une mission à triple objectifs qui portent sur l’évaluation, la sensibilisation, et un état de lieu de la santé des réfugiés burundais dans la zone / Marie-Charles NININAHAZWE
– Mulongwe : La construction d’un 2ème Centre de Santé de 14 chambres pour soulager les malades réfugiés burundais de Mulongwe et les membres de la communauté d’accueil. Un soutien de la Banque Mondiale à travers le Fonds Social de la RDC, exécuté par l’organisation locale CNPD / Mihali CORDONTCH
– Uvira : Des fournitures scolaires pour 170 enfants et des ustensiles de cuisine pour 137 familles sinistrées par les eaux de pluie du mois d’avril et mai dernier dans la cité d’Uvira. Un don de l’organisation locale ‘’Association des Enfants et Jeunes Travailleurs d’Uvira’’, AEJT-Uvira, avec le soutien de l’organisation italienne ‘’ Incontro Fra Ipopoli / Elie LAMBERT
– Mulongwe : Le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés a commencé une relocalisation spéciale des réfugiés burundais installés dans les Centres de Transit de Kavinvira et de Sange vers le site de Mulongwe. Le premier convoi du lundi 03 septembre arrivé dans le site de Mulongwe a concerné 204 personnes appartenant à 64 ménages / Edouard NZAMBIMANA


Sommaire :
– Bukavu : Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés assiste directement ou à travers ses partenaires plus de 46 000 réfugiés burundais établis au Sud-Kivu. Ces réfugiés burundais bénéficiés bénéficient des vivres et de non-vivres / Colette SALIMA
– Mulongwe : La CNR, Commission Nationale pour les Réfugiés et le Ministère congolais de l’Intérieur et Sécurité sont très soucieux par l’identification et la protection des réfugiés burundais installés au site de Mulongwe. Ils procèdent depuis le Sur 15 blocs du site, les réfugiés vivant dans 13 blocs ont déjà reçu l’août dernier à l’identification et à l’octroi des cartes d’identité aux réfugiés burundais de Mulongwe/ Mihali CORDONTCH
– Lusenda : 03 septembre 2018 ; Une rentrée scolaire timide dans les camps des réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC. Les élèves réfugiés n’ont reçu ni cahiers, ni uniformes, ni stylo, etc de la part des humanitaires jusqu’en ce jour de la rentrée scolaire /Pascal NDAYISHIMIYE


Sommaire :
– Lusenda : 900 enfants réfugiés du camp de Lusenda, en âge de scolarisation ont été enregistrés par l’organisation humanitaire ActonAdid. Ces enfants, majoritairement âgés de 6 ans révolus, seront inscrits dans les écoles de la communauté d’accueil en premières année primaire / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Distribution de la ration alimentaire à 268 ménages du camp de Lusenda, dont les cartes Scope ont présenté certaines défaillances lors de la distribution générale du début du mois d’août. Secondé par l’organisation humanitaire AIDES, le PAM compte distribuer de la farine de maïs surnommée pate jaune, de l’huile végétale, du sel, et le haricot/ Yvette MUNEZERO
– Minembwe : Noyade dans la rivière Elila. La victime, c’est Madame Noëlla MAKYAMBE, déplacée de guerre de Bijombo ; elle laisse un veuf et six orphelins. Depuis sa noyade le lundi de cette semaine, son corps n’a toujours pas été retrouvé / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : L’organisation humanitaire ADRA Danemark au chevet de 30 enfants non-accompagnés du camp des réfugiés burundais de Lusenda. Ils ont reçu ce jeudi, des kits pour les activités génératrices de revenus telles que la pâtisserie et les salons de coiffure pour homme et pour dame / Pacifique MUNEZERO


Sommaire :
– Baraka : 48 vaches appartenant à différents propriétaires, mais broutant ensemble, ont été foudroyées le mardi 28 août, sous une faible pluie de midi dans le village Lubondozi, secteur Lulenge, territoire de Fizi. Certaines vaches sont mortes sur le champ, et d’autres sont dans l’agonie / Amani DAUDI
– Baraka : UNMAS et l’association locale ADIC alertent les habitants de Baraka sur la présence des restes des explosifs et des munitions de guerre abandonnés dans les différentes entités du territoire de Fizi. Les grenades, mines, et balles jetées, abandonnées ou cachées par les porteurs d’armes ont été découvertes dans les villages Sebele, Kikonde, et Nemba au début de ce mois d’août / André FAUCON
– Bukavu : 64 femmes du Sud-Kivu, toutes défenseuses des droits humains, en provenance des groupements de Kauvumu, Mugogo, Ngyangezi et Kamanyola, ont été reçues ce mercredi 29 août au Centre Olame Ndame de l’archidiocèse de Bukavu, pour un atelier d’échanges d’expériences sur la défense des droits humains dans un contexte pré-électoral / Hassan SHABANI


Sommaire :
– Lusenda : Début le jeudi 30 août 2018, de la campagne de vaccination contre la poliomyélite des enfants réfugiés burundais du camp de Lusenda. Ces enfants doivent avoir un âge variant entre 0 et 5 ans nous dit l’organisation ADES en pleine sensibilisation des parents / Odette NIBIZI
– Lusenda : Manifestation de colère le samedi 26 et le dimanche 27 août des personnes à besoins spécifiques dans le camp de Lusenda. Ces personnes principalement des personnes vivant avec le VIH réclament aux humanitaires la distribution de la farine de soja qui traine depuis près d’un mois déjà / Jonathan ISSAYA
– Baraka : Fin des travaux de construction d’un réservoir de 350 m3 d’eau pour alimenter la cité de Baraka et ses environs. Les travaux de construction menées par la REGIDESO en partenariat avec le comité d’eau potable de Baraka sont finis depuis le mois de Mai 2018, en cette fin du mois d’août 2018, l’heure est à la distribution d’eau / Amani DAUDI


Sommaire :
– Lusenda : Clôture de l’atelier de formation de la Dynamique Locale de Paix dans la localité de Lusenda. L’organisation Internews dans ce nouveau partenariat avec l’organisation locale SVH, Solidarité des Volontaires pour l’Humanité, s’intègre dans la dynamique des résolutions pacifiques des conflits entre les réfugiés burundais et les communautés d’accueil de Lusenda / Odette NIBIZI
– Lusenda : Fin de la formation in situ de 17 journalistes correspondants de l’organisation Internews vivant dans la localité de Lusenda. La formation a duré 10 jours au profit des journalistes burundais et congolais / Pascal NDAYISHIMIYE
– Baraka : Une Assemblée Générale des pêcheurs du Lac Tanganyika prévue au mois de septembre 2018 pour échanger sur les cas de vol des filets de pêche dont ils sont victimes. Jean Paul BASANGWA, Coordonnateur de l’association indique que près de 286 filets et 55 machines de pêche ont été volés depuis Janvier 2018 / Amani DAUDI


Sommaire :
– Lusenda : Fin de l’opération ce vendredi 24 août d’identification des pygmées vivant dans le camp de KABOKE II, dans le groupement de BASIMUKUMA Nord, secteur Tanganyika. La Caritas RDC qui a mené ces enquêtes compte leur venir en aide en vivres et non-vivres / Gratiant ALENGA
– Baraka : Médecins Sans Frontières, MSF-Hollande dénonce des nouveaux cas de vol dont elle est victime depuis le début de cette année dans le territoire de Fizi. Elle vient de déposer une plainte contre inconnu à la Police Nationale Congolaise de Baraka / Moutard MATESO & André FAUCON
– Kamanyola : Les 4 humanitaires kidnappés le vendredi passé par des mai-mai dans la localité de Luberizi, plaine de la Ruzizi ont finalement été libérés dans la soirée du mercredi 22 août. Cependant, deux notables qui constituaient la délégation pour négocier la libération de ces 4 otages, sont portés disparus / Wendo JOES


Sommaire :
– Lusenda : L’organisation anglaise Internews signe un nouveau partenariat avec l’organisation locale SVH, Solidarité des Volontaires pour l’Humanité, dans son projet sur la participation des réfugiés burundais à la gestion des conflits dans la communauté d’accueil de Lusenda et le site de Mulongwe / Marie-Charles NININAHAZWE
– Kamanyola : Wowen for Women, une organisation internationale dans la lutte contre les violences sexuelles, l’autonomisation des femmes et l’intégration des femmes dans la cité Kamanyola / Hassan SHABANI
– Lusenda: L’organisation locale AFPDE lance la troisième phase du dépistage des personnes souffrant des maladies d’yeux dans la zone de santé de Nundu avec le soutien de l’organisation allemande MEDEOR. Au moins 150 personnes sont attendues pour cette phase / Jonathan ISSAYA
– Lusenda: L’organisation Internews organise depuis plus d’une semaine une formation in situ de ses 17 journalistes pigistes de la cité de Lusenda. Cette formation est organisée dans le cadre son projet jeunes réfugiés burundais pour l’information, la Paix et la coexistence pacifique / Pascal NDAYISHIMIYE


Sommaire :
– Lusenda : 45 réfugiés burundais décédés d’une mort naturelle dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, depuis janvier 2018. Le préposé de l’état civil du secteur Tanganyika, Monsieur Prosper MULEMBWA renseigne que ce nombre est en baisse par rapport à l’année 2017 grâce à l’acclimatation / Thomson UNDJI
– Lusenda : La distribution des vivres des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe. Le PAM promet d’examiner les cas litigieux de ces trois derniers mois avant la fin de ce mois d’Août 2018/ Aimable KAVUNJAPORI
– Kamanyola : 50 jeunes des cités de Sange, Mutarule, Luberizi et Rwanema dans un dialogue social initié par le Réseau d’Innovation Organisationnelle, RIO. Les conflits identitaires, et la désolidarisation des jeunes des groupes armés étaient au cœur de leurs échanges / Wendo JOES


Dans ce numéro,

– La célébration ce mardi 21 août 2018 de la fête de mouton, l’Aid El Adha dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda / Gratiant ALENGA
– L’organisation Ebenezer Ministry International organise depuis lundi 20 août 2018, une formation d’une semaine sur le leadership féminin dans les hauts-plateaux de Minembwe au profit de 60 filles de 11 à 18 ans / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– LaBenevolencija Grands-Lacs a organisé ce mardi 21 août, un match de football pour renforcer la cohésion sociale entre les réfugiés burundais et les membres de la communauté locale de Lusenda / Odette NIBIZI
– Début de distribution des vivres du mois d’août dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans le site de Mulongwe. La mesure de réduction de 1 $USD sur la ration alimentaire mensuelle de 12 $USD pendant 3 mois est déjà en application par PAM / Pascal NDAYISHIMIYE


Dans ce numéro,
– 349 réfugiés burundais ont été relocalisés du camp de transit de Mongemonge ce lundi 20 août vers le site de Mulongwe par le Haut-Commissariat pour les Réfugiés/ Mihali CORDONTCH
– A Kamanyola, les restes du corps d’un enfant de 11 ans disparu il y a trois a été découvert par la police nationale congolais / Hassan Shabani
– Le Groupe d’Etudes et d’Action pour le Développement du Sud-Kivu, GEADES en sigle, a organisé un atelier de formation sur les droits fiscaux à l’attention des responsables des services étatiques, des membres de la Société civile de la cité de Baraka, ainsi que des réfugiés burundais qui excellent dans les affaires économiques / André FAUCON
– A Lusenda, quatre (4) nouvelles familles d’accueil transitoire et 2 RECOPE ont été mis à niveau sur l’accompagnement des enfants issus des groupes armés par l’organisation Save the Children UK / Pacifique MUNEZERO


Dans ce numéro du 02.08.2018
A Mulongwe et à Lusenda :
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM s’est décidé de réduire à partir du mois de Juillet le nombre des stands réservés à la distribution des vivres. Ainsi, dans le camp de Mulongwe, les deux stands ont été réduits à 1, et les 17 du camp de Lusenda sont à présents à 9.
Le PAM motive cette réduction par le souci de la vigilance de la qualité de services de distribution, pendant que les réfugiés burundais, surtout du camp de Mulongwe, sont dans l’impasse. Ils parlent de la lenteur dans la distribution.
Un reportage d’Emmanuel BIMENYIMANA.

A Makobola :
Une organisation locale, OASIS de la culture vient pour la quatrième fois aux déplacés de guerre de novembre 2017 entre les mai-mai et les forces gouvernementales.
Il s’agit de 50 ménages de la localité d’Iamba, dans le secteur Tanganyika, territoire de Fizi qui ont reçu des vivres composés de riz, haricots, etc
Un reportage de Thomson UNDJI

A Mulongwe :
Une dizaine des femmes et enfants, tous réfugiés burundais, ont manifesté ce mercredi 1er août devant le Bureau du Programme Alimentaire Mondial, PAM.
Ils réclament la ration alimentaire du mois de Juillet, ainsi que d’autres mois dans lesquels ils n’ont rien reçu faute de leurs cartes illisibles.
La Police les a dispersés, mais le PAM a promis de répondre à leur revendication dans les prochains jours.
Un reportage d’Edouard NZAMBIMANA.
Bonne écoute,
Serge BISIMWA_ Journaliste Editeur


Conducteur d’Informations
Vendredi, 13.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -13.07.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Quatre-vingt (80) personnes, dont 66 réfugiés burundais et 14 membres de la communauté d’accueil dans un champ communautaire de cinq (5) hectares. Une initiative de l’organisation ADRA pour lutter contre la Faim à Mulogwe / Mihali CORDONTCH
– Minembwe : Crise à Bijombo. La Société Civile de Minembwe fustige la passivité des autorités politiques de la RDC et doute de leur neutralité dans cette crise qui endeuille, déplace et monte les populations locales entre elles / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Kamanyola : Le COMESA, dans une formation de trois (3) sur les normes minimales pour le traitement des petits commerçants transfrontaliers au poste frontière Kamanyola(RDC)-Bugarama (Rwanda). Leurs droits, leurs obligations, et leur place dans la transformation des conflits / Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !


Conducteur d’Informations
Jeudi, 12.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -12.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : Deuxième tour de rapatriement volontaire des réfugiés burundais du camp de Lusenda. La CNR les enregistre avant de les remettre au HCR pour assurer leur retour dans leur pays d’origine/ Yvette MUNEZERO & Pacifique MUNEZERO
– Kamanyola : Huit (8) citoyens burundais en situation irrégulière sur le sol congolais au niveau de cité de Kamanyola sont aux arrêts par les militaires FARDC. Entrer frauduleusement en RDC pour cultiver des champs dans la plaine de la Ruzizi, ils risquent une extradition vers le Burundi / Wendo JOES & Hassan SHABANI
– Bukavu : Une autorisation spéciale de circulation pour les réfugiés burundais du camp de Lusenda et de Mulongwe qui évoluent dans le secteur du commerce. Ces commerçants peuvent passer jusqu’à trente (30) en dehors de leurs camps pour se ravitailler en produits commerciaux dans les villes comme Bukavu / Ghislaine MANIRAKIZA


Conducteur d’Informations
Mercredi, 11.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -11.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : La saison sèche commence, les réfugiés burundais du camp de Lusenda s’activent dans la construction de leurs maisons en briques adobe. Les murs en bâche n’étant pas résistants face aux vents violents et à la pluie dans la zone / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : En cette période des vacances, soixante (60) personnels de l’éducation en provenance des six (6) écoles secondaires de Lusenda ont bénéficié d’une formation de remise à niveau de trois (3) jours sur les bonnes pratiques dans l’enseignement. Les leçons apprises / Odette NIBIZI
– Minembwe : Persistance des conflits interethniques à Bijombo dans le territoire d’Uvira. Une délégation des natifs du terroir, dont le Dr Kigabo BANZOMUTIMA et l’Abbé MUTWARE en provenance de la France et des Etats-Unis d’Amérique tentent de faire la médiation / Ghislain BAFUNYEMBAKA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMAMANA / André FAUCON à la présentation.

Lusenda : La construction des maisons en briques adobe en saison sèche
En cette saison sèche, les réfugiés burundais du camp de Lusenda ont pris l’initiative dans l’ensemble, de commencer à construire leurs maisons en brique adobe.
Ils abandonnent ainsi, les constructions des maisons en bâche, qui n’ont pas su supporter les pluies et les vents violents du mois d’avril dernier.
Aimable KAVUNJAPORI pour le point.
SON : MAISON_BRIQUE

Lusenda : Fin de la formation de remise à niveau des enseignants de Lusenda
Soixante (60) enseignants de six (6) écoles secondaires de la localité de Lusenda ont bénéficié durant trois (3) jours d’une formation de remise à niveau sur les bonnes pratiques de l’enseignant pendant les cours.
La formation a été donnée par l’organisation Ebenezer Ministry, qui a profité de cette période des vacances scolaires pour préparer l’année scolaire prochaine.
Les leçons apprises, au micro de Odette NIBIZI.
SON : FORMATION_EBENEZER

Minembwe : Certains natifs vivant ailleurs cherchent une solution à la crise
Une forte délégation des natifs de la localité de Bijombo, en provenance des Etats-Unis d’Amérique, de la France et de la ville de Bukavu est arrivée dans la zone pour essayer de calmer les tensions interethniques qui s’y sont réveillées depuis le début de cette année.
Cette délégation était composée entre autres, de Monsieur l’abbé MUTWARE et du Dr BANZOMUTIMA.
Ghislain BAFUNYEMBAKA nous donne le compte rendu des conciliabules.
SON : DELEGATION_BIJOMBO

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 10.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -10.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : Commencé le vendredi 06 juillet, le dépôt des candidatures aux postes de gestion des camps de Lusenda et de Mulongwe pour les réfugiés burundais a pris fin ce mardi 10 juillet. La CNR annonce avoir déjà reçu dix (10) dossiers de candidature pour le poste de Président du camp / Yvette MUNEZERO
– Mboko : Une deuxième assistance des vivres pour 50 ménages des déplacés internes qui ont fui les affrontements entre les FARDC et les mai-mai YAKOTUMBA à UBWARI, MUKERA, KIKONDE et SEBELE. L’organisation OASIS de la Culture le fait à MAKOBOLA / Thomson UNDJI
– Mulongwe : Le dernier convoi des réfugiés burundais en provenance du Centre de transit du camp de Lusenda pour le nouveau camp de Mulongwe sera assisté en NFI par l’organisation AIDES. Il s’agit de 83 familles/ Edouard NZAMBIMANA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Ce mardi, c’est lin des dépôts de candidature dans les camps
C’est ce mardi 10 juillet à 15 h, qu’a expiré la date limite pour le dépôt des candidatures à différents postes de gestion des camps de Mulongwe et de Lusenda.
La CNR annonce avoir déjà réceptionné dix (10) candidatures pour le poste de Président du camp, sans compter les autres postes.
Yvette MUNEZERO et Hassan SHABANI.
SON : CANDIDATURE_CAMP

Mboko : Assistance en NFI pour les déplacés internes de Tanganyika à Fizi
L’organisation locale, OASIS de la culture a assisté ce mardi ménages des déplacés internes des affrontements armés entre les FARDC et les mai-Mai YAKOTUMBA dans le secteur Tanganyika en novembre dernier
C’est la deuxième intervention en vivres pour ces déplacés internes par l’organisation OASIS.
Thomson UNDJI nous en dit plus.
SON : OASIS_ASSISTANCE

Mulongwe : Assistance en NFI des réfugiés burundais dans le camp Mulongwe
Le dernier convoie en provenance du Centre de Transit du camp de Lusenda pour le nouveau camp des réfugiés burundais a reçu ce mardi 10 juillet une assistance en non-vivres de la part de l’organisation AIDES.
Il s’agit des nattes et des couvertures pour 83 familles.
Edouard NZAMBIMANA a recueilli les sentiments de certains d’entre eux.
SON : AIDES_NFI

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 09.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -09.07.2018
Sommaire :
– Baraka : Manque des Bulletins de fin d’année pour les élèves de certaines écoles de la Province Educationnelle Sud-Kivu II, en territoire de Fizi. Le Chef des services généraux et Proved à l’intérim tente de rassurer les parents et les élèves de la zone éducationnelle / Amani DAUDI
– Lusenda : Le camp des réfugiés burundais de Lusenda vient de totaliser quatre (4) mois sans énergie électrique. De ce fait, nombreuses activités culturelles et artistiques sont paralysées dans le camp / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : L’organisation Ebenezer MINISTRY dans une formation sur les bonnes pratiques de l’enseignant dans la localité de Lusenda. 54 enseignants, dont 6 chefs d’Etablissements y prennent part à partir de ce lundi 9 juillet/ Odette NIBIZI
– Mulongwe : Les services de migration de la RDC, la DGM a enregistré 103 familles des citoyens burundais et rwandais vivant dans le territoire de Fizi sans permis de séjour. Il s’agit de ceux 28 familles rwandaises de 1994 et 75 familles burundaises de 1974 / Mihali CORDONTCH
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.
Baraka : Manque des Bulletins des élèves des écoles primaires et secondaires
Un lot important, des Bulletins de fin d’année pour les écoles primaires et secondaires de la Province Educationnelle Sud-Kivu II, en territoire de Fizi est déjà arrivé dans la ville de Bukavu.
L’assurance a été donnée, tôt le matin de ce lundi 09 juillet, par le chef des services généraux et Proved à l’intérim de cette zone éducationnelle.
Amani DAUDI pour les détails.
SON : EDUCATION_BULLETINS

Lusenda : 4 mois sans énergie électrique dans le camp des réfugiés burundais
Le camp des réfugiés burundais vient de passer quatre (4) mois, jours pour jour, sans énergie électrique.
De ce fait, certaines activités culturelles et artistiques tournent carrément au ralenti dans le camp.
Alexandre BIZIMANA, nous en dit plus.
SON : ENERGIE_CAMP

Lusenda : Formation de l’organisation Ebenezer MINISTRY pour enseignants
54 enseignants, dont 6 chefs d’Etablissement prennent part depuis ce lundi 9 juillet, à une formation sur les bonnes pratiques de l’enseignant de la localité de Lusenda, en cette période des vacances de fin d’année scolaire.
La formation est organisée par l’organisation Ebenezer MINISTRY.
Odette NIBIZI nous fait le point.
SON : EBENEZER_FORMATION

Mulongwe : Enregistrement des citoyens rwandais et burundais à Katanga
Afin de connaitre le nombre exact des citoyens burundais et rwandais qui habitent illégalement dans le territoire de Fizi, les services de migration de la RDC, DGM a enregistré à Katanga, du jeudi 05 juillet au samedi 07 juillet de 103 familles étrangères sans permis de séjour.
28 familles rwandaises sont ceux qui ont fui la guerre de 1994, et 75 familles des burundais sont arrivées en 1974 suite à une crise politique au Burundi.

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 06.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -06.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : Une semaine sans eau coulante dans la localité de Lusenda, autour du camp des réfugiés burundais. Les malfrats ont coupé les tuyaux d’eau qui alimentent la localité à partir des montagnes / Shadrack MAJALIWA
– Mulongwe : La Société Vodacom dans une campagne de sensibilisation sur l’utilisation des services M-PESA dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe. La campagne intervient, une semaine après celle donnée par l’organisation Elan RDC / Edouard NZAMBIMANA
– Baraka : Manque des Bulletins de fin d’année pour les élèves de la Province éducationnelle Sud-Kivu II à Fizi. Les élèves réfugiés burundais du camp de Lusenda et Mulongwe n’en sont pas épargnés / Gratiant ALENGA
– Sange : 58 nouveaux demandeurs d’asile burundais dans le camp de transit de Sange. Repartis en vingt (20) familles, ils disent craindre l’insécurité et les conflits fonciers dans leur pays d’origine / Djafari BYADUNIA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT à la présentation.
Lusenda : Manque d’eau coulante dans le camp des réfugiés burundais
Une semaine déjà sans eau coulante autour du camp des réfugiés burundais dans la localité de Lusenda, à Lusenda. Monsieur ANZURUNI MKambi, en charge de l’eau dans cette localité rapporte les actes de sabotage de la part de certains malfrats qui ont coupé les tuyaux qui alimentent la localité à partir des montagnes.
Shadrack MAJALIWA nous fait le point.
SON : EAU_LUSENDA

Mulongwe : La Société de Télécommunication Vodacom dans le camp
Une semaine après la campagne de sensibilisation de l’organisation Elan RDC sur l’utilité des services Mobile Money dans ses échanges commerciaux et l’épargne, la Société Vodacom vient d’organiser une campgane de deux jours sur son produit M-PESA dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe.
Edouard NZAMBIMANA, y était présent.
SON : VODACOM_MPESA

Baraka : Manque des Bulletins de fin d’année dans la province éducationnelle
La province éducationnelle Sud-Kivu II à Fizi, comme dans d’autres territoires du Sud-Kivu, tous les élèves n’ont pas reçu leurs Bulletins de fin d’année 2017-2018.
Les élèves réfugiés burundais qui y étudient, n’ont pas été épargné par ce disfonctionnement qui vient de se répéter pour la deuxième fois.
Au micro de Gratiant ALENGA, les parents d’élèves n’en reviennent pas.
SON : EDUCATION_BULLETINS

Sange : Une nouvelle vague des demandeurs d’asile burundais à Sange
Et pour finir, sachez qu’une nouvelle vague des demandeurs d’asile burundais est arrivée dans la cité de Sange au mois de Juin passé.
Ils au moins 58 personnes adultes qui forment une vingtaine des familles en provenance du Burundi.
Interrogés par notre confrère Djafari BYADUNIA, ces demandeurs d’asile disent craindre l’insécurité et les conflits fonciers du Burundi.

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 05.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -05.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’organisation CADEVI fixe les prix de facturation de ses services en énergie électrique dans le camp de Lusenda. Les salles de cinéma, des publiphones, et des secrétariats publics sont concernés / Pascal NDAYISHIMIYE
– Mulongwe : 160 jeunes, dont 120 réfugiés burundais et 40 de la communauté hôte sont en formation de coupe-couture, coiffure, savonnerie, et boulangerie. Une initiative de l’organisation ADRA dans le camp de Mulongwe / Mihali CORDONTCH
– Uvira : Arrivée dans la cité d’Uvira, de la 5ème vague des déplacés internes en provenance de la localité de Bijombo. La sécurité des populations civiles y est toujours précaire à cause des conflits armés à tendance tribale / Elie LAMBERT
– Mulongwe : Adduction d’eau dans le camp de Mulongwe. Trois (3) nouvelles bornes fontaines sont en installation par les organisations Action Medeor & Germanique Humanitarian / Edouard NZAMBIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Moutard MATESO / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.

Lusenda : CADEVI fixe les prix de facturation de ses services dans le camp
Afin de permettre une bonne marche des activités qui ont besoin de l’électricité dans le camp de Lusenda, l’organisation CADEVI a fixé les prix de facturation des services qui se connectent à son générateur.
C’était dans une réunion de concertation avec les utilisateurs de ces services.
Pascal NDAYISHIMIYE, le point.
SON : CADEVI_FACTURATION

Mulongwe : 160 jeunes en écoles des métiers par l’organisation ADRA
Afin de lutter contre le chômage et réduire la pauvreté dans le camp de Mulongwe ; l’organisation ADRA procède à la formation de 160 jeunes en coupe-couture, coiffure, savonnerie et boulangerie.
140 jeunes filles et garçons proviennent du camp de Mulongwe, et 40 de la communauté d’accueil.
Mihali CORDOTCH pour les détails.
SON : FORMATION_ADRA

Uvira : Une cinquième vague des déplacés internes de Bijombo à Uvira
La localité de Bijombo, dans le territoire d’Uvira continue à se vider des habitants. Une 5ème vague des déplacés internes est arrivée depuis lundi dans la cité d’Uvira.
Ils disent aussi craindre pour leur sécurité.
Elie LAMBERT nous fait le point.
SON : BIJOMBO_UVIRA

Mulongwe : Adduction d’eau dans le camp des réfugiés de Mulongwe
Afin de pallier au manque au manque d’eau dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe, deux organisations internationales, Action Medeor & Germanique Humanitarian sont en train d’installer trois (3) nouvelles fontaines dans ce camp.
La joie des bénéficiaires avec Edouard NZAMBIMANA.
SON : FONTAINE_MULONGWE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Moutard MATESO / Marie-Charles NININAHAZWE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 04.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -04.07.2018
Sommaire :
– Mboko : Fabrication de huit (8) pirogues destinées à la pêche sur le Lac Tanganyika au profit des pêcheurs réfugiés burundais et des pêcheurs de la communauté hôte dans le territoire de Fizi. Toujours avec le soutien du HCR et de ADRA, huit (8) nouvelles pirogues seront construites pour le camp de Mulongwe et de ses environs/ Thomson UNDJI
– Minembwe : Confronté à des tensions armées alimentées par des groupes armées à tendance tribal, le poste d’encadrement administratif de Minembwe met en place des commissions spécialisées dans la cohabitation pacifique et la cohésion sociale selon les axes / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Sange : 02 juillet 2018, la cité de Sange dans la commémoration de 8 ans de l’incendie d’un camion-citerne qui causé la mort de 301 personnes et 63 rescapés directs. Les revendications des rescapés et celles des familles de victimes / Djafari BYADUNIA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.

Mboko : Fabrication de huit (8) pirogues destinées à la pêche sur Tanganyika
Fin ce mercredi 4 juillet 2018 de la fabrication de huit (8) pirogues destinées à la pêche sur le Lac Tanganyika, au profit des pêcheurs réfugiés burundais et des pêcheurs de la communauté d’accueil.
Ces 8 pirogues, les premières d’une série de 8 autres pirogues qui ont aussi été commandées par le HCR et ADRA, seront cette fois-ci envoyées pour les pêcheurs réfugiés burundais de Mulongwe et les pêcheurs de ses environs.
Thomson UNDJI nous fait le point.
SON : PIROGUES_REFUGIES

Minembwe : Mise en place des commissions spécialisées dans la pacification
Le poste d’encadrement administratif de Minembwe vient de mettre en place des commissions spécialisées dans la résolution des conflits et la cohabitation pacifique.
Installées par axes, ces commissions tenteront de calmer les conflits armés à bases tribales dans la zone.
Ghislian BAFUNYEMBAKA
SON : COMMISSION_PACIFIQUE

Sange : Les réclamations des rescapés de l’incendie de la cité de Sange
Huit (8) ans après l’incendie qui a endeuillé des centaines des familles dans la cité de Sange ; les familles de ces victimes et les rescapés de cet incendie d’un camion-citerne transportant du carburant, n’ont toujours pas été indemnisés par l’Etat congolais.
Au total, 301 personnes ont trouvé la mort dans cette flamme, et 63 personnes s’en ont sorti avec des cicatrices énormes.
Au micro de Djafari BYADUNIA, ils demandent réparation.
SON : INCENDIE_SANGE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 03.07.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -03.07.2018
Sommaire :
– Lusenda : La CNR convoque la tenue du scrutin des chefs des villages, des chefs des sites, et des comités directeurs pour les camps de Mulongwe et de Lusenda en ce mois de Juillet 2018. Le calendrier et les conditions d’éligibilité pour postuler / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Enregistrement biométrique des réfugiés burundais dans les camps de Lusenda et de Mulongwe. Le HCR donne une nouvelle chance pour s’enregistrer, à ceux qui ont raté l’enregistrement du mois de décembre 2017/ Aimable KAVUNJAPORI
– Mulongwe : Mulongwe Sport l’emporte face à FC des Réfugiés Burundais de Mulongwe. 3 buts à zéro, dans un match amical de cohésion sociale organisée par l’ONG LaBenevolencija/ Edouard NZAMBIMANA
– Kamanyola : La sécurité individuelle et la protection des défenseuses des droits humains au cœur d’un atelier de deux jours l’appui de l’organisation Protection Internationale à Nyangezi en territoire de Walungu. 33 femmes défenseuses des droits humains y prennent part/ Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Convocation des élections à tous les niveaux dans les camps
Pour commencer, cette nouvelle :
La CNR, Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC a rendu public le vendredi 29 juin 2018, un communiqué officiel cherchant le renouvèlement des animateurs des chefs des villages, des chefs des sites, et des comités directeurs des camps de Lusenda et Mulongwe. Le communiqué est signé, Me Sammy MUKOMBOZI.Chef d’Antenne du Bureau de la CNR dans le territoire de FIZI.
Pascal NDAYISHIMIYE nous fait le point.
SON : ELECTIONS_CAMPS
Lusenda : Rattrapage dans l’enregistrement biométrique des réfugiés
Le HCR vient d’accorder une chance aux réfugiés burundais qui n’ont pas été inscrits biométriquement au mois de décembre 2017 passé.
Ces réfugiés se font déjà enregistrer depuis ce lundi 02 juillet dans les camps.
Au micro de Aimable KAVUNJAPORI, l’une des réfugiés donne les raisons et les conséquences d’avoir raté cet enregistrement.
SON : ENREGISTREMENT_CAMPS

Mulongwe : LaBenevolencija organise un match amical à Mulongwe
L’organisation internationale LaBenevolencija Grands-Lacs a organisé un match de football pour la cohésion sociale entre les réfugiés burundais et la communauté d’accueil de Mulongwe.
3 buts à zéro, dans la joie malgré, en faveur de la Communauté d’accueil.
Edouard NZAMBIMANA nous relate le climat du match.
SON : MATCH_MULONGWE

Kamanyola : La Protection individuelle des défenseurs des droits humains
Pour finir, en plus bref ; disons qu’un atelier de formation initié par la Synergie des femmes pour la Paix et la réconciliation des peuples des grands-Lacs avec l’appui de l’organisation internationale Protection Internationale a commencé ce mardi à Nyangezi, en territoire de Walungu.
Une formation de deux jours, à laquelle prennent part 33 femmes défenseuses des droits humains sur la protection individuelle et la protection communautaire des défenseuses des droits humains.

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 29.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -29.06.2018
Sommaire :
– Baraka : Le Collectif Alfa UJUVI, Enfants Solidaires Tujikinge, et Assistance aux Vulnérables, trois organisations locales en atelier de d’évaluation de leur projet conjoint sur l’éducation des enfants déplacés de guerre dans le territoire de Fizi. 12 691 enfants délacés bénéficient directement de ce projet de mars à juillet 2018 /Amani SONGO’YA ENWA
– Uvira : Distribution des bâches, nattes, moustiquaires et couvertures à 260 ménages des déplacés de guerre de Bijombo par l’organisation locale POPOLI FRATELI avec le soutien du HCR. C’est la première intervention humanitaire depuis le début de cette guerre en territoire d’Uvira / Pavel KIZA
– Goma : Le ralentissement dans le rapatriement des réfugiés rwandais de 1994 à l’Est de la RDC dans leur pays d’origine, le Rwanda. Les chiffres sont en baisse par rapport aux projections du HCR. Quelles sont les raisons/ Joyce KALUMUNA
– Sange : Construction et inauguration de trois (3) ‘’Espace Amis d’Enfants’’ dans la plaine de la Ruzizi. Un cadeau de Save the Children aux enfants de Sange, Kiliba et Luvungi / Bipemacho SENDE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT à la présentation.
Baraka : Un atelier d’évaluation du projet éducation d’un collectif d’ONG
Fin le jeudi 28 juin de l’atelier d’évaluation des actions de 3 organisations nationales qui travaillaient dans le secteur de l’éduction pour les enfants déplacés de guerre dans le territoire de Fizi.
Il s’agit des organisations, Collectif Alfa UJUVI, Enfants Solidaires Tunikinge, et Assistance aux Vulnérables.
Amani DAUDI pour le point.
SON : EVALUATION_EDUCATION
Uvira : Première distribution des non-vivres à quelques déplacés de Bijombo
Avec le soutien du HCR, l’organisation locale POPOLI FRATELI a distribué à 260 ménages des déplacés de guerre de Bijombo, en territoire d’Uvira, quelques bâches, des nattes, des moustiquaires, et des couvertures.
C’est la première intervention des humanitaires depuis le début des conflits dans la zone.
Pavel KIZA nous fait le point.
SON : BIJOMBO_HUMANITAIRE

Goma : Ralentissement dans le rapatriement des réfugiés rwandais de 1994
Le HCR a organisé le jeudi 28 juin une réunion transfrontalière à Goma, au Nord-Kivu, dans laquelle réunion, il était question d’évaluer le rythme de rapatriement volontaire des réfugiés rwandais de 1994 à l’Est de la RDC dans leur pays d’origine.
Il y a ralentissement par rapport aux projections de cette année 2018 du HCR.
Les raisons de ce ralentissement, c’est avec Joyce KALUMUNA
SON : RAPATRIEMENT_RWANDAIS

Sange : Construction de 3 espaces amis d’enfants dans la plaine de la Ruzizi
Et pour finir,
L’organisation Save the Children a fini la construction de trois (3) Espaces Amis d’enfants dans la plaine de la Ruzizi.
Ces Espaces dont les constructions ont duré deux (2) mois, sont situés dans les cités de Sange, de Kiliba et de Luvungi.
Ils ont la capacité d’accueillir pour différents jeux, en moyenne 80 enfants avec les encadreurs par jour.

Madame, Monsieur, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT, j’étais à la présentation.
Bonne fête de l’indépendance en RDC.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 28.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -28.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Mise au point sur l’achat des briquettes dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe par l’ONG ADRA Danemark. Que les fournisseurs cherchent des marchés auprès des particuliers/ Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : 4 machines à coudre et 4 machines à boutonner. C’est l’aide l’organisation War Child vient de donner à 8 enfants non-accompagnés du camp des réfugiés burundais de Lusenda/ Pascal NDAYISHIMIYE
– Mulongwe : 59 familles des réfugiés burundais vivant dans les hangars dans le camp de Mulongwe reçoivent les parcelles pour y construire leurs maisons. Ces parcelles mesures 15 mètres sur 20 et sont une œuvre des organisations CNR et AIRD/ Amani SONGA’YA ENWA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO à la présentation.

Lusenda : ADRA tranche la question des de l’achat rapide des briquettes
Une mise au point a été faite ce mercredi par l’organisation ADRA en rapport avec l’achat des briquettes dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe.
C’était dans une réunion que cette organisation a organisé avec les fournisseurs de ce service.
L’option levée, que les fournisseurs cherchent des acheteurs en dehors des organisations internationales.
Pacifique MUNEZERO pour le point.
SON : ADRA_BRIQUETTES

Lusenda : War child et des machines à coudre aux enfants non-accompagnés
Dans le cadre de son programme de protection, l’organisation internationale War Child a donné 4 machines à coudre et 4 machines à boutonner à 8 enfants non-accompagnés du camp des réfugiés burundais de Lusenda.
D’autres enfants de la même catégorie sont dans le viseur du même programme.
Pascal NDAYISHIMIYE nous en dit plus.
SON : WARCHILD_MACHINES

Mulongwe : Des parcelles pour des réfugiés qui sont dans les hangars
59 familles des réfugiés burundais qui jadis vivaient dans les hangars au camp de Mulongwe, viennent de recevoir des parcelles mesurant 15 mètres sur 20 pour y construire leurs maisons.
C’est un travail que les organisations humanitaires CNR et AIRD viennent de réaliser.
Amani SONGA Y’A ENWA nous en dit plus.
SON : PARCELLES_CNR

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 27.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -27.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Le premier rapporteur de l’ONG War Child Hollande à Amsterdam, au Pays Bas, est attendu ce jeudi 28 juin dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe. L’objectif de sa mission est d’évaluer le travail de War Child dans le camp de Lusenda depuis trois ans d’interventions / Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : Une formation de deux jours, sur la nutrition, au profit des 75 relais communautaires de 15 aires de santé de la zone de santé de Nundu par l’organisation Médecins d’Afrique / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Opération M-PESA. L’organisation Elan RDC sensibilise durant deux jours, les réfugiés burundais du camp de Mulongwe à garder et épargner leur argent dans ce système électronique Mobile Money / Edouard NZAMBIMANA
– Baraka : Une Association des pêcheurs congolais et burundais de la cité de Baraka a reçu le lundi 25 juin du gouvernement congolais, les filets de pêche, deux moteurs 40 chevaux de pêche, des brosses, etc. A l’occasion de la journée nationale du 24 juin, dédiée aux poissons en RDC / André FAUCON
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.
Lusenda : L’arrivé du premier rapporteur de l’ONG War Child Hollande
Les camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe attendent, de pieds fermes, l’arrivée du premier rapporteur de l’organisation War Child Hollande dans le territoire de Fizi.
Ce haut responsable de War Child Hollande, venu du Pays Bas, de la ville de Amsterdam est attendu ce jeudi 28 juin.
Emmanuel BIMENYIMANA pour le point.
SON : WARCHILD_VISITE
Lusenda : 75 relais communautaires en formation sur la nutrition à Lusenda
L’organisation humanitaire Médecins d’Afrique a organisé une formation de deux jours, sur la nutrition, à l’attention de 75 relais communautaires de 15 Aires de Santé de la zone de santé de Nundu.
La formation a eu lieu, à Nundu, du 24 au 25 juin dernier.
Gratiant ALENGA pour les détails.
SON : FORMATION_RELAIS

Mulongwe : Opération M-PESA par l’organisation Elan RDC dans les camps
L’organisation internationale Adam Smith, à travers son programme Elan RDC a organisé une séance de sensibilisation de deux jours à l’attention des réfugiés burundais du camp de Mulongwe sur le bien-fondé de l’utilisation de Mobile Money, M-PESA dans le camp.
Edouard NZAMBIMANA nous fait le point.
SON : MOBILE_MONEY

Baraka : Une Association des pécheurs reçoivent des produits de pêche
Pour finir, cette nouvelle :
A l’occasion de la date du 24 juin ; date dédiée en RDC aux poissons ; une Association des pêcheurs congolais et burundais exerçant sur le Lac Tanganyika, a reçu des mains du Gouvernement congolais des filets de pêche, deux moteurs 40 chevaux pour la pêche, des brosses, etc.
Ils les ont reçu des mains du Ministre National de pêche et Elevage, Monsieur Daniel PALUKU KISAKA à la plage MUSHIMAKYE à Baraka.
Les pêcheurs ont remercié le Gouvernement Central pour ce geste.

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 26.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -26.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Un corps sans vie d’un jeune adolescent de 13 ans a été retrouvé dans la matinée de ce mardi 26 juin sur la plage Katungulu. Elisa NIYOMWUNGERE a été happé par un crocodile / Aimerance NIYONKURU
– Uvira : Opération ‘’TUJIKINGE’’ contre les bandits armés dans la cité d’Uvira. Un assaillant tué et trois autres en débandade ce mardi 26 juin dans la matinée / Elie LAMBERT
– Lusenda : La maison du chef de village 24 a pris feu dans la nuit du 24 au 25 juin dernier. Le commissaire de police attaché au camp de Lusenda annonce l’ouverture des enquêtes pour dénicher les responsables de cet acte criminel / Aimerance NIYONKURU
– Lusenda : Des réfugiés burundais organisent les travaux communautaires depuis deux semaines, chaque vendredi. Les travaux communautaires se pratiquent autour du marché de Lusenda/ Alexandre BIZIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.

Lusenda : Elisa a 13 ans, elle est happée par un crocodile sur le Lac Tanganyika
Un corps sans vie d’un jeune garçon adolescent de 13 ans a été retrouvé dans la matinée de ce mardi, 26 juin à la plage Katungulu sur le Lac Tanganyika.
Elisa NIYOMWUNGERE, est le nom de la victime. Elle aurait été happée par un crocodile.
Aimerance NIYONKURU nous fait le point.
SON : ELISA_CROCODILE

Uvira : Opération ‘’TUJIKINGE’’ dans tous ses états dans la cité d’Uvira
Un mort, et trois bandits armés en fuite.
C’est le bilan d’un accrochage survenu ce mardi dans la matinée vers 1 heure sur avenue Uvira, dans la cité d’Uvira.
Ces bandits armés qui voulaient opérer chez un particulier ont été surpris par le groupe mobile d’intervention de la Police nationale congolaise.
Elie LAMBERT nous fait le point.
SON : INSECURITE_UVIRA

Lusenda : La maison du chef du village 24 prend feu sans explication logique
La maison du chef du village 24 dans le camp de Lusenda a pris feu dans la nuit du 24 au 25 juin dernier.
Obadian KWANKABA, le commissaire de la police nationale, attaché au camp de Lusenda annonce l’ouverture des enquêtes pour dénicher les responsables de cet acte criminel.
Témoignage de NDIKUMANA Radjabu, chef du village 24.
SON : FEU_MYSTERIEUX

Lusenda : Des travaux communautaires autour du marché de Lusenda
Depuis deux semaines, chaque vendredi, de 8h à 9h, autour du marché de Lusenda, le comité directeur du marché de Lusenda ensemble avec les commerçants de ce marché organisent les activités de propreté autour de ce marché.
Alexandre BIZIMANA pour les détails.
SON : MARCHE_TRAVAUX
Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAZWE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 25.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -25.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Début le samedi 23 juin, de la distribution des vivres du mois de juin 2018 dans les camps des réfugiés burundais à Lusenda et à Mulongwe / Pascal NDAYISHIMIYE
– Lusenda : Le retard de deux semaines dans la distribution des vivres du mois de juin 2018. Le PAM donne les raisons de ce retard de distribution/ Yvette MUNEZERO
– Baraka : Un homme âgé de 40 ans, du nom de Amuri MANGOBO retrouvé mort égorgé par des inconnus dans la nuit du 21 au 22 juin dans la cité de Baraka/ André FAUCON
– Sange : Trois personnes enlevées le samedi dernier par des hommes armés non autrement identifiés. Ces derniers réclament une rançon de mille dollars à chacun pour leur libération / Bipemacho SENDE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.

Lusenda : Début de la distribution des vivres du mois de juin dans les camps
Le programme Alimentaire Mondial, PAM a commencé le samedi 23 juin, la distribution de la ration alimentaire du mois de juin dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe.
Une distribution qui intervient 2 semaines après la date convenue.
Pascal NDAYISHIMIYE nous fait le point.
SON : RATION_JUIN

Lusenda : Les explications du PAM quant au retard dans la distribution
Un retard de deux semaines a été observé dans la distribution des vivres du mois de juin 2018 dans les camps des réfugiés burundais à Lusenda et à Mulongwe.
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, justifie ce retard par une procédure de vérification des cartes valides.
Yvette MUNEZERO.
SON : DISTRIBUTION_PAM

Baraka : un homme âgé de 40 ans retrouvé mort égorgé par des inconnus
Un homme âgé de 40 ans, répondant au nom de Amuri MANGOBO originaire du territoire d’Uvira a été retrouvé mort égorgé à la machette dans la nuit du 21 au 22 juin dernier dans la cité de Baraka.
André FAUCON nous fait le point.
SON : HOMME_EGORGE

Sange : Trois personnes enlevées le samedi dernier par des inconnus
Trois personnes ont été enlevées le samedi dernier par des hommes armés non autrement identifiés à Kigurwe.
Kigurwe, est une localité située à 8 Kilomètres à l’Est de la cité de Sange.
Les ravisseurs demandent une rançon de 1000 dollars américains par personne pour la libération.
Bipemcho SENDE pour plus d’explications.
SON : RANCON_RAVISSEURS

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Hassan SHABANI / Aimable KAVUNJAPORI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 31.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 31.01.2018
– Minembwe : Les Mai-Mai ont attaqué tôt ce matin le camp des FARDC à Mikenge. Les FARDC parlent d’un acte de sabotage/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : La réhabilitation des routes secondaires du camp de Lusenda par l’ONG AIRD. Les organisations partenaires s’en félicitent / Mkuba’ya MLENDELA
– Mboko : Colère et consternation. Un homme tue sa femme par des coups de poing et coups de pied, puis disparait dans la nature / Thomson UNDJI
– Lusenda : Six mois de servitude pénale. C’est la peine qu’encourent deux réfugiés burundais dans le camp / Yvette MUNEZERO
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Thomson UNDJI à la présentation.
Minembwe : Les Mai-Mai ont attaqué le camp des FARDC à Mikenge
Un groupe des Mai-Mai a attaqué tôt ce matin le camp militaire des FARDC de Mikenge. Un acte de sabotage qui a blessé quelques militaires FARDC.
Ghislain BAFUNYEMBAKA, depuis Minembwe.
SON : ATTAQUE_FARDC

Mboko : Un homme tue sa femme et se sauve pour une destination inconnue
Colère et consternation dans la cité de Mboko. Un homme a tué sa femme par des coups de poings et s’est sauvé pour une destination inconnue.
Le commandant de la PNC à Mboko, explique le nœud de cet acte criminel.
SON : COMMANDANT_PNC
Ecoutons à présent, un membre de la famille de la victime.
SON : FAMILLE_FEMME

Lusenda : 6 mois de servitude pénale pour destruction méchante
Deux hommes réfugiés burundais encourent 6 mois de servitude pénale pour destruction méchante des douches et toilettes dans le camp de Lusenda.
Obadian KWANGABA, commissaire de la PNC à Lusenda met en garde les récalcitrants.
Il est au micro de Yvette MUNEZERO.
SON : DESTRUCTION_MECHANTE

Lusenda : La réhabilitation des routes secondaires par l’ONG AIRD à Lusenda
Deux mois après la réhabilitation des routes secondaires et sentiers dans le camp de Lusenda par l’ONG AIRD, les organisations locales dont tels que ADESAPE, CADEVI, Comité Directeur du Camp, l’Association des Rasta se félicitent de cette collaboration.
Ils sont au micro de Mkuba’ya MLENDELA.
SON : VOX POP_ASSOCIATIONS

Ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi Thomson UDJI, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Mardi, 30.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 30.01.2018
– Kamanyola : Soupçonné d’être un espion au service du gouvernement burundais, un homme venu se réfugier à Kamanyola est fait passer à tabac par d’autres burundais / Hassan SHABANI
– Lusenda : Une enfant réfugiée burundaise âgée de 3 ans se noie et meurt dans la rivière Lusenda. La Croix-Rouge sensibilise / Pardo MWETAMINWA
– Baraka : 523 déplacés, dont 223 enfants qui ont fouit les affrontements dans la presqu’île d’Ubwari passent leur nuit à la belle étoile sur la plage de Lusenda / Jonathan ISSAYA
– Sange : Un lance-roquette ramassé et mal manipulé par 5 éleveurs, tue 4 d’entre eux et un autre est acheminé à l’Hôpital Général de Bukavu dans un état critique / Bipemacho SENDE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Moi, c’est Hassan SHABANI à la présentation.
Kamanyola : Un homme soupçonné d’être espion est passé à tabac
Un homme en provenance du Burundi, venu se réfugier à Kamanyola est soupçonné d’être espion par des demandeurs d’asiles burundais. Il a été torturé, poignardé, et brulé à certaines parties de son corps.
Tour à tour, nous l’écoutons puis le président du camp.
SON 1 : VICTIME_TOURTURE
SON 2 : PRESIDENT_CAMP
Lusenda : Une jeune fille de 3 ans se noie dans la rivière Lusenda
Une enfant âgée de 3 ans se noie dans la rivière Lusenda. La petite avait suivi sa mère partie lessiver à la rivière. NDAYIKEZA Darci, a été attrapée par le courant marin. Likolo EBUELA, chef d’équipe de la Croix-Rouge RDC compati et conseille les parents.
SON : NOYADE_CROIX ROUGE
Baraka : Les déplacés internes qui fouillent les affrontements à la belle étoile
523 personnes. Parmi lesquelles, 223 enfants, 153 femmes et 147 hommes tous déplacés des affrontements de la presqu’ile d’Ubwari entre les FARDC et les Mai-Mai passent leur nuit à la belle étoile à la plage de Lusenda.
Jonathan ISSAYA, reportage.
SON : DEPLACES_ETOILE

Sange : Un lance-roquette ramassé, tue 4 éleveurs qui l’ont mal manipulée
4 éleveurs ont été portés sous terre aujourd’hui à 7 Kilomètres de la cité de Sange. Ces éleveurs ont mal manipulé une Lance-roquette qu’ils ont ramassé.
Bipemacho SENDE pour les détails.
SON : ELEVEURS_ROQUETTE

Merci Bipemacho SENDE.
Fin de cette Edition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, Hassan SHABANI, j’étais à la Présentation.


Conducteur d’Informations
Lundi, 29.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 29.01.2018
– Lusenda : La Police Nationale disperse le début d’une marche de colère contre le PAM dans le camp de Lusenda / Alexandre BIZIMANA
– Sange : Un présumé voleur, de nationalité burundaise est attrapé et tué par la population en colère dans la cité de Sange / Bipemacho SENDE
– Kiliba : Les FARDC se sont affrontés tôt ce matin du Lundi contre les FNL du Burundi dans la plaine de la Ruzizi /David MUNYAGA
– Uvira : Fouillant les affrontements des FARDC, une première vague des 146 déplacés internes dont 49 enfants a été observée ce week-end sur le port Maendeleo d’Uvira/ Pavel KIZA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Moi, c’est Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Une marche de colère dispersée par la Police Nationale
La Police Nationale Congolaise a dispersé ce matin un début d’une marche de colère qui tentaient d’organiser les réfugiés burundais dans le camp de Lusenda.
Alexandre BIZIMANA pour les détails.
SON : PNC_MARCHE

Sange : Un présumé voleur est attrapé puis tué par des gens en colère
Un présumé voleur, d’une trentaine d’année, de nationalité burundaise a été attrapé puis tué par la population en colère dans la cité de Sange, plaine de la Ruzizi.
Bipemacho SENDE nous fait le point.
SON : VOLEUR_PRESUME

Kiliba : Les affrontements tôt ce matin entre les FARDC et les AFNL
Affrontements tôt ce matin entre les militaires des FARDC et les rebelles de FNL du Burundi dans la partie Sud de la cité de Kagando-Kiliba.
Bilan provisoire : 3 morts du côté FNL renseigne les FARDC.
David MUNYAGA pour des plus amples détails.
SON : FARDC_FNL

Uvira : Des déplacés internes arrivent déjà fouillant les affrontements
Une première vague des personnes déplacées internes est déjà arrivée sur place à Uvira.
Ces gens fouillent les affrontements entre les FARDC et les groupes rebelles dans les localités du territoire d’Uvira.
Témoignage d’un déplacé interne au micro de KIZA Pavel.
SON : DEPLACES_TEMOIGNAGE

Et voilà comment s’achève cette édition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la Présentation.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 26.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 26.01.2018
– Minembwe : Des coupeurs de route emportent 7 200 $US des mains des petits commerçants sur la route de la rivière LWIKO/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Baraka : Claude NYAMUGABO, Gouverneur du Sud-Kivu invite les jeunes de Fizi à se désolidariser des groupes armés / Moutard MATESO
– Uvira : Justin BITAKWIRA, Ministre du Développement Rural promet le lancement d’un projet d’électrification du territoire / Pavel KIZA
– Sud-Kivu : Le Chef de l’Etat signe l’Ordonnance portant nomination des nouveaux Administrateurs des Territoires / Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Moi, c’est Thomson UNDJI à la présentation.

Minembwe : 7 200 dollars américains emportés par des hommes armés
Au moins 7 200 dollars américains ont été emportés par des hommes armés coupeurs de route des mains des petits commerçants en provenance de Kindu.
Ghislain BAFUNYEMBAKA pour les détails.
SON : COUPEURS_ROUTE

Baraka : Le Gouverneur du Sud-Kivu sensibilise contre la lutte armée
Le Gouverneur du Sud-Kivu, Monsieur Claude NYAMUGABO lors de sa visite dans le territoire de Fizi, a invité les jeunes de ce milieu à se désolidariser des groupes armés pour assurer leur avenir.
Moutard MATESO nous fait le point.
SON : GOUVERNEUR_JEUNES

Uvira : Le Ministre de Développement Rural promet une électrification
Le Ministre National du Développement Rural, Monsieur Justin BITAKWIRA promet le lancement d’un projet d’électrification des zones rurales dans le territoire d’Uvira.
Pavel KIZA, reportage.
SON : ELECTRIFICATION_UVIRA

Sud-Kivu : L’ordonnance portant nomination des nouveaux ATD en RDC
Le Chef de l’Etat, Joseph KABILA KABANGE a signé une ordonnance portant nomination des nouveaux Administrateurs des Territoires Décentralisés et leurs adjoints en République Démocratique du Congo.
La liste de ces Administrateurs au niveau du Sud-Kivu, c’est avec Hassan SHABANI.
SON : LISTE_ATD SK

Et voilà comment s’achève cette édition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Thomson UNDJI, j’étais à la Présentation.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 25.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 25.01.2018
– Baraka : Caritas Internationale procède à l’enregistrement des déplacés internes qui ont fui les affrontements entre les FARDC et les Mai-Mai en novembre 2017 en territoire de Fizi/ Amani DAUDI
– Kamanyola : Les habitants de Luberizi et de Mutarule demandent aux autorités politiques du Sud-Kivu que leurs deux chefferies soient transformées en Secteur pour limiter les conflits/ Wendo LUSHINJI
– Lusenda : L’Organisation ADED organise une formation de 6 mois aux jeunes réfugiés en coupe et couture / Emmanuel BIMENYIMANA
– Baraka : Le chef de secteur Ngandja explique l’origine de l’insécurité dans le territoire de Fizi. Interview exclusive/ André FAUCON

Madame, Monsieur, Bonjour !
Moi, c’est Thomson UNDJI à la présentation.
Baraka : L’enregistrement des déplacés internes par la Caritas Internationale
L’Organisation Caritas Internationale, procède depuis la semaine passée à l’enregistrement des déplacés des affrontements de l’année passée, entre les éléments des FARDC et les Mai-Mai en territoire de Fizi.
Amani DAUDI, reportage.
SON : CARITAS_ENREGISTREMENT

Kamanyola : Les chefferies de Luberezi et Kamanyola deviennent secteur
Afin de limiter les conflits intercommunautaires dans la Plaine de la Ruzizi, les habitants des chefferies de Luberizi et de Kamanyola proposent aux autorités politiques que leurs entités soient transformées en secteur.
Ecoutons-les, dans ce reportage de Wendo LUSHINJI.
SON : CHEFFERIES_SECTEUR

Lusenda : La formation des jeunes réfugiés burundais en coupe et couture
20 jeunes réfugiés burundais ont commencé la formation en coupe et couture dans le camp de Lusenda.
La formation durera 6 mois, et est organisée par l’organisation ADED.
Emmanuel BIMENYIMANA, nous fait le point.
SON : FORMATION_COUTURE

Baraka : Explication sur l’origine de l’insécurité dans le territoire de Fizi
Retour à Baraka.
Le Chef de secteur du territoire, Monsieur Mapangwa KABIYONA explique les raisons de l’insécurité dans le territoire de Fizi.
Interview exclusive avec notre correspondant André FAUCON.
SON : INSECURITE_FIZI

Et voilà comment s’achève cette édition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Thomson UNDJI, j’étais à la Présentation.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 24.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 24.01.2018
– Lusenda : Vol d’argent dans un stand aménagé pour la distribution des vivres aux réfugiés / Pascal NDAYISHIMIYE
– Mboko : Une manifestation de soutien en vue, pour demander la liberation du militaire qui a tué le Crocodile ‘’mangeur d’homme’’ de Tanganyika / Thomson UNDJI
– Lusenda : Les réfugiés et les membres de la communauté d’accueil se jette mutuellement la responsabilité de la hausse de prix des produits de première nécessité sur le marché / Yvette MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Moi, c’est Hassan SHABANI à la présentation.
Lusenda : Vol des sacs d’argent dans un stand de distribution de vivres
Un stand aménagé pour la distribution des vivres aux réfugiés dans le camp de Lusenda a été attaqué puis pillés par des hommes en arme aux environs de 23h dans la nuit du mardi à ce mercredi.
Pascal NDAYISHIMIYE pour les détails.
SON : ATTAQUE_STAND

Mboko : Une marche de soutien pour demander la libération du militaire
Une marche pacifique est en vue dans la cité de Mboko.
Cette marche sera organisée par les familles des victimes du Crocodile ‘’Mangeur d’homme’’ sur le Lac Tanganyika.
Thomson UNDJI pour les détails.
SON : CROCODILE_MARCHE

Lusenda : La hausse de prix des produits de première nécessité inquiète
La hausse des prix des produits de première nécessite dans le camp de Lusenda inquiète plus d’une personne.
De ce fait, les réfugiés et la communauté d’accueil se rejettent la responsabilité.
Yvette MUNEZERO tendu leu a tendu son micro.
SON : PRIX_HAUSSE

Et voilà comment s’achève cette édition.
Une réalisation de Serge BISIMWA sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Hassan SHABANI, j’étais à la Présentation.


Conducteur d’Informations
Mardi, 23.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 23.01.2018
– Uvira : La MONUSCO organise un atelier de renforcement de capacité sur la Démocratie et le processus électoral pour les OSC/ Pavel KIZA
– Lusenda : Création d’un atelier de menuiserie dans le camp. Le HCR lui vient en appui matériel / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Le nombre des malades de la malaria s’accroit dans le camp. Le IT du Centre de Santé recommande l’assainissement / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Sur 130 élèves, seuls 114 élèves réfugiés burundais passeront l’examen d’Etat 2018-2019 en RDC / Emmanuel BIMENYIMANA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pavel KIZA à la Présentation.
Uvira : Clôture de l’atelier de renforcement de capacité des OSC
Fin ce mardi de l’atelier de renforcement de capacité des acteurs de la société civile du territoire d’Uvira en ‘’Démocratie et processus électoral’’.
Cet atelier organisé par la MONUSCO, a duré deux jours.
Quelles sont les recommandations à l’issue de cet atelier ?
Claude MISARE, Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile, répond.
SON : SOCIV_ATELIER

Lusenda : Le HCR appuie un atelier de menuiserie dans le camp de Lusenda
Dans le but d’assurer une auto-suffisance aux 40 membres de l’équipe de sensibilisation SGBV dans le camp de Lusenda, le HCR leur est venu en aide en leur octroyant des matériels pour l’atelier de menuiserie.
Aimable KAVUNJAPORI.
SON : SGBV_MENUISERIE
Lusenda : Le nombre des malades de la malaria continue à grimper.
Le nombre de personnes malades de la malaria ne cesse de s’accroitre dans le camp de Lusenda.
Cela est dû à un manque d’assainissement et le non-utilisation des moustiquaires, selon l’Infirmier Titulaire du Centre de Santé de Lusenda.
LOMONA AOMBO Prosper est au micro de Jonathan ISSAYA
SON : MALARIA_CAMP

Lusenda : 16 élèves ne vont pas passer l’examen d’Etat 2018-2019
Sur 130 élèves finalistes réfugiés burundais dans le camp de Lusenda, seuls 114 élèves passeront l’examen d’Etat Edition 2018-2019.
Le reste, soient 16 autres élèves n’ont pas pu payer les frais de préparation aux examens.
Ils se plaignent et regrettent au micro de Emmanuel BIMENYIMANA.
SON : EXETAT_FICHE

C’est par là que nous mettons fin de Bulletin des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Pavel KIZA, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 22.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 22.01.2018
– Uvira : ‘’Déshabiller tous les passagers pour les extorquer de l’argent’’, une technique des coupeurs de route sur la RN5 ; s’indigne le Vice-Gouverneur de la Province Hilaire KIKOBWA/ Elie LAMBERT
– Lusenda : Soupçonné d’être de mèche avec les groupes rebelles Mai-Mai, le Coordonnateur de l’Association des Pygmées de Fizi nie et demande la protection / Jonathan ISSAYA
– Kamanyola : Jeune marié, revendeur de Airtel Money dans la Plaine, Miso MAKUSIDI a été tué par des inconnus à son domicile. Le Chef de poste d’Encadrement Administratif réagit / Wendo LUSHINJI
– Minembwe : Un homme présenté comme un malade mental, frappe et tue sa femme avec un coup de hache sur la tête, puis disparait dans la nature à Mwenga / Ghislain BAFUNYEMBAKA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pavel KIZA à la Présentation.
Uvira : L’insécurité dans la plaine préoccupe les autorités politiques
Le Vice-Gouverneur du Sud-Kivu, Hilaire KIKOBWA s’est dit très choqué par la situation sécuritaire dans la plaine de la Ruzizi sur la Route Nationale N°5.
Et promet des actions. Elie Lambert KALEMBIRE reportage.
SON : INSECURITE_PLAINE

Lusenda : Le Coordonnateur de l’Association des pygmées de Fizi se cache
Soupçonné d’être de mèche avec les groupes rebelles Mai-mai, le Coordonnateur de l’Association des Pygmées du territoire de Fizi a quitté sa maison depuis maintenant 3 jours et est en train de se cacher.
Jonathan ISSAYA l’a rencontré.
SON : COORDONNATEUR_PYGMEES
Kamanyola : Réaction du Chef de Poste d’AEA réagit au meurtre d’un jeune
Le chef de poste d’Encadrement Administratif de la cité de Kamanyola, condamne le meurtre du jeune Miso MAKUSUDI. Un jeune marié dont le meurtre est survenu la semaine dernière.
Wendo LUSHUNJI nous fait le point.
SON : MEURTRE_ENCADREMENT

Minembwa : Un homme tue sa femme avec une hache et prend fuite
Un homme, présenté comme un malade mental a tué sa femme à coup sûr de hache sur la tête et pris la poudre d’escampette à MWENGA.
Ghislain BAFUNYEMBAKA nous en dit plus.
SON : HACHE_MALADE

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Pavel KIZA, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 19.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -19.01.2018
– Lusenda : Les réfugiés burundais chargent le manque des moustiquaires imprégnés comme responsable de la malaria/ Pascal NDAYISHIMIYE
– Sange : L’ONG Mama for Africa renforce les capacités en médiation des conflits à 8 femmes leaders à Uvira / Bipemacho SENDE
– Lusenda : Une augmentation vertigineuse du prix de la viande de vache dans le camp inquiète les consommateurs/ Odette NIBIZI
– Lusenda : Une enfant de 3 ans et demi portée disparue dans le camp depuis le jour de Noel est recherchée / Pacifique MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Kiza PAVEL à la Présentation.
Lusenda : Le manque de moustiquaire imprégnés dans le camp et la malaria
Le manque des moustiquaires imprégnés dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, serait la cause de la hausse du taux de cas de la malaria ces 6 derniers mois.
Pascal NDAYISMIYE a enquêté sur cette question.
SON : MANQUE_MOUSTIQUAIRE

Sange : Formation en médiation à 8 femmes leaders en médiation
L’Organisation Mama for Africa a organisé une session de formation de deux jours en médiation des conflits à 8 femmes leaders de la plaine dans la cité d’Uvira.
Bipemacho SENDE a tendu son micro à ces femmes.
SON : FORMATION_MEDIATION

Lusenda : La hausse des prix de viande de vache inquiète les consommateurs
Un kilo de viande de vache est passé en un clin d’œil de 5000 Francs congolais à 6000 Francs congolais.
Cette différence de 1000 francs congolais inquiète les consommateurs pendant que les bouchers se justifient.
Odette NIBIZI, reportage.
SON : HAUSSE_PRIX VIANDE

Lusenda : La disparition d’une enfant de 3 ans et demi depuis Noel 2017
Elle s’appelle Djamila ITERITEKA. Elle a 3 ans et demi.
Elle a disparu depuis le 25 décembre dernier, jour de Noel.
Ecoutons le témoignage de sa mère.
SON : ENFANT_DISPARUE
Si vous retrouvez cette enfant, merci de la conduire dans sa famille au village 2, Bloque 1, parcelle 6.

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Kiza PAVEL, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 18.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -18.01.2018
– Uvira : La Monusco, la PNC, les FARDC et le Ministère de l’Intérieur se concertent pour sécuriser la route nationale RN5 / Kiza PAVEL
– Lusenda : Le Club RFI Sud-Kivu engagé dans la protection de l’envirronement autour du camp des réfugiés / Odette NIBIZI
– Sange : Le PNUD a formé 11 journalistes de la Radio Communautaire Luvungi en technique d’écriture-radio / Gilbert KWANGABA
– Lusenda : Une maladie non encore connue dévaste les champs de maïs des réfugiés burundais autour du camp/ Pacifique MUNEZERO
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON à la Présentation.
Uvira : La RN5 au plan de sécurisation du Ministère de l’Intérieur
Soucieux de l’insécurité qui prévaut dans la plaine de la Ruzizi, sur la route nationale N°5, Ministre de l’intérieur et de la sécurité provinciale se coalise avec la Monusco, la PNC, et les FARDC.
Kiza PAVEL, reportage.
SON : MIN_INSECURITE

Lusenda : L’engagement du Club RFI dans la protection de l’environnement
Dans le cadre de la protection de l’environnement, le Club RFI Sud-Kivu, déjà actif dans les activités culturelles et sportives dans le Camp de Lusenda, vient de se lancer dans le reboisement autour du camp.
Odette NIBIZI pour les détails.
SON : CLUB_RFI REBOISEMENT

Sange : La formation de 11 journalistes de Luvungi par le PNUD
11 journalistes de la Radio Communautaire de Luvingi ont profité pendant 3 jours de la formation en écriture/radio de base par le PNUD Sud-Kivu.
Gilbert KWANGABA nous en dit plus.
SON : FORMATION_PNUD

Lusenda : Une nouvelle maladie dévaste les champs de Maïs dans le camp
Les récoltes de maïs ne s’annoncent pas très bien dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda.
Yvette MUNEZERO a tendu son Micro aux cultivatrices et à un agronome.
SON : MAIS_DEVASTE

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 17.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -17.01.2018
– Sange : Le Centre de Santé Hekima de Kinanira attaqué par des hommes armés / Bipemacho SENDE
– Baraka : Affrontements entre les FARDC et les Mai-Mai CNPSC handicapent les activités dans le village Nemba/ André FAUCON
– Baraka : Le Ministre Provincial en charge des Médias appelle les organes de Presse à plus de responsabilité/ Amani DAUDI
– Lusenda : La fabrication des foyers améliorés pour lutter contre le déboisement dans le camp/ Yvette MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.
Sange : Le centre de santé Hekima attaqué par des porteurs d’armes
Deux maisons attaquées et le Centre de Santé Hekima pillé, tel est le bilan d’une opération qu’un groupe des bandits armés ont organisé à Kinanira dans la nuit du mardi au mercredi.
Bipemacho SENDE à Sange, nous en dit plus.
SON : ATTAQUE_CENTRE
Baraka : Les FARDC s’affrontent contre les Mai-Mai CNPSC à Nemba
La situation sécuritaire dans le village de Nemba en territoire de Fizi pousse les autres villages environnants à se vider de ses habitants et handicapent toutes les activités économiques et sociales.
André FAUCON pour plus de détails.
SON : AFFRONTEMENTS_NEMBA

Baraka : Un appel lancé aux responsables des médias de Fizi par le MINM
Restons toujours à Baraka ;
Le Ministre Provincial en charge des Médias dans la Province du Sud-Kivu appelle les organes de presse du territoire de Fizi à plus de responsabilité dans le traitement de l’information.
Amani DAUDI, reportage.
SON : MINM_RESPONSABILITE

Lusenda : La lutte contre le déboisement dans le camp de Lusenda
L’AGLRD, une association née dans le camp de Lusenda s’est lancée dans la fabrication des foyers améliorés (mbabula) à base de l’énergie solaire et des noix de palme pour lutter contre la déforestation autours du camp.
Notre correspondante Yvette MUNEREZO a tendu son micro au fabricant Samuel NDAGIMANA.
SON : DEBOISEMENT_FOYER

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Hassan SHABINI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 16.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -16.01.2018
– Minembwe : 50 vaches ravies à la communauté Banyamulenge ont été tuées puis distribuées aux habitants par des hommes en armes / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Baraka : Le Ministre provincial de l’EPSP en mission à Baraka demande aux écoles de la cité de suivre le programme du gouvernement congolais en matière d’Education / Ibrahim BYOMBE
– Lusenda : L’enregistrement biométrique des réfugiés couplé avec le programme des cours des élèves pose problème /Aimable KAVUNJAPORI
– Sange : Une nouvelle vague des demandeurs d’asile burundais en provenance des communes de Rugombo et Rugombo est arrivée dans la cité de Sange / Bipemacho SENDE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON à la Présentation.
Minembwe : Les hommes en armes volent, tuent et distribuent les vaches
50 vaches appartenant à la communauté Banyamulenge ont été ravies, tuées puis distribuées par des hommes armés aux habitants d’un village situé à 15 kilomètres de Salamabila.
Ghislain BAFUNYEMBAKA pour les détails.
SON : VACHES_BANYAMULENGE
Baraka : Le Ministre de l’enseignement Primaire et secondaire sensibilise
En mission de 3 jours à Baraka, le Ministre Provincial de l’Enseignement Primaire et Secondaire du Sud-Kivu a appelé à l’ordre les responsables des Etablissements scolaires du territoire de Fizi.
Ibrahim BYAOMBE depuis Baraka.
SON : MINISTRE_EPSP
Lusenda : L’enregistrement biométrique des réfugiés et l’éducation des élèves
L’enregistrement biométrique des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda traine les pieds.
Ce qui fait que certains élèves ratent leurs cours en attendant d’être enregistrés. Leurs parents se lamentent.
Aimable KAVUNJAPORI, reportage.
SON : ENREGISTREMENT_BIOMETRIQUE

Sange : Arrivée d’une nouvelle vague des réfugiés burundais à Sange
Plus de 100 personnes en provenance du Burundi sont encore allés chercher refuge dans la cité de Sange.
Ces personnes s’ajoutent à une autre liste de près de 200 personnes qui attendent toujours en dehors du camp de Transit à être enregistrées.
Bipemacho SENDE est à Sange.
SON : DEMANDEURS_ASILE

C’est la fin de cette Edition des nouvelles,
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 15.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -15.01.2018
– Kamanyola : Un homme de 27 ans nouvellement marié, revendeur de Airtel Money a été tué par balles par des hommes armés/ Hassan SHABANI
– Minembwe : Aux moins 50 vaches ont été tuées par balles et distribuées aux habitants par des mai-mai / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Mboko : 10 tôles par ménages ont été distribuées aux victimes du vent violent accompagné d’une forte pluie en Novembre 2017/ Thomson UNDJI
– Lusenda : Une enfant de 2 ans et demi a été violée par un homme de 35 ans dans le camp/Gratiant ALENGA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON à la Présentation.
Kamanyola : Un agent de Aitrel a été tué par des hommes armés
La situation sécuritaire à Kamanyola est toujours inquiétante. Un homme agé de 27 ans, revendeur de Airtel Money, nouvellement marié a été tué à son domicile par des hommes armés non autrement identifié.
Hassan SHABANI nous fait le point.
SON : HOMME_TUE

Minembwe : Les vaches tuées et distribuées aux habitants par des mai-mai
Au moins 50 vaches appartenant à la communauté banyamulenge ont été tuées par balles puis distribuées à la population locale à 15 Kilomètres de SALAMABILA par des mai-mai.
Une provocation, nous dit notre correspondant Ghislain BAFUNYEMBAKA.
SON : VACHES_DISTRUBUEES

Mkoko : Distribution des tôles aux victimes du vent violent et pluie
Les compagnons de Néhémie MWILANYA ont distribué des tôles à 36 ménages victimes du vent violent accompagné de pluie du mois de novembre dernier.
Thomson UNDJI pour les détails.
SON : DISTRIBUTION_TOLES

Lusenda : Un homme de 35 ans a violé une fillette de 2 ans et demi
Un homme âge de 35 ans est aux arrêts dans le camp des réfugiés burundais. L’homme est de nationalité congolaise et est accusé de viol sur une fillette de 2 ans et demi.
Gratiant ALENGA pour les détails.
SON : FILLETE_VIOLEE

Et c’est la fin de cette Edition,
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 12.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -12.01.2018
– Kamanyola : Nous sommes le 12, les adeptes de la voyante Ezebia ont célébré leur messe habituelle de la vierge Marie / Hassan SHABANI
– Sange : Plus de 100 demandeurs d’asiles burundais sot arrivés cette semaine à Sange / Bipemacho
– Lusenda : L’ONG NRC, à travers le HCR procède à la distribution de kits de cuisine aux écoles primaires de Lusenda / Gratiant ALENGA
– Lusenda : Polémique autour de la districution des uniformes aux élèves de 6 écoles de Lusenda /Odette NIBIZI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE à la Présentation.

Kamanyola : Célébration de la messe par les adeptes de la voyante Ezebia
A Kamanyola, dans la plaine de la Ruzizi, les adeptes de la voyante Ezebia ont célébré leur messe habituelle de chaque 12 du mois. La particularité de la messe de ce 12 janvier, c’est dans ce reportage d’Hassan SHABANI.
SON : EZEBIA_KAMANYOLA

Sange : Plus de 100 demandeurs d’asile burundais en dehors du camp
Cette semaine, au moins 100 demandeurs d’asile burundais sont arrivés dans la cité de Sange. Eux comme plus de 200 autres déjà sur place, aucun d’eux n’a jusque là pas encore été identifié.
BIPEMACHO SENDE pour les détails.
SON : DEMANDEURS_ASILE
Lusenda : La problématique de distribution des Kits de cuisine par NRC
L’ONG NRC, à travers le HCR procède depuis jeudi 11 janvier, à la distribution des kits de cuisine pour 5 écoles primaires de Lusenda.
Gratiant ALENGA nous en dit plus.
SON : KITS_CUISINE

Lusenda : Polémique autour de la distribution des uniformes dans 6 écoles
Merci Gratiant, toujours à Lusenda :
La distribution des uniformes à quelques élèves de 6 écoles secondaires de Lusenda ne crée pas l’unanimité entre élèves ou les chefs d’établissement.
Notre reporter Odette NIBIZI, a tendu son micro aux uns et aux autres de l’Institut SIBATWA.
SON : UNIFORME_EBENEZER

Et c’est la fin de cette Edition,
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 11.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS -11.01.2018
– Mwenga : Une bataille rangée entre éleveurs et agriculteurs à Mikenge, secteur d’Itombwe / Pardo MWETAMINWA
– Sange : Capacitation de 30 enseignants des écoles secondaires de la plaine dans la lutte contre la corruption par la CRC/ Gilbert KWANGABA
– Baraka : Une femme au bord la route est attrapée un camion qui perd le contrôle et meurt sur place. / André FAUCON
– Lusenda : RHA, Rebuild Hope for Africa victime d’un cambriolage par des inconnus dans le camp de Lusenda / Jonathan ISSAYA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.
Mwenga : Les éleveurs et les agriculteurs se rangent en ordre de batailles
Le calme est revenu à Mikenga, territoire de Mwenga, secteur d’Itombwe, après qu’une bataille ait éclatée entre agriculteurs et éleveurs suite à une vache en divagation.
Pardo MWETEMINWA revient sur cet incident.
SON : DIVAGATION_BETTES

Sange : La lutte contre la corruption dans les écoles secondaires
Pendant 4 jours, 30 enseignants des écoles secondaires de la plaine la Ruzizi, suivront une formation sur la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance.
La structure formatrice, c’est le Centre de Recherche sur l’anti-corruption.
Depuis la cité de Sange, Glibert KWANGABA nous en dit plus.
SON : LUTTE_CORRUPTION

Baraka : Une femme au bord la route est attrapée un camion et meurt
Un décès pas commode vient d’être enregistré non loin de la route principale N°5 à Baraka Centre.
Une femme au bord de la route AE BASE 1, à quelques de la principale a été attrapée par un camion qui a perdu contrôle. Le mauvais état de la route, en serait la cause.
Sur place un reportage de André FAUCON.
SON : FEMME_MEURT

Lusenda: RHA, Rebuild Hope for Africa victime d’un cambriolage
Dans la nuit du mardi au Mercredi, l’ONG RHA Rebuild Hope For Africa a été victime d’un cambriolage dans le camp de Lusenda.
Quoi que les objets volés ne sont pas d’une grande valeur, l’acte reste condamnable.
Notre correspondant Jonathan ISSAYA s’est entretenu avec le responsable de la sécurité de cette organisation dans le camp.
SON : CAMBRIOLAGE_RHA

Et c’est la fin de cette Edition,
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 10.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 10.01.2018
– Minembwe : Des hommes armés ont logé plusieurs balles dans la tête d’une femme à son domicile / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Mboko : L’hôpital de Nundu, premier bénéficiaire des équipements pour lutter et prévenir contre le Choléra / Thomson UNDJI
– Lusenda : Innovation au Centre de Santé de Lusenda. Une Ambulance pour les réfugiés et la communauté hôte / Jonathan ISSAYA
– Baraka : Les deux jours de deuil national avec drapeau en berne, se sont transformés en jours fériés dans les écoles/ Ibrahim BYAOMBE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.
Minembwe : Une femme a été tuée par balles dans la tête à son domicile
Des hommes armés non autrement identifiés ont tué une femme par balle dans la nuit du samedi au dimanche.
Ces malfrats, après leur forfait se sont volatilisés dans la nature.
Ghislain BAFUNYEMBAKA, depuis Minembwe.
SON : FEMME_ASSASSINEE

Mboko : Un don d’équipements pour lutter et prévenir contre le Choléra
L’Organisation Non Gouvernementale ADRA vient d’équiper l’hôpital de Nundu en équipements d’appoint pour lutter et prévenir contre l’épidémie de Choléra qui menace le territoire de Fizi.
William Thomson UNDJI pour les détails.
SON : EQUIPEMENTS_NUNDU

Lusenda : Un don d’une ambulance pour la communauté hôte et les réfugiés
Toujours à Nundu, cette zone de Santé vient de bénéficier d’un don du gouvernement allemand à travers l’organisation AFPDE.
Il s’agit d’une ambulance qui servira à la fois à la communauté hôte et les réfugiés burundais au Centre de Santé de Lusenda.
Jonathan ISSAYA nous fait le point.
SON : AMBULANCE_NUNDU

Baraka : Deux jours de deuil national se transforment en fériés dans les écoles
A Baraka, les deux jours de deuil national décrété par le gouvernement congolais suite à l’inondation dans la capitale qui a endeuillée plusieurs familles, se sont transformés en jours fériés.
Un reportage de Ibrahim BYAOMBE.
SON : DEUIL NATIONAL_FERIES

Merci Ibrahim BYAOMBE.
Sachez par ailleurs que les activités ont repris timidement ce mercredi 10 janvier 2018 dans toutes les écoles de la place.

Fin de cette Edition,
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 09.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 09.01.2018
– Lusenda : La Police & le RECOPE sensibilisent contre l’utilisation des enfants dans les débits de boisson / Ghislaine MANIRAKIZA
– Kiliba : Accusée de sorcellerie, une femme de 45 ans vient d’échapper à une justice populaire à Kiliba / David MUNYAGA
– Baraka : 3 femmes violées puis internées, en un mois à l’hôpital général de Baraka. La société civile condamne/ Moutard MATESO
– Lusenda : Au Centre de Santé de Lusenda, un seul infirmier consulte 150 personnes en moyenne, par jour/ Mkuba’ya MTAMBELA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.

Lusenda : La PNC et le RECOPE sensibilise sur la protection dans les bistrots
La Police Nationale Congolaise et le Réseau Communautaire pour la Protection de l’enfant (RECOPE) sensibilisent les propriétaires des bistrots sur la protection des enfants dans les bistrots de Lusenda.
Ghislaine MANIRAKIZA.
SON : RECOPE_BISTROTS

Kiliba : Une femme de 45 ans vient d’échapper à une justice populaire
Accusée de sorcellerie, une femme de 45 ans vient d’échapper à une Justice populaire à Kiliba dans la plaine de la Rusizi.
David MUNYAGA, reportage.
SON : JUSTICE_POPULAIRE

Baraka : La société civile répertorie et condamne 3 cas de violences sexuelles
En moins d’un mois, trois (3) femmes ont été internées à l’hôpital de Baraka. Pour cause, elles ont été victimes de violences sexuelles par des hommes en uniforme.
Moutard MATESO, nous en dit plus.
SON : VOILENCE_SEXUELLE

Lusenda : 150 personnes sont consultées en moyenne par un infirmier
Au moins 150 personnes sont consultées par en infirmier du Centre de Santé de Lusenda.
Un chiffre qui fait peur, d’autant plus que la moyenne devrait être de 50 personnes par jour. La présence de réfugiés dans la zone a fait gonfler ce chiffre, Mkaba’ya MTEMBELA reportage.
SON : INFIRMIER_CONSULTATION

Voilà, comment s’achève cette Edition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, je suis Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 08.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 08.01.2018
– Sange : Au moins 50 demandeurs d’asile burundais passent leurs nuits à la belle étoile devant le camp de Transit de Sange/ Glibert KWANGABA
– Baraka : L’ONG ADRA lance une campagne de lavage de mains au savon dans la cité de Baraka / André FAUCON
– Lusenda : La Croix-Rouge RDC sensibilise les habitants sur l’hygiène autour de la rivière Lusenda / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : La Polémique au tour de la reconstruction du Marché CEPGL n’est pas burundaise/ Marie-Charles NININAHAZWE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.
Sange : Des demandeurs d’asile qui passent leur nuit à la belle étoile
Au moins 50 demandeurs d’asile burundais passent la nuit à la belle étoile. Cela devant le camp de Transit de Sange.
Glibert KWANGABA pour un point complet.
SON : BELLE_ETOILE

Baraka : L’ONG ADRA sensibilise sur le lavage des mains au savon
En vue de lutter contre les maladies des mains sales et lutter contre le choléra, l’ONG ADRA a lancé officiellement sa campagne de lavage des mains dans le territoire de Fizi à Baraka.
André FAUCON, reportage
SON : LAVAGE_MAINS

Lusenda : La Croix-Rouge RDC sensibilise les habitants de Lusenda/Hygiène
La Croix-Rouge RDC sensibilise les habitants autour de la rivière Lusenda en territoire de Fizi, de se prendre en responsable pour ne pas faire ses besoins dans la rivière.
Alexandre BIZIMANA nous fait le point.
SON : CROIX ROUGE_WASH

Lusenda : Les réfugiés burundais disent être prêts à contribuer 1000 Fc
Pendant que la polémique gagne du terrain autour de la contribution locale par ménage dans le secteur Tanganyika pour la reconstruction du Marché CEPGL, les réfugiés burundais eux se disent être prêts à contribuer à hauteur de 100 Francs par famille.
Marie-Charles NININAHZWE a tendu son Micro au chef du Groupement Balala Nord, et à Monsieur Robert le président du dit Marché.
Nous les écoutons.
SON : CHEF_SIBATWA
SON : PRESIDENT_MARCHE
Voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’Informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 05.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 05.01.2018
– Lusenda : Au moins 1000 (mille) toilettes construites en tôle données aux réfugiés du camp de Lusenda par l’ONG ADES/Ghislaine MANIRAKIZA
– Lusenda : La population locale refuse de payer ‘’la participation locale’’ pour la reconstruction du marché CEPGL / Jonathan ISSAYA
– Kamanyola : Le Président de la communauté des Pygmées de Kamanyola dénonce le mauvais traitement dont ils sont victimes/ Wendo LUSHINJI
– Minembwe : Ils n’ont rien emporté, mais ont tué un père de famille et son fils dans leur maison / Ghislain BAFUNYEMBAKA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI à la Présentation.
Lusenda : La distribution des douches et toilettes aux réfugiés de Lusenda
En vue de lutter le choléra et les autres maladies liées au manque d’hygiène, l’ONG ADES procède depuis jeudi matin à la distribution d’au moins mille (1000) douches et toilettes aux réfugiés burundais du camp de Lusenda.
Ghislaine MANIRAKIZA, reportage.
SON : ADES_TOILETTES
Lusenda : Le Fonds Social est loin de convaincre la population locale
2500 Francs congolais.
C’est le montant qui a été demandé à chaque ménage de Lusenda, dans le secteur Tanganyika de contribuer pour la reconstruction du Marché CEPGL par l’Organisation ODD à travers le financement du Fonds Social.
Cette demande, peine à passer dans les oreilles de la population.
Jonathan ISSAYA pour les détails.
SON : CEPGL_MARCHE
Kamanyola : La communauté de pygmées de Kamanyola monte au créneau
La communauté des Pygmées vivant à Kamanyola dénonce le mauvais traitement dont ses membres sont victimes de la part des autres communautés.
Wendo LUSHINJI à Kamanyola, nous fait le point.
SON : PYGMEES_TRAITEMENT
Minembwe : Des bandits armés ont tué un père de famille et son fils
A Bisakara, secteur Nganja, groupement Basikalangwa, territoire de Fizi, un père de famille et son fils ont été tués par des porteurs d’armes non autrement identifiés, dans la nuit du 03 au 04 janvier dernier.
Les malfrats n’ont rien emporté après leur forfait.
Ghislain BAFYUNYEMBAKA pour plus de détails.
SON : TUERIE_PERE_FILS

Voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’Informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 04.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 04.01.2018
– Kamanyola : Un commerce transfrontalier basé sur la fraternité à Bugarama et à Kamanyola/Hassan SHABANI
– Lusenda : Un brasero très économique à base des déchets de noix de palme, signé NDAGIMANA Samuel / Emmanuel BIMENYIMANA
– Sange : 3 familles ont été visitées par des hommes en armes, cette semaine/Gilbert KWANGABA
– Minembwe : Une panique généralisée règne dans le village Bukunji, en territoire de Mwenga/Ghislain BAFUNYEMBAKA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pardo MWETAMINWA à la Présentation.
Kamanyola : Le commerce transfrontalier dans un climat de paix à Kamanyola
En dépit d’un climat politique incertain, les petits commerçants qui exercent le long de la frontière entre le Rwanda à Bugarama et la RDC à Kamanyola se disent exercer leur business en toute fraternité.
Hassan SHABANI, reportage.
SON : FRONTIERE_PAIX_KAMANYOLA

Lusenda : La fabrication d’un brasero très économique dans le camp
Un nouveau type de Brasero très économique a été présenté aux réfugiés burundais vivant dans le camp de Lusenda, en territoire de Fizi.
Emmanuel BIMENYIMANA nous fait le point.
SON : BRASERO_ECONOMIQUE

Sange : La sensibilisation sur la Paix par le chef de la cité de Sange
Après que 3 familles soient visitées par des hommes en armes, cette semaine dans la cité de Sange, le nouveau chef de cette cité sensibilise sa population sur la Paix et la sécurité des personnes et leurs biens.
Gilbert KWANGABA pour les détails.
SON : SECURITE_CITE

Minembwe : Deux groupes armés antagonistes dans un même village
Une panique généralisée règne dans le village Bukunji, secteur d’Itmbwe, territoire de Mwenga suite aux activités de deux groupes armés dans cette zone.
Notre reporter Ghislain BAFUNYEMBAKA, nous en dit plus.
SON : GROUPES_ARMES_INQUIETENT
Les activités de deux groupes armés antagonistes dans le village Bukunji, secteur d’Itombwe, territoire de Mwenga inquiète et panique la population locale.
Merci Ghislain BAFUNYEMBAKA.

Voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’Informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Pardo MWETAMINWA, j’étais à la présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 03.01.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Sommaire :
ONGEA-INTERNEWS – 03.01.2018
– Uvira : Le Général de Brigade Yav Philémon remplace le Général de Brigade Gustave BWANGE aux opérations SOKOLA2/Elie
– Lusenda : AIRD à la rescousse de 632 ménages victimes de l’ouragan d’octobre et novembre 2017 dans le camp de Lusenda/ Ghislaine
– Lusenda : 100 % fabrication locale. La boisson MUTINYANI sème désolation dans le camp des réfugiés/ Gratiant
– Lusenda : Morte par noyade dans une fosse, Anuarite NDAYISHIMIYE avait 20 mois / Marie-Charles

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pardo MWETAMINWA à la Présentation.
Uvira : Un remplacement à la tête du commandement militaire Sokola 2
Le Général de Brigade Yav Philémon !
Retenez bien ce nom. C’est le nouveau chef du commandement militaire des opérations Sokola 2 dans la Province du Sud-Kivu.
Il remplace à ce poste le Général de Brigade Gustave BWENGE SAFARI.
Elie Lambert KALEMIRE pour les détails.
SON : SOKOLA 2_GENERAL
Lusenda : 632 ménages victimes de l’ouragan d’octobre et novembre 2017
632 ménages qui ont été victimes de l’ouragan d’octobre et novembre 2017 dans le camp Lusenda viennent de recevoir une assistance de l’ONG AIRD.
Ils reçoivent une bâche, 7 chevons et des clous pour reconstruire leurs abris.
Ghislaine MANIRAKIZA a tendu son micro aux bénéficiaires de cette assistance.
SON : AIRD_OURAGAN
Lusenda : MUTINYANI, la boisson qui sème désolation dans le camp
Elle avait 47 ans, mère célibataire de 5 enfants. Son corps a été retrouvé sans vie dans un canal qui emporte des eaux dans le camp de Lusenda.
La raison de son décès ? Le MUTINYANI. Une boisson 100 % locale, fabriquée dans le camp de Lusenda.
Gratiant ALenga.
SON : MUTINYANI_ALCOOL

Lusenda : A 20 mois de vie, la petite Anuarite NDAYISMIYE n’est plus.
Dans une fosse de 80 cm remplie d’eau, à 5 mètres de la maison, au village 24, site Katungulu 2, dans le camp des réfugiés de Lusenda, une fillette de 20 mois été retrouvée noyée.
Elle s’appelait Anuarite NDAYISHIMIYE.
Le président de l’Association des Réfugiés Burundais dans le camp de Lusenda, Monsieur Emmanuel NTIRAMPEBA, au micro de Marie-Charles sensibilise sur les fosses non couvertes.
SON : EMMANUEL_FOSSES
Un petit rappel !
Au mois d’août dernier dans le village 25, un autre enfant avait perdu la vie dans les mêmes circonstances.
Et un autre a échappé bel au mois de novembre dernier dans le village 13, après avoir passé 3 jours dans une fosse non couverte, mais vide.

Voilà, ça sera la fin de ce Bulletin d’Informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi, c’est Pardo MWETAMINWA, j’étais à la présentation.
Au revoir.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 28.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -28.02.2018
Sommaire :
– Fizi : Libération des 4 réfugiés burundais, arrêtés pour avoir placer ou délimiter sans mandat le camp de Mulongwe / Fély MUTUNGWA
– Lusenda : Dans le secteur Tanganyika, l’ONG ADEPAE procède à l’enregistrement biométrique des déplacés internes de novembre dernier en vue de leur venir en aide/ Gratiant ALENGA
– Mboko : Installation depuis du Centre d’assistance médico-psychosocial dans la zone de Santé de Nundu pour une prise en charge holistique des victimes des violences sexuelles/ Thomson UNDJI
– Baraka : L’Association des Femmes pour le Développement de Fizi renforce les capacités en protection de 50 Officiers de Police Judiciaire à Baraka/ André FAUCON
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Fizi : Libération des 4 réfugiés burundais, arrêtés suite au bornage
La Police Nationale Congolaise a libéré tôt-matin de ce mercredi, les 4 réfugiés burundais qui ont été arrêtés le dimanche dernier, suite au bornage illégal du camp des réfugiés de MULONGWE.
Fely MUTUGWA pour les détails.
SON : LIBERATION_REFUGIES

Lusenda : Enregistrement biométrique des déplacés internes de novembre
L’organisation non-gouvernementale ADEPAE, avec le soutient de DIAKONIA procède depuis le week-end dernier à l’enregistrement biométrique des déplacés internes de novembre dernier dans le secteur Tanganyika.
Gratiant ALENGA, nous en dit plus.
SON : ENREGISTREMENT_ADEPAE

Mboko : Installation d’un Centre d’assistance médico-psycho-social
Installation depuis le début de cette semaine, d’un Centre d’assistance médico-psychosocial des prises en charge des survivants des viols et violences sexuelles dans la zone de Santé de Nundu, en territoire de Baraka.
Thomson UNDJI, reportage.
SON : NUNDU_INSTALLATION

Baraka : Capacitation de 50 officiers de Police Judiciaire en Protection
50 Officiers de Police Judicaire ont bénéficié d’un renforcement de capacité en protection, par l’Association des Femmes pour le Développement du territoire de Fizi, AFD.
Une formation qui aura duré deux jours.
André FAUCON pour les détails.
SON : FORMATION_AFD

Et, c’est la fin de ce Bulletin d’information.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Présentation, Alexandre BIZIMANA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 27.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -27.02.2018
Sommaire :
– Kamanyola : Une réunion organisée par la Monusco sur le vivre ensemble entre la communauté haute et les demandeurs d’asile burundais accouche d’une souris/ Hassan SHABANI
– Fizi : Les objectifs de KAWAYA MOTIPULA Aimé, nouvel Administrateur du Territoire de Fizi sont entre autres la sécurité des réfugiés burundais sur son sol/Fely MUTUNGWA
– Lusenda : Le PAM se souvient de 255 familles des réfugiés burundais en situation irrégulière de cartes biométriques et leur donne leur ration alimentaire du mois de Janvier 2018 / Odette NIBIZI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Thomson UNDJI / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Kamanyola : La Monusco organise une réunion sur le vivre ensemble
La section des affaires civiles de la Monusco a organisé une réunion sur le vivre ensemble à Kamanyola entre la communauté hôte et les demandeurs d’asile burundais.
Cette réunion, n’a pas rencontré les résultats escomptés.
Hassan SHABANI.
SON : KAMANYOLA_MONUSCO
Fizi : L’AT du territoire de Fizi se fixe trois objectifs pour son mandat
Le nouvel Administrateur du Territoire de Fizi, Monsieur KAWAYA MOTIPULA Aimé s’est fixé trois objectifs à réaliser pendant son mandat depuis sa nomination à ce poste le 25 janvier 2018 par le chef de l’Etat.
Entre autres objectifs, la protection et la sécurité des réfugiés burundais sur son sol.
Fely MUTUNGWA pour les détails.
SON : AT FIZI_OBJECTIFS
Fizi : 4 réfugiés burundais se permettent de délimiter le camp de Mulongwe.
Interpellation dans la journée d’hier dimanche de 4 réfugiés burundais qui se sont donné le luxe de commencer à délimiter le camp des réfugiés burundais de MULONGWE.
Cela sans mandat aucun.
Un reportage de Fely MUTUNGWA, lu par Emmanuel BIMENYIMANA.
SON : DELIMITATION_MULONGWE

Lusenda : Distribution des vivres à 255 familles en situation irrégulière
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM a procédé depuis ce mardi jusqu’à jeudi à la distribution des vivres composés aux familles des réfugiés en situation d’irrégularité avec leurs cartes biométriques.
Cette distribution est du mois de Janvier 2018, et est composée de farine jaune de Mais, d’huile de soja, et des petits poids.
Emmanuel NTIRAMPEMBA, président du camp s’en félicite au micro de Odette NIBIZI.
SON : EMMANUEL_PAM

Emmanuel NTIRAMPEBA, Président du camp.
Fin de ce Bulletin d’information.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Présentation Thomson UNDJI/ Marie-Charles NININAHAZWE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 26.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -26.02.2018
Sommaire :
– Lusenda : Célébration du 161ème anniversaire de Robert BADEN-POWELL, fondateur du SCOUTISME dans le monde. Les scouts du camp et ceux de la communauté ont été en communion / Alexandre BIZIMAMANA
– Fizi : Interpellation de 4 réfugiés burundais qui se sont permis de délimiter selon leur gré, le nouveau camp des réfugiés de Mulongwe / Fely MUTUNGWA
– Uvira : 5 personnes tuées et 2 autres grièvement blessées par des porteurs d’arme dans le groupement BIJOMBO/ Pardo MWETAMINWA
– Uvira : Fin de la formation d’une semaine en Journalisme sensible au genre des journalistes pigistes de l’ONG Internews / Ghislaine MANIRAKIZA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON / Alexandre BIZIMANA à la présentation.
Lusenda : Célébration de l’anniversaire du scoutisme dans le camp
30 scouts, parmi lesquels 19 hommes et 11 femmes ont célébré dans le camp de Lusenda, le 161 anniversaire de Robert BADEN-PAWELL, fondateur du mouvement scout.
16 parmi ces scouts étaient des réfugiés burundais.
Alexandre BIZIMANA a tendu son micro au commissaire scout du District de Fizi, Monsieur AMISI MADIBANGA pour cet évènement.
SON : DITRICT_SCOUTISME

Fizi : 4 réfugiés burundais se permettent de délimiter le camp de Mulongwe.
Interpellation dans la journée d’hier dimanche de 4 réfugiés burundais qui se sont donné le luxe de commencer à délimiter le camp des réfugiés burundais de MULONGWE.
Cela sans mandat aucun.
Fely MUTUNGA, notre correspondant sur place pour en dit plus.
SON : DELIMITATION_MULONGWE

Uvira : L’insécurité continue à se porter à merveille dans la plaine
En moins de deux jours, 5 personnes ont été tuées par balle et deux autres grièvement blessées par des porteurs d’armes non autrement identifiées dans le groupement de BIJOMBO en territoire d’Uvira.
Pardo MWETAMINWA.
SON : PERSONNES_TUEES

Uvira : Fin de la formation sur le Journalisme sensible au genre à KAVINVIRA
Fin ce lundi 26 février de la formation sur le Journalisme sensible au genre donnée aux 32 Journalistes pigistes de l’ONG Internews dans son projet Jeunes réfugiés burundais pour l’information, le dialogue et la coexistence pacifique.
Madame Clarisse AWA, formatrice de l’organisation AFEM, Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu revient sur les grandes étapes de la formation.
SON : FORMATION_AFEM FIN

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est André FAUCON/ Alexandre BIZIMANA, j’étais à la Présentation.
A la prochaine édition.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 23.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -23.02.2018
Sommaire :
– Uvira : Fin de la formation du premier groupe et début de la formation du deuxième groupe des Journalistes pigistes d’Internews par l’Association des Femmes des Médias à KAVINVIRA/Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : 400 personnes déplacées de guerre de la presqu’île d’UBWARI sont formées en gestion de traumatisme par l’organisation SHERIMEDE /Jonathan ISSAYA
– Uvira : La compagnie CASETRA rend visite aux 767 prisonniers du Centre d’incarcération de MULONGWE. Burundais, Rwandais et Congolais y sont confondus / Pavel KIZA
– Kiliba : Madame FATOUMA AMOURI, agent de la DGDA et défenseur des droits humains a été libérée par ses ravisseurs moyennant 4000 USD / David MUNYAGA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Uvira : Fin de la Formation du premier groupe des Journalistes pigistes
Fin de la formation du premier groupe des Journalistes pigistes de l’ONG Internews en Journalisme sensible au genre par l’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu, AFEM à KAVINVIRA.
C’est dans le cadre du projet : Jeunes réfugiés burundais pour l’information, le dialogue et la coexistence pacifique de l’ONG Internews.
Quel est sentiment des participants à l’issu de cette formation ?
SON : FORMATION_AFEM KAVINVIRA
Retenez qu’un deuxième groupe composé d’une dizaine de journalistes venus aussi d’Uvira, de Fizi et de Bukavu commence la même formation à partir de ce samedi pour 3 jours.
Lusenda : Une formation sur la gestion de traumatisme par SHERIMEDE
SHERIMED, une organisation internationale spécialisée dans la gestion de traumatisme après la guerre procède depuis ce vendredi à la formation de 400 personnes déplacées de guerre en Gestion de Traumatisme.
Jonathan ISSAYA, nous en dit plus.
SON : GESTION_SHERIMEDE

Uvira : La compagnie CASETRA rend visite aux prisonniers de MULONGWE
La compagnie CASETRA a rendu visite aux prisonniers du Centre d’incarcération de MULONGWE en territoire d’Uvira.
Le constat est dur. Au lieu de 250 personnes prévues lors de la construction, ce Centre compte 767 prisonniers.
Madame MAKAYA MAMBWENYI, chargée des affaires sociales à la compagnie au micro de Pavel KIZA.
SON : PRISONNIERS_CASETRA
Sachez par ailleurs, que cette compagnie leur a apporté 15 sacs de farine de froment (semoule) et 3 sacs de riz, tous de 25 Kg.

Kiliba : Libération moyennant 4000 USD de Madame FATOUMA AMOURI
Enfin libre. Kidnappée le vendredi de la semaine passée par des hommes armés, en cagoules, Madame FATOUMA AMOURI, agent de la DGDA et défenseur des droits humains à travers l’Association UHAMWAKI a finalement été libérée par ses ravisseurs moyennant la somme de 4000 USD.
Témoignage de Moyen Trésor MUYUKU, Chef de programme de cette Association.
SON : LIBERATION_FATOUMA
Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE, j’étais à la Présentation.
A la prochaine édition.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 22.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -22.02.2018
Sommaire :
– Uvira : L’Association des Femmes de Média, AFEM, organise une formation d’une semaine en Journalisme sensible au genre à l’attention des Journalistes pigistes de l’ONG Internews/ Ibrahim BYAOMBE
– Kamanyola : La société civile de Kamanyola demande la délocalisation du camp de Transit des réfugiés burundais/ Wendo LUSHINJI
– Kiliba : Le Révérend Pasteur de la 8ème CEPAC à Kiliba, Monsieur Espoir MAJAGIRA rend hommage aux 369 victimes de la pluie de Janvier 2018 dans la cité /David MUNYAGA
– Lusenda : Le PAM n’est plus arrivé dans le camp pour répondre du retard de distribution des vivres du mois du 18 Janvier 2018/ Yvette MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pavel KIZA / Ghislaine MANIRAKIZA à la présentation.

Uvira : Une formation organisée par l’Association des Femmes de Média
AFEM, Association des Femmes de Média organise une formation des Journalistes pigistes de l’organisation Internews.
La formation porte sur le journalisme sensible au genre.
C’est dans le cadre du projet ‘’Jeunes burundais pour l’information, la paix et la coexistence pacifique.
Ibrahim BYAOMBE pour le reportage.
SON : FORMATION_AFEM

Kamanyola : La demande de la société civile de Kamanyola par rapport
La société civile de Kamanyola demande la délocalisation du camp de transit des réfugiés burundais sur leur sol. Elle l’a dit à travers une lettre adressée au gouverneur de Province du Sud-Kivu.
Wendo LUSHUNJJI, pour les détails.
SON : DELOCALISATION_TRANSIT

Kiliba : Le révérend Pasteur, Espoir MAJAGIRA de la 8ème CEPAC en hommage
Le révérend Pasteur de la 8ème CEPAC, Monsieur Espoir MAJAGIRA a rendu hommage aux victimes de la pluie du 18 janvier qui a frappé 369 ménages en une soirée.
Son choix s’est porté d’abord sur 56 veuves parmi les victimes.
David MUNYAGA, reportage.
SON : HOMMAGE_PLUIE

Lusenda : Le PAM n’est plus arrivé dans le camp pour la question des vivres
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM n’est plus arrivé dans le camp de Lusenda comme prévu depuis le lundi de cette semaine.
Le PAM devrait envoyer l’un de ses représentants pour répondre devant les chefs des villages à la question relative au retard de distribution des vivres du mois de Janvier dernier.
Yvette MUNEZERO a rencontré les chefs des villages qui étaient dans une réunion de concertation dans cette matinée chez le chef de groupement Balala Nord.
SON : PAM_REUNION

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Pavel KIZA / Ghislaine MANIRAKIZA, j’étais à la Présentation.
A la prochaine édition.


Conducteur d’Informations
Mardi, 20.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -20.02.2018
Sommaire :
– Kamanyola : 823 ménages, parmi lesquels des réfugiés burundais ont bénéficié des semences pour cette nouvelle saison culturale. Un Don du CICR/ Wendo LUSHINJI
– Kiliba : Une dame, agent de la DGDA au poste frontière VUGIZO entre Kiliba en RDC et Bujumbura au Burundi a été kidnappée depuis vendredi par des hommes en arme, portant des cagoules / David MUNYAGA
– Lusenda : Le HCR calme une deuxième manifestation des réfugiés qui réclament la distribution des vivres du mois de Janvier dans le camp / Marie-Charles NININAHAZWE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Thomson UNDJI / Pascal ND à la présentation.
Kamanyola : 823 ménages bénéficient d’une assistance en semence du CICR
Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) procède depuis dimanche passé à la distribué des semences à 823 ménages de KATOGOTA dans la plaine de la RUZIZI qui ont été victimes de la mauvaise saison culturale de septembre à janvier qui vient de finir.
Un reportage de Wendo LUSHINJI, depuis Kamanyola.
SON : SEMANCE_KATOGOTA

Kiliba : Madame FATOUMA AMOURI reste portée-disparue depuis vendredi
Madame FATOUMA AMOURI, agent de la DGDA au poste frontière VUGIZO entre Kiliba en RDC et Bujumbura au Burundi est portée disparue depuis le vendredi dernier.
Les témoins renseignent qu’elle a été kidnapée par des hommes en arme, cagoulés, et qui l’on emportée dans la brousse.
Depuis, personne n’a de ses nouvelles.
David MUNYAGA pour les détails.
SON : FATOUMA_KIDNAPPEE

Lusenda : Le HCR calme une manifestation des réfugiés par une réunion.
Le HCR, et ses autres partenaires tels que AIRD, CNR ont organisé une réunion d’éclaircissement du retard dans la distribution des vivres du mois de Janvier dernier.
Cette réunion s’est tenue dans cette matinée du mardi, à l’attention des chefs des villages et des autres représentants des réfugiés burundais.
Les conclusions de cette rencontre, c’est avec ce chef du village au micro de Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : REUNION_HCR

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Thomson UNDJI / Pascal ND, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Lundi, 19.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -19.02.2018
Sommaire :
– Lusenda : Retard dans la distribution de la ration alimentaire du mois de Janvier 2018 dans le camp des réfugies. Certains réfugiés et leurs enfants manifestent leur colère par une marche / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Hausse de tous les prix des denrées alimentaires dans la foire au camp des réfugiés. Ces derniers restent perplexes quand les commerçants justifient cette hausse par l’instabilité de dollar/Yvette MUNEZERO
– Mboko : A 4 kilomètres du camp des réfugiés, un pêcheur échappe à la mort ce lundi matin après qu’il ait été happé par un hippopotame / Thomson UNDJI.

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pardo MW/ Pascal ND à la présentation.

Lusenda : Une marche pour réclamer la distribution de la ration alimentaire
Le camp de Lusenda s’est réveillé ce lundi vers 10h par une petite marche pacifique regroupant une vingtaine d’enfants et quelques adultes.
Ces derniers réclament aux humanitaires, le début de distribution de la ration alimentaire du mois de Janvier 2018.
Propos recueillis par Marie-Charles NININAHAZWE
SON : MARCHE_RATION JANVIER
Le représentant des réfugiés dans le camp, Monsieur Emmanuel NTIRAMPEBA tente de rassurer toutes les parties.
SON : PRESIDENT_RATION JANVIER

Lusenda : Hausse des prix des denrées alimentaires dans la foire des vivres
Les réfugiés burundais vivant dans le camp de Lusenda restent perplexes quant à la hausse des prix des produits alimentaires sur les marchés pendant la foire.
Ces réfugiés ne comprennent pas comment on peut justifier cette hausse par le taux de change des dollars sur le marché, alors que toutes les transactions s’effectuent en dollars américains pendant ces foires. Ils sont au micro de Yvette MUNEZERO.
SON : TRANSACTION_PRIX

Mboko : Un pêcheur happé par un hippopotame dans les eaux de Tanganyika
Un homme d’à peu près 28 ans, pêcheur de son état vient d’échapper à la mort ce lundi sur le Lac Tanganyika.
Happé par un hippopotame avec son ami, aussi pêcheur, il a été sauvé de justesse en laissant sa chemise à l’animal.
Thomson UNDJI pour les détails.
SON : HIPPOPOTAME_PECHEUR

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Pardo MW/ Pascal ND, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 16.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -16.02.2018
Sommaire :

– Lusenda : L’organisation FAP ‘’Femmes Artisanes pour la Paix’’ lance ses activités dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda / Gratiant ALENGA
– Kiliba : L’insécurité grandissante dans le Moyen-Plateau d’Uvira. TOHAKO LWAKO Hussein, nouveau commandant de la PNC à KATOBO tente de rassurer les réfugiés burundais dans la zone / David MUNYAGA
– Minembwe : Les réfugiés burundais sont terrifiés par la tuerie d’un éleveur des vaches du village BIJOMBO par des hommes armés ‘’non autrement identifiés’’ / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Lusenda : Un enfant refugié burundais de 13 ans accusé des coups et blessures est aux arrêts depuis 3 jours dans le camp de Lusenda / Pacifique MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre B/Hassan SH à la présentation.

Lusenda : Lancement des activités de l’organisation FAP dans le camp
L’organisation Femme Artisane pour la Paix, FAP en sigle a lancé depuis ce jeudi 15 février 2018 dans la matinée ses activités dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda.
La représente des femmes de la localité de Lusenda, nous donne ses impressions quant à l’arrivée de cette organisation dans le camp.
Elle est au micro de Gratiant ALENGA.
SON : FAP_LANCEMENT

Kiliba : L’insécurité grandissante dans les Moyens-plateaux et environs
Les habitants du Moyen-plateau d’Uvira dans la localité de KIHANDE se plaignent des actes de pillage dont ils sont victimes des hommes en uniforme dans leur milieu.
Le nouveau commandant de la Police Nationale à KATOBO, TOHAKO LWANO Hussein tente de rassurer les réfugiés burundais et la population locale dans ce reportage de David MUNYAGA.
SON : PNC_KATOBO

Minembwe : Enquête du meurtre d’un éleveur dans le village BIJOMBO
Les refugiés burundais qui habitent dans le village BIJOMBO sont terrifiés par le meurtre d’un éleveur des vaches par des hommes armés non-autrement identifiés.
Ghislain BAFUNYEMBAKA, reportage.
SON : BIJOMBO_MEUTRE

Lusenda : Un enfant réfugié burundais de 13 ans au cachot dans le camp
Et pour finir, cette nouvelle.
Un enfant réfugié burundais âgé d’à peu près 13 ans vient de passer 3 jours au cachot dans le camp de Lusenda.
Les raisons de son arrestation et les actions entreprises pour réclamer sa libération nous sont données par Emmanuel NTIRAMPEBA au micro de Yvette MUNEZERO.
SON : ENFANT_CACHOT

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Alexandre B/Hassan SH, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 15.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -15.02.2018
Sommaire :
– Mboko : 12 mariages seulement ont été enregistrés en 2017 devant l’officier de l’Etat civile à Mboko. Le préposé de l’Etat civile dénonce les unions libres dans son secteur / Thomson UNDJI
– Baraka : Un sit-in en vue contre la décision de Néhémie MWILANYA, Directeur de Cabinet du chef de l’Etat / André FAUCON
– Sange : Le CICR à la rescousse de 1 500 personnes déplacées suite au massacre de MUTARULE du mois d’Août 2014 / Gilbert KWANGABA
– Lusenda : Lancement officiel des activités de l’organisation Femme Artisane pour la Paix dans le camp de Lusenda / Gratiant ALENGA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre B/Hassan SH à la présentation.
Mboko : Les unions libres battent le plein en 2017 et 2018 fait peur déjà
Le préposé de l’Etat civile dans le secteur Tanganyika, à Mboko, dénonce les unions libres dans son secteur.
Sur une population de 339 177 habitants, seulement 12 mariages ont été enregistrés devant l’officier de l’Etat civile en 2017.
Thomson UNDJI pour les détails.
SON : MARIAGE_MBOKO
Baraka : Un sit-in en préparation contre la décision de la délocalisation
Les familles habitant autour de la piste d’Aviation de la Cité de Baraka, menacent de commencer des actions fortes pour contrer-carrer la décision du Gouvernement, annoncée par Néhémie MWILANYA, Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.
Cette décision, cherche à délocaliser cette population pour agrandir cette piste.
André FAUCON, grand reportage.
SON : AEROPORT_DEPLACEMENT

Sange : Le CICR à la rescousse de 1 500 personnes déplacées de massacre.
Le CICR a procédé depuis le lundi de cette semaine, à la distribution des vivres à au moins 1 500 personnes qui s’étaient déplacé suite au massacre qui avait couté la vie à au moins 30 personnes à MUTARULE au mois d’août 2014.
Qu’est-ce qu’ils ont reçu ?
C’est dans ce reportage de Gilbert KWANGABA DYUGU.
SON : MUTARULE_VIVRE

Lusenda : Lancement officiel des activités de l’organisation FAP à Lusenda
L’organisation Femme Artisane pour la Paix, FAP en sigle a lancé depuis ce jeudi 15 février 2018 dans la matinée ses activités dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda.
La représente des femmes de la localité de Lusenda, nous donne ses impressions quant à l’arrivée de cette organisation dans le camp.
Elle est au micro de Gratiant ALENGA.
SON : FAP_LANCEMENT

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Alexandre B/Hassan SH, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 14.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -14.02.2018
Sommaire :
– Lusenda : Le Service de Sécurité congolais a arrêté deux personnes âgées soupçonnées d’être de mèche avec les Mai-Mai de William YAKOTUMBA. Le Chef de groupement s’indigne et demande leur libération / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : L’ONG Save the Children a organisé une réunion d’au revoir dans le camp de Lusenda pour laisser la place à l’ONG Action Aid. Réactions des chefs d’Etablissements / Yvette MUNEZERO
– Baraka : Un conducteur de taxi-moto a été retrouvé mort, étranglé et enterré dans une fosse près d’école secondaire. L’odeur nauséabonde a renseigné les chercheurs/ Amani DAUDI
– Baraka : Un enfant de deux ans et demi meurt électrocuté par un courant local / André FAUCON

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre B/Hassan SH à la présentation.
Lusenda : Le chef du groupement Balala N s’insurge contre une appellation
Le Chef du groupe Balala Nord, le Chef SIBATWA JUMA s’insurge contre l’appellation des Mai-Mai que l’on donne à tort à certaines personnes de sa circonscription.
C’était dans une réunion tenue avec les membres de sa communauté à Lusenda.
Jonathan ISSAYA pour les détails.
SON : BALALA_NORD

Lusenda : La remise et reprise de Save the Children avec Action Aid
Les chefs d’Etablissements de Lusenda sont contents de la remise et reprise qui a été effectuée par l’ONG Save the Children avec l’ONG Action Aid. Ils espèrent que les conditions de travail vont s’améliorer davantage avec la nouvelle organisation qui vient appuyer l’Education des enfants réfugiés burundais et les enfants de la communauté d’accueil.
Au micro de Yvette MUNEZERO, suivons ce chef d’Etablissement.
SON : ETABILISSEMENT_REMISE

Baraka : Un conducteur de taxi-moto retrouvé mort dans une fosse
Recherché depuis une semaine, le corps sans vie d’un conducteur de taxi-moto a été retrouvé enterré dans une fosse à Baraka.
Un suicide, concluent les personnes venues retrouvé.
Amani DAUDI nous donne plus de détails.
SON : MOTARD_SANS VIE

Baraka : Un enfant de deux ans et demi est mort électrocuté à Baraka
Merci Amani DAUDI,
Pour finir, cette autre nouvelle qui nous vient aussi de Baraka par notre correspondant André FAUCON :
Un enfant de deux ans et demi a été retrouvé mort électrocuté par un courant local.
L’histoire s’est passée le lundi à KATANGA. Katanga est un village se trouvant à 12 Kilomètres au Sud de Baraka Centre dans le territoire de Fizi.
L’incident s’est produit pendant que l’enfant jouait avec ses amis.

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Alexandre B/Hassan SH, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Mardi, 13.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -13.02.2018
Sommaire :
– Uvira : Braquage en plein jour à Mulongwe dans la cité d’Uvira. Le braqueur et l’agent recouvreur de la FBN Bank meurent sur le lieu / Elie LAMBERT
– Kamanyola : 60 Motorola et 86 Vuvuzela disponibles pour les jeunes de KAMANYOLA afin de mettre fin à l’insécurité. Le point Focal de la Fondation CHOKOLA explique / Hassan SHABANI
– Sange : Le Ministère de la Justice et ses partenaires tels que l’UNICEF, la MONUSCO, TPO en guerre contre les recruteurs des enfants soldats/ Bipemecho SENDE
– Lusenda : Le Dr Muto CELENE, représentant de UNFPA en RDC vient d’effectuer une mission d’évaluation des besoins sanitaires dans le camp de Lusenda. Les résolutions sont surprenantes / Marie-Charles NININAHAZWE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre B/Hassan SH à la présentation.
Uvira : Deux personnes trouvent la mort dans un braquage à Uvira
Deux personnes ont trouvé la mort dans un braque qui a mal tourné dans l’après-midi du lundi dans la cité d’Uvira.
Les victimes sont le braqueur et l’agent de la Banque.
Depuis Uvira Elie LAMBERT, nous donne plus de précisions.
SON : BRAQUAGE_MEURTRE
Kamanyola : La distribution des Motorola et vuvuzelas pour la sécurité
60 Motorola et 86 Vuvuzela.
C’est le don que la fondation CHOKOLA KATINTIMA vient de donner à la jeunesse de KAMANYOLA afin que celle-ci puisse se prendre en charge en cas d’insécurité.
Le point Focal de la Fondation CHOKOLA, Monsieur Espoir KATINTIMA explique ici ce geste.
SON : MOTOROLA_VUVUZELA

Sange : La célébration de la journée internationale de l’enfant soldat
Le Monde entier a célébré la journée internationale contre l’utilisation des enfants les forces ou groupes armés.
A Sange, cette journée a été a reuni les organisations qui travaillent dans la protection de l’enfance telles que l’UNICEF, la MONUSCO, TPO, AVREO, HCR, et Save The Children. Bipemacho SENDE pour un point complet.
SON : ENFANTS_SOLDATS

Lusenda : Le représentant de UNFPA en RDC en mission d’évaluation
Docteur Muto CELENE, représentant de l’organisation onusienne UNPFA a effectué lundi, une mission d’une journée dans le camp le Lusenda.
Le But de sa mission était d’évaluer le besoin en santé primaires des réfugiés burundais.
L’infirmier titulaire de Centre LUMONA AOMBO Prosper, est au micro de Marie-Charles NININAHZWE.
SON : UNFPA_EVALUATION

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Alexandre B/Hassan SH, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Lundi, 12.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -12.02.2018
Sommaire :
– Uvira : Un autre acte de pillage s’est produit dans la plaine de la Ruzizi après le passage du Directeur de Cabinet du chef de l’Etat/ Elie LAMBERT
– Kamanyola : La fondation CHOKOLA disponibilise 60 Motorola et 86 Vuvuzela aux jeunes de KAMANYOLA pour alerter en cas de danger et d’insécurité dans la zone / Hassan SHABANI
– Lusenda : Les réfugiés burundais et la communauté hôte s’activent pour la construction de leur mosquée à Katungulu / Gratiant ALENGA
– Sange : Deux conducteurs de moto-taxi grièvement blessés dans un accident de circulation / Gilbert KWANGABA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre B/Hassan SH à la présentation.
Uvira : Un autre acte de pillage dans la plaine de la Ruzizi après Néhémie
Un autre acte de pillage a été enregistré dans la plaine de la Ruzizi ce samedi après le passage dans la zone du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Monsieur Néhémie MWILANYA WILONDJA.
Pour plus de détails, suivons ce reportage d’Elie LAMBERT.
SON : PILLAGE_PLAINE

Kamanyola : La distribution des Motorola et vuvuzelas pour la sécurité
Afin de renforcer la sécurité dans la plaine de la Ruzizi, et permettre à la population de se prendre en charge en cas d’insécurité, la Fondation CHOKOLA KATINTIMA a disponibilisé aux jeunes 60 Motorola et 86 Vuvuzela pour alerter en cas de danger.
Charles WENU MUMU est représentant de cette fondation à KAMANYOLA.
SON : MOTOROLA_VUVUZELA
Lusenda : La communauté musulmane dans l’ensemble pour la mosquée
Ensemble, la communauté musulmane congolaise de Lusenda et celle des réfugiés burundais s’active depuis peu dans la construction d’une Mosquée plus moderne qui les accueillera tous lors de la prière.
Gratiant ALENGA MANGI nous en dit plus.
SON : MOSQUEE_LUSENDA

Sange : Un accident de circulation de deux conducteurs de taxi-moto
Un accident mortel entre deux conducteurs de taxi-moto s’est produit ce dimanche à Sange.
Les deux conducteurs ont été grièvement blessés.
Gilbert KWANGABA DYUGU.
SON : ACCIDENT_MOTO

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Moi c’est Alexandre B/Hassan SH, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 09.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -09.02.2018
Sommaire :
– Uvira : 270 rebelles du groupe de William YAKOTUMBA ont été neutralisés par les FARDC et présenter à la presse/ Thomson UNDJI
– Uvira : Le Général YAV PHILEMON indique que le chef rebelle William AMURI YAKOTUMBA est gravement blessé / Elie LAMBERT
– Lusenda : L’Agence Adventiste ADRA annonce le début des formations en école des métiers dans les camps de Lusenda et Mulongwe /Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Les réfugiés burundais disent être fatigués de 8 mois passés dans le centre d’accueil/ Emmanuel BIMENYIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ghislain BAFUNYEMBAKA à la présentation.
Uvira : 270 rebelles du groupe de William YAKOTUMBA chez les FARDC
Dans une conférence de presse tenue dans la cité d’Uvira ce mercredi, le Général YAV PHILEMON a présenté à la population plus de 270 rebelles membres du groupe de William YAKOTUMBA aux FARDC.
Thomson UNDJI nous fait le point.
SON : PRESSE_GENERAL

Uvira : Le Général William YAKOTUMBA a été blessé dans les combats
Dans le même chapitre, le Général YAV PHILEMON a annoncé au public que le chef rebelle William AMURI YAKOTUMBA se serait terré dans les montagnes et serait blessé dans les combats de 10 jours contre les FARDC.
Elie LAMBERT pour un reportage.
SON : YOKOTUMBA_BLESSE

Lusenda : Début de formation en école des métiers dans les camps par ADRA
En collaboration avec le HCR, l’agence adventiste de développement ADRA annonce le début des formations en école des métiers dans le camp des réfugiés à Lusenda et à Mulongwe.
Le chef de projet de cette structure, Monsieur Jean LUNDIMU donne au micro d’Aimable KAVUNJAPORI les critères de sélection.
SON : ADRA_METIERS

Lusenda : Les réfugiés burundais se lamentent du temps passé dans le centre
‘’8 mois passés dans le Centre d’accueil, c’est est long’’.
En tout cas, c’est ce que disent les réfugiés burundais qui sont arrivés dans le camp de Lusenda pensant y rester un mois au maximum.
Emmanuel BIMENYIMANA, a tenu son micro à Adolph NDIKUMANA l’un des réfugiés.
SON : CENTRE_HUIT MOIS

Et voilà, ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi Ghislain BAFUNYEMBAKA, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 08.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -08.02.2018
Sommaire :
– Uvira : Les commerçants en provenance de la presqu’île d’UBWARI sont cloués au Beach Maendeleo 3 semaines / Pavel KIZA
– Lusenda : La qualité de l’enseignement prête confusion autour du camp de Lusenda / Mkuba’ya MLENDELA
– Sange : Les demandeurs d’asile burundais à côté du camp de transit de Sange demandent assistance aux UN / Gilbert KWANGABA
– Uvira : 15 Centres de Santé reçoivent une aide de l’organisation SOS Femme et Enfants en catastrophe / Elie LAMBERT

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ghislain BAFUNYEMBAKA à la présentation.
Uvira : Les commerçants de la presqu’île d’UBWARI cloués au sol
Les commerçants en provenance de la presqu’île d’UBWARI sont cloués sur le Beach Maendeleo d’Uvira depuis près de 3 semaines.
Suite aux récents affrontements entre les FARDC et les mai-mai, les autorités politiques congolaises ont fermé ce circuit.
Ecoutons ces commerçants, au Micro de Pavel KIZA.
SON : UBWARI_MAENDELEO

Lusenda : La qualité de l’enseignement prête confusion autour du camp
Les parents d’élèves congolais autour du camp des réfugiés burundais de Lusenda, s’inquiètent de la qualité de l’enseignement dans les écoles qui sont installées autour du camp.
Ecoutons, ce parent d’élève au micro de Mkuba’ya MLENDELA
SON : PARENT_ENSEIGNEMENT

Sange : Les demandeurs d’asile burundais demandent à UN de les aider
Au moins 100 demandeurs d’asiles burundais se trouvant autour du camp de transit de Sange demandent aux agences des Nations Unies, surtout au HCR de leur venir en aide.
Gilbert KWANGABA pour les détails.
SON : DEMANDEURS_SANGE

Uvira : 15 centres de santé bénéficient d’une aide de SOS FEMMME
15 Centres de Santé de la périphérie d’Uvira bénéficient d’une aide médicale sur la prévention de l’hémorragie après accouchement des femmes.
Cette aide est de l’organisation SOS Femme et Enfant en catastrophe.
Chaque Centre de Santé ciblé reçoit un kit des misoprostol pouvant traiter au moins 130 femmes.
Ecoutons, à ce propos la coordinatrice de cette ONG, Madame
SON : PREVENTION_HEMORRAGIE

Et voilà, ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi Ghislain BAFUNYEMBAKA, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Lundi, 05.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -05.02.2018
Sommaire :
– Fizi : Ce dimanche, les coups des balles en l’air des militaires FARDC ont dispersé tous les chrétiens dans les Eglises du village MUKWEZI/ Pardo MWETAMINWA
– Baraka : Le Bilan de l’éboulement de terre de ce samedi à NGALULA, dans un carré minier, s’élève à un mort et 3 blessés/ Amani SONGO’YA ENWA
– Baraka : Des commerçants en provenance des villages MUKERA et BASHIKALANGWA sont tombés entre les mains de coupeurs de route ce samedi/ Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : Portrait de Boniface NTUKAMAZINA, un réfugiés burundais fabricant des paniers dans le camp de Lusenda/ Emmanuel BIMENYIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON à la présentation.
Fizi : Les militaires FARDC ont tiré des coups des balles en l’air à Mukwezi
Ce dimanche aux environs de 11h, les coups des balles qui ont été entendus dans le village MUKWEZI en territoire de Fizi. Ils ont dispersé tous les chrétiens de leurs Eglises. Ces fidèles ont pensé à une attaque armée.
Pardo MWETAMINWA, nous en dit plus.
SON : EGLISES_FARDC

Baraka : Un carré minier s’écroule et tue une personne sur place à ACHECHE
Une personne morte sur place, et 3 autres blessées. C’est la conséquence d’un éboulement des terres à Acheche dans le village NGALULA.
Amani SONGO’YA ENWA pour les détails.
SON : EBOULEMENT_MISISI

Baraka : Des coupeurs de route entre MUKERA et BASHIKALANGWA
Au village KAKUNGU ce samedi, les commerçants en provenance des villages MUKERA et BASHIKALANGWA ont été victimes d’une opération des coupeurs des route.
Ces derniers ont tout emporté de ces pauvres commerçants.
Ibrahim BYAOMBE
SON : COUPEURS_ROUTE

Lusenda : Portrait d’un fabricant des paniers dans le camp de Lusenda
Afin, pour finir découvrons le talent d’un artiste hors du commun dans le camp de Lusenda.
Il s’appelle Bonfice NTUKAMAZINA. Un artisan qui fabrique des corbeilles, des paniers, et des vans (en swahili lungo) à base des bambous et de lianes (en swahili makamba).
Emmanuel BIMENYIMANA l’a rencontré pour nous.
SON : PORTRAIT_BONIFACE

Et voilà, ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi André FAUCON, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 02.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -02.02.2018
Sommaire :
– Lusenda : Les pêcheurs du Lac Tanganyika sauvent de justesse un jeune homme de 20 ans happé par un Crocodile / Thomson UNDJI
– Lusenda : Au moins 60 autres familles viennent de quitter la presqu’île d’UBWARI en fuyant les violences armées / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Un Motard essuie des balles des Mai-Mai pour avoir transporté un militaire FARDC sur sa mort / Amani SONGO’YA ENWA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Thomson UNDJI à la présentation.
Lusenda : Un jeune homme de 20 ans est sauvé de justesse d’un crocodile
Bilombele ETANDO, le Jeune homme de 20 ans qui a été sauvé des dents d’un crocodile par les pêcheurs sur le Lac Tanganyika dans le village KATUNGULU, le Mercredi dernier est toujours en observation à l’Hôpital Général de Nundu.
Retour sur les évènements en suivant le témoignage de la mère de la victime.
SON : CROCODILE_PECHEURS
Sachez que c’est le premier incident du genre sur ce Lac depuis le début de cette année 2018.
Lusenda : Une nouvelle vague des déplacés internes fuyant la guerre
Une nouvelle vague des personnes fuyant les accrochages entre les FARDC et les Mai-Mai dans la presqu’île d’UBWARI, localité de KARAMBA vient de se poser à KATUNGULU. Non loin du camp des réfugiés burundais à Lusenda.
Gratiant ALENGA, reportage.
SON : DEPLACES_UBWARI

Mulongwe : Un Mai-Mai tire à bout portant sur un Motard avec un militaire
Un motard tué sur place, un militaire et une femme blessés. C’est bilan d’une attaque organisée par 3 porteurs d’armes à KATALUKULU.
KATALUKULU, un village situé non loin du camp des réfugiés burundais de MULUNGWE.
Depuis Baraka, Amani SONGO’YA ENWA pour les détails.
SON : MOTARD_MILITAIRE

Et voilà, ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi Thomson UNDJI, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 01.02.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -01.02.2018
Sommaire :
– Lusenda : Deux semaines de retard dans la distribution de la ration alimentaire. Les enfants réfugiés sont au-devant de la scène dans la manifestation de ce 1er février/ Aimable KAVUNJAPORI & Yvette MUNEZERO
– Minembwe : Le commandant des Mai-Mai MUTETEZI campe dans son village natal à KIPUPU. La veille, il a saboté le camp des FARDC à MIKENGE où il a tenu un meeting / Pardo MWETAMINWA
– Baraka : Une formation en Droits Humaines et la logistique au profit de 63 participants par le CIFDH/D à Baraka/ Amani SONGO’YA ENWA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Thomson UNDJI à la présentation.
Lusenda : Marche pour réclamer le début de distribution de la ration
Les réfugiés ont encore manifesté ce jeudi matin dans le camp de Lusenda pour réclamer la ration alimentaire du mois de Janvier de cette année.
Cette distribution qui traine devrait commencer depuis le 17 janvier dernier.
Yvette MUNEZERO a tendu son micro à l’un des chefs de village.
SON : CHEF_VILLAGE
Finalement, après que les enfants aient été placés au-devant de la marche en direction de la Monusco, la distribution a commencée.
Aimable KAVUNJAPORI, s’est entretenu avec le Président du camp Emmanuel NTIRAMPEBA.
SON : DISTRIBUTION_EMMANUEL
Vous vous souviendrez sans doute qu’une première marche avait été organisée le lundi dernier par les refugiés pour réclamer cette distribution.
Laquelle marche avait été dispersée par la Police Nationale Congolaise.

Minembwe : Le commandant des Mai-Mai MUTETEZI campe sur sa position
Après avoir saboté le camp des FARDC à MIKENGE dans la nuit du mardi à mercredi, le commandant d’un groupe Mai-Mai s’est rendu dans son village natal où il campe tranquillement depuis son arrivé.
On l’appelle MUTETEZI, de son vrai nom EBUELA.
Pardo MWETAMINWA pour les détails.
SON : MAI-MAI_MUTETEZI

Baraka : Une formation en droits humains et la logistique pour 63 participants
Afin de contribuer dans la lutte contre les violences sexuelles, et la protection et promotion des droits humains, l’organisation CIFDH/D a organisé une formation de 4 jours aux profits de 63 défenseurs judicaires du territoire de Fizi.
Depuis Baraka, ALEMBE PELEPELE Yann est au micro de Amani SONGO’YA ENWA.
SON : FORMATION_CIFDH/D

Et voilà, ainsi s’achève cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Appelez-moi Thomson UNDJI, j’étais à la Présentation.
A demain.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 30.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -30.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’organisation AIRD procède à la distribution des Kits hygiéniques aux jeunes filles et aux femmes de moins de 40 ans dans le camp de Lusenda. Cela après 6 mois de suspension / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Poursuivi pour tentative de viol de la fille de 14 ans de sa femme, un refugié burundais est aux arrêts au poste de Police de Lusenda. Sa femme témoigne contre lui / Pacifique MUNEZERO
– Kamanyola : Election d’un nouveau comité du noyau de Société Civile de Kamanyola. Encore une femme passe à la tête de la structure et promet de s’engager dans la cause des réfugiés burundais / Hassan SHABANI
– Sange : Le projet du HCR-ADES d’adduction d’eau pour les réfugiés burundais et la communauté d’accueil de Sange se poursuit. Un autre puit vient d’être aménagé et donné à la communauté/ Bipemacho SENDE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON/ Pascal NDAYISHIMIYE à la présentation.
Lusenda : Début de la distribution des kits hygiéniques aux femmes
L’organisation AIRD a démarré l’opération de distribution des Kits hygiéniques aux jeunes filles de 13 ans et aux femmes de moins de 40 ans dans le camp de Lusenda.
Cela, après 6 mois de suspension.
Ecoutez les sentiments de ces filles et femmes au micro de Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : KITS_RHA
Retenez que cette opération durera 3 jours, depuis jeudi.

Lusenda : Un homme est aux arrêts pour tentative de viol d’une fille de 14 ans
Un homme, refugié burundais du camp de Lusenda est aux arrêts au poste de Police depuis la journée du jeudi. Il est poursuivi pour tentative de viol sur la fille de 14 ans de sa femme.
Au micro de Pacifique MUNEZERO, sa femme, la mère de la fille témoigne.
SON : VIOL_TEMOIGNAGE

Kamanyola : Election d’un nouveau comité du noyau de la Société Civile
Un nouveau comité du noyau de la société civile de Kamanyola a été élu le mardi 27 mars 2018. C’est encore une femme qui passe à la tête de cette structure citoyenne. Parmi ses défis, la cause du bien être des réfugiés burundais dans la zone.
Hassan SHABANI pour un point complet.
SON : ELECTION_KAMANYOLA

Sange : Un autre puit d’eau vient d’être donné à la communauté et réfugiés
Un autre puit d’eau vient d’être donné à la communauté de Sange et aux réfugiés burundais dans la zone par le HCR et ADS.
Cela est dans le cadre de leur projet de lutte contre les maladies de mains salle et de cohabitation pacifique.
Bipemacho SENDE pour les détails.
SON : PUITS_SANGE

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée André FAUCON/Pascal NDAYISHIMIYE.
Bonne fête pascale.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 29.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -29.03.2018
Sommaire :
– Kamanyola : Accrochage entre les demandeurs d’asile burundais du camp de Gashora au Rwanda et la Police Nationale Rwandaise. Comme en RDC, ces demandeurs d’asile s’opposent à l’enregistrement biométrique/ Hassan SHABANI
– Lusenda : L’organisation Internews a réalisé un débat public dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. L’accès à la terre aux réfugiés pour accroitre la production agricole dans la zone était le sujet principal/ Marie-Charles NININAHAZWE
– Baraka : La déforestation aux alentours du camp des réfugiés burundais à Lusenda préoccupe le gouvernement provincial du Sud-Kivu. Le Ministre provincial en cherche des Mines, Environnement et Hydrocarbures s’exprime/ Ibrahim BYAOMBE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE/ Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Kamanyola : Accrochage entre les demandeurs d’asile et la police rwandaise
Partis de Kamanyola en RDC au début du mois de mars, les demandeurs d’asile burundais de la secte Ezebia refusent l’enregistrement biométrique dans le camp de Gashora au Rwanda.
Arrestation de leurs leaders, suivi des accrochages, puis des blessés s’en ont suivi entre eux et la Police Nationale Rwandaise.
Hassan SHABANI, pour le point.
SON : GASHORA_ACCROCHAGE
Lusenda : Internews a organisé un débat public sur l’accès à la terre arable
L’Organisation non-gouvernementale, Internews, dans son projet de cohésion sociale entre les réfugiés burundais et la communauté d’accueil, financé par l’Union européenne, a organisé un débat public dans la journée du mercredi dans le camp de Lusenda.
La problématique traitée était ‘’l’accès des réfugiés burundais aux terres cultivables dans le territoire de Fizi pour accroitre la production agricole locale’’.
Au Micro de Marie-Charles NININAHAZE, voici les réactions de ceux qui y ont pris part.
SON : TERRE_INTERNEWS

Baraka : Le gouvernement provincial traite la question de la déforestation
Lors de sa mission de travail dans le territoire de Fizi au début de ce mois de mars, le Ministre provincial des Mines, Environnement et Hydrocarbures, son Excellence AMISI KONEWA François a fait un constat malheureux.
Les arbres plantés aux alentours du camp des réfugiés burundais à Lusenda ont été coupés abusivement, sans que personne ne soit préoccuper d’en replanter d’autres
Ecoutons le Ministre au Micro de Ibrahim BYAOMBE
SON : MINISTRE_ARBRE

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Marie-Charles NININAHAZWE/Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 28.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -28.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Un homme, réfugié burundais plongé dans les sciences mystiques blesse son épouse à coup de machette. Sa femme lui aurait interdit de sacrifier leur enfant / Aimerance NIYONKURU
– Uvira : L’ONG LaBenevolencja organise une rencontre entre 50 jeunes burundais et congolais sur le ‘’vivre ensemble sans stéréotype ‘’ dans la plaine de la Ruzizi / Elie LAMBERT
– Baraka : 7 corps sans vie sur 40 corps ensevelis par un éboulement de terre sont retrouvés dans un carré minier à Misisi. Au moins 10 réfugiés burundais se trouvaient dans cette mine / Moutard MATESO
– Mulongwe : 300 maisons d’habitation viennent d’être construites par le HCR et données aux réfugiés burundais du camp de Mulongwe. ‘’Trop peu’’, disent nombreux réfugiés/ Fely MUTUNGWA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI/ Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
Lusenda : Un homme fétichiste blesse sa femme à coup de machette
Un homme, réfugié burundais, vivant dans le camp de Lusenda, encré dans les sciences mystiques a été arrêté dans la nuit du mardi à ce mercredi à son domicile. Il est accusé d’avoir blessé sa femme à la machette.
Aimerance NIYONKURU nous fait le point.
SON : MACHETTE_MYSTIQUES

Uvira : Une rencontre entre burundais et congolais par LaBenevolencja
50 jeunes leaders, parmi lesquels 25 de la RDC et 25 du Burundi se sont rencontrés à Uvira pour renforcer la cohésion sociale, briser les stéréotypes et les germes de manipulation qui peuvent exister entre eux. Une initiative de l’ONG LaBenvolencja, nous dit Elie LAMBERT.
SON : LABENEVOLENCJA_JEUNES

Baraka : 7 corps sans vie retrouvé dans un carré minier à Misisi dans Fizi
40 personnes ont été ensevelies par un éboulement de terre dans un carré minier à Misisi en territoire de Fizi. Jusque-là, 7 corps sans vie ont été repêchés. La société civile de la place dit qu’au moins 10 réfugiés burundais se trouvaient dans cette mine.
Moutard MATESO pour les détails.
SON : CORPS_ENSEVELIS

Mulongwe : 300 maisons construites pour les réfugiés burundais à Mulongwe
Les réfugiés burundais vivant dans le camp de Mulongwe remercient le HCR et la CNR pour la construction de 300 maisons d’habitation pour les réfugiés.
Cependant, ils disent que ces maisons sont insignifiantes par rapport à leur nombre.
Fely MUTUNGWA les a rencontrés.
SON : MAISONS_MULONGWE

Ainsi, s’achève cette Edition.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Hassan SHABANI/Aimable KAVUNJAPORI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 27.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -27.03.2018
Sommaire :
– Baraka : Un homme de 30 ans, père de 4 enfants est aux arrêts au commissariat de police de Baraka pour tentative de viol d’une fillette réfugiée burundaise de 12 ans / André FAUCON
– Kamanyola : Un éboulement de terre fait deux morts dans un carré minier des cassitérites à Lemera. Le carré minier appartient à la Société Olive MUDEKEREZA/ Wendo JOES
– Lusenda: En colère, au moins 130 réfugiés burundais qui vivent dans les centres d’accueil de Lusenda depuis plus de 12 mois ont tenté de rejoindre à pied le nouveau camp Mulongwe, à 50 KM/ Emmanuel BIMENYIMANA & Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Les réfugiés burundais installés provisoirement dans les centre d’accueil de Lusenda demandent leur délocalisation vers le camp de Malinde/ Yvette MUNEZERO
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE/ Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Baraka : Un homme âgé de 30 ans est accusé de viol d’une réfugiée de 12 ans
Accusé de viol sur mineur, un homme, père de famille de 4 enfants, âgé de 30 ans est au commissariat de police de Baraka depuis la journée du lundi. L’homme est accusé d’avoir profité d’une fillette de 12 ans, réfugiée burundaise.
André FOCAUN pour les détails.
SON : VIOL_FILLETTE
Kamanyola : Deux personnes mortes asphyxiées d’un carrée minier à Lemera
Deux personnes mortes asphyxiées dans un carré minier, à Lamera dans le territoire d’Uvira. C’est le bilan d’un éboulement de terre survenu dans la journée du Lundi. Wendo JOES pour les détails.
SON : EBOULEMENT_LEMERA
Lusenda : 130 refugiés burundais tentent de s’enfouir à Mulongwe
Au moins 130 réfugiés burundais, en colère, qui vivent depuis plus de 12 mois dans les centres d’accueil de Lusenda, à Katungulu 1,2, et 3 ont voulu rejoindre, à pied, ce matin du mardi 27 mars, le nouveau camp de Mulongwe à Malinde, à 50 KM.
C’est la Police Congolaise, le CNR, et le Comité du Camp qui leur en a empêché.
Un reportage de Emmanuel BIMENYIMANA et Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : LUSENDA_MALINDE

Lusenda : Les refugiés burundais dans le centre d’accueil en délocalisation
Les femmes, hommes et enfants qui habitent dans ces Centres d’accueil de Lusenda depuis plus d’une année, demandent purement et simplement leur relocalisation vers le camp de Mulongwe, à Malinda.
Yvette MUNEZERO leur a accordé son micro.
SON : RELOCALISATION_MALINDE

Voilà, c’est la Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Marie-Charles NININAHZE/Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 26.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -26.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Les filles de 13 ans et femmes de plus de quarante ans du camp de Lusenda plaident pour la reprise de distribution des kits hygiéniques pendant leur période menstruelle. Ça fait six mois qu’elles n’en reçoivent plus / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : L’organisation hollandaise War Child organise une formation de deux jours sur les notions de base en SGBV à l’attention des leaders communautaires dans le camp de Lusenda / Aimerance NIYONKORU
– Kamanyola : Le comité local de développement de KAMANYOLA plaide pour l’ouverture d’un passage officiel entre RUGOMBO du Burundi et KAMANYOLA de la RDC, en vue de faciliter les échanges commerciaux / Wendo LUSHINJI
– Baraka : Un creuseur artisanal meurt asphyxié dans un carré minier dans le village LUBICHAKO, à 15 Kilomètres de MISISI/ Amani DAUDI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI/ Hassan SHABANI à la présentation.
Lusenda : Les filles de 13 ans et femmes demandent les kits hygiéniques
Les filles de 13 ans et les femmes d’une quarantaine d’années qui habitent dans le camp de Lusenda demandent aux humanitaires la reprise de distribution des Kits hygiéniques arrêtée depuis près de 6 mois déjà.
Alexandre BIZIMANA, reportage.
SON : KITS_HYGIENIQUES
Lusenda : Une formation de deux jours sur les notions de base en SGBV
L’organisation hollandaise War Child organise depuis ce mardi une formation de deux jours sur les notions de base en SGBV à l’attention des leaders communautaires dans le camp de Lusenda.
Aimerance NIYONKURU nous fait le point.
SON : SGBV_FORMATION
Kamanyola : Ouverture officielle d’un passage entre Rugombo et Kamanyola
Le comité local de développement de Kamanyola plaide auprès des autorités politiques de la RDC et du Burundi, d’ouvrir un passage officiel entre la commune de Rugombo et la localité de Kamanyola en vue de faciliter les échanges commerciaux.
Wendo LUSHINJI nous en dit plus.
SON : RUGOMBO_KAMANYOLA

Baraka : Un creuseur artisanal meurt asphyxié dans un carré minier
MWENABATU SEBA, un creuseur artisanal de son état a été enterré le vendredi passé après avoir perdu la vie par manque d’oxygène dans un carré minier du village de LUBICHAKO à 15 Kilomètres de MISISI.
Amani DAUDI pour les détails.
SON : CREUSEUR_MEURT

Voilà, c’est la Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Aimable KAVUNJAPORI/Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 23.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -23.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Mme Raffaella PASCARELLA, chargée de Protection du HCR à l’Est de la RDC en visite dans le camp de Lusenda. Sa mission est d’évaluer sur place les besoins en protection des réfugiés burundais vivant dans ce camp/ Aimerance NIYONKURU
– Mboko : L’évêque et représentant Légal de l’Eglise Sainte Famille Amissi ANWEMA AHMIRADO invite toutes les autres Eglises du territoire de Fizi à intégrer les traducteurs Swahili-Kirundi lors de leurs prédications, en vue de permettre aux réfugiés burundais dans la zone de bien suivre les cultes / Thomson UNDJI
– Fizi : Le Ministre de l’intérieur, Luc MULIMBALIMBA annonce la suppression des barrières illégales sur la Route Nationale N°5. Les réfugiés burundais et les communautés hôtes s’en réjouissent / Fely MUTUNGWA
– Lusenda : Les jeunes réfugiés burundais, en charge de la sécurité locale du camp, les Sungusungu ont pris la résolution d’interdire aux jeunes de moins de 18 ans de fréquenter la plage de Lusenda. Les cas de noyade se faisant de plus en plus nombreux / Emmanuel BIMENYIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE/ André FAUCON à la présentation.
Lusenda : La visite de Madame Raffaella PASCARELLA dans le camp
En vue d’évaluer sur place, les besoins en protection des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda, Madame Raffaella PASCARELLA a visité ce camp dans la journée du jeudi.
Madame Raffaella a promis entre autres, la délocalisation des réfugiés burundais du centre de Transit de Lusenda vers le camp de Mulongwe.
Ecoutez les réactions des réfugiés au micro de Aimerance NIYONKURU.
SON : HCR_RAFFAELLA

Mboko : L’appel de l’évêque et représentant Légal de l’Eglise Sainte Famille
Désiré Amissi ANWEMA AHMIRADO, représentant Légal et Evêque de l’Eglise Sainte Famille invite toutes Eglises œuvrant dans le territoire de Fizi à intégrer les interprètes du Swahili au Kirundi, pour permettre aux réfugiés burundais dans la zone de bien suivre les cultes et prédications du dimanche.
Thomson UNDJI.
SON : INTERPRETE_EGLISES

Fizi : Le Ministre de l’intérieur annonce la suppression des barrières sur RN5
Le Ministre de l’interieur, Monsieur Luc MULIMBALIMBA, en visite d’itinérance dans le territoire de Fizi, a annoncé la suppression de toutes les barrières des illégales sur la Route Nationale N°5. Une joie pour les réfugiés burundais dans la zone et les habitants du milieu.
Fely MUTUNGWA nous fait le point.
SON: MINISTRE_BARRIERES

Lusenda: Plus de promenade à la plage pour les jeunes de moins de 18 ans
Après avoir enregistré plusieurs cas de noyade à la plage de Lusenda, les jeunes réfugiés burundais Sungusungu, en charge de la sécurité locale du camp, ont pris la résolution d’interdire les personnes âgées de moins de 18 ans à fréquenter ce lieu.
Emmanuel BIMENYIMANA leur a tendu son micro.
SON : SUNGUSUNGU_PLAGE

Voilà, c’est la Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Pascal NDAYISHIMIYE/ André FAUCON.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 22.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -22.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Vol des matériaux de construction du marché de Lusenda. Au moins 40 sacs de ciments et fers à béton ont été emportés/ Jonathan ISSAYA
– Baraka : Au moins 30 cas d’accident de circulation routière ont été enregistrés ces deux derniers mois dans la cité de Baraka. Parmi ces cas, 10 mortels dont 3 des réfugiés burundais / Moutard MATESO
– Fizi : Un homme, réfugié burundais meurt à Fizi Centre après avoir été mordu par un serpent qu’il a pris avec ses deux mains. Les témoins sur place disent que l’homme était sous effet de l’alcool/ Fely MUTUNGWA
– Lusenda : L’Association des Femmes pour le Développement Endogène, AFPDE organise 5 jours de consultation en ophtalmologie dans la zone de santé de Nundu. C’est gratuit pour les réfugiés burundais/ Odette NIBIZI
– Lusenda : Une célébration de la journée internationale des droits de la femme, hors du commun dans le camp de Lusenda. Les femmes refugiées demandent le respect de leur dignité / Alexandre BIZIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE/ Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Vol nocturne des matériaux de construction du marché
Au moins 40 sacs de ciments, fers à béton et autres matériaux de construction du marché de CEPGL de Lusenda ont été volés dans la nuit du mercredi à ce jeudi sur les dépôts.
30 sacs ont été retrouvés dans la journée. Les explications du Chef SIBATWA, chef de groupement Balala Nord qui a mené l’enquête à côté de la Police Nationale explique, au micro de Jonathan ISSAYA.
SON : SIBATWA_VOL MARCHE

Baraka : 30 cas d’accident de circulation routière ces deux derniers mois
Au moins 30 cas d’accident de circulation routière ont été enregistré dans la cité de Baraka ces deux derniers mois. 10 cas ont été très grave, parmi lesquels 3 cas des réfugiés burundais.
Moutard MATESO, nous fait le point.
SON : ACCIDENT_BARAKA

Fizi : Un réfugié burundais est mordu par un serpent après avoir pris un ver
Un homme, réfugié burundais meurt à Baraka Centre après avoir été mordu par un serpent.
Fely MUTUNGWA pour les détails.
SON : HOMME_SERPENT

Lusenda : Consultation en ophtalmologie dans la zone de Santé de Nundu
5 jours de consultation en Ophtalmologie dans la zone de Santé de Nundu. C’est ce que l’Association des Femmes pour le Développement Endogène offre aux habitants de la zone de Santé de Nundu et aux réfugiés burundais de Lusunda.
Odette NIBIZI s’est entretenue avec le médecin traitant, le Dr Sylvain ZAGABE HEKIMA.
SON : TRAITEMENT_AFPDE
Lusenda : La célébration de la journée internationale des droits de la femme
C’est en grande pombe que finalement les femmes du camp de Lusenda ont célébré la journée internationale des droits de la femme, le mercredi 21 mars.
Ces femmes se sont exprimées au micro d’Alexandre BIZIMANA.
SON : JOURNEE_FEMME
Voilà, c’est la Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Marie-Charles NININAHAZWE/ Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 21.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -21.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Inauguration de la Mosquée de Katungulu 1 pour les réfugiés burundais et la communauté locale musulmane. Une forte délégation musulmane est venue du Burundi pour la remise /Gratiant LAENGA
– Lusenda : Inauguration de la nouvelle maternité de l’hôpital général de NUNDU avec le financement de UNFPA. Les femmes de la zone se plaisent de la construction et des matériels à la disposition/ Pardo MWETAMINWA
– Uvira : Les refugiés burundais travaillant dans l’hôtellerie, restaurant-bars, et autres petits métiers dans la cité d’Uvira se plaisent de leur traitement salarié en dollars/ Elie LAMBERT
– Lusenda : La journée internationale des droits de la femme, enfin célébrée ce mercredi 21 mars dans le camp de Lusenda. L’ambiance et les discours consécutifs à cette célébration tardive / Alexandre BIZIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Moutard MATESO / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
Lusenda : Inauguration de la Mosquée de Katungulu 1 par les réfugiés
Une forte délégation des musulmans venus du Burundi est aller remettre les clés de la nouvelle Mosquée construite à Katungulu 1 pour la communauté musulmane burundaise refugiée à Lusenda et la communauté hôte.
Gratiant ALENGA MANGI, reportage.
SON : MOSQUEE_KATUNGULU
Lusenda : Une nouvelle maternité est inaugurée à l’hôpital de NUNDU
La fondation Louise MUNGA avec l’appui de l’organisation humanitaire UNFPA ont pris part à l’inauguration de la nouvelle maternité de l’hôpital général de Nundu. Les femmes réfugiées, comme de la communauté, premières bénéficiaires de cette œuvre s’en réjouissent dans ce reportage de Pardo MWETAMINWA.
SON : MATERNITE_NUNDU

Uvira : La main d’œuvre burundaise dans la cité d’Uvira aime les dollars.
Les refugiés burundais et autres citoyens burundais travaillant dans des hôtels, restaurants et bars dans la cité d’Uvira, se plaisent de leur traitement salarial en dollars américains ; largement supérieur aux francs burundais, une fois échangé.
Un reportage d’Elie LAMBERT.
SON : TRAVAILLEURS_BURUNDAIS

Lusenda : Célébration de la journée internationale des droits de la femme
C’est enfin ce mercredi 21 mars que les femmes du camp de Lusenda ont choisi pour célébrer la journée internationale des droits de la femme.
Cela après plusieurs reports depuis le 08 mars, qu’elles justifient au micro de notre confrère Alexandre BIZIMANA.
SON : 08 MARS_21 MARS

Voilà, c’est la Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Moutard MATESO / Aimable KAVUNJAPORI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 20.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -20.03.2018
Sommaire :
– Baraka : L’état de délabrement de la route Misisi-Ngalula sur la RN5 fait traîner l’acheminement des vivres auprès des populations locales et la distribution des vivres auprès des réfugiés burundais dans la zone/ Amani DAUDI
– Sange : L’installation des panneaux solaires tout au long de la Route Nationale N°5 ; voilà l’une des réponses des casques bleus à l’insécurité dans la plaine de la ruzizi. Travaux en cours depuis deux jours/ Gilbert KWANGABA
– Lusenda : L’organisation ADES poursuit sa campagne d’identification des enfants mal nourris, les femmes enceintes et les personnes souffrant des maladies chroniques dans le camp de Lusenda pour leur apporter urgemment des soins de santé holistiques / Pacifique MUNEZERO
– Sange : Inauguration du Bureau du chef de la cité de Sange. Les Organisations locales avec le soutien de la MONUSCO et la main d’œuvre des refugiés burundais en action / Bipemacho SENDE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Baraka : L’état de délabrement de la route Misisi-Ngalula fait traîner
L’état de délabrement avancé de la route Misisi-Ngalula fait traîner l’acheminement des vivres auprès des populations locales et donc auprès des réfugiés burundais installés dans la zone.
La Caritas s’indique, Amani DAUDI.
SON : ROUTE_MISISI CARITAS

Sange : La MONUSCO en installation des panneaux solaires contre l’insécurité
Afin de juguler contre l’insécurité déplorée tout le temps dans la plaine de la ruzizi, les casques bleus de la MONUSCO ont démarré les travaux d’installations de panneaux solaires tout au long de la Route à Sange.
SON : PANNEAUX_MONUSCO

Lusenda : Campagne d’identification des enfants mal nourris et autres
L’organisation ADES a démarré une campagne d’identification des enfants mal nourris et les personnes souffrant des maladies chroniques dans le camp des refugiés burundais de Lusenda.
Cela, c’est dans le but d’apporter à cette catégorie des personnes des soins de santé à temps.
Un sujet de Pacifique MUNEZERO.
SON : SANTE_ADES MALADIE

Sange : Inauguration du Bureau du chef de la cité de Sange par la Monusco
Inauguration solennelle du Bureau du chef de la cité de Sange, la semaine passée.
La MONUSCO/ Affaires civiles, les organisations locales et quelques refugiés burundais qui ont contribué à la construction de ce Bureau ont été tous présents.
Bipemacho SENDE.
SON : INNAUGURATION_MONUSCO

Voilà, Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Marie-Charles NININAHAZWE/ Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 19.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -19.03.2018
Sommaire :
– Kamanyola : L’Association des Femmes de Média et le projet ‘’Femme au phone’’ de Radio Maendeleo ont organisé trois journées d’échanges pédagogiques autour de la gouvernance locale et leadership féminin avec 33 femmes nouvellement élues ‘’Nyumbakumi’’ dans la plaine la ruzizi / Wendo LUSHINJI
– Sange : La MONUSCO et la Société Civile de Sange réfléchissent autour d’un atelier de deux jours sur les pistes de solution pour contrer l’insécurité dans la plaine / David MUNYAGA
– Lusenda : Le chef SIBATWA, chef de groupement Balala Nord a été victime d’un acte de vandalisme à son domicile. Deux panneaux solaires emportés/ Mkuba’ya MTAMBELA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Kiza PAVEL à la présentation.
Kamanyola : AFEM et le projet ‘’Femme au Fone’’ avec les Nyumbakumi
L’Association des Femmes de Médias du Sud-Kivu, AFEM/SK et le projet ‘’Femmes au phone’’ de Radio Maendeleo, ont organisé 3 journées d’échanges pédagogiques avec 33 femmes qui ont été élues ‘’nyumbakumi’’ dans la plaine de la Ruzizi. La matière a porté sur la gouvernance locale et le leadership féminin. Wendo LUSHUNJI pour les détails.
SON : FORMATION_FEMMES PHONE
Sange : Un atelier de deux jours pour combattre l’insécurité dans la plaine
La MONUSCO, section des affaires civiles d’Uvira a organisé, ensemble avec les acteurs de la société civile un atelier de deux jours afin de réfléchir sur les pistes de solution à l’insécurité dans la plaine de la Ruzizi.
David MUNYAGA pour les détails.
SON : MONUSCO_PLAINE

Lusenda : Le Chef de SIBATWA victime d’un acte de vandalisme à son domicile
La résidence du chef de groupement Balala Nord, le chef SIBATWA, juste à l’entrée du camp des réfugiés burundais de Lusenda a été victime d’un acte de vol dans la nuit du samedi à dimanche.
Mkuba’ya MTAMBELA, reportage.
SON : CHEF SIBATWA_VANDALISME

Fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Pascal NDAYISHIMIYE/ Kiza PAVEL.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 16.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -16.03.2018
Sommaire :
– Mboko : Les réfugiés burundais sont sommés de payer 10 dollars américains pour le sac de poche de sang lors de la transfusion sanguine à l’hôpital de Nundu. Les médecins de l’hôpital expliquent les raisons/ Thomson UNDJI
– Lusenda : Une première pharmacie privée voit le jour dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. C’est une initiative de deux jeunes réfugiés, finalistes de l’institut technique médicale de la place/ Aimable KAVUNJAPORI
– Baraka : La cité de Baraka vient de passer deux jours sans alimentation en énergie électrique. La réparation du générateur qui alimente la cité prendra plus d’une semaine préviennent les sources officielles/ Moutard MATESO
– Lusenda : Plus d’une année déjà passée sans que les réfugiés burundais ne reçoivent des nouveaux habits dans le camp de Lusenda. Ces réfugiés lancent un appel au don à UNHCR et aux autres humanitaires/ Pacifique MUNEZERO
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE/ Hassan SHABANI à la présentation.
Mboko : Les réfugiés burundais sont sommés de payer 10$US pour le sang
Les malades réfugiés burundais qui demandent le service de transfusion sanguine à l’Hôpital Général de Nundu sont invités à payer les 10 $ américains comme les membres de la communauté.
Ils se plaignent, mais les médecins expliquent les raisons de cette exigence dans ce reportage de Thomson UNDJI.
SON : HOPITAL_TRANSFUSION

Lusenda : Une première pharmacie privée voit le jour dans le camp
Une première pharmacie privée vient de voir le jour dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Cette pharmacie est tenue par deux jeunes réfugiés burundais, finalistes de l’Institut Technique Médicale de NUNDU.
Aimable KAVUNJAPORI, reportage.
SON : PHARMACIE_LUSENDA

Baraka : La cité de Baraka est dans le noir voilà maintenant 3 jours
La cité de Baraka compte environ 90 000 habitants. Tous, sont dans le noir total dans la nuit depuis près de trois jours suite à une panne de générateur qui alimente toute la cité.
Moutard MATESO, dans son reportage nous dit que la panne est loin de trouver solution de sitôt.
SON : PANNE_GENERATEUR

Lusenda : Plus d’une année passée sans nouveaux habits dans le camp
Plus d’une année déjà passée sans que les réfugiés burundais ne reçoivent de nouveaux habits de la part des humanitaires.
Ces derniers lancent un appel aux dons à UNHCR et aux autres humanitaires pour qu’ils leur viennent en aide. Ils sont au micro de Pacifique MUNEZERO.
SON : HABITS_HCR

Fin de ce Bulletin d’informations, Makala ONGEA/Ikiganiro YAGA.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Marie-Charles NININAHAZWE/ Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 15.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -15.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Kinshasa, en visite dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda promet que son pays continuera à soutenir les réfugiés burundais en RDC / Odette NIBIZI
– Lusenda : Une première pharmacie privée voit le jour dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Certains produits de luxe tels que le poisson et les œufs se font de plus en plus rares sur le marché dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda / Emmanuel BIMENYIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : La visite des diplomates dans le camp des réfugiés burundais
Une forte délégation des diplomates accrédités en RDC des pays qui envoient des dons aux réfugiés burundais en RDC a accompagné dans le camp de Lusenda, un groupe d’experts du Bureau américain pour la Population et les réfugiés. C’était dans la journée du mercredi.
Odette NIBIZI, reportage.
SON : EXPERTS_AMERICAINS

Lusenda : Une première pharmacie privée voit le jour dans le camp
Une première pharmacie privée vient de voir le jour dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Cette pharmacie est tenue par deux jeunes réfugiés burundais, finalistes de l’Institut Technique Médicale de NUNDU.
Aimable KAVUNJAPORI, reportage.
SON : PHARMACIE_LUSENDA

Lusenda : Certains produits tels que les poissions se font de plus en plus rares
Certains produits considérés comme des produits de luxe dans le camp de Lusenda se font de plus de plus en plus rares dans le camp de Lusenda.
Il s’agit de poissons, des œufs, et de quelques légumes.
Emmanuel BIMENYIMANA a promené son micro dans le marché.
SON : POISSONS_MARCHES

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Aimable KAVUNJAPORI / Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 14.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -14.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Une délégation américaine de BPRM (Bureau of Population, Refugees, and Migration) est attendue ce mercredi 14 mars dans le camp. Elle vient évaluer les différents besoins des réfugiés/ Odette NIBIZI
– Lusenda : La célébration de la journée internationale des droits de la femme a été repoussée au 22 mars 2018 dans le camp de Lusenda / Pascal NDAYISHIMIYE
– Mboko : La Caritas Internationale apporte un soutien technique et matériel aux démobilisés ex-combattants des centres de formation de Kitona et de Kamina Base/ Thomson UNDJI
– Baraka : Plus de 500 000 francs congolais, téléphones portables, bijoux et autres objets de valeurs emportés par des coupeurs de route, en une journée, sur le tronçon Kananda-Mukindja / Amani DAUDI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.
Lusenda : Visite d’une délégation des membres du Bureau of Population
Le BPRM, Bureau of Population, Refugees and Migration a envoyé un groupe de ses experts pour évaluer su terrain, le seuil des différents besoins des refugiés burundais vivant dans le camp de Lusenda et des communautés hôtes.
Odette NIBIZI a recueilli les attentes de réfugiés par rapport à cette visite.
SON : REFUGIES_ATTENTES
Lusenda : La journée internationale des droits de la femme repoussée au 22
Les femmes du camp de Lusenda ont repoussé la célébration de la journée internationale des droits de la femme au 22 mars 2018.
Les raisons de ce report, les femmes le disent dans ce reportage de Pascal NDAYISHIMIYE.
SON : REPORT_08 MARS
Mboko : Un soutien de la Caritas Internationale aux ex-combattants
La Caritas Internationale apporte un soutien technique et matériel, tel que les formations en écoles de métier, aux ex-combattants des centres de formation de Kitona et Kamina Base, en territoire de Fizi.
Thomson UNDJI, nous en dit plus.
SON : FORMATION_CARITAS

Baraka : Des coupeurs de route emportent plus de 500 000 francs congolais.
Des coupeurs de route ont pu ravir plus de 500 000 francs congolais en liquide, des téléphones portables, des bijoux et d’autres objets de valeur, en une journée, sur l’axe Kananda-Mukindja à côté de la cité de Baraka.
Amani DAUDI SONGO’YA ENWA, reportage.
SON : ROUTE_ARGENT

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 13.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -13.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’ONG locale ADEPAE, avec le soutien de l’organisation allemande DIAKONIA distribue des intrants agricoles à quelques réfugiés burundais et membres de familles d’accueil / Gratiant ALENGA MANGI
– Uvira : DRC AID lance la campagne de collecte des dons en faveur des personnes vulnérables, des réfugiés burundais et de personnes de 3ème âge de la cité d’Uvira / Pardo MWETEMINWA
– Baraka : Oxfam International forme 30 jeunes garçons et filles de presque tous les quartiers de Baraka à la prévention contre les maladies liées aux mains salles / André FAUCON
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Lusenda : Distribution des intrants agricoles aux communautés par ADEPAE
L’Organisation locale ADEPAE, avec le soutien technique et financier de l’organisation allemande DIKONIA a procédé dans la journée du lundi à une distribution des intrants agricoles à quelques réfugiés burundais et à leurs familles d’accueil dans la localité de Lusenda.
Gratiant ALENGA MANGI, reportage.
SON : INTRANTS_ADEPAE

Uvira : Une campagne de collecte des dons lancée dans la cité d’Uvira
En vue de soutenir les personnes vulnérables et les personnes de 3ème âge dans la cité d’Uvira, DRC AID, une organisation humanitaire a lancé une campagne de collecte des dons aux personnes de bonne volonté.
Un reportage de Pardo MWETAMINWA.
SON : COLLECTE_DRC AID

Baraka : Formation de 30 jeunes filles et garçons contre le choléra
L’organisation non gouvernementale OXFAM International a démarré une campagne de sensibilisation à grande échelle des jeunes garçons et filles dans la lutte contre les maladies de mains salle, telles que le choléra dans la cité de Baraka.
La récente formation a concerné 30 jeunes de tous les quartiers de Baraka.
André FAUCON pour les détails.
SON : FORMATION_OXFAM

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE.
Au revoir.


Conducteur d’Informations
Lundi, 12.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -12.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Les femmes du camp de Lusenda fêtent la journée internationale des droits de la femme ce lundi 12 mars /Odette NIBIZI
– Lusenda : L’Union européenne, à travers l’ONG Internews procède à l’installation d’un kit solaire pour alimenter la Radio Ngoma ya Amani de Lusenda près du camp des réfugiés / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Le Programme National de Santé de la Reproduction s’installe dans la zone de Santé de Nundu pour sensibiliser sur le planning familial / Gratiant ALENGA
– Kamanyola : Avec le soutien d’Alert International ce week-end, l’ONG ADEPEA a organisé un atelier de formation sur la résolution des conflits entre éleveurs et agriculteurs à Luberizi / Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON / Alexandre BIZIMANA à la présentation.
Lusenda : La journée internationale des droits de la femme ce 12 mars
La journée internationale des droits de la femme, qui normalement est célébrée le 08 mars de chaque année, a été célébrée ce lundi 12 mars dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Les raisons de ce report, nous sont données par ces dames qui ont été contactées par Odette NIBIZI.
SON : FEMMES_LUSENDA
Lusenda : Internews installe un kit solaire à la RNA Lusenda
Une équipe des techniciens-radio de l’ONG Internews séjourne depuis dimanche à la Radio Ngoma ya Amani de Lusenda. La mission de cette équipe est d’installer un Kit solaire qui permettra à ce que les émissions de la RNA puissent reprendre. C’est dans le cadre du projet qu’Internews exécute avec le soutien de l’Union Européenne.
Réactions des auditeurs de la RNA Lusenda.
SON : INTERNEWS_RNA
Lusenda : Le Programme National de Santé de la Reproduction à Nundu
La zone de santé de Nundu accueille depuis ce week-end, le Programme National de Santé de la Reproduction.
Ce programme est axé sur le planning familial dans la zone de Santé de Nundu.
Gratiant ALENGA pour plus de détails.
SON : PNSR_PLANNING

Kamanyola : La résolution des conflits entre éleveurs et agriculteurs
L’organisation ADEPAE avec le soutien de l’ONG Alert International a organisé un atelier de formation sur la résolution pacifique des conflits entre éleveurs et agriculteurs dans la plaine de la ruzizi.
Hassan SHABANI nous en dit plus.
SON : ADEPAE_FORMATION

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée André FAUCON / Alexandre BIZIMANA.
Au revoir.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 09.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -09.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Début de la distribution de la ration alimentaire du mois de mars dans le camp de Lusenda. Composition de la ration/ Pascal NDAYISHIMIYE
– Kiliba : Un bébé de 1 mois, réfugié burundais, volé par une femme congolaise de Kasenga centre. La dame est aux arrêtes au commissariat de Police de Kiliba / David MUNYAGA
– Baraka : Les maisons autour de la piste d’aviation de Baraka ne seront plus détruites. La piste sera construite à 3 Km au nord de la ville/ Ibrahim BYAOMBE
– Uvira : Fin de la formation de 30 membres de la société civile dont les journalistes contre les discours de la haine en période électorale par l’ONG La Benevolencja / Jonathan ISSAYA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Pardo MWETAMINWA à la présentation.
Lusenda : Début de la distribution de la ration alimentaire du mois de mars
PAM, le programme alimentaire mondial procède depuis ce vendredi à la distribution des vivres dans le camp des refugies burundais de Lusenda.
La ration est composée de la farine de maïs, farine de manioc, le riz, l’huile de palme, l’huile raffinée, du sel et des haricots. Réactions des bénéficiaires au micro de Pascal NDAYISHIMIYE
SON : RATION_MARS
Kiliba : Un enfant refugié burundais volé par une femme congolaise aux arrêts
Une femme de nationalité congolaise, avec en moyenne une quarantaine d’années est aux arrêts au commissariat de police à kiliba pour avoir tenté de voler un enfant réfugié burundais à Kasenga centre.
David MUNYAGA pour les détails.
SON : ENFANT_VOLE
Baraka : Les maisons autour de la piste d’aviation ne seront plus détruites
Les maisons construites autour de la piste d’aviation dans la cité de Baraka ne seront plus détruites. Révélation faite au début de cette semaine par Monsieur Hassan KIZUNGULUKA, en charge des projets de l’organisation ‘’Compagnons de Néhémie pour la Paix’’.
Ibrahim BYAOMBE, reportage.
SON : MAISONS_AVIATION

Baraka : Fin de la formation de l’organisation La Benevolencja contre la haine
Fin ce jeudi, de la formation des 30 membres de la société civile, dont les journalistes de Fizi et d’Uvira contre les discours de la haine et période électorale.
La formation a été donnée par l’organisation La Benevolencja.
Jonathan ISSAYA, nous en dit plus.
SON : FORMATION_LABENEVOLENCJA

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Aimable KAVUNJAPORI/ Pardo MWETAMINWA.
Au revoir.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 08.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -08.03.2018
Sommaire :
– Mulongwe : 1ère célébration de la journée internationale des droits de la femme par les femmes réfugiées burundaises en RDC. Le HCR a tout organisé / Marie-Charles NININAHAZWE
– Kiliba : Une centaine des femmes en sit-in devant le Bureau du chef de la cité de Kiliba. Elles se plaignent de la présence des vaches qui ravagent leurs camps / David MUNYAGA
– Kamanyola : Les demandeurs d’asile burundais de la cité de Kamanyola ont tous vidé leur site pour se refugier au Rwanda. Explications / Hassan SHABANI
– Lusenda : La distribution de la ration alimentaire du mois de mars commence ce week-end dans le camp de Lusenda. Les stands sont déjà chargés / Yvette MUNEZERO
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Thomson UNDJI à la présentation.
Mulongwe : 1ère Célébration de la journée internationale de la femme
Les femmes réfugiées burundaises du camp de Mulongwe se joignent au reste du monde pour célébrer la journée internationale des droits de la femme. Cela, c’est sous les auspices de Haut-Commissariat des Nations pour les réfugiés.
Gabriel NZANZU, chargé de Protection au HCR. Il est au micro de Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : GABRIEL_JIF
Kiliba : Un sit-in des femmes devant le Bureau du chef de la cité
Au moins 500 femmes regroupées dans une dizaine d’organisations féminines de la cité de Kiiba, ont marché droit vers le bureau du chef de la cité de Kiliba pour un sit-in afin de réclamer le déguerpissement des vaches qui ravagent leurs champs. David MUNYAGA, reportage.
SON : FEMMES_KILIBA
Kamanyola : Fermeture du site de regroupements de demandeurs d’asile
Les 2 500 demandeurs d’asile burundais qui s’étaient cantonnés à Kamanyola, refusant entre autres l’enregistrement biométrique ont vidé le lieu pour aller se refugier au Rwanda dans la journée d’hier jeudi 7 mars 2018.
Hassan SHABANI, notre correspondant sur le lieu.
SON : DEMANDEURS_RWANDA

Lusenda : La distribution de la ration alimentaire de mars, enfin ce vendredi
La distribution de la ration alimentaire tant attendu, du mois de mars dans le camp de Lusenda, débute enfin ce week-end.
Yvette MUNEZERO, a recueillis pour vous les sentiments des bénéficiaires.
SON : DISTRIBUTION_RATION

Pour finir, au nom de toute l’équipe de Makala ONGEA d’Internews, nous félicitons le couple André FAUCON, notre collègue, pour la naissance de son nouveau-né.

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
La présentation était signée Pascal NDAYISHIMIYE/ Thomson UNDJI.
Au revoir


Conducteur d’Informations
Mardi, 06.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -06.03.2018
Sommaire :
– Uvira : Les petits commerçants des pains à vélo, en provenance du Burundi sont mis à mal par certains services de l’Etat congolais dans la ville d’Uvira. Nombreux comptent abdiquer/ Elie LAMBERT
– Lusenda : Après deux reports, le PAM promet la distribution de la ration alimentaire du mois de Mars 2018 dans le camp de Lusenda, au plus tard ce vendredi / Pascal NDAYISHIMIYE
– Lusenda : La campagne de l’ONG Save the Children dans la lutte contre la malnutrition de l’enfant dans la zone de Santé de NUNDU est accueilli avec à bras ouvert par les réfugiés burundais / Pardo MWETAMINWA
– Kamanyola : Les femmes réfugiés burundaises du camp de Transit de Kamanyola comptent passer la journée du 08 mars dans la méditation/ Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / André FAUCON à la présentation.
Uvira : Le petit commerce de vente de pain à vélo par des burundais mis à mal
La démarche des petits commerces des pains sur vélo, introduit dans la ville d’Uvira par des citoyens burundais est mis à mal par différents services de l’état congolais. Ces petits commerçants sont rançonnés sans aucune autre forme de procès. Elie LAMBERT.
SON : COMMERCE_PAIN
Kamanyola : Aucune festivité prévue par les femmes ce 08 mars 2018
A la veille de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, les femmes réfugiées de Kamanyola.
Leurs conditions de vie difficiles, seraient à la base de ce désintéressement.
Hassan SHABANI, nous fait le point.
SON : MOIS_FEMME
Lusenda : La distribution de la ration alimentaire intervient ce vendredi
Le retard dan la distribution de la ration alimentaire du mois de Mars 2018 continue à créer des tensions dans le camp de Lusenda.
Ainsi, dans une réunion tenue à Mboko dans la journée du lundi, il a été décidé de procéder à la distribution au plus tard ce vendredi.
Pascal NDAYISHIMIYE pour les détails.
SON : DISTRIBUTION_DATE

Lusenda : La campagne sur l’alimentation et la protection de l’enfant
L’ONG Save the Children a lancé une campagne de sensibilisation sur l’alimentation et la protection de l’enfant dans la zone de Santé de NUNDU.
Pardo MWETAMINWA, nous en dit plus.
SON : ALIMENTATION_PROTECTION

Et, c’est la fin de ce Bulletin d’information.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Une présentation de Pascal NDAYISHIMIYE/ André FAUCON.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 05.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -05.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : Un deuxième report de distribution de la ration alimentaire de mars 2018. Les réfugiés manifestent / Aimable KAVUNJAPORI & Gratiant ALENGA
– Sange : 100 demandeurs d’asile burundais devant le camp de Transit de Sange. Les conditions de vie difficile/ Gilbert KWANGABA
– Baraka : 1 500 maisons en vue d’être démolies pour la construction de l’aéroport de Baraka. Les gens sont divisés, les avis sont partagés / André FAUCON
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Thomson UNDJI à la présentation.
Lusenda : Les réfugiés burundais manifestent leur colère contre le PAM
Initialement prévu pour le 1er puis le 5 mars, la distribution de la ration alimentaire des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda vient de connaitre un autre report.
Les réfugiés, ne l’entendent pas de cette oreille et manifestent leur colère.
Aimable KAVUNJAPORI et Gratiant ALENGA.
SON : MANIFESTATION_RATION PAM
Sange : Des conditions de vie difficile pour 100 demandeurs d’asile burundais
25 hommes, 50 femmes, et une trentaine d’enfants venus de RUGOMBO, KAYANZA et de KARUZI pour demander l’asile en RDC il y a deux semaines, vivent dans des conditions de vie difficile devant le camp de Transit de Sange.
Glibert KWANGABA.
SON : CONDITIONS_DEMANDEURS

Baraka : Les avis partagés quant à la construction de l’aéroport de la ville
Les avis restent partagés quant à la construction d’un aéroport dans le centre-ville de la cité de Baraka.
Le marquage de maisons qui seront démolies a encore créé des remous.
C’était le vendredi passé. Un reportage d’André FAUCON
SON : CONSTRUCTION_AEROPORT

Et, c’est la fin de ce Bulletin d’information.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Une présentation de Marie-Charles NININAHAZWE/ Thomson UNDJI.
A demain.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 02.03.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -02.03.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’organisation AFPDE remet officiellement des infrastructures sanitaires et hydrauliques réalisées dans la zone de Santé de Nundu, aux réfugiés burundais dans le camp de Lusenda / Marie-Charles NININAHAZWE
– Baraka : Les 18 OPJ qui ont prêté serment devant le procureur de la république près le tribunal de grande instance d’Uvira à Baraka, ont promis de s’impliquer dans les conflits fonciers/ Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : En prélude d’une campagne de lutte contre la malnutrition dans le camp de Lusenda et ses environs, l’ONG Save the Children a organisé une formation de 48 relais communautaires/ Grataint ALENGA
– Lusenda : Dans une réunion, le PAM, le HCR, et le comité des Directeurs du camp sont d’accord pour débuter la distribution des vivres le 05 mars/ Yvette MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / Thomson UNDJI à la présentation.

Lusenda : Remise officielle des infrastructures sanitaires et hydrauliques
L’Association des Femmes pour le Développement Endogène, AFPD a remis officiellement ce vendredi aux réfugiés burundais dans le camp de Lusenda, les infrastructures qu’elle a construit à leur profit dans la zone de Santé de Nundu.
Un reportage de Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : AFPDE_INFRASTRUCTURES

Baraka : Prestation de serment de 18 OPJ pour les conflits fonciers
18 OPJ, dont 15 de la Police et 3 de cadre ont prêté serment ce jeudi à Baraka, devant le procureur de la république près le Tribunal de Grande Instance d’Uvira, Magistrat Emmanuel BOKALO.
Ibrahim BYAOMBE nous fait le point.
SON : PRESTATION_SERMENT

Lusenda : La formation de 48 relais communautaires en malnutrition
En prélude d’une campagne de lutte contre la malnutrition, qui commence ce vendredi dans le territoire de Fizi, l’ONG Save the Children a organisé une formation de 3 jours pour 48 relais communautaires.
Gratiant ALENGA MANGI, reportage.
SON : CAMPAGNE_MALNUTRITION

Lusenda : La distribution des vivres débute le 05 mars prochain, dit le PAM
Initialement prévu pour le 1er mars dernier, le PAM, le HCR et le Comité des Directeurs du camp des réfugiés burundais de Lusenda, se sont convaincus pour démarrer la distribution des vivres le lundi 5 mars prochain.
Les raisons de ce report, c’est dans ce reportage de Yvette MUNEZERO.
SON : REPPORT_DISTRIBUTION

Et voilà, c’est la fin de ce Bulletin d’informations.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA.
Présentation, Alexandre BIZIMANA/ Thomson UNDJI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 30.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -30.04.2018
Sommaire :
– Baraka : Une femme a été poignardée au ventre par son mari dans le village Ngalula. Devant la police, cet homme accuse sa défunte femme d’infidélité/ André FAUCON
– Kamanyola : Wowen for Women et Caucus des femmes du Sud-Kivu en atelier de consultation communautaire pour identifier les pratiques et coutumes qui marginalisent la femme de Kamanyola. Résultats/ Elie LAMBERT
– Lusenda : Une nouvelle organisation remplace AIRD dans la gestion des camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe en territoire de Fizi/ Yvette MUNEZERO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Jonathan ISSAYA à la présentation.

Baraka : Une femme est poignardée par son mari dans le village Ngalula
Une femme a été poignardée au niveau du ventre par son mari dans la matinée du vendredi. Une fois devant la police nationale congolaise qui l’a arrêté dans la même matinée ; ce dernier dit qu’il voulait se vanger de sa femme pour infidélité.
André FAUCON, depuis Baraka.
SON : INFIDELITE_FEMME

Kamanyola : Caucus des femmes du Sud-Kivu dans un atelier à Kamanyola
L’organisation internationale Women for Women, à travers le Caucus des Femmes du Sud-Kivu a organisé un atelier de consultation communautaire pour identifier les pratiques et les coutumes qui marginalisent la femme dans la cité de Kamanyola.
Les résultats de ces consultations, c’est dans ce reportage de Elie LAMBERT
SON : CONSULTATION_WOMEN

Lusenda : Une nouvelle organisation remplace à AIRD dans la gestion
Pour finir, cette nouvelle.
AIDES, c’est la nouvelle organisation humanitaire qui est désormais chargée de la gestion des camps de Mulongwe et Lusenda.
Cela est officielle depuis le samedi 27 avril, jour de remise et reprise avec les responsables de AIRD dans le camp de Lusenda, devant des nombreux invités dont les réfugiés burundais.
L’Initiative Africaine pour le Développement Humanitaire, AIRD est remplacée par Actions et Interventions pour le Développement et Encadrement Social, AIDES après près de 3 ans passés dans la gestion de ces camps.
Sachez, par ailleurs que AIRD poursuit ses activités d’infrastructures dans les deux camps.

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Pascal NDAYISHIMIYE / Jonathan ISSAYA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 27.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -27.04.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’organisation EBENEZER MINISTRY organise une formation de 5 jours en faveur des filles-mères réfugiées burundaises du camp de Lusenda. La fabrication de savon est au centre de la formation/ Pacifique MUNEZERO & Aimerance NIYONKURU
– Baraka : Le Fonds des Nations Unies pour la Démocratie, à travers SOFIBEF, une organisation locale des femmes du territoire de Fizi a organisé une formation à l’attention des membres de la société civile sur l’intégration de la femme dans le processus électoral en RDC/ André FAUCON
– Baraka : 5 cas d’assassinat signalés en moins d’un mois dans la localité de Nyange. Le cas le plus récent, deux femmes ont été retrouvées égorgées chacune dans sa maison / Moutard MATESO
– Lusenda : 5 présumés voleurs à main armés, appréhendés par la population locale de la localité de Lulinda, présentés aux forces de l’ordre et acheminés au Parquet Général de Baraka/ Jonathan ISSAYA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Pavel KIZA à la présentation.

Lusenda : Une formation d’EBENEZER pour les filles-mères du camp
L’organisation humanitaire, Ebenenzer a débuté la formation de 5 jours à l’attention de 20 filles-mères toutes réfugiées burundaises de moins de 22 ans.
Aimerance NIYONKURU & Pacifique MUNEZERO ont rencontré ceux qui prennent par à cette formation.
SON : FILLES_FORMATION

Baraka : Une formation sur l’intégration de la femme en démocratie
Le fonds des Nations-Unies pour la Démocratie, à travers l’organisation locale des femmes du territoire de Fizi, SOFIBEF a organisé une formation à l’attention d’une cinquantaine des membres de la société civile de Baraka.
André FAUCON nous fait le point.
SON : FORMATION_SOFIBEF

Baraka : 5 cas d’assassinat en moins d’un mois dans la localité de Nyange.
5 cas d’assassinant ont été répertoriés en moins d’un mois dans la localité de Nyange, en territoire de Fizi. Le cas le plus récent est celui de deux femmes retrouvées égorgées chacune dans sa maison.
La Société Civile dénonce ; Moutard MATESO.
SON : NYANGE_ASSASSINAT

Lusenda : 5 présumés voleurs appréhendés par la population locale
La population locale de la localité de Lulinda a appréhendé 5 présumés voleurs à mains armées le jeudi, les a présentés aux forces de l’ordre qui les a conduits ce vendredi devant le Parquet Général de Baraka.
Jonathan ISSAYA pour les détails.
SON : VOLEURS_PARQUET

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Pavel KIZA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 26.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -26.04.2018
Sommaire :
– Lusenda : SVH, Solidarité des Volontaires pour l’humanité évalue à mi-parcours son action sur l’accessibilité des ménages des réfugiés burundais à la terre arable dans le territoire de Fizi/ Jonathan ISSAYA
– Bukavu : Déclenchée le lundi, la grève des agences de transport Bukavu-Rwanda-Bujumbura a été levée ce jeudi. Le vice-Gouverneur du Sud-Kivu Hillaire KIKOBYA s’exprime / Joyce KALUMUNA & Ghisliane MANIRAKIZA
– Uvira : Bras de fer entre l’association des chauffeurs du Congo (ACCO) et le Chef de service de transport et voies de communication à Uvira. L’ACCO ne serait pas en regèle avec l’Etat congolais/ Elie LAMBERT
– Minembwe : La Monusco installe des panneaux solaires au grand marché de Minembwe. Gadi MUKIZA, chef de poste d’encadrement administratif de Minembwe s’en félicite/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO à la présentation.
Lusenda : L’évaluation à mi-parcours des actions sur l’accès à la terre de SVH
L’organisation locale, SVH, Solidarité des Volontaires pour l’Humanité a procédé à l’évaluation à mi-parcours de son action sur la sensibilisation de la communauté de Fizi à céder des champs de culture à la communauté des réfugiés burundais de Lusenda.
Les résultats de cette évaluation avec Jonathan ISSAYA.
SON : SVH_EVALUATION

Bukavu : Levée de la grève des agences de voyage vers Bujumbura
Après concertation avec le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Hilaire KIKOBYA, les responsables des agences de voyage de Bukavu vers Bujumbura, en passant par le Rwanda ont finalement levé leur grève ce jeudi.
Joyce KALUMUNA et Ghislaine MANIRAKIZA, reportage.
SON : GREVE_AGENCES

Uvira : ACCO en guerre contre le service de Transport et Communication
L’Association des Chauffeurs du Congo, ACCO Uvira entre en guerre contre le Service de Transport et Voies de Communication. Ce service menace de la suspendre faute d’irrégularité avec les services de l’Etat congolais.
Elie LAMBERT, nous fait le point.
SON : ACCO_SUSPENSION

Minembwe : La Monusco installe des panneaux solaires dans le marché
Le Marché dit ‘’de vendredi’’ de Minemwe est désormais éclairé. C’est grâce à l’action humanitaire de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo, Monusco qui y a installé des panneaux solaires.
Ghislain BAFUNYEMBAKA.
SON : MARCHE_ECLAIRAGE

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 25.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -25.04.2018
Sommaire :

– Lusenda : 14 points de vente d’alcool autour du marché Katungulu I ont été fermés. Ainsi, en a décidé l’administration du camp pour non-conformité aux normes d’hygiène/Aimable KAVUNJAPORI
– Mboko : Une ambulance transportant les malades vers l’hôpital de Nundu rebrousse chemin. Les eaux de pluie ont coupé tout passage au pont de la rivière Sangya/ Thomson UNDJI
– Sange : 2 personnes emportées par les eaux de pluie de la rivière Sange et plus de 200 maisons détruites par les aux de la rivière Kiliba-Ondes/Djafari BYADUNIA
– Bukavu : Ouverture d’un atelier régional entre le Burundi, le Rwanda et la RDC sur le plan directeur d’aménagement de la Plaine de la Ruzizi. Attentes des participants/ Joyce KALUMUNA & Ghislaine MANIRAKIZA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.
Lusenda : Les points de vente d’alcool fermés autour du marché Katungulu
L’administrateur du camp de Lusenda, Monsieur Didier NUMBI WA NUMBI a pris la résolution de fermer tous les points de vente d’alcool (Nganda) autour du Marché Katungulu 1. Pour cause, ces nganda ne respectent pas les normes d’hygiène, et manquent les lieux d’aisance.
Aimable KAVUNJAPORI, nous fait le point.
SON : ALCOOL_FIN
Elie, joyce, jonathan, Ghislain

Mboko : Les eaux de pluie empêche le passage d’une ambulance à Sangya
La pluie continue à faire des ravages dans le territoire de Fizi, comme dans la plaine de la Ruzizi.
Une ambulance transportant des malades du camp de Lusenda vers l’hôpital de Nundu a rebroussé chemin au péril de la vie de ces malades.
Un récit de Thomson UNDJI.
SON : MALADE_PLUIE

Sange : Les eaux emportent deux personnes et détruisent des maisons
Restant dans le même chapitre. Cette fois à Sange, où les eaux de pluie ont emportée deux personnes et détruit plus de 200 maisons depuis le début de ce mois d’avril.
Sur place Djafari BYADUNIA nous fait le point.
SON : PLUIE_SANGE

Bukavu : Ouverture d’un atelier régional à Kinshasa sur la Plaine de la Ruzizi
Début ce mercredi à Kinshasa d’un atelier régional entre la RDC, le Rwanda et le Burundi sur la validation d’un Plan Directeur en rapport avec l’aménagement de la Plaine de la Ruzizi en RDC.
Les détails avec Joyce KALUMUNA et Ghisliane MANIRAKIZA.
SON : PLAN_RUZIZI

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Alexandre BIZIMANA / André FAUCON.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 24.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -24.04.2018
Sommaire :
– Uvira : Les Etablissements MAKASI viennent à la rescousse de 60 familles sinistrées par les pluies torrentielles et le gonflement de la rivière Niangara dans la plaine de la Rusizi /Pavel KIZA
– Lusenda : La relocalisation de 403 familles des réfugiés burundais du camp de Lusenda vers le camp de Mulongwe. 17 familles se sont vues temporairement refuser la relocalisation/ Emmanuel BIMENYIMANA
– Bukavu : Grève des Agences de voyage Bukavu-Rwanda-Bujumbura. Une réunion d’urgence a été convoquée par le Vice-Gouverneur du Sud-Kivu pour écouter les transporteurs / Joyce KALUMUNA & Ghislaine MANIRAKIZA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Uvira : Etablissements MAKASI à la rescousse de 60 familles sinistrées
Après les pluies torrentielles suivies du gonflement de la rivière Niangara dans la plaine de la Rusizi au cours de ces deux derniers mois, les Etablissements MAKASI sont venus à la rescousse de 60 familles sinistrées dans la zone.
Un reportage de Pavel KIZA
SON : MAKASI_SINISTRES

Lusenda : Relocalisation de 403 familles de Lusenda au camp de Mulongwe
403 familles ont été sélectionnées au cours de ce mois d’avril du camp de Lusenda vers le camp de Mulongwe. Cependant, 17 familles parmi elles doivent attendre encore un peu le temps que tous leurs enfants soient enregistrés.
Emmanuel BIMENYIMANA pour le point.
SON : RELOCALISATION_MULONGWE
Bukavu : Grève des Agences de voyage Bukavu-Rwanda-Burundi
Les propriétaires des Agences de Voyage qui font la route Bukavu- Rwanda-Bujumbura sont en grève.
Ces derniers disent qu’ils se révoltent contre le traitement qui sont réservés à leurs passagers et à leurs chauffeurs aux différents postes frontières, disent-ils.
Un reportage de Joyce KALUMUNA & Ghislaine MANIRAKIZA.
SON : TRANSPORT_GREVE

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 23.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -23.04.2018
Sommaire :
– Lusenda : Une association locale de développement s’engage dans la lutte contre déforestation autour du camp des réfugiés burundais à Lusenda. Sa stratégie, la fabrication des briquettes / Pardo MWETAMINWA
– Lusenda : Le PAM a répondu favorablement ce vendredi, aux recours des réfugiés burundais qui n’ont pas reçu leur ration alimentaire du mois de mars 2018/ Pascal NDAYISHIMIYE
– Baraka : Aucun puit, ni rivière d’eau douce dans la localité de Kalundja. Les habitants y boivent l’eau du Lac Tanganyika malgré l’alerte du choléra dans la zone/ André FAUCON
– Sange : Le Pasteur MUSAVI DJUMA de la 8ème CEPAC MAHUNGUBWE est porté disparu depuis la nuit du dimanche 22 avril 2018 / Djaffari BYADUNIA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.

Lusenda : La fabrication des briquettes pour lutter contre la déforestation
Une association locale, dénommée ‘’SG’’ a démarré depuis le mois de mars de cette année, la fabrication des briquettes pour lutter contre la déforestation autours du camp de Lusenda.
La démarche, et les défis dans ce reportage de Pardo MWETAMINWA
SON : DEFORESTATION_BRIQUETTE

Lusenda : La distribution de la ration alimentaire aux regardeurs dans le camp
Le PAM a procédé, le vendredi de la semaine passée à la distribution de la ration alimentaire aux personnes qui ont fait recours pour avoir raté la ration du mois de mars dernier.
Leur sentiment au micro de Pascal NDAYISHIMIYE.
SON : RATION_PAM
Pour certains, leurs cartes n’ont pas été reconnues dans les machines, d’autres ont été en déplacement pendant la distribution, d’autres encore pouvaient être malades ou ont des nouvelles naissances.

Baraka : Manque d’eau potable dans la localité de de Kalundja
Aucun puit, ni rivière d’eau douce dans la localité de Kalundja. Les habitants de cette localité ne boivent que l’eau du Lac Tanganyika.
Cela, en dépit de l’alerte actuelle sur le risque de contamination de choléra dans la zone.
André FACAUCON
SON : KALUNDJA_EAU

Sange : La disparition du Pasteur MUSAVI DJUMA en pleine nuit du dimanche
Pour finir, cette nouvelle :
Le Pasteur MUSWAVI DJUMA de la 8ème CEPAC MAHUNGUBWE est porté disparu depuis la nuit d’hier dimanche 22 avril 2018.
Mahungubwe est une localité du groupement de Lemera, en territoire d’Uvira.
La société civile du milieu qui déplore ces cas d’enlèvement dans la zone, indique que ce Pasteur aurait été kidnappé par des hommes en armes non autrement identifié, à son domicile vers 20h.

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 20.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -20.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Le HCR vient en aide aux nouvelles familles des réfugiés burundais qui s’installent dans le camp de Mulongwe. 114 dollars et du matériel de construction d’une maisonnette / Aimerance NIYONKURU
– Baraka : 8 réfugiés burundais s’ajoutent dans la dynamique locale de paix ‘’KITETE SIKUTUMWA’’ de la localité de Malinde. Leur rôle est de contribuer à la pacification de la communauté à travers les dialogues/ Amani DAUDI
– Uvira : Depuis Janvier, plus de 500 maisons ont été détruites par les eaux de pluie autour de la rivière Niangara. Les sinistrés crient au secours sans être entendus/ Pavel KIZA
– Lusenda : Le Marché du Camp de Lusenda, site Katungulu 3 en manque des toilettes publiques. Une seule toilette pour tout le marché / Gratiant ALENGA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT à la présentation.

Mulongwe : Du matériel de construction et de l’argent pour les familles
114 dollars américains et du matériel de construction.
Tel est le soutien du HCR aux familles des réfugiés burundais nouvellement installées dans le camp de Mulongwe.
Aimerance NIYONKURU nous fait le point.
SON : HCR_CONSTRUCTION

Baraka : La Dynamique de paix KITETE s’enrichi des nouveaux membres
12 personnes viennent de s’ajouter dans la dynamique de paix  »KITETE SIKUTUMWA » de Malinde. Il s’agit de 8 réfugiés burundais et 4 congolais qui s’ajoutent aux 20 autres membres.
Depuis Baraka, Amani DAUDI nous fait le point.
SON : DYNAMIQUE_PAIX

Uvira : Les eaux de pluie ont détruit au moins 500 maisons depuis Janvier
Au moins 500 maisons ont été déjà emportées par les aux de pluie qui ont gonflé la rivière Niangara, depuis le mois de Janvier de cette année.
Les sinistrés crient au secours au micro de Pavel KIZA.
SON : PLUIE_SINIESTRES

Lusenda : Manque de toilette publique au camp de Lusenda, Katungulu 3
Manque de toilettes publiques dans le camp de Lusenda, précisément au site Katungulu 3.
Une seule toilette publique pour tout le marché.
Les clients et les commerçants s’en plaignent au micro de Gratiant ALENGA.
SON : TOILETTE_KATUNGULU

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 18.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -18.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe demandent aux autorités administratives congolaises de leur permettre d’ériger un petit marché à l’intérieur de leur camp / Pascal NDAYISHIMIYE
– Kamanyola : L’ONG LaBenevolencija Grands-Lacs a organisé un match de football pour la concorde entre la jeunesse congolaise et burundaise dans la localité de Katogota. Retour sur cet évènement du week-end/ Wendo LUSHUNJI
– Mboko : Les femmes réfugiées burundaises sont accusées par les femmes congolaises, d’être instigatrices de leurs séparations avec leurs maris. L’Evêque de l’Eglise Sainte Famille, Ahmirado AMISI nie cette affirmation/ Thomson UNDJI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON / Alexandre BIZIMANA à la présentation.
Mulongwe : Les refugiés burundais veullent avoir un petit marché à eux
Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe demandent aux autorités congolaises de leur permettre d’ériger un petit marché à l’intérieur de leur camp. Ils évoquent les raisons des distances, économiques, sécuritaires et de commodité.
Ils sont au micro de Pascal NDAYISHIMIYE
SON : MARCHE_MULONGWE
Kamanyola : Un match de football pour la Paix entre burundais et congolais
L’Organisation non-gouvernementale, LaBenevolencija Grands-Lacs a organisé ce week-end un match de football entre les jeunes burundais et congolais dans la localité de Katogoto en RDC.
Un match pour la paix et la concorde, nous dit Wendo JOE.
SON : MATCH_KATOGOTA

Mboko : L’Evêque de l’Eglise Sainte Famille sensibilise les femmes congolaises
Soucieux du bien-être des réfugiés burundais sur le sol congolais, l’Evêque de l’Eglise Sainte Famille de Fizi, Ahmirado AMISI invite les femmes congolaises à bien prendre soin de leurs maris au lieu d’indexer les femmes burundaises comme étant à la base de leur séparation.
Interview exclusive avec Thomson UNDJI.
SON : DIVORCE_EVEQUE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : André FAUCON / Alexandre BIZIMANA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 17.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -17.04.2018
Sommaire :
– Uvira : Sous la houlette de l’ONG LaBenevolencija, 40 jeunes burundais et congolais se sont rencontrés à Gatumba au Burundi pour discuter sur les questions relatives à la sécurité autour de leurs frontières / Elie LAMBERT
– Uvira : Un accident de circulation fait 5 morts sur place dans la plaine de la Ruzizi. Le système de freinage en serait la cause / Pardo MWETAMINWA
– Lusenda : Plus de 50 enfants de moins de 10 ans, vivent dans le Centre d’accueil de Lusenda, sans attestation pour réfugiés. Pour cause, ces enfants ne sont pas passés par le Centre de transit de Mongemonge / Emmanuel BIMENYIMANA
– Kamanyola : Eric NDUWAYEZU, un adepte de la secte Ezebia aux arrêts dans la cité de Kamanyola. Il aurait tenté d’entrer frauduleusement dans la cité / Hassan SHABANI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.

Uvira : Les jeunes burundais et congolais parlent de leur sécurité frontalière
40 jeunes burundais et congolais se sont rencontrés le vendredi de la semaine passée, à Gatumba au Burundi pour discuter autour de la sécurité autours de leur frontière. C’était sous la houlette de l’ONG La BENEVOLENCIA.
Depuis la cité d’Uvira, Elie LAMBERT nous fait le point.
SON : LABENEVOLENCIJA_JEUNES

Uvira : Un accident de circulation dans la plaine de la plaine de la Ruzizi
Un accident de circulation dans la plaine de la Ruzizi fait 5 morts et plus de 5 blessés dans un état grave. Le système de freinage serait la cause de cet accident survenu le 14 avril dernier.
Un reportage de Pardo MWETAMINWA.
SON : ACCIDENT_PLAINE

Lusenda : Plus de 50 enfants vivent dans le Centre d’accueil sans papier
Plus de 50 enfants des familles des réfugiés burundais, vivent dans le centre d’accueil de Lusenda sans attestation pour réfugiés.
Ces enfants, vivent sans papiers pour n’avoir pas transité par le Centre de Transit de Mongemonge.
Emmanuel BIMENYIMANA, notre reporter.
SON : ENFANTS_ATTESTATION

Kamanyola : Eric NDUWAYEZU, un adepte de la secte Ezebia aux arrêts
Un adepte de la secte d’Ezebia, Monsieur Eric NDUWAYEZU est aux arrêts depuis la journée du lundi dans la cité de Kamanyola.
Celui-ci aurait tenté d’entrer frauduleusement dans la cité de Kamanyola.
A ce propos, Hassan SHABANI a pris les témoignages des habitants.
SON : EZEBIA_ERIC

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAZWE / Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 16.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -16.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Les réfugiés burundais manquent d’espace pour enterrer les leurs. Les familles d’accueil demandent 100 $USD à la famille des réfugiés qui a perdu un de ses membre/ Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Deux cas de cholera signalés dans le camp des refugiés burundais de Lusenda. Le Médecin Chef de zone, l’infirmier titulaire du Centre de Santé et les organisations humanitaires alertent / Yvette MUNEZERO, Jonathan ISSAYA & Alexandre BIZIMANA
– Uvira : Insécurité dans la cité d’Uvira ; 15 présumés semeurs de troubles et d’insécurité, dont 4 femmes devant le Parquet près le Tribunal de Grande Instance d’Uvira /Pavel KIZA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI/ Hassan SHABANI à la présentation.
Mulongwe : Manque d’espace pour enterrer les réfugiés burundais
Les réfugiés burundais installés dans le camp de Mulongwe manquent d’espace pour enterrer les leurs, qui sont décédés. Les membres de la communauté d’accueil, leur exigent somme de 100 dollars américains pour chaque enterrement dans leurs cimetières.
Aimable KAVUNJAPORI
SON : CIMETIERE_MULONGWE
Lusenda : Deux cas de cholera signalés dans le camp de Lusenda.
Un communiqué de la zone de Santé de Nundu, datant de la semaine passée invite la population locale et les réfugiés burundais à la prudence quant à la menace des cas de choléra dans la zone.
Un grand reportage de Jonathan ISSAYA, Yvette MUNEZERO et Alexandre BIZIMANA.
SON : CHOLERA_NUNDU
Uvira : 15 présumés semeurs des troubles présentés devant le Parquet
15 présumés semeurs des troubles et d’insécurité dans la cité d’Uvira ont été présenté ce lundi devant au Parquet près le Tribunal de Grande Instance d’Uvira.
Poursuivi depuis Mercredi pour vol qualifié, ensemble avec 4 femmes, ces malfrats ont été présentés devant la population locale, le jeudi.
Le Commandant de la Police, le Colonel Gilbert SERUSHAGO explique les faits.
SON : VOL_MALFRATS

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 13.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -13.04.2018
Sommaire :
– Lusenda : Une table ronde sur les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités de la jeunesse dans un monde mouvant ; organisée par l’ONG l’ONG LaBenevolncija Grands-Lacs, près du camp de Lusenda. 36 jeunes y ont pris part/ Odette NIBIZI
– Lusenda : Début jeudi, de la distribution des vivres du mois d’avril dans le camp de Lusenda. Les réfugiés burundais et le PAM se félicitent d’avoir régler le problème de retard des distributions / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Le HCR et War Child ont outillé 250 les femmes réfugiées du camp Lusenda dans la lutte contre les violences sexuelles, et les mariages forcés. Les résolutions prises par ces femmes / Aimerance NIYONKURU
– Bukavu : Une rencontre à Bukavu entre 47 jeunes des pays grands-lacs pour échanger leurs expériences sur la cohabitation pacifique et l’entreprenariat sous la houlette de l’ONG Alert International/ Pardo MWETAMINWA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI/ Pavel KIZA à la présentation.

Lusenda : Une table ronde sur les forces et faiblesses de la jeunesse
Dans le cadre de son projet ’’ Médias pour le Dialogue’’, l’ONG LaBenevolencjia Grands-Lacs a organisé une table ronde à côté du camp Lusenda à l’intention de 36 personnes, dont 19 réfugiés burundais et 12 femmes.
Au cœur de cette table ronde : les forces, les faiblesses et les opportunités auxquelles la jeunesse fait face pour se développer dans un monde en pleine mutation.
C’est un reportage d’Odette NIBIZI.
SON : BENEVOLENCIJA_JEUNESSE
Lusenda : Début de la distribution des vivres du mois d’avril dans le camp
Début jeudi, de la distribution des vivres du mois d’avril dans le camp de Lusenda. Le PAM ainsi que les réfugiés burundais se félicitent que cette distribution intervienne à temps par rapports aux mois précédents.
Alexandre BIZIMANA nous fait le point.
SON : DISTRIBUTION_AVRIL

Lusenda : Sensibilisation de 250 femmes contre les violences sexuelles
250 femmes du camp de Lusenda ont été outillées dans la lutte contre les violences sexuelles, et les mariages forcés des jeunes filles. C’était jeudi, par les organisations HCR et War Child.
Aimerance NIYONKURU
SON : SGBV_FEMMES

Bukavu : 47 jeunes des Grands-Lacs échangent leurs expériences sur la Paix
Sous la houlette de l’organisation Alert International, 47 jeunes des pays des grands-lacs se sont rencontrés à Bukavu du 04 au 05 avril dernier pour échanger leurs expériences sur la cohabitation pacifique et l’entreprenariat des jeunes.
Pardo MWETAMINWA, nous fait le point.
SON : COHABITAION_ALERTE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Pavel KIZA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 12.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -12.04.2018
Sommaire :
– Kamanyola : Le Centre de distribution du courant électrique de la Centrale Ruzizi III, sera installé à Kamanyola. La Société civile locale demande l’indemnisation de la population qui sera dépossédée de ses champs de culture/ Wendo LUSHINJI
– Lusenda : La perte ou le vol des cartes de la ration alimentaire dans le camp de Lusenda. Un phénomène casse-tête pour le Programme Alimentaire Mondial dans le camp / Pascal NDAYISHIMIYE
– Baraka : Fin de l’opération d’identification des réfugiés hutus rwandais dans le secteur Lulenge, territoire de Fizi. Plus de 2 000 d’entre eux ont été identifiés / Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : LaBenevolecija Grands-Lacs dans une formation sur les forces, les faiblesses, et les opportunités auxquelles la Jeunesse fait face pour se développer dans un monde en pleine mutation / Odette NIBIZI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE/ Moutard MATESO à la présentation.
Kamanyola : La construction de la Centrale électrique Ruzizi III à Kamanyola
La Société Civile de Kamanyola demande l’indemnisation au profit de la population locale qui sera dépossédée des ses terrains d’agriculture lors de l’installation du centre de distribution du courant électrique de la Ruzizi III.
Wendo LUSHINJI.
SON : CENTRALE_KAMANYOLA

Lusenda : La perte ou le vol des cartes de la ration alimentaire des réfugiés
Ils sont comptés en centaine ; et le nombre ne cesse de s’augmenter de ces réfugiés burundais qui réclament au Bureau du programme Alimentaire Mondial, PAM, dans le camp de Lusenda, avoir perdu leurs cartes de la ration alimentaire.
Nous les écoutons au micro de Pascal NDAYISHIMIYE
SON : RATION_PAM
Une perte, un vol ou une vente illicite de sa propre carte de la ration alimentaire à une tierce personne ? Jusque-là, ces questions sont réponses au Bureau du PAM.

Baraka : Fin de l’opération d’identification des réfugiés hutus rwandais
Commencée le lundi 9 avril, l’opération d’identification des réfugiés hutus rwandais à Lulimba, secteur Lulenge, territoire de Fizi par la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC a pris fin ce mercredi 11 avril 2018.
Le Mwami KAREGE Felicien, président des refugiés hutus rwandais dans le territoire de Fizi, s’en félicite au micro de Ibrahim BYAOMBE.
SON : FELICIEN_IDENTIFICATION
Vous sauriez qu’au total, 2 000 réfugiés hutus rwandais_ hommes, femmes et enfants_ ont été identifiés dans cette contrée.

Lusenda : Une table ronde sur les forces et faiblesses de la jeunesse
Dans le cadre de son projet ’’ Médias pour le Dialogue’’, l’ONG LaBenevolencjia Grands-Lacs a organisé une table ronde à côté du camp Lusenda à l’intention de 36 personnes, dont 19 réfugiés burundais et 12 femmes.
Au cœur de cette table ronde : les forces, les faiblesses et les opportunités auxquelles la jeunesse fait face pour se développer dans un monde en pleine mutation.
C’est un reportage d’Odette NIBIZI. Nous y reviendrons.
Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO. Bye


Conducteur d’Informations
Mercredi, 11.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -11.04.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’Eglise du Christ au Congo a organisé une formation sur l’entreprenariat dans le camp de Lusenda, à l’intention de 130 de ses fidèles réfugiés burundais et congolais confondus / Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Les réfugiés ont barricadé toutes les entrées et sorties en signe de protestation contre la distribution des téléphones Mono SIM en lieu et place des téléphones Android promis par le HCR/ Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le Chef de groupement Balala Nord où se trouve le camp des réfugiés burundais, demande aux organisations humanitaires à penser aux routes des dessertes agricoles / Jonathan ISSAYA
– Kamanyola : Un projet de construction d’un barrage électrique entre la RDC, le Burundi et le Rwanda sur la rivière Ruzizi. Les attentes du gouvernement provincial congolais/ Wendo LUSHINJI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON / Alexandre BIZIMANA à la présentation.

Lusenda : Une formation de l’Eglise du Christ au Congo pour 130 fidèles
130 fidèles congolais et réfugiés burundais, tous de l’Eglise du Christ au Congo, parmi lesquels 80 femmes ont bénéficié d’une formation sur l’entreprenariat privé ce lundi 09 avril à Lusenda.
Gratiant ALENGA MANGI pour les détails.
SON : FORMATION_ENTREPRENARIAT

Mulongwe : La distribution des téléphones Android cause problème
Barricade tôt le matin du mardi 10 avril de toutes les entrées et sorties du camp des réfugiés burundais de Mulongwe.
En colère, les refugiés ont refusé de prendre les téléphones Mono SIM à la place des Android que le HCR leur a promis.
Marie-Charles NININAHAZE.
SON : ANDROID_MULONGWE

Lusenda : L’appel du chef de groupement Balala Nord aux humanitaires
Dans une interview accordée à votre rédaction, par le truchement de Jonathan ISSAYA, le chef de groupement Balala Nord, où est installé le camp des réfugiés burundais à Lusenda, le Chef SIBATWA DJUMA invite les organisations humanitaires et les personnes de bonne foi à penser aux routes des dessertes agricoles pour palier à la faim dans ce groupement.
SON : ITW_SIBATWA

Kamanyola : Le projet de construction d’un barrage électrique CEPGL
Les attentes sont nombreuses de la part du gouvernement congolais quant au projet de construction d’un barrage électrique à Kamanyola, sur la rivière ruzizi.
Wendo LUSHINJI, nous en dit plus.
SON : BARRAGE_KAMANYOLA

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : André FAUCON / Alexandre BIZIMANA.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 10.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -10.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Le Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés, Filippo GRANDI se dit ‘’très impressionné’’ par la cohabitation pacifique entre les réfugiés burundais et la communauté locale dans le territoire de Fizi / Amani DAUDI
– Lusenda : Le HCR a procédé ce mardi, à la relocalisation de 106 ménages du centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe. Sentiments de ces relocalisés/ Emmanuel BIMENYIMANA & Odette NIBIZI
– Lusenda : L’Association ‘’Programme d’appui aux Femmes et Enfants en détresse’’ a organisé une formation sur la cohabitation pacifique entre 40 réfugiés burundais et autochtones dans le camp / Aimable KAVUNJAPORI
– Sange : Le commandant Mai-Mai KARA KARA n’est plus. Il a été tué dans une opération militaire par les FARDC à RUGEJE/ Bipemacho SENDE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHZWE/ Elie LAMBERT à la présentation.

Mulongwe : Filippo GRANDI impressionné par la cohabitation pacifique
En visite de travail dans le territoire de Fizi, le samedi 7 avril 2018, le Haut-Commissaire de Nations-Unies pour les Réfugiés, Filippo GRANDI s’est dit très impressionné par la cohabitation pacifique entre les réfugiés burundais et la communauté hôte du territoire de Fizi.
Amani DAUDI pour les détails.
SON : FILIPPO_COHABITATION

Lusenda : Relocalisation de 106 ménages vers le camp de Mulongwe
Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a procédé ce mardi 10 avril 2018, à la relocalisation de 106 ménages composés de 320 personnes du camp du centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe.
Sentiments de ces personnes relocalisés dans ce reportage de Emmanuel BIMENYIMANA et Odette NIBIZI
SON : RELOCALISATION_MULONGWE

Lusenda : Formation de 40 jeunes sur la cohabitation pacifique dans le camp
Dans le but de promouvoir la cohabitation pacifique entre les réfugiés burundais et la communauté d’accueil dans le territoire de Fizi, l’Association ‘’ Programme aux Femmes et Enfants en détresse’’ a organisé une formation de deux jours à Katungulu.
Aimable KAVUNJAPORI, nous fait le point.
SON : FORMATION_PACIFIQUE

Sange : Le Commandant Mai-Mai KARA KARA a été tué par les FARDC
Dans une opération militaire organisée dans le dimanche à RUGEJE, une localité située à près de 10 Kilomètres de la cité de Sange, les FARDC ont pu mettre la main sur le commandant Mai-mai KARA KARA.
Ce dernier, avec son garde du corps ont perdu la vie sur place.
Bipemacho SENDE
SON : KARA_KARA

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE / Elie LAMBERT.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 09.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -09.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Filippo GRANDI, Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés dans le monde a rendu visite aux réfugiés burundais dans le camp de Mulongwe, en territoire de Fizi. La sécurité et l’amélioration des conditions de vie des réfugiés burundais en RDC étaient au centre de cette visite / Marie-Charles NININAHAZWE
– Baraka : Présents dans le territoire de Fizi depuis 1994, 823 ménages des réfugiés hutus rwandais ne sont plus pris en charge par les humanitaires de plus décembre 2017. La Société Civile et le Ministère de l’intérieur congoalis s’inquiète, car voient en eux une main d’œuvre potentielle pour les groupes armés dans la zone/ Ibrahim BYAOMBE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.

Mulongwe : La visite du haut-commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés
Filippo GRANDI, haut-commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés dans le monde a rendu visite aux réfugiés burundais dans le camp de Mulongwe, en territoire de Fizi. C’était ce samedi 07 avril 2018. La sécurité des réfugiés et leur condition de vie étaient au centre de cette visite.
Marie-Charles NININAHAZWE
SON : FILIPPO_MULONGWE

Baraka : La présence des refugiés hutus rwandais dans le territoire de Fizi
La présence des réfugiés hutus rwandais dans le territoire de Fizi qui ne sont plus pris en charge par les humanitaires inquiète la société civile de ce territoire.
Selon eux, ces réfugiés sont une main d’œuvre potentielle à être recrutée dans les groupes armés.
Ibrahim BYAOMBE, pour le point.
SON : HUTUS_REFUGIES

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI.
Au revoir.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 06.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -06.04.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Les refugiés burundais en RDC attendent une protection internationale de la visite du représentant pays du HCR en RDC. Réactions des refugiés du camp de Lusenda / Marie-Charles NININAHAZWE
– Uvira : Le chef du village de Katogota a présidé un conseil de sécurité dans lequel, plusieurs résolutions ont été prises en rapport avec la présence des réfugiés burundais dans la zone / Hassan SHABANI
– Sange : Le HCR a procédé le mercredi denrier à la relocalisation de 150 réfugiés burundais du camp de Transit de Sange vers le camp de Mulongwe. Sentiments et espoirs / Bipemacho SENDE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Hassan SHABANI à la présentation.
Mulongwe : La visite du représentant du HCR dans le camp de Mulongwe
Les citoyens burundais dans les camps de refuge en RDC, attendent du représentant pays du HCR en RDC, la promesse ferme d’une protection internationale selon le mandant de cette structure.
Un reportage de Marie-Charles NININAHAZE, dans le camp de Lusenda.
SON : REPRESENTANT_MULONGWE
Uvira : Un conseil de sécurité à Katogota avec les réfugiés burundais
Le chef du village de Katogota, à 3 kilomètres de la cité de Kamanyola et à 58 Kilomètres de la cité d’Uvira dans le territoire d’Uvira a présidé un conseil de sécurité auxquelles plusieurs résolutions y ont été prises concernant les refugiés burundais dans la zone.
Hassan SHABANI pour les détails.
SON : CONSIEL_KATOGOTA
Sange : Le HCR a procédé à la relocalisation de 150 réfugiés burundais
Le Haut-Commissariat de Nations-Unies pour les réfugiés a procédé le mercredi dernier à la relocalisation de 150 réfugiés burundais qui se trouvaient dans le camp de Transit de Sange vers le camp le nouveau camp de Mulongwe.
Bipemacho SENDE, reportage.
SON : RELOCALISATION_SANGE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Pascal NDAYISHIMIYE / Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 03.04.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -03.04.2018
Sommaire :
– Sange : Au moins 50 jeunes de la communauté d’accueil de Sange et les réfugiés burundais ont fait une marche de santé et de sympathie de la cité de Sange à Biriba ; soit 8 Km aller-retour / Gilbert KWANGABA
– Kamayola : Les demandeurs d’asile burundais de Kamanyola qui se sont partis chercher refuge au Rwanda, ont quitté le Rwanda pour regagner le Burundi / Hassan SHABANI
– Lusenda : Une dame réfugiée à la recherche des bois de chauffe dans la brousse aux environs du camp, est mise à tabacs par un homme de la communauté hôte. Elle est hospitalisée / Pacifique MUNEZERO
– Sange : Avant la fête de Pâques, les jeunes catholiques de la cité de Sange ont visité les réfugiés burundais du camp de Transit. Savons, sucre, pains, etc en présents / Djaffari BYADUNIA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / André FAUCON à la présentation.
Sange : Les activités sportives des jeunes réfugiés et la communauté d’accueil
Une cinquantaine des jeunes de la communauté d’accueil de Sange et des refugiés burundais de la place ont fait une marche de sympathie et de santé ce dimanche de 5h00’ à 8h00’.
Un aller et retour de 8 Km, de Sange à Biriba; Gilbert KWANGABA.
SON : SOIRT_SANGE
Kamanyola : Les demandeurs d’asile burundais de Kamanyola pour le Burundi
Les demandeurs d’asile burundais qui ont quitté Kamanyola au début du mois de Mars pour chercher refuge au Rwanda, se sont résolu de quitter aussi le Rwanda pour regagner le Burundi, leur pays d’origine.
Un reportage d’Hassan SHABANI.
SON : DEMANDEURS_BURUNDI
Lusenda : Une dame réfugiée mise à tabacs par un homme de la communauté
A la recherche des bois de chauffe aux environs du camp de Lusenda, Madame MPAWENAYO, réfugiée burundaise, a été mise à tabacs ce week-end par un homme de la communauté hôte.
Elle nous livre les faits au micro de Pacifique MUNEZERO.
SON : FEMME_FRAPPEE
Réaction du Président du camp, Emmanuel NTIRAMPEBA.
SON : EMMANUEL_FRAPPE

Sange : Jeunes catholiques de Sange en vite aux réfugiés du camp de Transit
Avant la fête de Pâques, les jeunes catholiques de la Paroisse Saint KIZITO de Sange ont rendu visite aux refugiés burundais du camp de Transit de cette cité. Ils ont apporté des savons, du sucre, du pain, et autres présents pour les réconforter.
Depuis Sange, au micro de Djaffari BYADUNIA, le Diacre Jean-Baptiste WALUMONA nous donne le sens de cet apostolat.
SON : DIACRE_SANGE
Réactions des réfugiés burundais qui ont reçu la visite.
SON : REFUGIES_SANGE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE /André FAUCON.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 31.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -31.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Début ce jeudi 31 mai des épreuves nationales de fin d’études primaires. 350 élèves réfugiés burundais sont alignés dans le territoire de Fizi, au Sud-Kivu / Jonathan ISSAYA
– Baraka : La position de la Police Nationale Congolaise saccagée dans la localité de Tulonge. La population en colère contre le meurtre de deux civiles par un policier / Amani DAUDI
– Mulongwe : Hausse des prix des denrées alimentaires sur le marché local entre les localités de Kitete et Katanga. Voilà deux semaines que la digue-route construite il y a 5 ans par l’organisation GRAD a cédé suite aux pressions des eaux des pluies / Pardo MWETAMINWA
– Lusenda : Fermés depuis près d’un mois et demi faute d’observation d’un minimum des mesures sanitaires, les bistrots du camp de Lusenda sont permis de reprendre leurs activités / Gratiant ALENGA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Moutard MATESO à la présentation.
Lusenda : Début des épreuves de fin d’études primaires en RD Congo
Début ce jeudi 31 mai des épreuves nationales de fin d’études primaires. Dans le territoire de Fizi, aux centres Isungu et Zawadi, 350 élèves réfugiés burundais y pris part contre 280 élèves congolais.
Au micro de Jonathan ISSAYA, les élèves s’expriment.
SON : EPREUVES_ELEVES
Le Chef de Centre Isungu, Monsieur Bitamenyeka MATAKUMBA indique que la première journée de ces épreuves qui dureront 2 jours s’est bien passée.
SON : CHEF_CENTRE
Baraka : La position de la police saccagée par la population en colère
La population en colère a saccagé la position de la police nationale congolaise se trouvant dans la localité de Tulonge.
Cette population manifestait contre un policier qui a tué dans la même journée deux civiles lors d’une dispute.
C’était dans l’après-midi du Mardi 29 mai, Amani DAUDI.
SON : TUERIE_CIVILE

Mulongwe : Hausse des denrées alimentaires entre Kitete et Katanga
Les denrées alimentaires se raréfient entre les localités de Kitete et de Katanga.
Pour cause, les dispositifs construits voilà 5 ans par l’organisation GRAD pour protéger la route a cédé suite aux pressions des eaux des pluies de ces derniers mois dans le territoire de Fizi.
Pardo MWETAMINWA pour les détails.
SON : DIGUE_PRIX

Lusenda : La réouverture des bistrots autour du marché de Katungulu 1
Fermés depuis près d’un mois et demi, faute de non-respect d’un minimum d’observation des mesures sanitaires, les bistrots construits au tour du marché du site Katungulu 1 dans le camp de Lusenda ont été permis de reprendre leurs activités par la CNR qui les avait fermés.
Sur 11 bistrots fermés, 9 qui ont déjà observé ces règles d’hygiènes ont rouvert leurs portes.
Albert NDIKUMANA, président du marché.
SON : BISTROTS_KATUNGULU

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Pascal NDAYISHIMIYE / Moutard MATESO, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 30.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -30.05.2018
Sommaire :
– Kamanyola : Une trentaine des citoyens burundais agriculteurs en situation irrégulière de plusieurs mois à Katogota. Eric MUVOMO, le chef du village de Katogota les invite à se mettre en ordre avec les services migratoires de la RDC / Wendo JOES
– Bukavu : 161 réfugiés rwandais rapatriés au Rwanda depuis le début de cette année 2018. En 2017, ils étaient à 7 081 dans le rapatriement volontaire au Rwanda, selon la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC, CNR, et le HCR / Joyce KALUMUNA
– Lusenda : Début ce mercredi 30 mai de la distribution des nattes, couvertures, et moustiquaires dans les camps des réfugiés burundais dans le territoire de Fizi par AIDES. Cette distribution intervient deux ans après la dernière distribution par l’ancienne organisation gérante du camp, AIRD / Odette NIBIZI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.

Kamanyola : Une traine des citoyens burundais irréguliers à Katogota
Une trentaine des citoyens burundais agriculteurs sont en situation irrégulière longue à Katogota dans la plaine de la Ruzizi.
Le chef du village Katogota, invite ces burundais qui s’y sont installés pour les activités champêtres avec les habitants de se mettre en règle avec les services migratoires de la RDC.
Wendo JOES nous dit plus.
SON : KATOGOTA_CHAMPS

Bukavu : 161 réfugiés rwandais ont été rapatriés dans leur pays depuis janvier
161 réfugiés rwandais sur le sol congolais ont été rapatriés depuis le début de cette année 2018 dans leur pays, le Rwanda.
Ce chiffre est largement inférieur par rapport à l’année 2017, où le la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC, CNR et le HCR ont rapatrié 7 081 réfugiés rwandais.
Un reportage de Joyce KALUMUNA.
SON : RAPATRIEMENT_RWANDAIS

Lusenda : Début de la distribution des nattes, couvertures et moustiquaires
L’organisation AIDES a procédé depuis ce mercredi 30 mai à la distribution des nattes, couvertures et moustiquaires aux réfugiés burundais vivant dans les camps dans le territoire de Fizi.
Cette distribution intervient 2 ans après la dernière distribution par l’ancienne organisation gérante du camp AIRD.
Les sentiments des bénéficiaires au micro de Odette NIBIZI.
SON : DISTRIBUTION_NIRF
Notez que cette opération durera XXX jours dans le camp de Lusenda et XXXX dans le camp de Mulongwe.

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 29.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -29.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’Association ‘’Femmes artisanes pour le Développement’’ suspend ses activités de fabrication des briquettes. Les matières premières et les débouchés des marchés font défaut, selon Madame Concilia DIMULIA, la présidente de l’association/ Gratiant ALENGA
– Mulongwe : Vols de lampadaires dans le camp de Mulongwe. Trois jeunes réfugiés burundais attrapés par les Sungusungu, une structure locale des réfugiés burundais pour la sécurité des camps / Moutard MATESO
– Baraka : Un refugié burundais accusé de vol à l’étalage des pagnes des commerçants échappent à la Justice populaire. Les jeunes de Baraka, de l’Association JEDN découragent ces deux pratiques / André FAUCON

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : L’entreprise des fabrications des briquettes se portent mal
7 mois sans débouchés de marché pour vendre les briquettes, ni les moyens pour acheter les matières premières !!!
L’Association des femmes artisanes pour le Développement de Lusenda jette l’éponge et suspend ses productions de briquettes.
Gratiant ALENGA.
SON : BRIQUETTES_AFAD

Mulongwe : 3 Jeunes réfugiés burundais attrapés avec des lampadaires
3 jeunes réfugiés burundais ont été attrapés lundi par les Sungusungu, une structure locale des réfugiés burundais pour la sécurité des camps. Ces jeunes ont ensuite été acheminés à la Police Nationale.
Ils sont accusés de vol des lampadaires qui éclairent le camp de Mulongwe.
BUCHUMI Didier, président de Sungusungu dans le camp de Mulongwe est au micro de Moutard MATESO.
SON : VOL_LAMPADAIRES

Baraka : Les jeunes de l’association JEDN contre la justice populaire à Misisi
Deux semaines après le cas de justice populaire à Misisi, territoire de Fizi, où un refugié burundais accusé de vol des pagnes à l’étalage des commerçants locaux avait échappé à la mort, les jeunes du milieu regroupés dans l’association JEDN (Jeunes Elites pour le Développement de Nganja) ont tenu une réunion dans laquelle des nombreuses autorités locales ont pris part.
Les mesures prises dans cette réunion, au micro d’André FAUCON, le Coordonnateur de JEDN, Monsieur LUBANGU BAWILI WIDI.
SON : JUSTICE_POPULAIRE

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 28.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -28.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Vide, le centre d’accueil des réfugiés burundais du camp de Lusenda s’est vidé de ses hommes. Bonne nouvelle, ils ont tous été relocalisés ce week-end dans le camp de Mulongwe/ Alexandre BIZIMANA
– Baraka : 30 personnes meurent dans les affrontements entre les forces armées congolaises et la coalition des mai-mai Malaika et Yakotumba à Salamabila au Maniema autour de Namoya Maining /Ibrahim BYAOMBE
– Mulongwe : Fin ce dimanche de la foire agricole organisée par l’ONG AIDES dans le camp des réfugiés burundais à Mulongwe. Ce matin, l’heure était au bilan / Amani DAUDI
– Lusenda : 6 mois sans recevoir des bois de chauffe. Les réfugiés burundais n’en peuvent plus, les humanitaires les apaisent ; les bois de chauffe seront bientôt distribués / Odette NIBIZI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pascal NDAYISHIMIYE / Hassan SHABANI à la présentation.

Lusenda : Le centre d’accueil des réfugiés burundais vidé de ses hommes
Vide, le centre d’accueil des réfugiés burundais du camp de Lusenda s’est vidé de ses hommes. Bonne nouvelle, ils ont tous été relocalisés ce week-end dans le nouveau camp de Mulongwe, à Malinde.
Alexandre BIZIMANA nous fait le point.
SON : RELOCALISATION_CENTRE

Baraka : Affrontements entre les FARDC et Mai-Mai à Namoyama
Nous connaissons à présent le bilan avec exactitude,
Au moins 30 personnes ont perdu la vie dans les affrontements entre les forces armées congolaises et la coalition des mai-mai Malaika et Yakotumba le jeudi 24 mai de la semaine passée à Salamabila, territoire de Kabambare, en Province du Maniema.
Ibrahim BYAOMBE nous fait le point.
SON : TUERIE_KABAMBARE

Mulongwe : Fin de la foire agricole organisée par l’organisation AIDES
Commencée le samedi 19 mai dans la matinée, la foire agricole organisée par l’organisation AIDES dans le camp des réfugiés burundais à Mulongwe, en territoire de Fizi a pris fin ce dimanche 27 mai dans la soirée.
Plusieurs produits agricoles y ont été exposés.
Amani DAUDI pour les détails.
SON : FOIRE_MULONGWE

Lusenda : Bois de chauffe pour les réfugiés burundais dans le camp
ADRA et AIDES, deux organisations humanitaires qui travaillent dans les camps des réfugiés burundais à Lusenda et Mulongwe distribuer dans un futur proche les bois de chauffe aux réfugiés.
Odette NIBIZI pour les détails.
SON : BOIS_ORGANISATIONS

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Pascal NDAYISHIMIYE / Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 25.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -25.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : La Société ENTRECOZA, en charge de la construction du marché intégrateur CEPGL de Lusenda le remet provisoirement à la communauté et aux réfugiés burundais / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : 6 mois après la première identification des personnes très vulnérables dans le camp de Lusenda par Save the Children UK, l’organisation procède à la mise à jour ses résultats / Emmanuel BIMENYIMANA
– Lusenda : 261 cas des malades de la malaria, parmi lesquelles 155 enfants venus du camp de Lusenda ont été transférés à l’hôpital général de Nundu, depuis le début de cette année. L’insalubrité et la non-utilisation des moustiquaires imprégnées sont pointées du doigt / Thomson UNDJI
– Sange : 3 cas d’attaques enregistrées, en l’espace de 3 semaines contre les commerçants à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi. La Société Civile monte au créneau et invite les habitants à se prendre en charge / Djafari BYADUNIA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT KALEMBIRE à la présentation.

Lusenda : Remise provisoire du marché intégrateur CEPGL à la communauté
La Société ENTRECOZA, a remis provisoirement cette semaine, le marché intégrateur CEPGL aux réfugiés burundais et aux autorités locales du groupement Balala Nord à Lusenda.
Jonathan ISSAYA nous en dit plus.
SON : MARCHE_CEPGL

Lusenda : Identification des personnes vulnérables par Save the Children UK
L’organisation Save the Children UK a procédé à une nouvelle identification des personnes très vulnérables qui habitent dans le camp de Lusenda.
Cela, en vue d’avoir une base des données actualisée sur cette catégorie des personnes pour des interventions ponctuelles humanitaires.
Emmanuel BIMENYIMANA.
SON : SAVE_VULNERABLES

Lusenda : 261 cas de malades de la malaria venus du camp de Lusenda
261 personnes, refugiées burundais du camp de Lusenda ont été transférées vers l’hôpital Général de Référence de Nundu depuis le début de cette année.
La non-utilisation des moustiquaires imprégnées et l’insalubrité seraient les deux causes de ces chiffres.
Thomson UNDJI, reportage.
SON : MALARIA_LUSENDA

Sange : 3 cas d’attaques enregistrées en 3 semaines contre les commerçants
A Luvungi, dans la plaine de la Ruzizi, 3 cas d’attaques contre les commerçants ont été enregistrés en l’espace de 3 semaines.
La Société Civile de la place monte au créneau, et invite les habitants à se prendre en charge.
Djafari BYADUNIA pour les détails.
SON : ATTAQUES_LUVUNGI

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Aimable KAVUNJAPORI / Elie LAMBERT KALEMBIRE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 24.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -24.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Le HCR relocalise 31 familles des réfugiés burundais cantonnés au centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe. Cette relocalisation intervient deux semaines après les dates prévues, suite aux changements climatiques dans la zone / Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Dans le camp de Lusenda, les chefs des villages et le comité directeur du camp s’activent chaque samedi pour la réhabilitation des routes secondaires endommagées par les pluies diluviennes de ces deux derniers mois / Alexandre BIZIMANA
– Uvira : 10 tonnes de riz, 50 sacs de sucre, et 100 bidons d’huiles d’arachides. C’est le don de l’Association ASIAD avec le financement de l’ONG Allemande Muslimu Iheli Pheni à 300 fidèles musulmans et non musulmans de Makobola à Kamanyola / Elie LAMBERT & Pavel KIZA
– Kamanyola : Un camion rempli des marchandises est tombé ce mercredi sur deux petits restaurants sur la Route Nationale N°5. Pas de perte en vies humaines à déplorer, mais les bâtiments sont dans un état déplorable/ Hassan SHABANI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Hassan SHABANI à la présentation.
Lusenda : Relocalisation de 31 familles des réfugiés burundais à Mulongwe
31 familles des réfugiés burundais ont été relocalisées ce jeudi, du centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe.
Cette relocalisation intervient deux semaines après les dates prévues du 11 et 12 mai dernier à cause des changements climatiques dans la zone.
Sentiments de ces bénéficiaires au micro de Marie-Charcles NININAHAZWE.
SON : VOX_DELOCALISATION
Ces 31 familles des réfugiés burundais sont composées de 78 femmes sur un total de 138 personnes.
Lusenda : La réhabilitation des routes secondaires du camp par les chefs
Dans le camp de Lusenda, chaque samedi depuis deux week-ends, les chefs des villages ensemble avec le comité directeur du camp et les réfugiés désireux de porter main forte, s’activent pour la réhabilitation des routes secondaires détruites par les eaux de pluie de ces deux derniers mois. Alexandre BIZIMANA, nous fait le point.
SON : REHABILITATION_ROUTE

Uvira : ASIAD, une association locale musulmane nourrit 300 personnes
10 tonnes de riz, 50 sacs de sucre, et 100 bidons d’huiles d’arachides.
C’est le don que l’Association ASIAD avec le financement de l’ONG Allemande Muslimu Iheli Pheni a donné à 300 fidèles musulmans et non musulmans autour de Makola à Kamanyola, en cette période carême pour le ramadhan.
Sheikh OMAR BIN DJUMA, revient sur l’objectif de cette action de solidarité au micro d’Elie LAMBERT & Pavel KIZA.
SON : SOLIDARTITE_MUSULMANE

Kamanyola : Un camion des marchandises tombent sur deux restaurants
Et pour finir, cette brève.
Un camion rempli de marchandises est tombé mercredi sur deux petits restaurants sur la Route Nationale N°5 à Kamanyola, au niveau de la bifurcation avec la route des escarpements de Ngomo. Aucune perte en vies humaines n’est à déplorer. Cependant, les bâtiments de ces deux restaurants sont dans un état déplorable.
Témoignages d’une des propriétaires de ces restaurants au micro d’Hassan SHABANI.
SON : ACCIDIDENT_KAMANYOLA.
Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles. Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Marie-Charles NININAHAZWE / Hassan SHABANI, j’étais à la présentation. A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 23.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -23.05.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Recensement général des réfugiés burundais du nouveau camp de Mulongwe. Le HCR et la CNR à pied d’œuvre du 21 au 26 mai 2018 / Fely MUTUNGWA
– Minembwe : Un homme tue sa femme par étrangement dans le village Tchakira, en territoire de Fizi. Une dispute conjugale de longues dates en serait la cause / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Baraka : En une semaine, un hippopotame met fin à la vie de 4 pécheurs sur la rive du Lac Tanganyika vers la cité de Baraka. Ekyoci EBUNGA, le chef de service de l’environnement et conservation de la nature dans le territoire de Fizi sensibilise/ Moutard MATESO
– Lusenda : 3 semaines viennent de passer sans un nouveau cas de Choléra dans l’Aire de Santé de Lusenda. L’Infirmier titulaire du Centre de Santé de Lusenda loue l’implication de tous / Aimerance NIYONKURU

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.

Mulongwe : Le HCR et la CNR à pied d’œuvre pour le recensement général
Le Haut-Commissariat de Nations Unies pour les Réfugiés et la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC procèdent depuis le 21 mai à un recensement général des réfugiés burundais dans le camp de Mulongwe.
La finalité de ce recensement, c’est avec Fely MUTUNGWA.
SON : RECENSEMENT_HCR

Minembwe : Un homme tue sa femme par étranglement dans le village
Dans le village Tchakira, en territoire de Fizi, une dispute conjugale qui venait de durer depuis longtemps vire à un meurtre.
Un homme de ce village a tué sa deuxième femme, par étrangement. L’infortunée laissé 7 orphelins. Ghislain BAFUNYEMBAKA pour les détails.
SON : MEURTRE_TCHAKIRA

Baraka : Un hippopotame tue et fait rage sur la rive du Lac Tanganyika
En une semaine, un hippopotame tue 4 personnes, toutes des pêcheurs, sur la rive gauche du Lac Tanganyika dans la cité de Baraka.
Le cas le plus récent remonte à la nuit du dimanche où deux pêcheurs, dont un burundais ont été tués après que leur pirogue soit renversé par cet animal.
Moutard MATESO, a rencontré Ekyoci EBUNGA, le chef de service de l’environnement et conservation de la nature dans le territoire de Fizi.
Ce dernier invite les pêcheurs et les habitants des cotes à plus familiarité avec ces animaux.
SON : HIPPOPOTAME_HABITANT

Lusenda : 3 semaines sans un nouveau cas de choléra dans l’aire de santé.
L’infirmier titulaire du Centre de Santé de Lusenda, Monsieur LUMONA Aombo Prosper a organisé une réunion d’évaluation de l’état de propagation l’épidémie de cholera dans l’Aire de Santé de Lusenda. La conclusion de cette réunion est que le cholera a été maitrisé. Depuis 3 semaines, aucun nouveau cas n’a été signalé.
Le président du camp de Lusenda, Emmanuel NTIRAMPEBA est au micro d’Aimerance NIYONKURU.
SON : ITW_PRESIDENT
Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 22.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -22.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : 16 stands des vivres, pour 30 milles réfugiés burundais du camp de Lusenda, en 10 jours. C’est le travail des organisations PAM et AIDES depuis ce week-end dans la distribution des vivres du mois de Mai 2018/ Alexandre BIZIMANA
– Mulongwe : 4 robinets d’eau potable pour près de 5000 âmes. Voilà la réalité du camp des réfugiés burundais de Mulongwe ; d’ailleurs l’eau potable est irrégulière dans ces robinets /Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : 5 écoles primaires conventionnées protestantes de canton de Lusenda, ont soumis 250 élèves des 6èmes années aux épreuves de contrôle pour la préparation des épreuves nationales de fin d’études primaires/ Jonathan ISSAYA
– Mboko : 415 enfants réfugiés burundais ont été enregistrés depuis le début de cette année 2018 auprès du préposé de l’Etat Civile congolais du secteur Tanganyika, en territoire de Fizi. La crainte et les espoirs des réfugiés / Thomson UNDJI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.

Lusenda : La distribution des vivres aux réfugiés burundais dans le camp
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, en collaboration avec AIDES, la nouvelle organisation en charge de la gestion au quotidien du camp des réfugiés burundais de Lusenda, ont procédé depuis le samedi 19 mai à la distribution des vivres.
Alexandre BIZIMANA nous en dit plus.
SON : DISTRIBUTION_PAM
Mulongwe : Un problème d’eau potable se lève dans le camp de Mulongwe
Les réfugiés du camp de Mulongwe, s’indignent du manque d’eau potable dans les 4 robinets que comptent ce camp de près de 5 000 personnes.
Ces réfugiés sont approvisionnés en eau potable par le HCR, via les camions citernes.
Aimable KAVUNJAPORI.
SON : EAU_MULONGWE

Lusenda : Les élèves du canton de Lusenda mis à l’épreuve pour contrôle
250 élèves venus de 5 écoles primaires conventionnées protestantes du canton de Lusenda ont passé un test de contrôle pour affronter les épreuves nationales de fin d’études primaires.
Parmi ces élèves, des réfugiés burundais.
SON : EPREUVE_ELEVES
Sachez par ailleurs, que deux écoles du Canton de Lusenda n’ont pas pris part à ce contrôle, car n’étant pas protestantes. Il s’agit de l’Ecole Primaire Kahunga Conventionnée Kimbanguiste et de l’Ecole Primaire Lulinda conventionnée catholique.

Mboko : Enregistrement des enfants réfugiés burundais auprès de préposé
Au moins 415 enfants réfugiés burundais ont été enregistrés auprès du préposé de l’Etat Civil congolais à Mboko, secteur Tanganyika, territoire de Fizi.
Un lieu d’enregistrement s’est même installé dans le camp de Lusenda.
Thomson UNDJI pour les détails.
SON : ENREGISTREMENT_ENFANTS

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 21.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -21.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : L’organisation AFPDE a repris ce lundi, l’opération de dépistage et de traitement d’yeux dans la Zone de Santé de Nundu. L’opération durera cinq jours avec le soutien de l’organisation allemande Action MEDEOR/ Marie-Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le PAM octroie des nouvelles cartes de ration alimentaire aux réfugiés dont les leurs sont devenues inactives ou perdues / Pascal NDAYISHIMIYE
– Uvira : 21 Centres de Santé de la Zone de Santé du territoire d’Uvira bénéficient d’un lot des médicaments contre les avortements prématurés et les mortalités maternelles dans cette zone de Santé. Don de l’organisation SOS FEC / Elie LAMBERT
– Baraka : 5 cas des meurtres crapuleux dans la cité de Misisi. Le dernier cas en date, le meurtre d’une jeune femme de 32 ans qui laisse une enfant d’un an et demi / Moutard MATESO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.

Lusenda : Opération de dépistage d’yeux par l’organisation AFPDE
Reprise depuis ce lundi de l’opération de dépistage et de traitement d’yeux aux personnes mal voyantes de la zone de santé de Nundu.
Cette opération est assurée par l’organisation féminine, Association des Femmes pour Paix et le Développement Endogène, AFPDE.
Marie-Charles NININAHAZWE pour les détails.
SON : YEUX_AFPDE

Lusenda : PAM octroie des nouvelles cartes de ration alimentaire
Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, a procédé à l’octroi des nouvelles cartes pour la ration alimentaire aux réfugiés burundais qui en ont perdu ou dont les cartes étaient devenues inactives ces derniers mois.
Les sentiments des bénéficiaires, c’est dans ce reportage de Pascal NDAYISHIMIYE.
SON : CARTES_PAM

Uvira : Un lot des médicaments contre les avortements dans la ZS Uvira
21 Centres de Santé de la Zone de Santé du territoire d’Uvira ont bénéficié d’un lot des médicaments contre les avortements prématurés et de prévention contre la mortalité maternelle.
C’est un don de l’organisation SOS FEC.
Elie LAMBERT.
SON : MEDICAMENTS_AVORTEMENTS

Baraka : Des cas de meurtre enregistrés à Misisi dans le territoire de Fizi
5 cas des meurtres crapuleux, dans un espace de 3 semaines à Misisi dans le territoire de Fizi. Le dernier cas en date, c’est le meurtre d’une jeune femme 32 ans au bord de la rivière KIMBI.
Plus de détails, avec Moutard MATESO.
SON : MEURTRE_MISISI

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Aimable KAVUNJAPORI/ Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 16.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -16.05.2018
Sommaire :
– Baraka : Célébration de la Journée internationale pour les infirmiers. ‘’L’infirmier n’est pas une infirmité à Baraka’’. Retour sur l’activité / Ibrahim BYAOMBE
– Mulongwe : L’initiative d’un ‘’camp communautaire pour tous’’, initié par l’organisation ADRA commence à porter ses fruits dans le territoire de Fizi / Fely MUTUNGWA
– Bukavu : Clôture de formation sur les ‘’Médias & la Protection’’ organisée par le HCR à l’attention des Journalistes de Bukavu. UNFPA, UNICEF, UNMAS, NRC et SFCG ont aussi présenté leurs activités devant la Presse / Ghislaine MANIRAKIZA
– Mboko : La Presse rend hommage à Useni BWANYAMA, 1er Journaliste réfugié burundais dans le territoire de Fizi / Thomson UNDJI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.

Baraka : Célébration de la Journée mondiale pour les infirmiers à Baraka
12 mai 2018, le territoire de Fizi a aussi célébré internationale pour les infirmiers. C’était sous le thème ‘’Infirmier différent de l’infirmité’’.
Retour sur l’activité, Ibrahim BYAOMBE.
SON : INFIRMIER_BARAKA

Mulongwe : L’initiative d’un champ pour tous par l’organisation ADRA
‘’Un champ communautaire pour tous ; réfugiés burundais et membres de la communauté.’’ C’est l’initiative de l’organisation ADRA autour du camp de Mulongwe à Malinde afin de se prévenir contre les éventuels conflits et lutter contre la faim dans la zone.
Les Réfugiés et les membres de la communauté louent cette initiative au micro de Fely MUTUNGWA.
SON : CHAMPS_COMMUNAUTAIRE

Bukavu : Clôture de l’atelier de formation du HCR sur la Protection
Clôture ce mercredi 16 mai, de l’atelier de formation sur la protection, les principes humanitaires et la situation humanitaires des réfugiés dans le Sud-Kivu à l’attention d’une trentaine des Journalistes de Bukavu.
La formation a été organisée par le Bureau du HCR, Sud-Kivu.
Ghislaine MANIRAKIZA nous fait le point.
SON : FORMATION_HCR

Mboko : Hommage au premier Journaliste réfugié burundais dans Fizi
Pour finir, cette page noire :
La Presse du territoire de Fizi a rendu hommage, le dimanche dernier, au premier journaliste réfugié burundais arrivé dans ce territoire.
Useni BWANYAMA, n’est plus. Il est décédé à 43 ans de suite d’une courte maladie. Il laisse 12 enfants et 8 femmes.
SON : HOMMAGE_USENI

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
J’étais Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 15.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -15.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Distribution des Kits ménagers dans le camp de Lusenda. Après deux ans d’arrêt, les réfugiés ont encore reçu les couvertures, les moustiquaires et les nattes/ Pascal NDAYISHIMIYE
– Uvira : Deux semaines après la catastrophe du ravin de NYARUMANGA qui a couté la vie à 4 personnes, et détruit d’un coup 30 maisons, les sinistrés passent toujours la nuit à la belle étoile / Elie LAMBERT
– Kamanyola : 360 civiles tuées en une journée. Les habitants de Katogota se souviennent des leurs, massacrés en mai 2000 / Wendo JOE
– Bukavu : Dans une formation de deux jours, le HCR forme les Journalistes sur la Protection et les principes humanitaires au Sud-Kivu/Joyce KALUMUNA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Lusenda : Début de distribution des Kits ménagers aux réfugiés burundais
Début ce mardi de la distribution des Kits ménagers aux réfugiés burundais dans le camp de Lusenda. Ces réfugiés ont reçu des couvertures, des moustiquaires et des nettes. Cela après deux sans en avoir.
Leurs joies, au Micro de Pascal NDAYISHIMIYE
SON : JOIE_KITS MENAGERS
Uvira : Les sinistrés de Nyarumanga toujours lassés dans les oubliettes
Dans le territoire d’Uvira, deux semaines après la catastrophe du ravin de Nyarumanga, qui a couté la vie à 4 personnes et détruit d’un coup 30 maisons, les habitants de ce milieu continuent à attendre une assistance des humanitaires et des autorités politiques de la RDC.
Ils sont au micro d’Elie LAMBERT.
SON : ASSISTANCE_NYARUMANGA
Kamanyola : Commémoration du 18ème anniversaire du massacre de Katogota
18 ans après le massacre de Katogota, certains habitants de la plaine de la Ruzizi au micro de Wendo JOE, se souviennent toujours de cette tragédie qui a couté la vie au moins 360 personnes en une journée.
Les militaires fidèles au RCD avaient été pointés du doigt, comme responsables.
SON : KATOGOTA_MASSACRE

Bukavu : Début de la formation sur ‘’Médias & Protection’’ du HCR à Bukavu
Début ce mardi à Bukavu d’une formation sur ‘’les médias et la protection’’ à l’attention d’une trentaine des Journalistes radios, Tv, et Web.
Cette formation de deux jours est organisée par le HCR afin d’outiller les journalistes sur la problématique de la protection et les principes humanitaires au Sud-Kivu.

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE.
A la prochaine.


Conducteur d’informations
Lundi, 14.05.2018- Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS – 14.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Disparition de deux jeunes filles mineures refugiées burundaises du camp de Lusenda. Depuis 6 jours, personne n’a les nouvelles de Amida 14 ans, et Muhoza 13 ans / Emmanuel BIMENYIMANA
– Mulongwe : Le Camp des réfugiés burundais de Mulongwe dépasse les limites convenues avec la chefferie dixit le Chef du Village Selemani IBUCWA. Ce que la CNR dément catégoriquement / Fely MUTUNGWA
– Lusenda : Reprise des productions des briquettes industrielles dans le camp de Lusenda. SAPN, l’Entreprise en charge reprend après 3 mois d’interruption suite à une panne de machine / Gratiant ALENGA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Jonathan ISSAYA / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation !
Lusenda : Disparition de deux jeunes filles mineures réfugiées du camp
Deux jeunes filles réfugiées burundaises du camp de Lusenda, âgées respectivement de 14 ans et de 13 ans, ont disparu depuis 6 jours du camp pour une destination inconnue.
Emmanuel BIMENYIMANA, nous fait le point.
SON : DISPARITION_FILLETTES

Mulongwe : Le Camp des réfugiés burundais de Mulongwe dépasse les limites
Polémique autour des limites du nouveau camp des réfugiés burundais à Mulongwe dans le territoire de Fizi.
Le chef du village de Mulongwe, Selemani EBUCWA accuse les humanitaires d’avoir dépassé les 600 hectares convenus pour délimitation du camp.
Fely MUTUNGWA pour les détails.
SON : LIMITES_CAMP

Lusenda : Reprise des activités des productions des briquettes industrielles
Après 3 mois d’interruption des productions des briquettes industrielles par l’Entreprise SAPN, les activités viennent de reprendre.
En effet, cette Entreprise avait interrompu ses productions suite à une panne de ses machines.
Gratiant ALENGA MANGI pour les détails.
SON : BRIQUETTES_REPRISE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles ;
Une Réalisation de Serge BISIMWA, sous la Coordination de Jack KAHORHA
J’étais Jonathan ISSAYA/Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 10.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -10.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : CAMPS, le Centre d’Assistance psycho-médicosocial de la 5ème CELPA avec le soutien de l’UNICEF donne des Kits d’une valeur de 150 USD à 20 survivants des violences sexuelles. Le Kit a une valeur de 150 $US / Odette NIBIZI
– Kamanyola : Un cambriolage à mains armées qui tourne mal ; le policier commis à la garde d’une maison de passage pour voyageurs est fusillé et son arme AK47 est récupérée par les bandits armés aux environs de 19 heures dans la localité de KABOYA / Wendo JOES
– Lusenda : La Commission Nationale pour les Réfugiés, CNR en RDC reporte son activité de relocalisation de 330 réfugiés burundais du centre de cantonnement de Lusenda pour le camp de Mulongwe à une date ultérieure / Marie-Charles NININAHAZWE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / Moutard MATESO à la présentation.
Lusenda : Assistance de CAMPS aux survivants des violences sexuelles
Dans le cadre de son travail de réinsertion socio-économique et de son partenariat avec l’UNICEF, le Centre d’Assistance Psycho-médicosocial de la 5ème CELPA, CAMPS, a donné à chacun des 20 survivants des violences sexuelles, un kit de réinsertion d’une valeur de 150 dollars américains.
Au micro d’Odette NIBIZI, ces rescapés remercient l’UNICEF et CAMPS.
SON : REINSERTION_KIT
Chacun, selon son choix, recevait soit 120 litres d’huile de palme ; ou 150 Kg de sucre plus 10 litres d’huile végétale ; ou 125 Kg de farine de blé plus 50 Kg de sucre et 10 litres d’huile végétale ; ou enfin 125 Kg de riz plus 10 litres d’huile végétale.

Kamanyola : Un policier est tué par les bandits armés venus cambrioler
A Kamanyola, ce mercredi 9 mai, des bandits à mains armées venus pour cambrioler la maison de passage pour les voyageurs dans la localité de KABOYA ont commencé par tuer un policier commis à la garde avant de s’en prendre à la propriétaire venue visiter son auberge dans la même journée.
Des bijoux et autres bien de valeur ont été emportés, avant de prendre le large vers KATOGOTA.
Au micro de Wendo JOES, Joséphine MUGOTO présidente de la Société Civile, sous noyau de Kamanyola et les habitants du milieu témoignent.
SON : CAMBRIOLAGE_POLICIER

Lusenda : Relocalisation des certaines familles réfugiées vers Mulongwe
En plus bref, pour finir :
Prévue pour ce jeudi 10 mai 2018, l’activité de relocalisation de 330 réfugiés burundais du Centre de cantonnement de Lusenda vers le camp de Mulongwe a été reportée pour une date ultérieure.
Selon Didier NUMBI Wa NUMBI, Administrateur de la Commission Nationale pour les Réfugiés dans le camp de Lusenda, ce report fait suite aux nombreux dégâts que les pluies ont causées ces derniers temps dans le territoire de FIZI en général, et dans le camp de Mulongwe en particulier.
Les hangars, les douches et les toilettes ont été détruits.

Fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / Moutard MATESO, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 08.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -08.05.2018
Sommaire :

– Baraka : Tabassé à mort, un jeune réfugié burundais de 23 ans accuser de vol des friperies dans le marché de BAUDOUIN à MISISI est sauvé de justesse par la Police Nationale Congolaise / André FAUCON
– Lusenda : 6 mois sans distribution des bois de chauffe par les humanitaires dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Conséquence, le prix d’un sac des braises grimpe de 10000 à 18000 francs congolais / Gratiant ALENGA
– Sange : Le chef milicien connu sous le nom de BEDE 2 s’est rendu aux FARDC, et 3 voleurs à mains -armés appréhendés par la Police, ce week-end à Sange/ Djafari BYADUNIA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.

Baraka : Un jeune réfugié burundais de 23 ans est sauvé par la Police
Accusé de vol des friperies et des pagnes dans le marché de BAUDOUIN dans la localité de Misisi, un jeune refugié burundais de 23 ans a été tabassé à mort dans la matinée du lundi par les membres de la communauté.
Il n’a eu la vie sauve que par l’intervention de la Police ; André FAUCON pour les détails
SON : POLICE_VOLEUR

Lusenda : 6 mois sans bois de chauffe dans le camp de Lusenda et environs
Manque de bois de chauffe dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Ces derniers viennent de réaliser 6 mois sans recevoir de la part des humanitaires des bois pour cuisiner.
Du coup, un sac de braises qui se vendait à 10 000 francs congolais, se vend actuellement à 18 000 francs congolais.
Gratiant ALENGA a promené son micro.
SON : FEMMES_BRAISES

Sange : BEDE 2 se rend entre les mains des FARDC après avoir été traqué
Le Chef milicien connu sous le nom de BEDE 2 s’est rendu ce week-end entre les mains des FARDC.
Dans la même soirée, 3 voleurs à mains -armés ont été appréhendés par la Police nationale congolaise.
Plus de détails, c’est avec Djafari BYADUNIA
SON : REBELLE_FARDC

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 07.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -07.05.2018
Sommaire :
– Uvira : Deux chefs rebelles se disputent le leadership dans la plaine de la Ruzizi. Leurs affrontements au cours de ce mois d’avril ont créé plus de victimes dans la population locale / Hassan SHABANI.
– Lusenda : Une enfant de 5 ans, refugiée burundaise du camp de Lusenda a été emportée par les eaux de la rivière Katungulu. C’était aux environs de 9h, le vendredi passé / Yvette MUNEZERO
– Lusenda : 48 heures sans eau potable dans les robinets du camp des réfugiés burundais de Lusenda. ADES s’active pour réparer les tuyaux qui amènent l’eau dans le camp/ Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Débordement de la rivière Lusenda. Les plantes emportées par les eaux, les cultivateurs ne savent plus à saint se vouer/ Emmanuel BIMENYIMANA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.
Uvira : Deux chefs rebelles créent désolation dans la population dans la plaine
LAMEKE et BUHIRWA, deux chefs rebelles qui se disputent le leadership dans la plaine de la Ruzizi. Leurs affrontements entre eux au cours du mois d’avril dernier a créé désolation dans le chef de la population locale.
Témoignages de la population, au micro de Hassan SHABANI.
SON : REBELLES_AFFRONTEMENTS
Lusenda : Une enfant de 5 ans emportée par les eaux de la rivière Katungulu
Une enfant de 5 ans, refugiée burundaise du camp de Lusenda a été emportée par les eaux de la rivière Katungulu. L’évènement se passe le vendredi passé aux environs de 9 h du matin.
Yvette MUNEZO pour les détails.
SON : RIVIERE_ENFANT

Lusenda : Manque d’eau potable depuis 48 dans le camp des réfugiés
L’eau potable manque dans le camp des réfugiés burundais depuis le vendredi 04 mai, dans la soirée.
La cause, serait des tuyaux qui ont cédé suite à la pluie qui tombe ces derniers temps dans la localité au niveau du centre de captage d’eau.
Au micro d’Aimable KAVUNJAPORI, les réfugiés du camp de Lusenda demandent l’implication des humanitaires pour régler cette question au plus vite.
SON : EAU_LUSENDA

Lusenda : Les eaux de pluies emportent toutes les cultures autour de la rivière
Et pour finir, cette nouvelle !!!
La pluie qui est tombée dans la localité de Lusenda le vendredi dernier a emporté avec soit, toutes les plaintes autour de la rivière de Lusenda.
Les arachides, les colocases, les maniocs, et bien d’autres cultures ont toutes été emportées par les eaux de pluie.
Les cultivateurs réfugiés burundais de Lusenda, demandent l’aide auprès des humanitaires et des autres personnes de bonne foi.

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 04.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -04.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Dans le camp de Lusenda, 11 enfants vivant avec handicap physique bénéficient d’un don des chaises roulantes et des béquilles de l’organisation War Child Hollande / Yvette MUNEZERO
– Lusenda : Mesurage et octroie d’espaces aux commerçants dans le nouveau marché de Lusenda. NIYUKURI Claude, le président du marché explique les objectifs de cette démarche / Pacifique MUNEZERO
– Sange : Selon la Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC, 470 demandeurs d’asile burundais ont été accueillis au mois d’avril dans le Camp de Transit de Sange/ Gilbert KWANGABA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Jonathan ISSAYA / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
Lusenda : Les chaises roulantes et les béquilles pour les enfants handicapés
11 enfants réfugiés burundais vivant avec un handicap physique de déplacement ont bénéficiés des chaises roulantes et des béquilles de l’organisation hollandaise War Child.
Yvette MUNEZERO nous fait le point.
SON : CHAISES_ROULANTES

Lusenda : Distribution d’espace aux commerçants dans le marché de Lusenda
Le Comité Directeur du marché de Lusenda a procédé depuis ce vendredi, au mesurage et à la distribution d’espace où seront érigées des tables pour les commerçants.
Dans un entretien avec Pacifique MUNEZERO, NIYONKURU Claude explique les objectifs de cette démarche.
SON : MARCHE_ESPACE

Les réactions des commerçants n’ont pas tardé se faire entendre.
SON : COMMERCANT_ESPACE

Sange : 470 demandeurs d’asile burundais dans le camp de transit de sange
Au moins 470 demandeurs d’asile burundais ont été accueilli dans le Camp de Transit de Sange, au cours du mois d’avril 2018. Tous, selon la Commission Nationale pour les Réfugiés, attendent leur relocalisation.
Depuis Sange, Gilbert KWANGABA.
SON : RELOCALISATION_REFUGIES

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Jonathan ISSAYA / Aimable KAVUNJAPORI.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 03.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -03.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Organisée par Ebenezer Ministry, avec l’appui de l’organisation britannique Children in crisis, la formation sur les activités génératrices des revenus à l’attention des 20 filles-mères du camp de Lusenda a pris fin ce jeudi. La fabrication des savons et des serviettes hygiéniques était au centre de cette formation de 6 jours/ Aimerance NIYONKURU
– Minembwe : Une formation sur le respect des droits de l’homme à l’attention des responsables des communautés des Hauts-Plateaux et les services de sécurité. AGAPE, la MONUSCO et Alerte Internationale ensemble pour la cohabitation pacifique dans la zone/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Bukavu : Célébration de la Journée mondiale de la liberté de la Presse. Le Président de l’Union Nationale de la Presse du Sud-Kivu, Darius KITOKA invite les Journalistes du Sud-Kivu à plus de responsabilité dans l’exercice de leur métier/ Joyce KALUMUNA
– Baraka : Une marche, puis les échanges avec les autorités administratives et sécuritaires de la cité de Baraka autour de la liberté de la Presse. Voilà comment s’est célébrée la journée mondiale de la liberté de la Presse à Baraka / Ibrahim BYAOMBE
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Lusenda : Fin de la formation sur les activités génératrices des revenus
20 filles-mères du camp des réfugiés burundais de Lusenda qui ont bénéficié de la formation de 6 jours sur les activités génératrices des revenus remercient vivement les organisation Ebenezer Ministry et Children in Crisis de leur avoir appris à fabriquer des savons, et les serviettes hygiéniques pour les filles et les mamans. Jean Paul RUVYAGIZA, Chef de programme d’Ebenezer Ministry au micro d’Aimerance NIYONKURU.
SON: EBENEZER_FORMATION
Vous sauriez par ailleurs, que cette première formation est dans un projet pilote de 6 mois qui sera élargi au mois d’octobre prochain.

Minembwe : Une formation des services de sécurité les droits de l’homme
Les organisations AGAPE, la MONUSCO et Alerte Internationale, ensemble ont organisé une formation sur les droits de l’homme et la cohabitation pacifique à l’attention des responsables des communautés des Hauts-Plateaux et les services de sécurité tels que les FRDC, l’ANR et la Police. Les services de sécurité congolais ont reconnu un recul quant au respect des droits de l’homme de leur part. Ghislain BAFUNYEMBAKA.
SON : PACIFIQUE_SECURITE

Bukavu : La célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse
Célébration de la Journée mondiale de la liberté de la Presse. Le Président de l’Union Nationale de la Presse du Sud-Kivu, Darius KITOKA invite les Journalistes du Sud-Kivu à plus de responsabilité dans l’exercice de leur métier.
Darius KITOKA est au micro de Joyce KALUMUNA.
SON : PRESSE_LIBERTE_BUKAVU

Baraka : Marche de la célébration de la journée mondiale de la Presse
Pendant ce temps, dans le même chapitre, à Baraka, regroupés dans la Synergie des Médias Uvira-Fizi, les journalistes ont organisé une marche de joie, ensuite s’en est suivi des discussions autour de la liberté de la Presse avec les autorités administratives et sécuritaires.
Ils sont au micro de Ibrahim BYAOMBE.
SON : LIBERTE_PRESSE_BARAKA

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 02.05.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -02.05.2018
Sommaire :
– Lusenda : Une forte pluie accompagnée d’un vent violent a soufflé dans la nuit du 1er mai sur le camp des réfugiés de Lusenda. Plusieurs dégâts matériels sont identifiés / Pascal NDAYISHIMIYE et Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : 231 ménages de la localité de Lusenda qui ont accueilli les déplacés internes des affrontements de décembre dernier sont assistés en vivre par les organisations Caritas et World Vision. Chaque ménage reçoit 100 Kg de farine, 25 Kg de haricots et 10 litres d’huile/ Jonathan ISSAYA
– Baraka : La Synergie des Médias d’Uvira-Fizi organise une formation sur ‘’la sécurité du Journaliste en période électorale et dans une zone des conflits armés’’ à l’occasion de la Journée Internationale de la liberté de la Presse / Amani DAUDI
– Lusenda : Un corps sans vie d’une fille de 25 ans retrouvé dans le camp de Lusenda, entre le village 16 et le village 12. Le chef du village 16, Emmanuel NSENGIYUNVA tente d’expliquer les circonstances de ce décès / Amerance NIYONKURU

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.
Lusenda : La pluie accompagnée d’un vent crée désolation dans le camp
Une forte pluie accompagnée d’un vent violent a créé la désolation dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda. Plusieurs maisons ont été détruite, et des champs endommagés dans cette matinée du 02 mai.
Pascal NDAYISHIMIYE et Pacifique MUNEZERO
SON : PLUIE_OURAGAN

Lusenda : World Vision et Caritas assistent en vivre les familles d’accueils
Les familles d’accueil qui ont accueilli les déplacés de guerre de la presqu’île d’Ubwari en décembre dernier sont assistés depuis ce mardi en farine, haricots, et huile par les organisations World Vision et Caritas RDC.
Jonathan ISSAYA nous fait le point.
SON : CARITAS_DEPLACES

Baraka : La Synergie de Médias Uvira-Fizi organise dans une formation
La Synergie des médias Uvira-Fizi, SYMUF en sigle, organise depuis le mardi 1er mai une formation sur ‘’la sécurité du Journaliste en période électorale et dans une zone des conflits armés’’ à Baraka.
C’est en prélude de la journée internationale de la liberté de la Presse célébrée tous les 3 mai.
Amani DAUDI s’est entretenu avec le formateur et les participants à cette formation.
SON : SYMUF_FORMATION

Lusenda : Un corps sans vie retrouvé dans le camp de Lusenda crée panique
Retour à Lusenda,
Un corps sans vie a été retrouvé le dimanche dernier dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Il s’agit du cops d’une jeune congolaise âgée de 25 ans à peine, partie rendre visite à sa tente dans le camp.
Le Chef du village 16, Monsieur Emmanuel NSENGIYUNVA explique les circonstances de ce décès au micro de Aimerance NIYONKURU.
SON : EMMANUEL_CORPS

Et c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Présentation : Alexandre BIZIMANA / André FAUCON.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 01.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -01.06.2018
Sommaire :
– Mulongwe : L’accessibilité des réfugiés burundais aux terres arables pour accroitre l’agriculture dans le territoire de Fizi. Les promesses fermes des leaders locaux dans un débat public de l’ONG Internews, ADRA et SVH / Thomson UNDJI
– Baraka : La Société Civile du Sud-Kivu, Noyau territorial de Fizi dépose une plainte près le Tribunal de Paix de Baraka contre 10 services de l’Etat qui érige des barrières illégales sur la Route Nationale N°5 / Ibrahim BYAOMBE
– Kamanyola : Fin de l’enregistrement des réfugiés burundais dans la cité de Kamanyola. 55 familles des réfugiés burundais ont été enregistrés par le chef de groupement / Hassan SHABANI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Wendo JOES à la présentation.
Mulongwe : Internews dans un débat public sur les terres arables Mulongwe
L’ONG Internews avec ses partenaires ADRA et SVH ont organisé un débat public dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda.
Au cœur de ce débat, l’accès des réfugiés burundais aux terres arables pour accroitre la production agricole dans le territoire de Fizi.
Thomson UNDJI était présent.
SON : INTERNEWS_DEBAT

Baraka : 10 services de l’Etat dans les collimateurs de la société civile
La Société Civile du Sud-Kivu, Noyau de Mutambala en territoire de Fizi a déposé une plainte près le Tribunal de Paix de Baraka contre 10 services de l’Etat qui ont érigé des barrières sur la Route Nationale N°5.
Ils rançonnent la population, Ibrahim BYAOMBE.
SON : SOCIV_PLAINTE

Kamanyola : Fin de l’enregistrement des réfugiés burundais dans la plaine
Fin depuis le 30 mai 2018 de l’enregistrement des réfugiés burundais présents dans la cité de Kamanyola.
Au total, 55 familles non-fidèles à la secte d’Ezebiya ont été enregistrées par le Bureau du groupement de Kamanyola.
Hassan SHABANI.
SON : ENREGISTREMENT_KAMANYOLA

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Aimable KAVUNJAPORI / Wendo JOES, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 04.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -04.06.2018
Sommaire :
– Uvira : Lancement de l’opération ‘’TUJIKINGE’’ contre bandits armés dans la cité d’Uvira par le gouvernement provincial du Sud-Kivu. Déjà, l’opération porte ses fruits/ Pavel KIZA
– Lusenda : CODESA, le Comité de Développement Sanitaire de la localité de Lusenda répertorie 200 familles sans latrines privées dans son sous village de EHECA. Ce qui justifie la recrudescence des cas de Choléra dans la zone / Jonathan ISSAYA
– Lusenda : Action Aid, a distribué les uniformes ‘’ bleu-blanc’’ aux élèves des 6èmes années primaires de 5 écoles du Canton de Lusenda. A la fin de l’année scolaire pour les épreuves nationales / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Portées disparues depuis deux semaines, Amida et Muhoza deux jeunes adolescentes refugiées burundaises sont retrouvées saines et sauves / Emmanuel BIMENYIMANA

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Hassan SHABANI / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
Uvira : L’opération ‘’TUJIKINGE’’ porte déjà ses fruits dans la cité d’Uvira
Lancement à Uvira de l’opération ‘’ TUJIKINGE’’ contre les bandits armés dans la population civile. Initiée dans la ville de Bukavu par le gouvernement provincial et la Police Nationale, cette opération porte déjà ses fruits dans la cité d’Uvira.
Pavel KIZA.
SON : TUJIKINGE_UVIRA

Lusenda : Un répertoire de 200 familles sans des latrines dans le sous village
CODESA, le Comité de Développement Sanitaire de la localité de Lusenda a répertorié 200 familles sans des latrines privées dans le sous village de EHECA. Les promoteurs sanitaires trouvent en cela, la justification à la recrudescence des cas de Choléra dans la zone de Nundu.
Jonathan ISSAYA pour les détails.
SON : CODESA_EHECA

Lusenda : La distribution des uniformes aux élèves des 6èmes années
En préparatif de l’Examen de Fin d’Etudes primaires qui a démarré le jeudi 31 mai pour se clôturer le vendredi 1er Juin, l’organisation Action Aid a procédé à la distribution des uniformes ‘’bleu-blanc’’ aux élèves de 6èmes années qui devrait passer ces épreuves.
Aimable KAVUNJAPORI nous en dit plus.
SON : UNIFORMES_EPREUVES

Lusenda : Amida et Muhuza, deux adolescentes sont retrouvées en vie
Amida et Muhoza, deux jeunes filles adolescentes du camp de Lusenda portées disparues depuis un peu plus de 2 semaines sont retrouvées en vie, saine et sauve.
Emmanuel BIMENYIMANA, retrace le parcours de disparition de ces deux demoiselles.
SON : DISPARUES_ADOLESCENTES

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Hassan SHABANI / Aimable KAVUNJAPORI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 05.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -05.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : 185 réfugiés burundais et 35 congolais dans une formation professionnelle des métiers par l’organisation humanitaire ADRA dans le camp de Lusenda. Une formation de deux mois/ Yvette MUNEZERO
– Lusenda : CEDAMEDI, une organisation locale du territoire de Fizi en lutte contre les mariages précoces et les mariages forcés dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et ses environs / Marie-Charles NININAHAZWE
– Kamanyola : 45 élèves, filles et garçons de trois agglomérations voisines du Rwanda_Bugarama, du Burundi_Rugombo et de la RDC_Kamanyola ont été formés pendant deux jours sur le vivre ensemble par l’ONG RIO dans la plaine de la Ruzizi / Wendo JOES LUSHINJI

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Formation professionnelle de deux mois par ADRA pour les réfugiés
220 personnes vont bénéficier de la formation professionnelle des métiers par l’organisation humanitaire ADRA.
Parmi ces personnes, on retrouve 185 réfugiés burundais et 35 congolais de la communauté d’accueil de Lusenda.
Yvette MUNEZERO nous fait le point.
SON : ADRA_FORMATION

Lusenda : Lutte contre les mariages précoces et les mariages forcés à Lusenda
CEDAMEDI, une organisation locale du territoire de Fizi s’en va en guerre contre les mariages précoces et les forcés des jeunes filles dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et dans ses environs.
A cet effet, des séances de sensibilisation sont organisées.
Marie-Charles NININAHAZWE.
SON : CEDAMEDI_MARIAGES

Kamanyola : L’ONG RIO forme 45 élèves du Rwanda, de la RDC et du Burundi
Vivre ensemble et construire la Paix dans la sous-région des grands-Lacs. C’est dans cette optique que l’ONG RIO a organisé une formation de deux jours à l’attention des 45 élèves de Bugarama au Rwanda, Kamanyola en RDC et Rugombo au Burundi.
Wendo JOES LUSHINJI nous fait le point.
SON : RIO_FORMATION

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 06.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -06.06.2018
Sommaire :
– Mulongwe : Un projet de mois pour la construction de 72 maisons pour les veuves, orphelins et handicapés physiques dans le camp de Mulongwe. C’est le nouveau projet en cours d’exécution de l’organisation locale ADEPAE avec le soutien financier de l’organisation allemande Diaconia / Mihali CORDONTCH
– Baraka : 150 ménages des déplacés internes de Baraka assistés par l’organisation locale OASIS de la Culture. Ces déplacés sont venus de Misisi, Ubwari, Mboko, Sebele, et Kikonde / Thomson UNDJI
– Sange : Au moins 60 demandeurs d’asile burundais passent la nuit à la belle étoile devant le camp de Transit de Sange. Ils y sont depuis le début du mois de Mai passé, disent fouir pour des raisons politiques et demandent une protection internationale/ Bipemacho SENDE

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.
Mulongwe : Un projet de construction de 72 maisons pour les réfugiés
L’organisation locale ADEPAE, avec le soutien financier de DIACONIA a lancé depuis lundi de cette semaine un projet ambitieux de deux mois pour la construction de 72 maisons au bénéfice des veuves, orphelins et handicapés physiques.
Depuis Malinde, Mihali CONDONTCH nous fait le point.
SON : CONSTRUCTION_VEUVES

Baraka : OASIS vient à la rescousse des déplacés internes de Baraka
150 ménages composés de déplacés internes en provenance de Misisi, Ubwari, Mboko, Sebele, et Kikonde bénéficient d’une assistance alimentaire de l’Organisation locale OASIS de la Culture.
Chaque ménage reçoit 50 Kg de farine de maïs, 25 Kg de Haricots, 5 litres d’huile, 1 Kg de sucre et 1 Kg de sel.
Tour à tour les bénéficiaires de cette aide et la coordinatrice de cette organisation au micro de Thomson UDJI.
SON : OASIS_DEPLACES

Sange : 60 demandeurs d’asile burundais devant le camp de Transit
60 demandeurs d’asile burundais en provenance en majorité de la province de Cibitoke, passent la nuit à la belle étoile devant la porte du camp de Transit de Sange depuis le début du mois de Mai passé.
Ces demandeurs d’asile, au micro de Bipemacho SENDE disent aussi fuir pour des raisons politiques ; et demandent une protection internationale.
SON : DEMANDEURS_SANGE

Voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 07.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -07.06.2018
Sommaire :
– Kamanyola : Fin de l’opération d’enregistrement des demandeurs d’asile burundais présents à Kamanyola. Joséphine MUGOTO, présidente de la Société civile, noyau de Kamanyola félicite le chef de groupement qui a initié cette opération / Hassan SHABANI.
– Kamanyola : 37 personnes tuées en une soirée par des hommes armés dans la localité de Mutarule. Les rescapés s’en souviennent et commémorent le 4ème anniversaire / Wendo JOES
– Baraka : 24 cas de choléra annoncés en une semaine dans la zone de Santé de Fizi. La carence d’eau potable en cette saison sèche est directement pointée du doigt par le médecin chef de Zone / Ibrahim BYAOMBE
– Baraka : Save the Children lance la campagne de sensibilisation sur l’eau, l’hygiène, et l’Assainissement dans la zone de Santé de Fizi. C’est pour contrer la propagation des cas de choléra annoncés dans la zone / Moutard MATESO

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO à la présentation.
Kamanyola : La réaction de la société civile sur l’opération d’enregistrement
Une semaine après la fin de l’enregistrement des demandeurs d’asile burundais dans la cité de Kamanyola par le Chef du groupement; la Société civile, noyau de Kamanyola, à travers sa présidente Joséphine MUGOTO félicite le succès de l’opération.
Hassan SHABANI
SON : ENREGISTREMENT_SOCIV

Kamanyola : La commémoration solennelle du massacre des 37 personnes
C’était un 6 juin 2014.
4 ans, jour pour jour que les rescapés du massacre de Mutarule se souviennent de leurs membres de famille tués sans défense par des hommes en arme.
Une célébration solennelle a été organisée en leur honneur devant leurs tombes.
Wendo JOES était présent pour nous.
SON : MUTARULE_COMMEMORATION

Baraka : 24 cas de choléra annoncés en une semaine dans la zone de santé
24 cas de choléra en une semaine ont été officiellement annoncés le mercredi 6 juin 2018 par le Médecin Chef de Zone du territoire de Fizi.
C’était au cours d’une réunion d’urgence à laquelle les partenaires de la santé et les journalistes ont été invités.
Ibrahim BYAOMBE.
SON : CHOLERA_URGENCE

Baraka : Save the Children lance une campagne de sensibilisation en Wash
Merci Ibrahim.
Et pour répondre à cette urgence, l’organisation Save the Children lance à partir de ce vendredi 8 juin 2018, une campagne de sensibilisation sur l’eau, l’hygiène et l’Assainissement dans la zone de Santé de Fizi.
Selon notre collègue sur place, Moutard MATESO, les zones les plus frappées par cette épidémie restent les quartiers Mwemezi, Mwandiga, Mushimbakye, Moma et Aebaz.
Actuellement, on évalue à 100 mille personnes habitant la cité de Baraka.

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA. Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Lundi, 11.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -11.06.2018
Sommaire :
– Baraka : Le Réseau d’Innovation Organisationnelle, RIO a organisé un dialogue pour la Paix au profit de 50 jeunes du moyen et haut plateau dans la cité de Baraka/ Moutard MATESO
– Lusenda : Ouverture solennelle de la deuxième promotion des apprenants en coupe et couture par l’organisation ADED au profit de 22 personnes dont 16 femmes dans le camp de Lusenda / Shadrack MAJALIWA
– Uvira : Mamy NYAMUGABO, l’épouse du Gouverneur de Province du Sud-Kivu vient à la rescousse des sinistrés des pluies du mois d’avril dans la cité d’Uvira /Pavel KIZA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI à la présentation.
Baraka : RIO dans un dialogue pour la Paix dans la cité de Baraka
RIO, Réseau d’Innovation Organisationnelle a organisé un dialogue pour la Paix au profit de 50 jeunes venus du Haut et Moyen plateau en cette période électorale.
Le dialogue s’est tenu le vendredi dans la cité de Baraka, Moutard MATESO.
SON : DIALOGUE_RIO
Lusenda : Ouverture solennelle de la deuxième promotion en couture
Ouverture solennelle, le jeudi de la semaine passée de la deuxième promotion en coupe et couture dans le camp des réfugiés burundais à Lusenda.
La formation concerne 22 personnes, toutes des refugiées, parmi lesquelles 16 femmes.
Shadrak MAJALIWA, nous fait le point.
SON : COUTURE_FORMATION
Uvira : L’épouse du Gouverneur NYAMUGABO à la rescousse des sinistrés
Deux mois après les pluies qui endeuillé la cité d’Uvira, l’épouse du Gouverneur Claude NYAMUGABO, Madame Mamy YUMBA NYAMUGABO est partie assisté ces personnes ce week-end sur place.
Elle leur a donné des vivres et non-vivre.
Pavel KIZA nous en dit plus.
SON : SINISTRES_MAMY

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Aimable KAVUNJAPORI / Hassan SHABANI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 12.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -12.06.2018
Sommaire :
– Baraka : La Croix-Rouge en RDC reprend les activités de chloration de l’eau puisée du le long du Lac Tanganyika. C’est sa réponse aux menacés de l’épidémie de choléra dans la zone / Moutard MATESO
– Lusenda : En six mois, 261 cas des malades souffrant de la malaria ont été enregistrés au Centre de Santé de Lusenda. Parmi eux, 131 cas d’anémie / Thomson UNDJI
– Minembwe : Le poste d’encadrement administratif de Minembwe enregistre 641 déplacés des affrontements intercommunautaires de Bijombo. Ces affrontements vident la population locale depuis avril 2018/ Ghislain BAFUNYEMBAKA
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Baraka : Reprise des activités de Chloration de l’eau du Lac Tanganyika
Face aux menacés de l’épidémie de Choléra dans le territoire de Fizi, avec le soutien de l’organisation Médecins Sans Frontière Hollande, la Croix-Rouge en RDC a repris ses activités de Chloration de l’eau puisée de le Lac Tanganyika.
Moutard MATESO pour un point complet sur cette activité.
SON : EAU_CHLORATION

Lusenda : 261 cas des malades de la malaria dans le centre de Lusenda
En six mois, 261 cas des malades de la malaria ont été enregistrés au Centre de Santé de Lusenda. Parmi ces malades, 131 personnes souffrant d’anémie ont été transférés à l’Hôpital Général de Nundu.
93 sont des enfants. Thomson UNDJI pour les détails.
SON : ANEMIE_LUSENDA
Minembwe : 641 déplacés des affrontements du Groupement BIJOMBO
Dans le groupement de Bijombo, en territoire d’Uvira, la population locale continue à abonner ses champs, maisons et bétails pour se réfugier à Minembwe.
A l’heure actuelle, le chef de poste d’encadrement administratif de Minembwe a déjà enregistrés 641 déplacés, soit 109 ménages.
Ghislain BAFUNYEMBAKA.
SON : BIJOMBO_DEPLACES

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 13.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -13.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : BIGIRIMANA Musa, réélu à sa propre succession pour un deuxième et dernier mandat comme président du RECOPE dans le camp de Lusenda. Son plan d’actions pour les deux ans de son nouveau mandat / Odette NIBIZI
– Lusenda : 10 cas de noyage à la plage de Lusenda pendant les vacances de l’année scolaire 2016-2017. La Police locale et les responsables de la plage prennent des précautions à l’approche des vacances pour l’année scolaire 2017-2018/ Shadrack MAJALIWA
– Mulongwe : Une rencontre sportive entre Katanga Sport de Mulongwe et la sélection sportive des réfugiés burundais du camp de Mulongwe. Deux buts partout dans les deux camps, c’est le score final / Cordontch MIHALI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Alexandre BIZIMANA / André FAUCON à la présentation.

Lusenda : La réélection de BIGIRIMANA Musa à la tête de RECOPE_ Lusenda
A travers les élections organisées ce mardi 12 juin 2018, dans le camp de Lusenda, le RECOPE, Réseau Communautaire pour la Protection de l’Enfance a renouvelé sa confiance pour un deuxième mandat à son président, Monsieur BIGIRIMANA Musa.
C’était en présence des agents de l’organisation War Child Hollande.
Son plan d’action pour ce deuxième mandat, c’est avec Odette NIBIZI.
SON : ELECTION_MUSA

Lusenda : La Police locale et les responsables de la plage contre les noyades
Pendant les vacances de l’année scolaire 2016-2017, dix cas de noyage des enfants mineurs, parmi lesquels les enfants réfugiés burundais ont été enregistrés à la plage de Lusenda.
A l’approche des nouvelles vacances du mois de Juillet prochain, les responsables de la Plage de Lusenda et la Police locale interdisent carrément les enfants mineurs à fréquenter la plage et mettent en garde les parents qui ne prendront pas soins de leurs enfants en cette période.
Shadrack MAJALIWA, reportage.
SON : PLAGE_ ENFANTS

Mulongwe : Un match amical entre les réfugiés burundais et la communauté
Deux buts partout. C’est le score final qui sectionné le match amical entre la sélection sportive de la communauté d’accueil de Mulongwe, appelé Katanga Sport et la sélection sportive des réfugiés burundais installés dans le camp de Mulongwe.
Cordontch MIHALI nous fait vivre le match.
SON : MATCH_MULONGWE

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Alexandre BIZIMANA / André FAUCON, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 14.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -14.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Hausse de plus de 20 pourcent du prix du transport en commun de la localité de Lusenda à la cité d’Uvira. De 6 mille francs à 8 mille francs, les conducteurs des taxi-motos se justifient / Emmanuel BIMENYIMANA
– Kamanyola : Les femmes de Kamanyola, aux côtés des hommes, s’engagent de devenir des agents de changement contre les violences faites à la femme, et contre la pauvreté. C’est sous le lead de Caucus des femmes pour la Paix / Hassan SHABANI
– Uvira : Célébration de la Journée mondiale du don de sang. A Uvira, le Docteur Mulinda ASSUMANI remercie et encourage les donneurs bénévoles du Sang, et invite toutes les personnes animées par l’amour du prochain à passer au Centre de transfusion sanguine pour le prélèvement / Elie LAMEBERT

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO à la présentation.
Lusenda : La hausse des prix du transport en commun jusqu’à Uvira
Hausse de plus de 20 pourcent des prix du transport en commun de la localité de Lusenda à la cité d’Uvira.
Le prix d’une course d’un taxi-moto qui était à 6 mille francs congolais est actuellement à 8 mille francs congolais depuis presque un mois.
Au micro de Emmanuel BIMENYIMANA, les conducteurs de ces motos s’expliquent.
SON : MOTO_UVIRA

Kamanyola : L’héritage au cœur d’une formation de Caucus des femmes
60 personnes, parmi lesquels 30 hommes et 30 femmes venus de classes sociales différentes ont été outillés ce jeudi à Kamanyola, contre les pratiques et coutumes qui marginalisent la femme.
Un travail fait par l’organisation Caucus des femmes pour la Paix avec le soutien de l’organisation Women for Wemen.
Hassan SHABANI, nous fait le point.
SON : CAUCUS_WOMEN

Uvira : Célébration de la journée mondiale de donneurs bénévoles du sang
Et pour finir, sachez que le monde entier célèbre ce jeudi 14 juin la journée mondiale pour le don du Sang.
A partir de la cité d’Uvira, au micro d’Elie LAMBERT, le Docteur Mulinda ASSUMANI remercie et encourage les donneurs bénévoles du Sang, et invite toutes les personnes animées par l’amour du prochain de passer au Centre de transfusion sanguine pour le prélèvement du sang.
SON : DR_SANG

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Moutard MATESO, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mardi, 19.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -19.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Victime du cambriolage dans la nuit du 18 au 19 juin, le Centre d’écoute de l’ONU Femme dans le camp de Lusenda est vidé de tous ses matériels informatiques par des inconnus / Odette NIBIZI
– Lusenda : Examen d’Etat 2017-2018, au moins 157 élèves réfugiés burundais attendus dans les salles pour passer cette épreuve nationale dans le territoire de Fizi. Leurs sentiments/ Gratiant ALENGA
– Bukavu : A la veille de la Journée Mondiale des réfugiés, le Bureau du HCR Bukavu organise une séance d’informations avec les autres humanitaires sur la situation des réfugiés urbains dans la ville de Bukavu. Exposition des œuvres artisanales des réfugiés / Joyce KALUMUNA
– Lusenda : 20 juin de chaque année depuis 2001, la célébration de la journée mondiale des réfugiés. Les préparatifs de la journée dans les camps des réfugiés burundais à Lusenda et à Mulongwe / Odette NIBIZI
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE à la présentation.
Lusenda : Le Centre d’écoute de l’ONU Femme victime de cambriolage
Le Centre d’écoute de l’Organisation ONU Femme dans le camp de Lusenda a été vidé de tous ses matériels informatiques par des inconnus dans la nuit du 18 à ce 19 juin.
Tout a été emporté, les voleurs ont laissé le centre vide de tout matériel.
Odette NIBIZI, a rencontré la Présidente de ce Centre, Madame NZOBONIMPA Séverac.
Voici son reportage.
SON : CAMBRIOLAGE_ONU FEMME

Lusenda : Les réfugiés burundais dans les Examens d’Etat 2017-2018 à Fizi
L’Edition 2017-2018 des épreuves nationales de Fin d’études secondaires a débuté pour 3 jours depuis le lundi 18 juin 2018.
Dans le territoire de Fizi, où se situent les camps des réfugiés burundais, au moins 157 finalistes réfugiés burundais ont été accueillis.
Notre Reporter, Gratiant ALENGA a pris leur sentiment au sortir des salles d’examens.
SON : EXETAT_REFUGIES

Bukavu : Le HCR à la veille de la journée mondiale des réfugiés, dans la ville
A la veille de la Journée mondiale des réfugiés, le Bureau du HCR à Bukavu a organisée ce mardi, une séance d’informations à l’attention des autres humanitaires sur la situation des réfugiés urbains.
Une catégorie des réfugiés oubliés.
Les œuvres d’art artisanales de ces réfugiés ont été exposées au public.
Un reportage de Joyce KALUMONA.
SON : EXPOSITION REFUGIES_URBAINS

Lusenda : La journée mondiale des réfugiés dans les deux camps de Fizi
C’est ce 20 juin, comme depuis l’année 2001 que le monde entier sera conscientisé sur la problématique des réfugiés. Une date choisie par le Conseil de sécurité des Nations Unies afin d’attirer l’attention du monde sur ces personnes qui ont été contraintes de quitter leurs pays d’origine suite à la persécution, à l’insécurité, ou aux intolérances de toutes sortes.
Dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et Mulongwe, l’heure aux préparatifs. Odette NIBIZI, nous présente la température des préparatifs.
SON : PREPARATIFS_JUIN
Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Ibrahim BYAOMBE / Marie-Charles NININAHAZWE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Mercredi, 20.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews

Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -20.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Célébration de la Journée mondiale des réfugiés. A Lusenda et à Mulongwe, les réfugiés burundais aspirent à un retour d’une Paix durable dans leur pays d’origine / Aimable KAVUNJAPORI
– Minembwe : La Paix est loin d’être rétablie dans le groupement Bijombo, en territoire d’Uvira. En une semaine, les déplacés internes enregistrés par le poste d’encadrement administratif de Minembwe sont passés de 641 à 916 personnes / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Mulongwe : Construction de deux Bâtiments ‘’Espace Amis d’enfants’’ dans le camp des réfugiés burundais à Mulongwe, par l’organisation War Child Hollande. En moyenne, 100 enfants et encadreurs peuvent y être accueillis simultanément / Mihali CORDONTCH
Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis André FAUCON / Alexandre BIZIMANA à la présentation.

Lusenda : La Journée mondiale des réfugiés célébrée à Lusenda et Mulongwe
Les réfugiés burundais des camps de Lusenda et de Mulongwe ont célébré ce mercredi 20 juin 2018, la journée mondiale des réfugiés dans le monde.
Soutenues par le HCR, les festivités se sont tenues dans le camp de Lusenda, où à travers les danses traditionnelle et poèmes, les réfugiés ont témoigné leurs vœux de voir une Paix durable dans leur pays d’origine, le Burundi.
Aimable KAVUNJAPORI nous fait le point.
SON : REFUGIES_MONIDIALE

Minembwe : La Paix toujours fragile dans le groupement Bijombo dans Uvira
L’insécurité bat toujours son plein dans le groupement Bijombo en territoire d’Uvira.
Pour preuve, en une semaine, au poste d’encadrement administratif de Minembwe, les déplacés internes des conflits interethniques de Bijombo enregistrés ont grimpé de 641 personnes à 916 personnes.
Ghislain BAFUNYEMBAKA, nous explique les raisons de ces déplacements.
SON : BIJOMBO_DEPLACES

Mulongwe : War Child construit deux Bâtiments ‘’Espace Amis d’enfants’’
L’organisation hollandaise, War Child vient de finaliser la construction de deux Bâtiments ‘’Espace Amis d’enfants ‘’ dans le camp des réfugiés burundais de Mulongwe.
Deux bâtiments qui sont capables, chacun d’accueillir en même temps au moins 100 enfants et encadreurs.
Mihali CORDONTCH nous fait le point.
SON : BATIMENTS_CHILDREN

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
André FAUCON / Alexandre BIZIMANA, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Jeudi, 21.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -21.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : La régularité du retard dans la distribution des vivres dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et de Mulongwe, handicape les activités économiques dans la zone. Témoignages des petits commerçants / Aimable KAVUNJAPORI
– Lusenda : Hausse des prix des denrées alimentaires dans les localités de Lusenda et Mulongwe en territoire de Fizi. Le retard dans la distribution des vivres dans les camps des réfugiés burundais serait la principale raison / Alexandre BIZIMANA
– Kamanyola : Un nouveau cas de Kidnapping d’enfants signalé dans la plaine de la Ruzizi. Les corps de ces enfants sont retrouvés quelques jours plus tard sans vie, jetés dans la brousse, les têtes détachées du reste du corps / Wendo JOES
– Lusenda : A l’ occasion de la journée mondiale pour les réfugiés, UGEAFI, une association locale de Baraka a distribué 100 kits hygiéniques à 100 jeunes filles élèves du camp de Lusenda / Amani SONGO’YA ENWA.

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE à la présentation.
Lusenda : Le retard dans la distribution des vivres dans les deux camps de Fizi
A chaque retard dans la distribution des vivres aux réfugiés burundais dans les camps de Lusenda et de Mulongwe, les activités économiques tournent au ralenti à l’intérieur comme à l’extérieur de ces camps.
Les grands clients des petits commerçants dans la zone étant des réfugiés burundais eux-mêmes.
Aimable KAVUNJAPORI pour le point.
SON : COMMERCE_RETARD
Lusenda : La Hausse des prix des denrées alimentaires dans les camps à Fizi
Restant dans le même chapitre.
La hausse des prix des denrées alimentaires dans les localités de Lusenda et de Mulungwe est une conséquence directe du retard dans la distribution des vivres aux réfugiés burundais par les humanitaires. Qu’il s’agisse du prix des haricots, du riz, d’huile ou farine. Analyse faite, chiffres à l’appui, par notre confrère Alexandre BIZIMANA.
SON : HAUSSE_PRIX

Kamanyola : Nouveau kidnapping d’un enfant de 3 ans dans la plaine
Changeons de chapitre.
Un nouveau phénomène de Kidnapping vient de voir le jour dans la plaine de la Ruzizi. Depuis le début de cette année, les kidnappeurs enlèvent des enfants, puis les jettent dans la brousse quelques jours plus tard ; corps sans vie avec un cou brisé. Le dernier cas en date, et qui fait déjà peur, est la disparition d’un enfant de 3 ans de la localité de Kayange depuis le samedi dernier. Jusqu’à ce jeudi 21 juin, personne n’a de ses nouvelles.
Wendo JOES pour les détails.
SON : ENLEVEMENT_PLAINE

Lusenda : Distribution des kits hygiéniques aux filles réfugiées par UGEAFI
Pour finir, cette bonne nouvelle :
A l’occasion de la journée mondiale pour les réfugiées, l’association locale de la cité de Baraka, UGEAFI (Union des Groupes d’Etudes et d’Action pour le Développement de Fizi-Itombwe, a procédé à la distribution de 100 kits d’hygiènes à 100 jeunes filles scolarisées dans le camp de Lusenda. Ces jeunes filles ont vivement remercié cette association des jeunes pour leur assistance.
Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Marie-Charles NININAHAZWE / Ibrahim BYAOMBE, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Conducteur d’Informations
Vendredi, 22.06.2018 – Bulletin ONGEA
Projet EU-Internews
Bulletin
ONGEA-INTERNEWS -22.06.2018
Sommaire :
– Lusenda : Un mois après la distribution des kits domestiques aux familles d’accueil de Lusenda, l’organisation Save the Children assiste en non-vivres 58 enfants non-accompagnés du camp des réfugiés / Pacifique MUNEZERO
– Mulongwe : 250 réfugiés burundais du camp de Mulongwe à Malinde ont bénéficié d’une formation de trois jours sur les techniques de fabrication des foyers améliorés par l’organisation ADRA. L’objectif est de lutter contre la déforestation autour du camp / Yvette MUNEZERO
– Uvira : Fin de la formation sur les comportements du ‘’Journaliste en période électoral’’ en RDC. Formation organisée par la Synergie des Médias d’Uvira Fizi avec le soutien de la MONUSCO_ Division de la Communication et Information publique. Les délits de presse et le Mandat de la MONUSCO étaient entre autres au programme / Elie LAMBERT

Madame, Monsieur, Bonjour !
Je suis Pavel KIZA / Aimable KAVUNJAPORI à la présentation.
Lusenda : Save the Children assiste les enfants non-accompagnés du camp
L’organisation anglaise Save the Chlidren a assisté en non-vivres, ce vendredi 22 juin, 58 enfants réfugiés burundais non-accompagnés dans le camp de Lusenda.
Ils ont reçu les habits, les savons, les mallettes, les souliers, etc.
Pacifique MUNEZERO a recueilli les sentiments de ces enfants dans son reportage.
SON : SAVE_ENFANTS

Mulongwe : Une formation au profit de 250 personnes par l’ONG ADRA
L’organisation internationale ADRA, a organisé du lundi au mercredi de cette semaine, une formation intensive sur les techniques de fabrication des foyers améliorés au profit de 250 réfugiés burundais du camp de Mulongwe.
Une formation qui vient répondre à la lutte contre la déforestation autour du camp.
Yvette MUNEZERO nous fait le point.
SON : ADRA_DEFORESTATION

Uvira : Fin de la formation de deux jours sur le journalisme et les élections
Direction, Uvira où s’est clôturé ce vendredi, une formation à l’attention de 50 journalistes venus des territoires de Walungu, d’Uvira et de Fizi.
Durant deux jours, ces journalistes de la Synergie des Médias Uvira Fizi, SYMUF en sigle, ont été formés par la MONUSCO_ Division de la Communication et Information publique_ sur le Journalisme en période électorale.
Leurs sentiments ont été recueillis par Elie LAMBERT.
SON : MONUSCO_JOURNALISTES

Et voilà, c’est la fin de cette Edition des nouvelles.
Une réalisation de Serge BISIMWA, sous la supervision de Jack KAHORHA.
Pavel KIZA / Aimable KAVUNJAPORI, j’étais à la présentation.
A la prochaine.


Sommaire :

– Lusenda : L’UNHCR, le haut commissariat des nations unies pour les réfugiés est en pleine enquête sur les intentions de retour volontaires au pays natal, le Burund pour les camps des réfugiés burundais se trouvant en RDC. Débutée jeudi 08 Août dernier, l’enquêté donne son avis sur son retour volontaire. Au moins 390 enquêtés passeront sous interview jusqu’à la date du 14 Août prochain dans le camp de Lusenda seulement. / REDACTION

– Lusenda : La sécurité, l’éducation, la santé, l’autonomisation, le retard ou l’absence de l’aide humanitaire, l’annonce des prochaines élections générales des comités du camp des réfugiés burundais de Lusenda et tant d’autres étaient les points saillants au centre d’une réunion de gestion et coordination humanitaire tenue jeudi 08 Août 2019 au camp de Lusenda. Facilitée par la CNR, les ONG partenaires du HCR ont pris part dans cette réunion. / Odette NIBIZI

– Lusenda : L’ignorance sur la connaissance du cycle menstruel, le manque des fournitures en kits hygiéniques suffisants, les installations sanitaires en mauvais état ou qui n’ont pas des matériels adéquats et tant d’autres font partis des défis majeurs, qui handicapent l’hygiène des femmes en âge de procréation pendant la période du cycle menstruel. L’organisation locale FAP, Femmes Artisanes de la Paix en a documenté dans le camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO

– Sange : Les croix rouges du territoire d’Uvira ont un nouveau président depuis vendredi 02 Août 2019. Sous l’anonymat de Thomas BIDAHA, il a été élu au cours d’une assemblée élective tenue à cette fin à Sange. Cela pour se conformer à l’ordonnance du gouvernement congolais plaçant Uvira dans les villes de la RDC. Le président provincial de la croix rouge au Sud Kivu a présidé cette assemblée. / Gilbert KWANGABA DJUGU

– Mboko : Longtemps recherché par les forces de sécurité du secteur de Tanganyika, Mr BAHATI, un bandit qualifié à mains armées a été finalement arrêté par la PNC depuis lundi 05 Août 2019. Cet homme qui était à la base de l’insécurité du secteur de Tanganyika depuis plusieurs mois a été appréhendé à Lulinda par la police nationale congolaise attachée au camp des réfugiés burundais de Lusenda. / Thomson UNDJI

– Baraka : Un troisième Dieu, BULANGE ALIMASI TATA WAHISILELWA Dieu Saint Esprit autoproclamé demande à toute la population de la planète terre de lui adorer et croire en lui. Ce Dieu noir est natif du territoire de Fizi dans la ville de Baraka en RDC. Le Dieu TATA WAHISILELWA, qui a une femme et des enfants a lancé cet appel le 02 Août dernier à Baraka devant les milliers de ses fidèles burundais, tanzaniens et congolais au cours des cérémonies du 36 anniversaire de la fondation du secte religieux dit troisième église Malkia wa Ubembe. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :

– Lusenda : L’ONG ADES va en guerre contre la maladie à virus hémorragique Ebola, MVHE. Cette organisation partenaire du HCR dans le volet sanitaire a lancé jeudi 1er Août 2019 une campagne de mobilisation communautaire contre ce virus dans les camps des réfugiés burundais se trouvant à l’Est de la RDC. Le personnel médical, les relais communautaires et les volontaires d’hygiène ont été outillés sur l’historique, le monde de transmission, les symptômes, la période d’incubation et le mode de prévention de la MVHE. / REDACTION

– Mboko : Le système de transfert d’argent international, West Union désormais opérationnel dans le territoire de Fizi. L’entreprise ETS FIZI-ONE qui facilite ce système a ouvert deux agences dans ce territoire dans la cité de Mboko et dans la ville de Baraka. A part de West Union, MoneyGram, Ria Money Transfer, Flash Cash et la vente et réservation des billets d’avion sont disponibles à cette entreprise. / Thomson UNDJI

– Nundu : Collation et remise des diplômes de théologie dimanche le 28 juillet 2019 aux 38 lauréats du VCP, village church planting. Les lauréats ont suivi participativement les cours de formation pastorale durant trois ans et demi sous le financement de l’ONG missionnaire américaine One Mission Society, OMS. Cinq réfugiés burundais du camp de Lusenda figurent parmi les 38 diplômés. / Marie Charles NININAHAZWE

– Lusenda : Les déplacés internes venus des moyens et hauts plateaux de Lulenge reçoivent de l’aide humanitaire. L’organisation humanitaire ACTED vient en aide à ces déplacés depuis mardi 30 juillet dernier. L’aide est composée des produits alimentaires, des articles ménagers et quelques ustensiles de cuisine. Cela, pour au moins 1000 personnes cantonnées dans les groupements de Balala nord, Basimukuma nord et Basimunyaka nord dans le secteur de Tanganyika. / Gratiant ALENGA

_ Kamanyola : 2 cas de morts et 16 malades suite au choléra à Kamanyola fait le bilan provisoire de 4 jours seulement. MUGISHO Landry, médecin directeur de l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola qui confirme ces statistiques l’a révélé jeudi 1er Août à la presse locale dans une conférence de presse. MUGISHO appelle la population de Kamanyola, territoire de Walungu à la stricte observance des règles d’hygiène pour se prévenir contre cette épidémie mortelle. / Joes WENDO

– Uvira : 962 détenus dans la prison centrale d’Uvira vivent dans une situation inhumaine. Le directeur de cette prison Mr Christian MUKELWA, fait savoir que ces détenus n’ont pas à manger et manquent des soins médicaux. Construite pour accueillir 150 âmes, le surnombre aggrave leurs conditions carcérales. 115,5 Fco sont donnés par jour par le gouvernement de la RDC comme ration alimentaire à chaque prisonnier y résident. 163 parmi eux, souffrent d’une malnutrition aiguë sévère dont 63 burundais réfugiés et rwandais. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
– Lusenda : La représentante du bureau de l’OCHA, office des nations unies pour la coordination des affaires humanitaires dans la province du Sud Kivu, Mme Marina THRONE HOLST visite le territoire de Fizi. Dans sa mission de trois jours dans ce territoire, Mme Marina a visité vendredi 26 juillet le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe pour l’évaluation des actions humanitaires et la documentation sur l’état des besoins humanitaires dans ces deux lieux où s’entassent près de 37 mille réfugiés burundais forcés de fuir les violences. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le PAM, programme alimentaire mondial innove un nouveau système de distribution de l’aide alimentaire aux réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC. Le premier essai a débuté mardi 23 juillet 2019 avec la distribution du cash à travers la banque TMB, Trust Maken Bank au camp de Lusenda. Une somme de 19500 Fco est donnée à chaque réfugié par mois comme ration alimentaire. Cela, dans le souci de rendre ces réfugiés plus autonomes. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le Camp des réfugiés burundais de Lusenda demande à la banque TMB de rehausser le nombre de son personnel pendant la distribution du cash dans ce camp. Prévu dans quatre jours auparavant, la paie de l’aide alimentaire à ces réfugiés par la banque TMB pourrait prendre au moins 10 jours. Ce camp voit derrière cette rentabilité de l’opération la manœuvre de leurs avaler la ration du mois d’AOUT prochain. / Pacifique MUNEZERO
– Mboko : Les cas de vol à mains armées sur la RN5, tronçon Uvira-Baraka continuent d’augmenter sur cet axe. Dans moins d’un mois quatre embuscades ont été tendues à ce tronçon par des coupeurs des routes à mains armées. Le cas récent est survenu lundi 22 juillet à ASOMBO KABUMBE où trois motocyclistes ont tombé dans une embuscade. Une importante somme d’argent et d’autres biens de valeur que les passagers détenaient ont été emportés par ces ravisseurs avant de se volatiliser dans la brousse. / Thomson UNDJI
– Lusenda : Le CIO, comité international olympique vient en appui matériel aux équipes de handball ainsi qu’aux groupes des danses traditionnelles de Lusenda. A travers l’ONG War Child Hollande, les deux camps ont bénéficié des valleuses, des chaussures, des kits médicaux pour les joueurs ; des pagnes, kit hygiénique, tam-tams, outils de sonorisation, sous-vêtements et tant d’autres pour les danseurs. Tout cela, dans le cadre du projet sport pour la protection. / Aimable KAVUNJAPOLI
– Lusenda : Le village de Lusenda souffre du problème de manque d’eau potable. Ce problème dure plus de deux semaines. Le comité de l’eau de ce village fait savoir que des personnes malintentionnées ont coupé les tuyaux acheminant l’eau dans ce village. Les réfugiés burundais voisins de cette communauté voient déjà un danger à risque avec la propagation rapide dans nos jours, du virus Ebola. Gratiant ALENGA.
– Lusenda : Les déplacés de guerre suite aux récents affrontements des deux derniers mois, entre les forces armées de la RDC, FARDC et les présumés rebelles membres du groupe CNPSC du général autoproclamé William AMURI YAKUTUMBA, peuvent espérer la réception de l’aide humanitaire au courant de cette semaine en cours. L’ONG humanitaire ACTED a révélé cette bonne nouvelle aux chefs des groupements de Balala Nord, Basimukuma Nord et Basimunyaka Nord dans une réunion à cette fin la semaine dernière. / REDACTION


Sommaire :
– Lusenda : Les réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC sont en joie. Ces réfugiés sont en train de recevoir la ration du mois de juillet en cours via la banque TMB, Trust Mecac Bank depuis lundi 22 juillet 2019. Cette banque congolaise leurs donne 19500Fco en équivalence de 12 USD par personne comme ration alimentaire mensuelle. L’opération va durer cinq jours au minimum dans le camp de Lusenda et au site de Mulongwe. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Le HCR, haut commissariat des nations unies pour les réfugiés et ses organisations partenaires intervenants au camp de Lusenda et au site de Mulongwe face à une réunion de coordination humanitaire. Des points relatifs à la sécurité, la distribu0tion du cash par la banque TMB, l’autonomisation, la santé, l’éducation, abri et infrastructures et tant d’autres ont été débattus. / Pacifique MUNEZERO
– Bukavu : Le numéro un de la province du Sud Kivu, Theo NGWABIJE appelle sa population au calme et à la stricte observance des règles d’hygiène en famille, au service et dans toute la société. Cela, après le récent cas mortel suite au virus d’Ebola dans la ville de Goma. Albert Stern, chef de mission MSF Sud Kivu indique que son équipe suit attentivement l’évolution de l’épidémie au Nord Kivu et ajoute que MSF est prêt à soutenir la riposte contre ce virus. / Colette SALIMA
– Minembwe : Le gouvernement central vient en aide aux déplacés et sinistrés de la nouvelle commune de Minembwe et des hauts plateaux. Composés des vivres et non vivres l’assistance d’une valeur de cinquante mille dollars américains a été donnée par le ministère national de la solidarité à partir de mercredi 17 juillet 2019. Chaque ménage a reçu de la farine de maïs, des haricots, du sel de cuisine, du cycle, de l’huile végétale et des savons de lessives. / Ghislain BAFUNYEMBAKA
– Kamanyola : La population de Kamanyola en sit in devant le chef-lieu du groupement de Kamanyola. Une foule de personnes vivant de ce groupement ont assiégé mardi 16 juillet le bureau du chef du groupement pour dénoncer ce qu’elles estiment une tentative d’expropriation de leurs parcelles par une tierce personne. Le silence de l’autorité coutumière représentant le Mwami NGWESHE dans ce groupement leur inquiètent. / WENDO Joes
– Uvira : Les résidents de la nouvelle mairie d’Uvira louent les travaux de réhabilitation du pont Mulongwe. S’inscrivant dans le programme d’urgence de cent jours du président Felix TSHISEKEDI. Ces travaux sont en cours d’exécution par l’office national des routes de la RDC. Les maitres d’ouvrages respectent bien les normes donnant ainsi l’espoir aux habitants de cette ville de voir durable ce pont se trouvant au centre de cette ville. Le délai d’exécution est de 4 mois. / SIFA Angèle MUNYAKA
– Bukavu : Dr Luc MULIMBALIMBA, député national élu du territoire d’Uvira sous condamnation de 10 ans de servitude pénale depuis jeudi 18 juillet 2019, sous l’infraction d’incitation des militaires à commettre des actes contraires à la loi et à leur déontologie. Sept militaires FARDC, coaccusés dans le même dossier du meurtre de Mr MASHIMANGO MBIOMBIO, tué le 16 juin dernier par un garde de MULIMBALIMBA sous son commandement dans le groupement d’ITALA-LUVUNGI, ont été condamnés à des peines allant d’une année à perpétuité. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
-Lusenda : Les réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC, province du sud Kivu, territoire de Fizi peinent d’accéder aux soins médicaux. Depuis plusieurs mois, une rupture des médicaments s’observent dans les structures sanitaires qui accueillent ces réfugiés. A part du manque des médicaments, les réfugiés malades nécessitant des transferts ne les obtiennent plus convenablement, des cas de mort ne cessent de se manifester. Les malades chroniqueurs en soufrent doublement. Un éditorial à ce défi vous est préparé dans notre édition. / REDACTION
-Lusenda : Le HCR, haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés et la CNR, commission nationale pour les réfugiés facilitent le rapatriement des réfugiés burundais du camp de Lusenda. 32 familles composées de 88 personnes dont 49 enfants parmi eux ont été rapatriés mardi 09 juillet 2019 vers leur pays d’origine, le Burundi. Plusieurs raisons notamment l’insécurité persistante dans la zone d’accueil, la pauvreté qui s’accentue suite à la diminution de l’assistance humanitaire et d’autres motivent ce retour en dépit que les autres désistent en attente du règne du président Pierre NKURUNZIZA. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
-Lusenda : Le chargé du programme au HCR RDC Mr FILLIPO ROSSI est en mission à l’Est de la RDC. Dans sa mission, ce haut cadre du HCR accompagne le responsable du PAM en RDC en donnant des éclaircissements à la nouvelle approche de distribution de l’assistance alimentaire en donnant de l’argent liquide à travers la banque TMB. 12 dollars américains seront donnés cash en francs congolais à chaque tête comme ration mensuelle. / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : La sécurité, la suivie des recommandations des réunions antérieures, l’établissement du programme d’accueillir le chargé du programme au HCR RDC et l’éducation étaient les points importants à l’ordre du jour au centre de la réunion de coordination des actions humanitaires des organisations partenaires du HCR intervenant au camp des réfugiés burundais de Lusenda au site de Mulongwe. La réunion s’est tenue jeudi 04 juillet au camp de Lusenda. Le rapatriement volontaire de 130 réfugiés du camp de Lusenda a été confirmé pour mardi 09 juillet 2019. / Odette NIBIZI.
-Lusenda : La sécurité dans les moyens plateaux surplombants le camp des réfugiés burundais de Lusenda est bel et bien rétablie et est sous contrôle des FARDC il y a une semaine. Cela, Après deux semaines d’affrontements entre les forces armées de la RDC, FARDC et les présumés rebelles du mouvement CNPSC du général autoproclamé William AMURI YAKUTUMBA, la situation sécuritaire est calme dans les villages de RUTABULA, KABEMBWE, MUGONO, AHESE et ses alentours. Les déplacés regagnent petit à petit leurs ménages. / Jonathan ISSAYA ALONDA
-Sange : La cité de Sange se souvient de l’incendie de qui a couté la vie à plus de trois cents personnes. Cet incendie a été provoqué par le renversement d’un camion sterne qui transportait le carburant en provenance de la ville de Bukavu vers la nouvelle ville d’Uvira. En marge de la commémoration du neuvième anniversaire, l’URFEISA, l’union des rescapés et familles éprouvées de l’incendie de Sange plaide pour l’assistance et l’encadrement social des rescapés. / Djafari BYADUNIA
-Lusenda : L’ONG locale FAP, femmes artisanes de la paix lance une campagne d’éducation sur l’hygiène menstruelle au camp des réfugiés burundais de Lusenda. 40 jeunes femmes et filles en âge de procréation biens formées en matières, sont déployées dans ce camp pour faciliter l’éducation sur l’hygiène du cycle menstruel auprès de ses paires pendant quatre mois. C’est sous le financement accru de l’ONG britannique AMPLIFY CHANGE que ce projet est en cours d’exécution. / Marie Charles NININAHAZWE
-Baraka : L’antenne de la CNR, commission nationale pour les réfugiés de Baraka a un nouveau chef d’antenne Mme Huguette BULONZA à la tête de cette commission cède momentanément son fauteuil de cheffe d’antenne à Mr Joël MUPEPE, Chef d’antenne en exercice de la CNR Uvira. BULONZA a annoncé son départ samedi 6 juillet en plein accueil du chargé du programme au HRC RDC, pour une autre mission hors de la province du Sud Kivu. Le camp des réfugiés burundais de Lusenda a accueilli cette nouvelle avec joie et a souhaité bonne chance à Mme BULONZA. / Marie Charles NININAHAZWE


Sommaire :
– Baraka : La protection des réfugiés n’est pas une affaire de la CNR, commission nationale pour les réfugiés seulement. Les autorités politico-militaires et la société civile emboitent la CNR dans sa noble mission de protéger les réfugiés. Ces deux groupes ont pris cet engagement mercredi 26 juin 2019 à l’issu d’une séance de vulgarisation de la loi numéro 021/2002 du 16 octobre 2002 portant statut des réfugiés en RDC. Cette séance a été animée par la CNR Baraka à Baraka. / Ibrahim BYAOMBE
– Lusenda : Plus 1500 cas de décès dus à l’épidémie de la rougeole dans cinq premiers mois de l’an 2019 sur l’ensemble du territoire de la RDC. Ces chiffres ont été avancés par le ministère national de la santé en date du 10 juin dernier à l’issu de la déclaration de la présence de cette épidémie en RDC. Cette épidémie qui attaque principalement les enfants est une maladie virale extrêmement contagieuse pour laquelle aucun traitement n’existe que la vaccination seulement. MSF, médecins sans frontières fait appel aux personnes vivant dans des droits fermés comme les écoles, les prisons et les camps des réfugiés au stricte respect des mesures de préventions pour éviter une épidémie avec risque de mortalité élevée. / Marie Charles NININAHAZWE
– Baraka : La MONUSCO, mission d’organisation des nations unies pour la stabilisation du Congo ne restera pas éternellement en RD Congo. Son mandat pourrait prendre fin d’ici là. La RDC est appelée à prendre en mains elle-même sa gouvernance sécuritaire et assurer la protection de ses citoyens. A baraka, un atelier de formation sur la gestion des problèmes liés à la protection des civiles au niveau local à travers CLSP, conseil local de sécurité de proximité et sur la gouvernance sécuritaire a été facilité par le bureau de l’affaire civil de la MONUSCO Uvira du 25 au 27 juin en faveur des autorités politico-militaires locales et les acteurs de la société civile locale. / Amani DAUDI
– Mulongwe : Le site des réfugiés burundais de Mulongwe est sans eau potable. Cette situation dure plus de deux semaines dans ce site. L’ONG ADES, agence de développement économique et social en charge de la santé, l’eau hygiène et assainissement se dans ce site se réserve de tout commentaires face à ce. Les réfugiés burundais installés dans ce site s’impatientent et craignent d’être attaqués par des maladies dues au manque d’hygiène. Cinq bornes fontaines se trouvant dans ce site sont tous sans goutte d’eau, cette population se serve des eaux de la rivière MUTAMBALA non colorée. / Edouard NZAMBIMANA
– Lusenda : Le HCR, haut-commissariat des nations unies pour les réfugiés face à l’enregistrement biométrique des nouveaux nés au camp des réfugiés burundais de Lusenda. Au moins trois cents cinquante nouveaux nés ont été enregistrés en date du 25 au 27 juin 2019. Tous nés dans ce camp, ils ont vu le soleil entre les mois d’Avril, Mai et Juin 2019. / Aimable KAVUNJAPOLI


Sommaire :
– Lusenda : Le monde entier célèbre la date du 20 juin depuis l’an 2001, comme journée mondiale des réfugiés. Dans la province du Sud Kivu en RDC, plus de 43 mille réfugiés burundais sont enregistrés dans la base des données du HCR à ces jours. L’insécurité, l’insuffisance des soins médicaux appropriés d’écoles et la réduction de l’assistance humanitaire sont parmi les grandes difficultés auxquelles ces réfugiés font face. / Marie Charles NININAHAZWE
– Mboko : L’insécurité grandissante dans le secteur de Tanganyika. Dans moins de deux semaines, au moins quatre cas de vol à mains armées ont été signalés dans cette partie du territoire de Fizi, axe Mboko-Lusenda. A cote de cela, s’ajoute des tracasseries sur ce tronçon par certains membres du service de sécurité affectés dans ce secteur. Le cas récent est survenu vendredi 21 juin où un réfugié burundais a été tabassé par les militaires. / William Thomson UNDJI
– Mulongwe : La date du 16 juin marque la journée mondiale de l’enfant africain. Cette date fait la mémoire du massacre de plus 700 enfants tués par le régime de l’apartheid à Soweto en Afrique du Sud en 1976. Au site des réfugiés burundais de Mulongwe et au camp de ces mêmes refugies de Lusenda, cette journée a été célébrée sous la thématique « Tous pour le respect des droits des enfants ». le RECOPE, réseau communautaire pour la protection de l’enfant affirme que des avancés significatifs enregistrés dans ce domaine. / REDACTION
– Baraka : Presque la moitié de la ville de Baraka plongée dans le noir il y a près d’un mois. Le groupe électrogène du PEB, projet d’électrification de la ville de Baraka qui l’alimentait a connu une panne. Les conséquences multiples de ce manque du courant se manifestent déjà. Le PEB rassure à la population de cette ville qu’une solution à ce problème sera trouvée d’ici quelques jours sans autre précision. / Amani DAUDI


Sommaire :
– Lusenda : L’insécurité persiste dans les moyens plateaux surplombant le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Depuis mardi 11 juin, des présumés rebelles autoproclamé membres du mouvement CNPSC du général William AMURI YAKUTUMBA se combattent avec les forces armées de la RDC, FARDC. Les crépitements d’armes légères et lourdes qui s’entendent dans ces moyens plateaux créent une panique aux réfugiés burundais du camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO
– Lusenda : Changement du système de distribution des vivres aux réfugiés burundais se trouvant à l’Est de la RDC. Le PAM, programme alimentaire mondial change le système des cartes électroniques SCOPES à de l’argent liquide. 12 dollars américains seront désormais donnés cash à chaque réfugié par mois par la banque TMB comme ration alimentaire à partir du mois de juillet prochain. / Marie Charles NININAHAZWE
– Lusenda : Rapatriement volontaire de 130 réfugiés burundais du camp de Lusenda. Une réunion tripartite à cette fin s’est tenue mardi 11 juin dans la nouvelle ville d’Uvira entre les représentants des gouvernements de la RDC, du Burundi et les responsables du pour statuer sur le dossier de 130 réfugiés burundais du camp de Lusenda, candidats au retour volontaire vers leur pays, le Burundi . La date du 9 juin a été retenue pour ce rapatriement. / Odette NIBIZI
– Mulongwe : Un nouveau mouvement des réfugiés burundais s’observe ces derniers jours en RDC. En effet, près de 1000 nouveaux réfugiés en provenance des centres de transites de Kavimvira, Sange et Mongemonge ont été relocalisés vers le site des réfugiés burundais de Mulongwe par le HCR et la CNR depuis la mardi 11 juin. Plusieurs raisons seraient à la base de leur fuite. / Edouard NZAMBIMANA
– Mboko : 12 ème cas de mort occasionnée par des hippopotames dans une période de moins de six mois sur l’axe Ngovi -Lusenda. Le cas récent est survenu la nuit du 7 au 8 juin dans les eaux du lac Tanganyika à MBOKO. Cet animal aquatique aurait saccagé la pirogue de deux pêcheurs qui cherchaient du tilapia, causant la mort d’un de deux pêcheurs. Le service de l’agripêche du secteur de Tanganyika demande aux pêcheurs d’apprendre à nager pour se défendre en cas d’attaque. / Thomson UNDJI
– Sange : L’organisation humanitaire Care International assiste près de 150 ménages des vulnérables du quartier Kibogoye dans la Cité de Sange. 40 kg de la farine de maïs, 30 kg des haricots,5 litres de l’huile végétale, un arrosoir, deux houes, des semences d’amarante et tant d’autres ont été distribués jeudi 13 juin par cette ONG Américaine. / Gilbert KWANGABA DJUGU


Sommaire :
– Lusenda : La sécurité, la santé, l’éducation, la justice, le social et l’autonomisation des réfugiés burundais installés à l’Est de la RDC en territoire de FIZI, étaient les points saillants au centre d’une réunion de coordination des actions humanitaires dans le camp de Lusenda. / Odette NIBIZI
– Lusenda : Le Français, la culture générale et les sciences notamment la mathématique étaient les cours principaux pour le test national de fin d’études primaires TENAFEP en RDC. A Lusenda, deux centres de passations KAHUNGA et ISUNGU ont accueilli 573 écoliers dont au moins 400 écoliers sont des réfugiés burundais du camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO
– Mulongwe : L’axe routier MALINDE-KATANGA sur la RN5 presque impraticable. A l’origine, les gros véhicules à poids lourds en direction de KALEMI et MISISI ont endommagé le pont de la rivière MUTAMBALA reliant les villages Malinde et Katanga. /MIHALI CORDONTCH Averti
– Lusenda : Plus de deux mois sans savons de lessives, les réfugiés burundais du camp de Lusenda sont en joie. L’agence des nations unies pour les réfugiés HCR à travers l’ONG humanitaire AIDES a facilité la distribution des savons depuis jeudi 7 juin 2019. Trois savons par tête pour trois mois est le protocole. / Alexandre BIZIMANA
– Lusenda : Apprendre la technique théoriquement un défis majeur aux jeunes réfugiés burundais en cours de formation professionnelle par l’ONG humanitaire ADRA dans le camp de Lusenda. Programmée pour trois mois, la formation est dans son deuxième mois sans pratique en mécanique automobile, soudure et menuiserie. / Sauda AKIMANA
– Lusenda : Au moins trois cents jeunes réfugiés burundais du camp de Lusenda sont candidats à la bourse DAFI 2019. Débutées depuis lundi 3 juin, les inscriptions des candidats à cette bourse, le comité directeur du camp de Lusenda en charge de l’identification des candidats dit avoir enregistré près de trois cents jeunes. / Marie Charles NININAHAZWE


 

 

Dans ce numéro 4 KIR,

 

A LUSENDA : le HCR, la CNR et L’ACTION AID en pourparlers, ce lundi 27 Mai, a fin d’octroyer des bourses d’études universitaires aux diplômés et futures diplômé réfugiés burundais du camp de LUSENDA et le SITE DE MULONGWE  pour l’année académique 2019-2020.

A LUSENDA : un mois déjà que s’observe la pénurie d’eaux potable dans le site de réfugiés Burundais de LULINDA. L’écoulement de l’eau est incertaine  sur toute les Bornes fontaines ; les tuyauteries d’adduction troués.

A LUSENDA : Fin ce mercredi 29/Mai /2019, de distribution des vivres aux réfugiés burundais dans le camp de LUSENDA et du site de MULONGWE. Une distribution de routine  offerte par le PAM et qui est  faite en foire. Pendant la distribution, les produits agricoles ont été distribués.

A BARAKA : inauguration d’un puits manuel  d’eau a KATANGA , dans la ville de BARAKA. Une œuvre de l’association islamique de nommée BEENA pour la culture et le développement, sous financement de L’association DUBAI CHARTY.

A BARAKA : Accusé de viol sur un mineur, le chef du village 20 et responsable de  play center, un ministère d’évangélisation dans le camp de réfugiés burundais de  LUSENDA, monsieur KANUMA Gédéon, a été finalement acquitté a l’issue des audiences foraines organisée a BARAKA par le tribunal de grande instance D’uvira.

A KAMANYOLA : dans le cadre du projet « dialogue transfrontalier pour la paix durable » les organisations RIO,NEVER AGAIN,CENAP, ont réuni les jeunes de ces trois pays à BUGARAMA  au RWANDA  et de RUGOMBO au BURUNDI et ceux de KAMANYOLA pour la RDC pour échange avec les autorités frontalière pendant laquelle ils ont plaidé  suite aux certaines mesures qui bloquent la circulations de la populations frontalières.

A LUSENDA : Fin du championnat de football féminin au camp de réfugiés burundais de LUSENDA. La sélection féminine de l’équipe BOSTON a remporté la coupe ce jeudi 30 Mai 2019. Organisé par L’ONG WAR CHILD HOLLAND sous financement du comité international  olympique CIO.

Bonne condition d’écoute.

 


Dans ce numéro,

A Lusenda, le HCR, la CNR et leurs partenaires humanitaires ont tenue leur réunion hebdomadaire de coordination des actions dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et du site de Mulongwe le jeudi 23 mai 2019. Plusieurs points relatifs à la sécurité, à la santé, à l’éducation et à l’autonomisation des femmes étaient à l’ordre du jour.

A Lusenda toujours, une cinquantaine de familles fuyant les hostilités intercommunautaires dans les hauts-plateaux de Minembwe ont été enregistrées au cours de cette semaine. Sans assistance humanitaire, ces personnes vivent dans des conditions très difficiles depuis leur arrivée.

A Uvira, 35 personnes souffrant de la fente labio-palatisée_dite Bec de Lièvre, ont été accueillies à l’Hôpital Général de Référence d’Uvira. Ces personnes bénéficient d’une opération faciale gratuite depuis le 20 mai 2019 par 8 médecins spécialistes en maxillo-facial de l’orgainisation italienne SORINO PROJETO DEL MONDO.

A Mboko, au moins 27 attestations de décès et 30 actes de mariage des réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe trainent au Bureau de l’officier de l’Etat civile de Mboko. Le manque des moyens financiers pour le retrait de ces documents est indiqué par les réfugiés, pendant que les officiels parlent d’une négligence.

A Sange, une hausse de prix des patates douces est observée depuis deux semaines dans la cité. Les villageois justifient cette hausse par la présence des demandeurs d’asiles burundais depuis le début du mois de mai. Ces derniers ont pour aliment de base, la patate douce et les banane plantins.

A Baraka, 6 réfugiés burundais du camp de Lusenda comparaissent devant la justice pour viol sur mineurs, coups & blessures volontaires, et vol à main armée. C’est dans une chambre foraine organisée par la MONUSCO, section Droits de l’Homme.

Bonne écoute,


Dans ce numéro,

BUKAVU : Environs  300 éléments identifiés  comme des forces démocratiques pour la libération du  Rwanda, FDLR qui se font passer pour des combattants du mouvement de force nationale pour la libération du Burundi  FNL sont visible vers le village de NTONDO, groupement de BURHINYI  dans le territoire de MWENGA et a BURHALE dans le groupement de WALUNGU, depuis le début de la semaine passée.

MULONGWE : Au moins 80jeunnes du camp de LUSENDA et du site de MULONGWE ont débuté depuis cette semaine une formation accélérée en mécanique générale et soudure. Organisée par L’ONG ADRA  dans  le souci de lutter contre le chômage  dans la jeunesse  refugiée Burundaise et congolaise de la communauté d’accueil, la formation des trois moi.

MULONGWE : 565 retournés de placés interne de KAFULO ont reçu une assistance en kit culinaires et les Matériels ménagers dimanche 12 Mai 2019 de la part de L’ONG locale AVSI en consortium avec L’IRC d’une équivalence de 80 dollars américains, chaque ménage achetait dans une foire de Non vivre selon son choix ce qu’il a besoin.

UVIRA : le 12 Mai de chaque année le monde célèbre la journée internationale des infirmiers, sous le thème « la profession infirmière, une voie faite pour diriger : la santé pour tous » les infirmiers  et les infirmières de la ville D’uvira et Fizi ont célébré cette journée malgré les conditions salariales non satisfaisante. L’occasion, L’UNIC : union des infirmiers  et infirmière du CONGO  a appelle ses membres à s’inscrire au tableau des infirmiers de la RDC.

KATOGOTA : La population de Katogota  dans le groupement D’itara/Luvungi dans le territoire D’uvira ont commémoré mardi le 15 mai, 19 ans du massacre de plus de 380 personnes innocemment tuées en date du 14 Mai 2000 par les présumés éléments du RCD en vengeance de son officier tué dans cette partie du pays.

FIZI : la  route nationale numéro 5 est impraticable depuis Mardi 15 Mai sur l’axe Baraka –Fizi dans la partie se trouvant entre le village  Malinde et Fizi. L’état délabrement avancée de cette route suite aux  pluies qui ont plu dans cette contrée est la cause majeure de cette impraticabilité.

En fin,

LUSENDA : L’organisation hollandaise war child a ouvert solennellement le championnat de football féminin au camp de Lusenda, Lundi 13 mai 2019. Le premier Match de ce tournoi qui a opposé au stade Sibatwa les équipes  Etoiles du matin et Umoja s’est soldé a un score de 4 buts à zéro en faveur de l’Etoile du matin .

Bonne écoute.


La population  de Katogota en groupement d’itara/Luvungi en territoire d’uvira a

Commémoré  ce mardi 14 mai, 19 ans  du massacre de plus de 380 personnes  tuées en date du 14 mai 2000 par les éléments du RCD  après l’assassinat d’un officier militaire de ce mouvement,  a quelque deux kilomètre du village de katogota. Les cérémonies ont été précédée par une prière à la rivière Ruzizi où certains corps des innocents avaient était méchamment jetés, avant d’inaugurer le monument en mémoire Des victimes et la messe de requiem à  l’église catholique de Katogota. Dans son homélie, le curé de la paroisse sainte famille de Luvungi le père MUSAFIRI joseph, Appelle les habitants de Katogota de cultiver le pardon et l’Amour du prochain afin d’aboutir a une paix durable. Tenant parole le chef du village de katogota Monsieur MUVOMO Eric, plaide pour l’indemnisation Des victimes et la reconnaissance de cette circonstance parmi les massacres qui ont eu lieu en république démocratique du Congo.

HASSAN SHABANI et WENDO JOES


Le club sportif tout jeune citadin de Lusenda, remporte la coupe de ce  championnat mardi 7 mai 2019 au Stade Sibatwa de Lusenda . Deux buts à zéro  contre le Fulupo Fumbe. Signalons que ce championnat été organisé dans le cadre du projet de L’ONG  War Child Hollande« sport pour la protection de la jeunesse ».


Dans ce numéro,

UVIRA : Fin de la formation des journalistes de radios partenaires et les correspondants
Refugies Burundais en fin de Durabiliser le projet « jeunes Burundais pour le dialogue
Et la cohabitation pacifique » ce 06/05/2019 avec L’ONG INTERNEWS /RDC, Sous l’appui financier de L’union européenne.

LUSENDA : Dans le championnat du football masculin au camp de Lusenda organisée par L’ONG WAR CHILD, le club sportif Tout jeune citadin remporte victoire dans la finale contre le club sportif Fulupo.

MULONGWE : Les réfugiés du site de Mulongwe réclament un service de qualité a la société de communication VODACOM.
Ces derniers réclament la réactivation de leur carte Sim, fin de créer des comtes MPESA. Trois mois déjà les cartes Sim sont hors service.
SANGE : En RDC, le 07 Mai, de chaque année comme dans le monde entier, C’est la célébration de la journée internationale du Croix-Rouge et du croissant- rouge
Dans la cité de Sange, cinq réfugiés urbain intègrent le structure de secouristes.

Bonne écoute.


NB. Cette Edition du 02.05.2019, est une production réalisée à près de 70 % par les Journalistes réfugiés burundais et membres de la communauté haute sous un accompagnement réduit d’Internews avant son retrait. 
C’est dans le cadre d’un travail pratique de pérenisation du projet  »Jeunes réfugiés burundais pour la Paix » qu’Internews réalise avec l’Union Européenne.
Dans cette Edition, 
A Lusenda, les élèves réfugiés burundais et congolais candidats à l’examen d’État Édition 2018-2019 passent les épreuves de dissertation depuis le 02 Mai 2019. Les élèves réfugiés burundais du camp de Lusenda disent prêts à affronter ces  epreuves.
A Uvira, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDCongo MONUSCO a doté un kit d’énergie solaire au commissariat de la Police Nationale Congolaise PNC de la ville d’Uvira. Cela pour améliorer les conditions de travail de la PNC dans cette ville.
A Baraka, une Médiation sur le divergence qui régnait entre les membres du bureau de la coordination de la  société civile noyau du secteur de Mutambala et ceux du territoire de Fizi à été menée Mercredi le 01 Mai 2019. Au cours de cette réunion, un accord sur l’organisation des élections des nouveaux animateurs de ces structures dans un bref délai et la signature d’une charte devant les régir a été convenu.
A Lusenda encore, l’irrégularité de fixation des prix de transport par Moto s’observe sur l’axe routier RN.5. De la ville d’Uvira à la ville de Baraka, ces deux dernières semaines, la situation s’est empirée suite aux mouvements d’élèves qui regagnent leurs zones pour la passation des Examens d’Etat.
A Lusenda toujours, les deux équipes qui joueront le finale du championnat de Football masculin organisé par l’ONG Warchild Hollande dans le camp de Lusenda dont déjà connues . S’agissent des équipes  »Tout Jeunes Citadins » du camp des réfugiés burundais du camp de Lusenda et FULUFUMBE LUPOPO de la Communauté.
Bonne écoute,

Dans ce Bulletin, 

A Luvungi, l’insécurité fait parler d’elle. Un camion transportant les produits de la Société Brassicole ‘’Bralima’’ est tombé entre les mains des hommes armés dans la localité de Luvungi, plaine de la Ruzizi, le mardi 30 avril, dans la soirée. Trois personnes, dont une femme qui se trouvaient à bord ont été amenées par ces hommes en arme pour une destination inconnue, pendant que le véhicule a été abandonné seul sur la route nationale N°5.

En RDC, le 1er Mai de chaque année, comme dans le Monde, c’est la célébration de la  »Journée Internationale du Travail’’. En RDC, la Journée a été célébrée sous le thème ‘’ Travailler pour bâtir un avenir meilleur’’. Dans la ville de Baraka, le Chef de Service ‘’Emploi et prévoyance sociale’’ Christian ZIRIMWABAGABO a rappelé tous les travailleurs du territoire de Fizi, et particulièrement tous les travailleurs burundais, dont les plaintes pour mauvais traitement sont souvent rapportées, que ses offices sont ouverts à tout moment pour chaque travailleur qui se sent lésé par son employeur.

A Lusenda, l’ONG partenaire en Education du HCR, ActionAid a débuté sa deuxième phase de distribution des chaussures aux écoliers et élèves réfugiés burundais et membres de la communauté des Instituts Sibatwa, Lukolola, et Réflexion. Seul, le critère du degré de vulnérabilité guide cette distribution rapporte l’ONG.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Uvira, l’ONG Internews RDC avec le financement de l’Union Européenne organise une dernière formation à l’intention de ses journalistes correspondants du projet ‘’Réfugiés burundais pour la Paix et Coexistence pacifique avec les communautés d’accueil ’’ sur l’utilisation des médias sociaux et le montage numérique pour assurer la durabilité du projet, une fois que l’organisation se sera retirée de la zone d’intervention dans le territoire de Fizi. Les attentes de ses correspondants sont nombreuses, mais déjà, une nouvelle structure pouvant conduire le projet pour la pérennisation a été mise sur pied au premier jour de formation qui durera 7 jours.

En RDC, le 30 avril est la journée nationale dédiée à l’enseignement en République Démocratique du Congo. Quoique les conditions de vie des enseignants en RDC ne se soient pas encore améliorées, l’inspecteur territorial de l’enseignement primaire et secondaire d’Uvira invite les enseignants congolais et burundais garder le respect de déontologie de la profession de l’enseignant à tout temps.

A Lusenda, en marge de la Journée Internationale du travail, une association des tisseurs des filets de pêche à la plage de Lusenda demande à leurs employeurs l’amélioration de leur condition de travail. En effet, les membres de cette association se disent abusivement exploités en produisant en moyenne 3 filets par jour moins de 3 dollars américains /Thomson UNDJI.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Lusenda, la 3ème phase du championnat de football masculin a pris fin ce week-end. La demi-finale de ce championnat organisé par l’organisation War Child Hollande débute ce mardi 30 avril par un match entre ‘’Les Tous Jeunes de Lusenda » et le FC Sungusungu au stade Alembe.

A Lusenda toujours, les membres de la communauté d’accueil et les réfugiés burundais ont livré leur 3ème match amical de Basketball. Encore une fois, l’équipe gagnante n’a pas dépassé le score de 30 points face à l’équipe adverse de la communauté hôte. Samuel NTAKIRUTIMANA, capitaine de l’équipe de Basketball des réfugiés burundais justifie cette faible performance par l’état des infrastructures.

A Mulongwe, une centaine des maisons ont été endommagées par une tempête qui a précédé à une forte pluie le jeudi de la semaine passée à Katanga. Dans la foulée, 3 écoles et une Eglise Protestante de la CEPAC ont été démolies, et 3 personnes sont admises dans un Centre hospitalier de la place, dans un état critique.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Kamanyola, l’insécurité bat toujours son plein. En moins d’une semaine, 3 cas de pillage des biens des civils par des groupes armés ont été rapportés sans condamnation directe des autorités politiques de la Province du Sud-Kivu.

Dans la journée du 22 avril 2019 à MUSHEGEREZA, dans les moyens plateaux de Lemera, un camion qui transportait les planches est tombé dans l’embuscade des hommes armés supposés appartenir aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA, selon les témoins sur place. 8 personnes, y compris le chauffeur, ont été amenées dans la brousse à RUGEJE dans le maquis de chef rebelle.

Dans la soirée du 24 avril 2019 à Nyamutiri, toujours dans les moyens plateaux de Lemera, un véhicule qui venait du marché de Rubanga , est tombé dans l’embuscade des hommes armés toujours apparentés aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA. Les passagers qui étaient abord de ce véhicule ont été copieusement tabassés avant de les dépouiller de tous leurs biens.

Dans la journée du 25 avril 2019, à Rwege dans la localité de Katogota, plmaine de Ruzizi, cette fois, plusieurs personnes qui faisaient des activités champêtres dans leurs champs ont été fortement tabassées par des hommes armés apparentés à la bande armée du sujet rwandais Jean-Pierre connu sous le nom de Rasta, avant que ces derniers ne prennent tous leurs biens de valeurs dont les téléphones portables. Ces hommes ont amené avec eux dans leur maquis, une personne parmi les victimes. 

A Kamanyola toujours, un cas de justice populaire a été rapporté. Madame Mukuzo Mutange, âgée de 51 ans, qui a toujours été soupçonnée d’ensorceler les membres de sa communauté a été torturée par des jeunes de Kagaragara à Lubarika dans le groupement d’Itara. Ses maisons ont aussi été brûlées. Quatre autres femmes, accusées elles aussi de sorcellerie venaient d’échapper au lynchage de mêmes jeunes, il y a une semaine. Madame Mukuzo, elle, n’a pas survécu à la torture, elle a rendu l’âme, et les jeunes, recherchés par la Police, sont en fuite.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Fizi, près de 413 400 kilogrammes de bois sont distribués chaque mois aux 34 453 réfugiés burundais du camp de Lusenda et du site de Mulongwe dans la localité de Malinde. C’est pourquoi, pour lutter contre la déforestation, et la coupe abusive d’arbres, l’organisation humanitaire ADRA-RDC organise un atelier de sensibilisation sur l’agroforestier dans le site de Mulongwe, et dans le camp de Lusenda pour que les réfugiés burundais et les communautés d’accueil comprennent le bienfondé de la protection de l’environnement autour des camps des réfugiés.

A Mulongwe toujours, le Maire de la ville de Baraka a installé ce lundi 22 avril 2019, trois préposés de l’Etat civil dans la commune de Katanga. Ces 3 préposés de l’Etat civil ont été nommés par le maire de la Ville Baraka pour faciliter les réfugiés burundais et les communautés hôtes à enregistrer facilement leurs nouveau-nés, et de recevoir rapidement les actes de mariage, et autres documents administratifs de l’Etat dans un temps record.

A Kamanyola, une semaine après que deux creuseurs artisanaux aient trouvé la mort dans un carré minier du village Kinyanya, groupement Itara à Luvungi, le chef de ce village vient d’interdire toute exploitation artisanale des minerais dans son entité. Ce village était déjà réputé pour son exploitation artisanale des cassitérites et de l’or flamite. C’est à quelques kilomètres de là, à Katogota, où habitent des nombreux réfugiés burundais de 1993 qui n’ont pas encore regagné le Burundi.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin,

A Lusenda, le Programme Alimentaire Mondial_PAM, a débuté la distribution des vivres du mois d’avril dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et le site de Mulongwe. Pour ce mois, le PAM a demandé à tous les réfugiés burundais de se présenter devant les stands de distribution avec une petite liste complétée et détaillant à l’avance les noms et la quantité des produits dont ils veulent se procurer pour éviter toute spéculation lors des transactions des produits.

A Mulongwe, l’organisation humanitaire Action Aid a procédé ce mardi 23 avril, à la distribution des chaussures aux enfants réfugiés burundais de moins de 3 ans qui fréquentent la crèche de Mulongwe. Au total, 80 enfants réfugiés burundais de moins de 3 ans ont bénéficié de ce don, chacun en fonction de son numéro de chausse.

A Kiliba, la Radio Rurale ONDES FM a soufflé ce 23 avril 2019 sur ses 10 bougies d’anniversaire dans la plaine de la Ruzizi. Au cours de ces dix années d’existence, cette Radio Rurale créée sous l’initiative des jeunes du milieu a noué des nombreux partenariats avec des organisations internationales, telles que Internews RDC pour lutter contre les viols et violences faites femmes à la femme, promouvoir la cohabitation pacifique et le développement socio-économique dans la plaine de la Ruzizi.

A Baraka, 4 hectares des champs des maïs, des maniocs, et des palmiers à huile de l’association locale ‘’kupata sio kuweka=gagner, c’est semer’’ ont été inondés par les eaux de pluie de la rivière Mutambala au début de ce mois d’avril. La récolte au cours de cette saison culturale s’annonce hypothétique, au moment où 60 enfants des familles vulnérables de la zone bénéficient des productions de ces champs depuis près de 5 ans.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Baraka, 6 plaintes pour maltraitance des travailleurs réfugiés burundais dans la communauté d’accueil de Baraka ont été enregistrés au service de l’Etat en charge de l’emploi et de prévoyance sociale depuis le mois de janvier 2019. Les travailleurs victimes de maltraitance sont en majorité employés dans des bistrots, des restaurants, des champs et des magasins comme main d’œuvre.

A Lusenda, la deuxième phase du championnat de football masculin organisé par l’ONG War Child Hollande en partenariat avec le HCR, sous le financement du Comité International Olympic s’est clôturée ce lundi 22 avril dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda.  La fin de cette deuxième phase ouvre automatiquement le début de la 3ème phase ce mardi 23 avril 2019, qui débouchera sur la demi-finale de la compétition.

A Lusenda toujours, le HCR et son partenaire War Child Hollande ont organisé une première rencontre sportive de Basketball entre les réfugiés burundais et les membres de la communauté d’accueil dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Cette rencontre, qui est une première depuis l’installation du camp des réfugiés burundais dans le village de Lusenda s’est soldée par un score de 28 points à 14 en faveur de l’équipe des réfugiés burundais face à l’équipe venue de la localité de Nundu.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Uvira, 6 réfugiés burundais urbains sont entre les mains de la Police Nationale Congolaise depuis ce week-end. Ils sont accusés d’avoir malicieusement extorqué de l’argent à une femme de la communauté d’accueil qui voulait leur porter secours devant une banque commerciale de la ville. Scindés en deux groupes de 3 hommes et 3 femmes, ils ont fait croire à la dame qu’ils ne maîtrisent pas les procédures de retrait d’argent en dollars des banques congolaises.

A Uvira toujours, la Commission Nationale des Réfugiés en RDC, CNR et son partenaire HCR procèdent depuis ce lundi 22 avril 2019, à un nouvel enregistrement biométrique des demandeurs d’asiles burundais du camp de transit de Kavinvira. Il s’agit d’une opération de deux jours qui consiste à régulariser les cas litigieux de demandeurs d’asiles burundais désactivés de la base des données depuis le mois d’octobre 2018.

A Lusenda, le championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda se poursuit. La première phase s’étant terminée le jeudi dernier avec des résultats positifs de l’équipe ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda. La deuxième phase a commencé le vendredi de la même semaine avec le match opposant la même équipe de  ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda à l’équipe  »Bande Rouge » de Lusenda au stade Sibatwa.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Lusenda, le HCR et ses partenaires CNR, PAM, AIRD, le Comité directeur du camp, etc ont organisé leur réunion hebdomadaire de chaque jeudi dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Ce Jeudi 18 avril, ils ont échangé autour de la distribution des vivres de chaque mois, de la sécurité à l’intérieur comme à l’extérieur du camp, de la vente des boissons à forte dose d’alcool dans le camp, et de la réhabilitation des routes secondaires du camp, et de la réhabilitation des abris des réfugiés burundais en cours dans le camp.

A Uvira, le Ministère provincial de la Santé a lancé, comme sur l’ensemble de la Province du Sud-Kivu, la campagne de vaccination contre le virus de la poliomyélite au bénéfice des enfants de moins de 5 ans. Au total, 67 009 enfants âgés de moins de 5 ans sont attendus pour recevoir ce vaccin oral contre cette maladie hydrique qui se transmet surtout au contact de la matière fécale d’une personne atteinte par ces virus. Cette maladie infectieuse aiguë et contagieuse est causée par le poliovirus sauvage et est à l’origine d’une paralysie irréversible chez les enfants de moins de 5 ans quand ils ne sont pas vaccinés. Ouvrez donc vos portes aux agents de la Santé pour vacciner vos enfants !!!

A Lusenda encore, la première phase du championnat de football masculin organisé par l’ONG War Child Hollande dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda vient de toucher à sa fin. Au total, 8 équipes ont été au programme, dont 4 équipes mixtes des réfugiés burundais et des congolais ; 2 équipes composées à 100 % par des congolais et 2 autres équipes composées à 100 % par des réfugiés burundais. La première phase est un franc succès pour l’équipe ‘’Tous Jeunes Citadins’’ de Lusenda qui prend la tête du classement.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin, 

A Baraka, la Croix-Rouge RDC, en partenariat avec l’organisation humanitaire NCA_ Norwegian Church Aid, se sont lancées depuis 6 mois dans la désinfection des maisons dans lesquelles au moins, un cas de malade de cholera a été identifié. Au total, 32 844 ménages ont été atteints par cette campagne de désinfection. Leur stratégie a été de désinfecter tous les objets de la maison du malade de choléra (assiettes, lits, draps, habits, etc), et de faire la même chose sur les 20 autres ménages qui entourent cette maison.

A Baraka toujours, le corps de Madame Nasungula Tabisha a été retrouvé en décomposition avancée près d’un puit situé à une centaine de mètres de sa résidence. En effet, Madame Nusungula, accusée regulièrement par son entourage de sorcellerie, avait été portée disparue depuis le dimanche 14 avril à 20h, après une forte dispute avec des hommes en arme, non autrement identifiés. Son corps a été retrouvé en décomposition avancée ce mercredi, à 14 h.

A Lusenda, les 100 vigiles ‘’Sungusungu’’ qui s’occupent de la sécurité interne du camp des réfugiés burundais de Lusenda ont été remis à niveau par le HCR et son partenaire CNR. Leur formation a tourné autour des rôles que doivent jouer les acteurs qui interviennent dans la sécurité d’un camp des réfugiés. Les 5 grands points relatifs aux conflits armés, à la criminalité à l’intérieur et à l’extérieur du camp, le terrorisme, les troubles à l’ordre public et les catastrophes naturelles ont été abordés dans le fond par ces deux organisations.

Bonne écoute,


Dans ce Bulletin,  

A Uvira, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés et son partenaire CNR_ Commission Nationale aux Réfugiés en RDC équipent le bureau du Mairie de la ville. C’est le premier don en fournitures de bureau composées des rames de papiers, des stylos, des cahiers de registre, etc que reçoit la Mairie de la ville d’Uvira pour son fonctionnement depuis son installation.

A Baraka, la première conférence annuelle des Directeurs et enseignants des sourds muets a été lancée. L’objectif de cette conférence annuelle, financée par la Mission Chrétienne pour les Sourds est de renforcer les capacités techniques des enseignants et directeurs d’écoles qui encadrent les sourds muets pour mieux faire leur travail.

A Lusenda, le Gouvernement de la RDC, à travers l’organisation humanitaire GAVI dote la Zone de Santé de Nundu des kits solaires et des frigos pour la conservation du vaccin contre la poliomyélite. La vaccination commence ce vendredi, et déjà le Centre de Santé de Lusenda qui a enregistré depuis 2016, trois cas de poliomyélite sur 5 dans la Zone a été le premier bénéficiaire de ces kits.

A Lusenda toujours, le Championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de se poursuit. Ce championnat a été lancé depuis le 15 avril, dans le cadre du projet ‘’Sport pour la Protection de la Jeunesse’’ de l’ONG War Child Hollande. La deuxième journée a été marquée par la victoire de l’équipe Vital’O de Lulinda face New Generation-Bamako de Katungulu par un score de 2 buts à zéro.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, la Commission Nationale pour les Réfugiés_CNR et le Haut-Commissariat aux Réfugiés_HCR procèdent depuis le lundi de cette semaine à l’enregistrement biométrique des enfants nés dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda depuis le début de cette année 2019. Ces deux organisations estiment pouvoir enregistrer au moins 500 nouveaux nés du camp de Lusenda, à partir du mois de Janvier 2019 à ce mois d’avril 2019. L’objectif de cette activité est de permettre à ces enfants réfugiés burundais de bénéficier de tous les avantages liés à leur statut.

A Kamanyola, à un mois de la commémoration du 19ème anniversaire du massacre de Katogota qui avait couté la vie à 350 personnes, le chef du village de Katogota avec le soutien de la paroisse catholique de Luvungi vient de lancer les travaux de construction de mémorial des victimes. Parmi les victimes, des réfugiés burundais de 1993 et les citoyens congolais tués en masse par les rebelles du RCD le 14 mai 2000. Les travaux dureront 3 semaines, et le mémorial sera inauguré le 14 mai 2019.

A Baraka, deux éléments de la Police Nationale Congolaise ont été retrouvés morts-étranglés dans un carré minier dans la nuit du samedi à dimanche 14 avril 2019 à Misisi. Les responsables et le mobile de ce crime restent inconnus, mais la Police dit avoir ouvert des enquêtes pour en dénicher les coupables de ce crime.

A Lusenda encore, l’organisation humanitaire War Child Hollande a ouvert solennellement le championnat de football masculin dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, Edition 2019. Le Tout premier match a opposé l’équipe de ‘’Tout Jeune de Lusenda’’ à l’équipe ‘’Boston de Lulinda’’ en présence des agents de la CNR, du HCR, des chefs coutumiers, du président de la fédération de football dans le territoire de Fizi, un public hétérogène composés par des réfugiés burundais et des congolais.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Uvira, 3 500 jeunes catholiques venus du Rwanda, du Burundi et de la RDC se sont rencontrés le dimanche 14 avril pour ‘’le dimanche des rameaux’’ au Centre pastoral Diocésain de Kavinvira dans la ville d’Uvira. C’est sous le thème ‘’ Voici la servante du seigneur, qu’il m’advienne selon ta parole’’ que ces jeunes ont célébré la journée diocésaine des jeunes.

A Lusenda, un mort a été enregistré à l’Eglise Church of God suite aux eaux de pluie le samedi dernier. Il s’agit d’une fillette de 11 mois qui a vu le mur de cette Eglise écroulée sur elle, pendant que sa mère à côté était dans la répétition pour préparer le culte du dimanche. Sitôt le forfait commis, le porteur de l’Eglise aurait pris la poudre d’escampette pour une destination inconnue jusque-là.

A Baraka, la piste d’atterrissage d’avion de la ville de Baraka est coupée en deux depuis près d’une semaine suite aux eaux de pluie. A l’heure actuelle, aucun avion ne peut décoller ou atterrir à cet aérodrome suite à l’absence des canaux d’évacuation des eaux de pluie. Le petit porteur de MSF Hollande qui y effectue des navettes régulières avec des malades et des médicaments souffre gravement de cette situation.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Mulongwe, l’organisation humanitaire ADRA Danemark procède depuis le jeudi de cette semaine à la distribution des arbres fruitiers aux réfugiés burundais du site. Cette distribution des orangers, manguiers, mandariniers, avocatiers, et citronniers est assurée par cette organisation humanitaire pour permettre à chaque ménage du site de Mulongwe d’avoir chacun deux espèces de son choix.

A Mulongwe toujours, l’Administrateur du site, Monsieur Alain KABALA et le HCR ont suspendu le fonctionnement de deux associations dits des ‘’intellectuels’’. Cette suspension à durée indéterminée intervient suite aux désaccords qui règnent entre les responsables de ces deux structures, allant jusqu’à troubler l’ordre public. En effet, depuis l’élection du premier président du comité directeur des réfugiés du site, une frange des réfugiés lui avait demandé de démissionner de son poste de président du Club des intellectuels. Celui-ci, ayant refusé, une nouvelle association des intellectuels fut créée, mais peine à fonctionner à côté de l’ancien, qui ne veut pas entendre sa présence.

A Baraka, une cinquantaine de maisons d’habitations viennent d’être abandonnées par leurs habitants depuis une semaine. Ces ménages abandonnent leurs maisons suite à la fragilité de leurs maisons, causée par les eaux de pluie qui font déborder les principales rivières de la ville.

A Lusenda, depuis plusieurs semaines, l’association burundo-congolaise des rastas à Lusenda se mobilise pour des activités de protection de l’environnement dans leur camp. Il y a une semaine, les membres de cette association ont organisé des activités d’hygiène autour des bureaux des humanitaires. Ces activités se poursuivent.

Bonne écoute,


Dans ce numéro, 

A Lusenda, l’ONG ADRA Danemark accèpte de travailler avec 43 associations locales pour la fabrication des briquettes biomasses et écologiques. C