Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 15 juin 2024 N° 50/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Bukavu : Lutte contre la maladie de variole de singe dit MPox et la Co-infection VIH/MPox en province du Sud Kivu, UNICEF en consortium avec le réseau des médias pour le développement s’activent. Sous l’appui du ministère provincial de la communication et des médias, 37 professionnels des médias venus de 34 Zones de santé que comptent le Sud Kivu sont en session de formation de trois jours sur la maladie de MPox, ses modes de transmission, la prévention et les règles de communication en matière de santé. Les médias sont appelés à produire des émissions radiophoniques sur le MPox et la Co-infection VIH/MPox pour mieux informer les communautés.

Kamanyola : En mission de contrôle et sensibilisation en faveur des gestionnaires des unités touristiques oeuvrant à Kamanyola en territoire de Walungu ce vendredi 14 juin, la délégation de la division provinciale du tourisme au sud-kivu projette une formation pour le renforcement des capacités à ces gestionnaires afin d’assainir ce secteur. Confirmation de Héritier Mukulu Mutondo, chef de bureau en charge de contrôle et d’inspection à la division provinciale du tourisme au sud-kivu.

Uvira : Les artistes musiciens doivent s’engager à propager les messages de paix et de cohésion sociale sur les réseaux sociaux pour servir l’humanité. Cet appel est lancé par le directeur du centre Tukutane Art d’Uvira en vue d’appeler les artistes à véhiculer des contenus de promotion de la paix et la cohésion sociale au Sud Kivu. Pour Mr Patient MULEONDERWA, Les artistes jouent un rôle crucial dans la construction de la paix et la cohésion sociale.

Lusenda : Le monde entier célèbre la date du 15 juin de chaque année, la journée internationale contre la faim. Le 15 juin 2024 arrive au moment où, les réfugiés burundais entassés à l’Est de la RDC sont secoués par la faim suite aux crises économiques, les conflits armés et les chocs climatiques qui frappent la planète en particulier l’Est de la RDC. Etant donné que la lutte contre la faim fait partie des objectifs de développement durables,  ODD adoptés par les 193 pays membres de l’ONU, les réfugiés burundais appellent à la solidarité internationale pour leur venir de l’aide vitale contre la faim.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 14 juin 2024 N° 49/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Mulongwe : Nouveau mouvement de relocalisation des réfugiés burundais en RDC. La CNR, le HCR et ses organisations partenaires ont relocalisé ce mercredi 12 juin 2024, 81 familles composées de 222 personnes en provenance du centre de transite de Mongemonge vers le site de Mulongwe. Les personnes relocalisées demandent une assistance humanitaire d’urgence et de stabilisation pour mieux s’intégrer dans la communauté d’accueil.

Lusenda : Insalubrité des espaces communautaires dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, ces derniers appellent à l’action des organisations humanitaires pour protéger les lieux communautaires contre les déchets. Dans les petits marchés locaux de ce camp, la gestion des déchets causent problème, les enfants passent la journée dans des compostes déjà remplis des déchets. Une bombe à retardement si la gestion responsable des déchets n’est pas appliquée.

Baraka : Sous l’appui financier de l’agence Suèdoise pour le développement, l’organisation SVH en consortium avec Life & Peace Institute ont organisé du 11 au 13 juin 2024 à Baraka, un atelier de renforcement des capacités des membres des commissions consultatives de règlement des conflits coutumiers et autorités locales des secteurs de Tanganyika et Mutambala en territoire de Fizi au Sud Kivu. 28 participants ont pris part dans cette session de formation facilitée par les experts du ministère provincial de l’intérieur, de l’inspection provinciale, de la territoriale et de la division provinciale des affaires coutumières dans le cadre du projet Namna Mpya ya Ujenzi Amani Tarafani Fizi na Mwenga.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 13 juin 2024 N° 48/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Baraka : Un burundais tué par des inconnus la semaine dernière à Baraka. Identifié sous les noms de NSENGIYUMVA Jean Marie, il est enterré ce 13 juin à Baraka.

Lusenda : Lancement officiel ce 13  juin de la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Les vaccinateurs passent porte à porte en faveur des enfants âgés de zéro à 59 mois. Les parents sont appelés à faire vacciner leurs enfants.

Mulongwe : Des enfants réfugiés burundais du site de Mulongwe sous encadrement intellectuels. Ils bénéficient des formations en langue française, en Kirundi, en anglais et et en sciences mathématiques pour leur futur meilleur. Les initiateurs appellent à l’appui.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 12 juin 2024 N° 47/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Sommaire :

–    Lusenda : 5063 filles et femmes âgées de 13 à 39 ans assistées en kit de dignité humaine. Les bénéficiaires sont des réfugiées burundaises du camp de Lusenda en RDC. Le kit donné est composé de trois sous-vêtements, d’un cotex, d’un rasoir, d’une Colgate et deux savons. Les bénéficiaires saluent l’assistance reçue.

–    Uvira : Lancement officiel ce lundi 03 juin de la campagne de vaccination contre la poliomyélite dans la ville d’Uvira. Cadre de l’événement, quartier Rombe I, au bureau Orange sur l’avenue Faco. Cette campagne de trois jours allant du 13 au 15 juin 2024 consiste à la distribution de la dose de vitamine A et le de parasitage aux enfants de 0 à 5 ans dans 25 provinces du pays. Les relais communautaires passerons porte à porte pour faire vacciner les enfants contre la poliomyélite et donner de la vitamine A pour renforcer leur immunité.

–    Sange :La zone de santé de ruzizi connaît ce dernier temps une forte augmentation des cas de la malnutrition pour cette année 2024 . Déclaration faite ce matin par le nutritionniste superviseur de la zone de santé de ruzizi lors d’une interview avec une journaliste rapporter de makala ongeya. Selon MBILIZI DEOGRATIAS, La malnutrition demeure un problème de santé dans la province du Sud Kivu en général et dans la zone de santé de ruzizi en particulier. cette augmentation s’observe par rapport au chiffre des cas enregistrer pour chaque année. Selon lui, pour le quatre moi seulement de l’année 2024 , 7253 cas des enfants malnutris sont déjà enregistré, dont 2116 en insuffisance pondérale. Il demande au  parents de s’approprier les activités de NAC car le taux de fréquentation à la consultation Près scolaire CPS est réduite et c’est ce qui fait problème.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 10 juin 2024 N° 45/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Fizi : A trois semaines de la clôture de l’année scolaire 2023-2024 en RDC, les établissements scolaires coulent un manque des bulletins. Les chefs des institutions scolaires de Fizi grognent et appellent à l’action du ministère de l’EPST.

Kamanyola : Accusé pour mégestion, le comité de développement du groupement de Kamanyola en territoire de Walungu écope d’une suspension par la chefferie de Ngweshe, consécutivement à la plainte de la société civile l’accusant la  mégestion de 2 tracteurs et deux tricycles dotés à cette population par le PNUD en juillet 2023 pour relever le secteur  agricole dans ce village. Face à cette décision, Les habitants  demandent l’implication du gouvernement pour la protection des patrimoines communautaires et mettre de l’ordre dans la gestion tout en sanctionnant les présumés auteurs de détournement.

Baraka : Recrudescence de l’insécurité en mairie de Baraka dans la province du Sud Kivu, les structures de la société civile montent au créneau. Dans cette jeune ville, au moins 3 personnes sont tuées par balles depuis le début de mai 2024. Chose drôle, aucun présumé assassin arrêté ou identifié. Le cas récent remonte samedi 8 juin avec l’assassinat de monsieur ISSA, fusillé à son domicile au quartier Malala 2 par des inconnus.

 

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 08 juin 2024 N° 44/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Lusenda : Les feux des brousses sur les montagnes surplombant le camp des réfugiés burundais de Lusenda pendant l’été causent un dérèglement climatique. Les abris des réfugiés sont détruits par les érosions dans presque tous les villages de ce camp voire même les plantations. Les cimetières de Katungulu et de Lulinda sont inondées par les eaux de ruissellement provoquant l’abîme des tombes. Les réfugiés appellent le gouvernement de la RDC et les organisations humanitaires d’agir pour la protection de l’environnement à Lusenda et ses environs.

Sange : Lutte contre le réchauffement climatique en territoire d’Uvira et dans la cité de Sange en particulier, le superviseur du service de l’environnement sensibilise les uvirois à protéger les arbres. La saison sèche longtemps caractérisée par le déboisement des arbres en territoire d’Uvira suite aux constructions des abris marque une période de destruction de l’environnement. L’environneur MAGUMU RUKUMIZA Ibrahim appelle à la cessation immédiate de l’abattage des arbres en vue d’échapper au pire dû au déboisement.

Baraka : Les éboulements sans relâche des poteaux électriques raccordant les fils de haute tension distributeurs du courant en ville de Baraka mettent en danger les vies humaines. La putréfaction de ces poteaux en bois est la cause de ces éboulements. Ils tombent sur les maisons d’habitation, écoles, routes et structures sanitaires. Une situation précaire observable dans plusieurs quartiers de cette ville. La regideso promet une réponse adéquate.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 07 juin 2024 N° 43/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Mutarule : Une décennie après le massacre de 37 personnes à Mutarule, chefferie de la plaine de la Ruzizi en territoire de Fizi; les structures de la société civile fustigent le silence de la justice à sanctionner les présumés auteurs. A l’occasion de la célébration de triste anniversaire ce jeudi 06, Mutarule demande au gouvernement de la RDC de rétablir la sécurité en chefferie de la plaine de la Ruzizi en particulier le village de Mutarule pour plus jamais ça.

Fizi : Un corps sans vie ligoté découvert ce 06 juin 2024 flottant sur les eaux de la rivière Mutambala. La victime a été identifié sous le nom de ALENGE habitant de Malinde. Il était porté disparu depuis lundi 03 juin. ALENGE a été enlevé étant dans son champ de maïs situé à ECHIBE.

Baraka : Les jeunes de la communauté d’accueil et certains réfugiés burundais  du site de MULONGWE asséchent les marais via les moteurs pour attraper  tous les  poissons voire des alevins.  Cette Pratique pernicieuse est  interdite par la loi numéro 15/026 du 31 décembre 2015 relative à l’eau . Pour sauver les restes , Le chef de l’environnement dans la commune de katanga interdit cette pêche illicite et demande à la police nationale congolaise basée dans la dite commune de poursuivre ces malfrats.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 06 juin 2024 N° 42/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Uvira : Des journalistes membres de l’organisation de presse ONGEA en atelier de formation sur les droits humains, la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG. Cette session de formation de trois jours s’inscrit dans le cadre du projet 3R dit renforcement de la radio rurale financé par le royaume de Suède à travers l’organisation Internews en R.D Congo. Les participants attendent améliorer leur profession.

Uvira : 58 cas confirmés de la maladie de Monkey Pop rapportés depuis le 03 mai dernier en zone de santé d’Uvira. L’épidémiologiste de cette zone de santé s’inquiète de l’ampleur de cette peste et appelle la population à la stricte observance des gestes barrières contre cette épidémie. Parmi les 58 cas confirmés, figure un demandeur d’asile burundais du centre de transit de Kavimvira.

Sange : Le village de maman Yemo abritant le centre de transit des demandeurs d’asile burundais de Sange se dit étouffer par le tapage nocturne des musiques dans leur quartier. Les habitants du quartier maman Yemo accusent les demandeurs d’asile burundais d’être les auteurs de ces tapages à travers les bistrots ouverts par ces réfugiés. Le chef de ce quartier appelle la CNR et le HCR d’agir pour réglementer ce problème.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 05 juin 2024 N° 41/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Sebele : Des hommes porteurs d’armes non encore identifiés ont tué ce mardi 04 juin vers 23 heures de la nuit une femme et son enfant à NEMBA, secteur de Ngandja en territoire de Fizi. Les deux personnes tuées portent à 4 le nombre des cas d’assassinats ciblés en moins de 5 jours dans ce territoire. Les motivations des présumés auteurs de ces crimes odieux restent inconnues.

Uvira : Lancement et démarrage ce mardi 04 mai à Uvira, du projet communautaire pour l’éradication de la poliomyélite dans deux zones de santé transfrontalières du sud de la province du Sud Kivu. Ce projet qui sera mis en œuvre dans les zones de santé d’Uvira et Nundu est organisé sous le partenariat accru de  USAID, World Vision et d’autres partenaires œuvrant dans la santé. Les habitants sont appelés à s’approprier de ce projet.

Mulongwe : La pénurie d’eau potable dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe engendre plusieurs impacts contre la vie de ces réfugiés. Le système de forage d’eau provoque selon les utilisateurs, des troubles aux femmes enceintes voire même des cas d’avortements. Ces réfugiés demandent aux humanitaires de se mobiliser pour la cause des réfugiés burundais au site de Mulongwe.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 04 juin 2024 N° 40/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement de Suède via Internews en RDC-3R

Uvira : Des responsables des médias et autorités locales de la ville et territoire d’Uvira se réunissent depuis ce mardi 04 juin en atelier de renforcement des capacités sur le droit international humanitaire et la loi de la presse. Cette activité est organisée par l’association des femmes des médias, AFEM dans le cadre eu projet : Une presse libre, professionnelle, inclusive et plurielle pour promouvoir l’accès de différentes couches sociales à l’information au Nord et Sud Kivu.

Sange : Une trentaine d’agriculteurs outillés sur  la plantation des arbres selon la technique de la permaculture. Depuis ce lundi 03 juin, la formation est organisée par l’association paysanne pour l’autosuffisance alimentaire, APAA. Ainsi la permaculture est une  forme d’agriculture nécessitant peu d’entretien, grâce à l’utilisation de nombreuses espèces de plantes complémentaires et à l’aide des animaux sauvages pour reconstituer un écosystème gérable à échelle humaine.

Baraka : Encore une personne tuée par balle en mairie de Baraka. Le chef du quartier Malala a été assassiné le soir de 03 juin à son domicile par des hommes armés non encore identifiés. Le soir du 31 mai dernier, une autre personne a été tuée dans cette même ville par balles. Les sociétés civiles urbaines s’inquiètent de cette recrudescence de l’insécurité et interpellent les forces de sécurité.