ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil


Bulletin Hebdomadaire ONGEA-YAGA du 05-08-2022 N° 56 – Lusenda : Le HCR, Haut Commissariat des Nations Unies pour Les Réfugiés alerte sur une probable suppression des programmes d’aide vitale en RDC, en faveur des réfugiés et des personnes déplacées internes. Dominique Hyde, Directrice de la Division des relations extérieures du HCR, justifie cette probabilité de supprimer l’aide en raison d’un manque de financement. Seulement 19% du montant de 225 millions de dollars américains prévu au budget en début d’année avaient été obtenus jusqu’au 30 juin 2022.


Publiée le 5 août, 2022 à 22 h 58 min

Lusenda : Le HCR, Haut Commissariat des Nations Unies pour Les Réfugiés alerte sur une probable suppression des programmes d’aide vitale en RDC, en faveur des réfugiés et des personnes déplacées internes. Dominique Hyde, Directrice de la Division des relations extérieures du HCR, justifie cette probabilité de supprimer l’aide en raison d’un manque de financement. Seulement 19% du montant de 225 millions de dollars américains prévu au budget en début d’année avaient été obtenus jusqu’au 30 juin 2022. Cette agence onusienne lance un appel urgent à la communauté internationale pour qu’elle agisse maintenant et soutienne les personnes vulnérables. Un coup de foudre pour les réfugiés burundais de Lusenda fortement secoués par les conséquences du changement climatiques et les retombées socio-économiques de la pandémie de Covid-19, ainsi qu’aux effets dévastateurs de la guerre en Ukraine.

– Lusenda : Les usagers du port de Lusenda, secteur de Tanganyika dans le territoire de Fizi s’indignent du maintien des frais du test Covid-19 par les autorités portuaires. A ce port, les autorités sanitaires de la zone de santé de Nundu continuent la perception des frais du test Covid-19, malgré la suppression de ces frais en juillet dernier par le gouverneur de la province du Sud Kivu, SE Théo NGWABIJE KASI. Les armateurs économiques de Lusenda demandent au Gouverneur NGWABIJE de s’impliquer pour contraindre cette taxe illégale.

– Lusenda : Le camp de Lusenda et le site de Mulongwe se plaignent du manque et de la punérie des savons. Ainsi, la distribution des savons dans ces deux camps des réfugiés burundais remonte au premier trimestre de l’an en cours. Les résidents de ces camps craignent de contracter les maladies des mains salles sans ignorer le Covid-19 , en raison du manque d’hygiène. L’ONG AIDES, partenaire du HCR dans la gestion de ces camps évoque un problème logistique comme cause principal  de ce retard. Cependant, une source évoque des mésententes entre certains partenaires du HCR, relatives à l’ONG patronne de la gestion des camps, depuis juillet 2022.

– Mulongwe : Un corps sans vie d’un réfugié burundais retrouvé dans la vallée de Mulongwe le 31 juillet 2022. La victime était connue sous les noms de BUCANAYANDI Donatien, réfugié au site de Mulongwe au Block 2. Son corps présentait des blessures au niveau de la tête, de la poitrine et aux bras. BUCANAYANDI a été tué la nuit du 30 au 31 juillet par des hommes armés d’armes blanches quand il gardait son champ des tomates.

HASSAN SHABANI

  • Les posts de nos partenaires
Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?