ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil


Bulletin Hebdo du 09 Août 2020


Publiée le 11 août, 2020 à 10 h 20 min

Sommaire :

– Lusenda : Le président burundais Général Major Evariste NDAYISHIMIYE multiplie d’appel aux réfugiés burundais à regagner le Burundi. Les maltraitances aux réfugiés burundais de Lusenda notamment les arrestations arbitraires et les fausses accusations qui lui sont formulées figurent parmi les motivations de répondre positivement à l’appel du président. Cependant d’autres persistent encore à répondre positivement à l’appel et exigent au Général de dépêcher une mission de son gouvernement dans le camp de Lusenda. / Pacifique MUNEZERO

– Baraka : La SYMUF, synergie des médias d’Uvira-Fizi en partenariat avec la direction du développement et de la coopération Suisse, DDC forme les journalistes de Fizi. 26 journalistes de 12 radios et d’une presse en ligne ont été outillés jeudi 06 août sur les définitions, l’historique, les symptômes, le mode de traitement et, de prévention relative à la pandémie de covid’19. Des spots sensibilisateurs en Kirundi et en Swahili contre la maladie à CoronaVirus ont été produits le même jour par les participants. / Marie Charles NININAHAZWE

– Mulongwe : Un projet qui ne cadre pas au mandat du HCR dans les camps des réfugiés burundais de Lusenda et Mulongwe. Le CBI, cash based intervention du PAM-Vodacom pourrait vider d’ hommes ces deux camps. Par M-Pesa, système de transfert monétaire électronique, lss réfugiés reçoivent de l’aide humanitaire du PAM. M-Pesa étant opérationnel partout en RDC et ailleurs, les réfugiés pourraient aller s’installer dans d’autres milieux comme les premiers signes se sont manifestés la semaine dernière avec l’arrestation par la DGM de plus 25 familles qui voulaient prendre un navire vers un lieu inconnu. / REDACTION

– Lusenda : Des macro-cépphalodes se manifestent encore à Lusenda. Souffrant de la macro-cépphalie, maladie causée par l’accumulation de liquide dans les cavités du cerveau, hydrocéphalie, cette maladie entraîne automatique la débilité aux patients. L’absence due la gynéco-obstétrique aux femmes enceintes serait à l’origine de cette maladie aux nouveaux nés. L’intervention chirurgicale reste l’unique mode de traitement de la macrocéphalie. / REDACTION

Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?