internews

ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil

internews

ONGEA-YAGA_HEBDO Semaine du 26_08 au 1er_09_2019


Publiée le 2 septembre, 2019 à 16 h 33 min

Sommaire :

– Lusenda : Ouverture timide de l’année scolaire 2019-2020 ce lundi 02 septembre 2019 dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et au site de Mulongwe. Plus de dix mille écoliers et élèves réfugiés burundais débutent cette année scolaire sans uniformes et kits scolaires. L’opération d’identification des nouveaux et enregistrement des anciens élèves n’étant pas encore touchée sa fin, bon nombre d’élèves ne sachent pas leurs établissements scolaires. / REDACTION

– Lusenda : Le camp des réfugiés burundais de Lusenda dénonce les tracasseries faites à leur égard par des militaires FARDC affectés dans les montagnes surplombant leur camp. Ces militaires pillent, volent et battent ces réfugiés à leur passage dans ce camp ou s’ils les rencontrent dans les champs où cultivent ces réfugiés. Les réfugiés demandent au gouvernement de la RDC de ramener à l’ordre ses militaires. / Yvette MUNEZERO

– Lusenda : La faim défraie la chronique dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda et au site de Mulongwe. Un mois déjà s’achève sans recevoir les vivres. Le PAM, programme alimentaire mondial et sa banque partenaire pour la distribution du cash comme ration alimentaire à ces réfugiés TMB, Trust Maken Bank se réservent de tout commentaires. Les conséquences dues à ce retard excessif notamment le vol des produits champêtres s’observent. Les réfugiés lancent une sonnette d’alarme. / Odette NIBIZI

– Lusenda : Résurgence de l’épidémie de choléra dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. 4 nouveaux cas de cette épidémie ont été documentés la semaine dernière dans ce camp. Ces nouveaux cas viennent de s’ajouter aux six autres enregistrés du 07 au 13 Août 2019. L’ONG ADES demande aux résidents de ce camp à la stricte observance des règles d’hygiène pour pour combattre cette épidémie mortelle. / Pacifique MUNEZERO

– Genève : L’UNHCR s’insurge contre le rapatriément forcé des réfugiés burundais se trouvant sur le sol tanzanien. Dans un bref communiqué sorti le 27 Août dernier à Genève, cette agence onusienne pour les réfugiés demande plutôt aux pays de la sous-région de réserver un bon accueil aux nouveaux réfugiés burundais qui continuent de fuir la crise politico-sécuritaire qui ne cessent de se dégrader dans leur pays. La déclaration du HCR intervient après que les deux pays, le Burundi et la Tanzanie ont résolu de rapatrier de gré ou de force plus de 183.000 réfugiés burundais exilés en Tanzanie à partir du mois d’octobre prochain. / Marie Charles NININAHAZWE

  • Les posts de nos partenaires
    Aucun resultat
Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?