ONGEA-YAGA


La Voix des réfugiés Burundais et des Communautés d'accueil


Bulletin ONGEA-INTERNEWS-26.04.2019


Publiée le 26 avril, 2019 à 13 h 01 min

Dans ce Bulletin, 

A Kamanyola, l’insécurité bat toujours son plein. En moins d’une semaine, 3 cas de pillage des biens des civils par des groupes armés ont été rapportés sans condamnation directe des autorités politiques de la Province du Sud-Kivu.

Dans la journée du 22 avril 2019 à MUSHEGEREZA, dans les moyens plateaux de Lemera, un camion qui transportait les planches est tombé dans l’embuscade des hommes armés supposés appartenir aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA, selon les témoins sur place. 8 personnes, y compris le chauffeur, ont été amenées dans la brousse à RUGEJE dans le maquis de chef rebelle.

Dans la soirée du 24 avril 2019 à Nyamutiri, toujours dans les moyens plateaux de Lemera, un véhicule qui venait du marché de Rubanga , est tombé dans l’embuscade des hommes armés toujours apparentés aux Mai-Mai du commandant BUHIRWA. Les passagers qui étaient abord de ce véhicule ont été copieusement tabassés avant de les dépouiller de tous leurs biens.

Dans la journée du 25 avril 2019, à Rwege dans la localité de Katogota, plmaine de Ruzizi, cette fois, plusieurs personnes qui faisaient des activités champêtres dans leurs champs ont été fortement tabassées par des hommes armés apparentés à la bande armée du sujet rwandais Jean-Pierre connu sous le nom de Rasta, avant que ces derniers ne prennent tous leurs biens de valeurs dont les téléphones portables. Ces hommes ont amené avec eux dans leur maquis, une personne parmi les victimes. 

A Kamanyola toujours, un cas de justice populaire a été rapporté. Madame Mukuzo Mutange, âgée de 51 ans, qui a toujours été soupçonnée d’ensorceler les membres de sa communauté a été torturée par des jeunes de Kagaragara à Lubarika dans le groupement d’Itara. Ses maisons ont aussi été brûlées. Quatre autres femmes, accusées elles aussi de sorcellerie venaient d’échapper au lynchage de mêmes jeunes, il y a une semaine. Madame Mukuzo, elle, n’a pas survécu à la torture, elle a rendu l’âme, et les jeunes, recherchés par la Police, sont en fuite.

Bonne écoute,

Please follow and like us:
Pin Share

  • Les posts de nos partenaires
Nos Coordonnées

33 Av. Mbaki, commune d'ibanda, Bukavu, Sud-Kivu, RD Congo

contact@ongea.info
www.ongea.info

×
Bonjour, vous avez une question?