Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 21 mai 2024 N° 28/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Uvira: Quelques établissements scolaires de la ville d’Uvira, située dans la province éducationnelle Sud-Kivu 2, ont suspendu les cours pendant deux jours en réponse à l’appel à la grève lancé par les syndicats d’enseignants. Ces écoles conventionnées affirment être négligées par les politiciens depuis la réunion de BIBWA.

Uvira: les inondations à Uvira, elles sont liées au changement climatique, au réchauffement de la planète dû à la destruction de la couche d’ozone et aux vents alizés provenant de l’océan Indien. Les chercheurs en hydro-biologie du CRH Uvira ont présenté ces résultats la semaine dernière, mettant en évidence les dangers liés aux érosions, aux éboulements et aux inondations dus à la situation géographique de la ville. La confirmation du directeur général du CRH Bukavu, Bidaka Muhoza.

Mulongwe: site de réfugiés burundais à Mulongwe, il souffre d’une grave pénurie d’eau potable. Les réfugiés doivent s’émerveiller tôt le matin, entre 3 heures et 4 heures, pour obtenir de l’eau, puis attendre jusqu’à 11 heures au camp sans eau. Cette situation inquiète les réfugiés, car elle bat des records en termes de manque d’accès à l’eau.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 20 mai 2024 N° 27/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Mulongwe : La clôture d’un atelier de formation de trois jours sur la technologie semencière des cultures vivrières et les notions de base du diagibusiness a eu lieu en faveur de l’équipe d’exécution du projet AIDES, financé par le HCR. Cet atelier s’est déroulé dans le cadre de l’agriculture, organisé par le SNASEM (Service Naturel de Semences) pour le développement communautaire des réfugiés burundais sur le site de Mulongwe et de la communauté d’accueil congolaise dans le secteur de Mutambara, en territoire de FIZI, ce samedi 18 mai 2024. Les bénéficiaires, des réfugiés burundais, expriment leur gratitude envers cette ONG. Cependant, ils soulignent qu’ils ne voient pas où mettre en pratique les théories qu’ils ont étudiées, car la société civile de Mulongwe a reçu une lettre demandant la suspension des activités champêtres pour les réfugiés burundais sur le site de Mulongwe en dehors du site depuis le mois de février 2024.
Uvira : Les acteurs de la société civile et les activistes de la paix dans la ville d’Uvira condamnent vivement la flambée des prix des denrées alimentaires et des moyens de transport. Ils ont exprimé leur indignation face à l’augmentation quotidienne des prix depuis l’effondrement des ponts dans la plaine de la Ruzizi, la pénurie de carburant et les coupures d’eau. Selon eux, cette situation est liée à l’instabilité monétaire et au taux de change du dollar, ce qui entraîne des conditions de vie difficiles pour la population. Ces acteurs appellent les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités pour éviter une perturbation de la situation sécuritaire, qui constitue un danger imminent pour la survie de la population d’Uvira.
Uvira : Les élèves et enseignants de l’institution Shirika de Makobola Kamba ont été sensibilisés le week-end dernier sur la plantation des arbres. Cette sensibilisation a été organisée par le Centre Laudato-si pour la protection de l’environnement. L’événement s’est déroulé dans le cadre de la journée «Laudato-si», une journée instituée par le pape François. La sensibilisation a eu lieu dans la cour de cette école catholique.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 17 mai 2024 N° 25/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Uvira : Un directeur d’une école primaire enlevé le soir du 16 mai 2024, aux environs de 20 heures 30 minutes à Sange. Mr NGONYO BASINDIKE Elysée, responsable de l’E.P Mubere 1 a été enlevé par une équipe de 5 hommes armés non encore identifiés sur avenue Kalimbi au quartier de Kinanira, cité de Sange en territoire d’Uvira. La société civile locale condamne cet acte ignoble qui, sabote l’accalmie actuelle dans cette cité.

Mulongwe : Des fausses croyances au cœur de la consommation du chanvre au site des réfugiés burundais de Mulongwe. Le 14 mai dernier, 3 enfants dont l’aîné a 14 ans, ont risqué la mort après avoir mangé la légume de manioc mêlée des feuilles vertes du chanvre. Leur grand frère dénommé IRANTEYITEKA Liévin rêvait obtenir la voix similaire à celle des anges après l’usage du chanvre.

Kamanyola : La campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants est dans sa période de prolongation depuis jeudi 16 mai. L’équipe vaccinatrice annonce des problèmes logistiques rencontrés pendant la période prévue pour cette campagne. La rédaction ONGEA décrypte cette campagne.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 16 mai 2024 N° 24/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Bukavu : Au sud de la province du Sud Kivu, l’organisation médecins sans frontières (MSF) s’adapte pour répondre aux besoins urgents. Après plus de 3 ans d’assistance à distance pour répondre aux urgences médicales et humanitaires dans les territoires de Fizi, Mwenga, Uvira et Walungu au sud du Sud Kivu, les équipes de MSF vont reprendre leur présence sur le terrain dans un approche mixte, combinant les interventions en présentiel et à distance, avec priorité, collaboration avec des autorités locales sanitaires et les communautés, en plus de l’appui médical. Une annonce faite ce mercredi 15 mai dans un café presse tenu à Uvira à l’intention des professionnels des médias locaux du sud de la province.    Fizi : L’organisation Alerte Internationale s’engage dans une lutte contre l’épidémie de choléra dans le territoire de Fizi. Depuis le début de ce mois de mai, Alerte Internationale construit des bornes fontaines dans les villages de Malicha et Simbi, groupement des bashikalangwa en territoire de Fizi. Ces bornes fontaines sous alimentées en eau par le bac du réseau d’Oxfam sont construites dans le but d’anéantir l’épidémie de choléra dans ces villages. Une activité saluée par les organisations de la société civile locale.

Uvira : Une soixantaine des malades dont des diabétiques internés au centre de santé de référence Saint Paul assistés ce mercredi 15 mai en vivres et non vivres par l’évêché d’Uvira. A cinq jours de la Pentecôte, Mgr Sébastien MUYENGO via la commission de la pastorale sociale, assiste ces malades en signe de la fête pascale. Ainsi l’assistance donnée est composée de la farine de maïs et de manioc, des haricots, du chlorure de sodium, des savons et des habits. Les bénéficiaires remercient vivement l’évêché d’Uvira pour ce geste humanitaire.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 15 mai 2024 N° 23/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Baraka :Un corps sans vie d’un Nouveau-né, est trouvé ce mercredi matin , le 15 mai 2024    à la plage d’Aebaz à Baraka. Cette situation pernicieuse crée des psychoses dans la ville. Les services concernés procèdent déjà aux enquêtes afin que les parents de ce pauvre soient connus et mis en geôle.  Les sociétés civiles locales déplorent et  demandent des sanctions exemplaires aux auteurs.

Uvira : Certains sinistrés de la montée des eaux du lac Tanganyika et du marais Nyangara hébergés dans le site de la 8 ème CEPAC Kasenga dénoncent leur omission sur les listes des sinistrés bénéficiaires d’une assistante. Sur les listes élaborées par le consortium PAM et World Vision, figurent des noms des habitants non affectés par les changements climatiques, ce qui fâchent de plus les familles omises sur le listing. Ces dernières menacent de manifester si ces listes ne sont pas révisées. Le consortium PAM et World Vision promettent une réponse favorable.

Lusenda : La transformation positive des conflits entre les réfugiés burundais et congolais des communautés d’accueil au cœur d’une rencontre d’échange intercommunautaire tenue ce mercredi 15 mai 2024 à Lusenda. 125 leaders communautaires de Lusenda se sont rencontrés sous l’égide de l’union des groupes d’études et d’actions pour le développement de Fizi et Itombwe, UGEAFI avec l’appui financier de SODI d’Allemagne. Cela, dans le cadre de promouvoir la paix et la souveraineté alimentaire des communautés rurales dans le contexte des réfugiés du Sud Kivu.

 

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 14 mai 2024 N° 22/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

MUNYWEMA : Une personne blessée, une importante somme d’argent volée, des téléphones portables et d’autres biens de valeurs cambriolés tel, est le bilan du braquage d’un mini-bus de transport en commun survenu le soir du 13 mai 2024 aux environs de 19H à MUNYWEMA sur la RN5 dans le groupement de MUHUNGU, en l’intervalle entre KILIBA et KAWIZI. Le véhicule de l’agence Arc-en-ciel qui, transportait les marchands en provenance du marché de RUBANGA en direction de la ville d’Uvira, est tombé dans une ambuscade tendue par des cambrioleurs armés non encore identifiés. Les forces de sécurité sur place enquêtent sur cet acte.

Katogota : Triste anniversaire ce 14 Mai à Katogota, groupement d’Itara-Luvungi, chefferie de la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira. Katogota commémore chaque année la date du 14 mai, le massacre de l’an 2000 qui, a fait 375 personnes tuées par des présumés éléments du mouvement RCD, après l’assassinat à quelques kilomètres de Katogota, d’un officier FARDC, ancien combattant au RDC. A L’occasion du 24ième anniversaire de cette tragédie, les familles des victimes attendent avec impatience la justice transitionnelle.

Mulongwe : A moins de trois mois de la fin de l’ultimatum de la société civile de Mulongwe, d’interdire les réfugiés burundais de pratiquer l’agriculture à l’extérieur de leur site, l’organisation UGEAFI tente une médiation sans succès. Sous l’appui financier de SODI, l’union des groupes d’études et d’actions pour le développement de Fizi et Itombwe a organisé lundi 13 mai 2024 une séance d’échange entre réfugiés burundais et congolais de la communauté d’accueil en vue de chercher du consensus entre eux. Une activité organisée dans le cadre de promouvoir la paix et la cohésion sociale entre les réfugiés burundais et les membres des communautés d’accueil.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 13 mai 2024 N° 21/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC-3R

Minembwe : Deux personnes grièvement blessées par balles à Minembwe, dans les hauts plateaux du territoire de Fizi. Les victimes ont été fusillées  le soir du dimanche 12 mai 2024 par un élément des forces royalistes opérant à Minembwe. Le militaire des FARDC tentait de voler les téléphones portables de ces civiles selon la société civile de Minembwe. Les victimes ont été vite conduites au centre de santé de  Marterdeuil Minembwe pour des soins appropriés.

Uvira : La situation socio-politique et économique des femmes victimes des catastrophes naturelles causées par le dérèglement climatique est précaire.Constant des intervenants au débat public organisé samedi 11 mai à Uvira par l’association des femmes des médias, AFEM. La problématique du débordement des eaux du Lac Tanganika et son impact sur la vie des habitants et la définition des perceptives pour faire face aux aléas climatiques était la thématique de ce débat public soutenu financièrement par l’Union Européenne, les organisations ACTED, CNONGD, planète radio et les médias français tels que la RFI, France 24 et France Média Monde.

Baraka : Pénurie du carburant en mairie de Baraka depuis la semaine dernière, le prix du carburant par litre est revu à la hausse à 50%. La hausse du prix du carburant accentue l’inflation des prix sur les marchés avec la dépréciation la monnaie Congolaise par rapport au dollar américain. Les consommateurs se plaignent de cette hausse du prix du carburant./ Gratiant ALENGA

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 06-05-2024 Nº 15/Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC

Uvira : Lancement officiel de l’examen préliminaire de l’Examen d’Etat édition 2024. Les épreuves préliminaires de l’examen d’Etat session 2023/2024 viennent e débuter ce lundi 06 mai 2024 sur l »ensemble du territoire de la RDC. En mairie d’Uvira, le lancement de ses épreuves est honoré par le maire de la ville. Cette autorité urbaine appelle les lauréats à briser la peur pour une bonne passation de cet examen.
Fizi : Inondation en territoire de Fizi, une dizaine de personnes péries
Les inondations appauvrissent beaucoup d’habitants dans le territoire de Fizi et dans la ville de Baraka. Plus de 10 personnes ont perdu la vie suite à ces catastrophes naturelles. Cependant, les humanitaires oublient les victimes ne réagissent pas en faveur des victimes.
Uvira : Une structure citoyenne plaide pour la construction de la RN5
La dynamique Congo puissance, une structure citoyenne du Sud Kivu, plaide sur la réalisation des promesses du gouvernement sur la construction nationale numéro cinq en délabrement avancé coupant des communications économiques entre les réfugiés burundais à Fizi et les autochtones entre les deux territoires voisins Fizi-Uvira.
Baraka : La consommation du café locale, une menace pour la santé
L’usage habituel du café naturel, source d’insomnie et de tension artérielle surgissant surtout aux personnes âgées. Pour éviter ces risques, les professionnels demandent aux usagers de n’est pas s’approprier du café toutefois, avis réputé par les consommateurs. Ces derniers appellent leurs compagnons d’âge à prendre du café pour plusieurs causes.

Bulletin d’informations Makala ONGEA-YAGA du 08 mai 2024 N° 6/ Projet : Promotion des DH, de la paix, la gouvernance locale, la protection de l’environnement et la lutte contre les VSBG au Sud Kivu sous financement d’Internews en RDC

Sommaire :

Uvira : Montée continuelle des eaux lac lac Tanganyika et du marais Nyangara en mairie et territoire d’Uvira au Sud Kivu, l’observatoire de Droit, Justice et Gouvernance Participative pour la Cohésion Sociale en RDC interpelle les gouvernants. Maître Ghislain BARAHIGA, directeur de cette organisation plaide pour une implication urgente du gouvernement congolais afin qu’il ait un lotissement en faveur des sinistrés et personnes à risque pour prévenir le pire./ SIFA Angèle

Malicha/Fizi : Plus de 3 hectares de champs déjà envahis par les hippopotames à Malicha, groupement de Balala Sud dans le secteur de Mutambala en territoire de Fizi, depuis fin avril dernier. Cette situation provoque la disette et le chômage dans ce village. La société civile locale demande aux services habiletés de renvoyer ces animaux aquatiques pour sauver les restes des plantations./ MIHALI Cordontch

Uvira : En fin, un accord pour la construction de la route nationale numéro trouvé entre la population et les autorités. Les deux parties se sont entendues sur les exigences de la démolition des maisons proches de la route si et seulement si les travaux débutent. C’est ce qui ressort du conseil de sécurité élargi, tenu lundi 06 mai à Uvira, lors d’une séance de sensibilisation sur la construction de la RN5, dans lequel des représentants des différentes couches sociales ont pris part./ Cléophas BUMBA.

 

 

 

 

 

Bulletin Hebdomadaire ONGEA- YAGA du 03-09-2021 N°010/ Projet: Covid-19-P3RGL-Phase II

Sommaire :

– Uvira : Le médecin chef de zone de santé d’Uvira, Dr NIMI PANZU déplore la négligence des gestes barrière contre la Covid-19 et la minimisation de l’empleur de cette maladie par les uvirois. Dans cette ville, 107 cas confirmés de Covid-19 avec 6 décès ont été recensés dont 105 parmi eux enregistrés depuis juin 2021. Le respect des gestes barrières contre covid-19 et l’acceptation du vaccin sont les seules voies d’anéantir la Covid-19 à Uvira. / SIFA Angèle MUNYAKA

– Lusenda: Le licenciement des gardiens de la source d’approvisionnement en eau potable du camp de Lusenda fait peur aux réfugiés burundais. A côté d’une punérie répétitive d’eau qui s’observe depuis ce licenciement, les réfugiés s’inquiètent de la sécurité à la source de captage de cette eau obtenue par système gravitaire. Le réengagement des gardiens de cette source reste une assurance pour le camp. / Marie Charles NININAHAZWE

– Fizi: Au Village de Rugezi, secteur de Mutambala territoire de Fizi, les déplacés internes souffrent doublement. La pandémie de Covid-19 a déjoué négativement leur vie d’une part. Ces déplacés se sont vus oublier par les humanitaires et vivent en détresse. Les associations locales sur place lancent un SOS au gouvernement et aux humanitaires pour une aide humanitaire d’urgence en leur faveur. / Tony MUZUNGU

– Uvira: La zone de santé d’Uvira vient de réceptionner ce jeudi 2 septembre un don de deux respirateurs et autres matériels de lutte contre covid-19. Ce don vient de l’association des femmes pour la promotion et le développement endogène, AFPDE en réponse contre la pandémie de Covid-19 dans cette ville. / SIFA Angèle MUNYAKA

– Lusenda : Une nouvelle page noire aux ménages des réfugiés burundais du camp de Lusenda dernièrement omis sur la liste de partage du cash des mois de mai, juin et juillet 2021. 82 familles des 100 familles omises se sont retrouvées de nouveau omises sur les listes de distribution de la ration sèche. Des frustrations dans les familles omises. / Samuel NIYUKURI

– Lweba: Une cité moderne en gestation au village de Lweba, groupement de Bashimnyaka Nord, secteur de Tannganika. 58 parcelles sont déjà octroyées à ce fait aux promoteurs de cette cité moderne. Une initiative de l’association EMO’YA BASHIMWENEMNGA MMESE YOSE, EBAM en sigle. / Thomson UNDJI

– Lusenda: A Lusenda, le conseil des organisations féminines agissant en synergie, COFAS fait face à l’application stratégique du suivi du contrat social à Lusenda. Un atelier dans ce sens, a eu lieu mardi 31 août 2021 à Lusenda en faveur des leaders communautaires signataires dudit contrat. L’importance du contrat social et les stratégies pour la mise en oeuvre de ce contrat étaient des sujets à l’ordre du jour. Une formation tenue sous le financement accru du bureau des affaires mondiales Canada. / ISSAYA ALONDA Jonathan

 

HASSAN SHABANI